Chronologie De La Première Guerre Mondiale


Chronologie De La Première Guerre Mondiale

Chronologie de la Première Guerre mondiale

Première Guerre mondiale ou guerre de 14-18 (1914-1918).

Sommaire

Année 1914

  • Août, Pologne : le socialiste Józef Piłsudski organise et prend la tête des légions de volontaires polonais qui combattront aux côtés des Austro-hongrois. En Pologne russe, les nationaux-démocrates et leur chef Roman Dmowski, hostiles aux empires centraux, s'allient à la Russie contre la promesse de l’unité et de l’autonomie de la Pologne au sein de l’Empire russe.
  • 1er août :
    • L'Allemagne déclare la guerre à la Russie.
    • Mobilisation générale en Allemagne.
  • 2 août :
    • Mobilisation générale en France.
    • Attaque du Luxembourg par les troupes allemandes.
    • Ultimatum allemand à la Belgique, en vue d'utiliser le territoire belge pour attaquer la France.
  • 3 août :
    • L'Allemagne déclare la guerre à la France et à la Belgique
    • Premier bombardement aérien (Lunéville).
  • 4 août :
    • Invasion de la Belgique par les troupes allemandes qui pénètrent en Belgique par Aix la Chapelle. Le roi des Belges lance un appel à la France et à la Grande-Bretagne.
    • Le Royaume-Uni déclare la guerre à l'Allemagne après la violation par les troupes allemandes de la neutralité belge.
    • Le président de la République française appelle à l'Union sacrée devant les deux chambres parlementaires qui votent les crédits de guerre à l’unanimité.
    • Les députés allemands sociaux-démocrates, majoritaires, votent à l’unanimité les crédits de la guerre au Reichstag malgré leurs engagements contre la course aux armements.
  • 6 août : L’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Russie.
    • Les troupes françaises font une offensive par le sud de l'Alsace.
  • 7 août :
    • Thann est libérée et devient, jusqu'à la fin de la guerre, la capitale d'une portion de territoire alsacien redevenue française.
  • 8 août :
    • Les Français poursuivent l'offensive vers Mulhouse qui est reprise par les Allemands deux jours plus tard.
    • Union sacrée en Russie : la Douma vote les crédits de guerre. Division des socialistes (ralliement à l’Union sacrée, internationalisme, défaitisme).
  • 11 août : la France déclare la guerre à l’Autriche-Hongrie.
  • 12 août : mobilisation générale en Russie.
  • 15 août : création de l’Office des matières premières de guerre en Allemagne dirigée par Walter Rathenau, président d'AEG.
  • 16 août : prise de Liège par les troupes allemandes.
  • 17 août : offensive russe en Prusse orientale. Victoire allemande à la bataille de Stalluponen.
  • 19 août :
  • 20 août :
  • 21 août : la France perd la bataille des frontières (21-23 août).
  • 22 août : massacre de Tamines
  • 24 août : échecs autrichiens de Conrad von Hötzendorf sur le front serbe danns les monts Cer.
  • 25 août : repli des Alliés sur le Grand-Couronné au nord-est de Nancy. Bataille de Charleroi (frontière franco-belge). Les Alliés doivent se replier. Fin de la bataille de Lorraine: statu quo.
  • 26 août :
    • Bataille de Tannenberg : les Allemands stoppent l'offensive russe (fin le 31 août).
    • Démission du gouvernement français présidé par René Viviani qui forme un ministère de Défense Nationale. L'Union sacrée se concrétise en France par l'entrée des socialistes au gouvernement (Delcassé aux Affaires étrangères et Millerand à la Guerre).
  • 29 août-2 septembre : le gouvernement français quitte Paris menacée par l'avancée allemande et s'installe à Bordeaux laissant la capitale sous le gouvernement militaire du général Gallieni.
  • 31 août : les Franco-Britanniques franchissent la Marne. Les Allemands entrent à Senlis.
  • Après s’être opposés à la guerre,(les chefs politiques hongrois) soutiennent l’effort de guerre autrichien principalement parce qu’ils craignent qu’une victoire russe n’entraîne la sécession des minorités slaves de Hongrie, puis le démantèlement du pays. 3 800 000 soldats seront mobilisés en Hongrie ; 661 000 seront tués, plus de 700 000 blessés et autant faits prisonniers.

Année 1915

  • 1er mars : les alliés étendent le blocus à la totalité des marchandises allemandes.
  • 9 mars : le gouvernement italien présente aux gouvernements de l’entente un mémorandum contenant les prétentions de l’Italie en échange de son intervention dans le conflit (Trentin, Tyrol du Sud, Trieste, l’Istrie et une partie de la Dalmatie).
  • 11 mars et 10 avril : accord des gouvernements britannique et français sur le principe d’une annexion de Constantinople par la Russie.
  • 16 mars : fin de la bataille de Champagne. Échec de la tentative de percée française en Champagne (février-mars).
  • 21 mars : un Zeppelin bombarde Paris.
  • 22 mars : capitulation de la place autrichienne de Przemysl devant les Russes.
  • 5 au 12 avril 1915 : Combats aux Eparges. Les opérations commencèrent le 5 avril et durèrent 4 jours, quatre jours de lutte et de souffrance. Elles n’ont pas eu d'équivalent parmi toutes les attaques menées depuis le début de la guerre. L'objectif assigné fut le fameux point X qui était considéré comme la clef de la position.
  • 22 avril : première utilisation de gaz asphyxiants à Steenstraate et à Ypres par les Allemands.
  • 24 avril : arrestation et déportation de plus de 600 intellectuels arméniens de Constantinople par les Jeunes-Turcs. Date considérée symboliquement comme marquant le début du génocide des Arméniens.
  • 25 avril : débarquement d'un corps expéditionnaire allié aux Dardanelles. Échec de l’expédition de Gallipoli, qui coûte la vie à plus 200 000 soldats britanniques sur 400 000 engagés, provenant pour la plupart du Commonwealth (fin en juillet).
  • 26 avril : Traité secret de Londres entre l’Entente et l’Italie qui s’engage à entrer en guerre contre les empires centraux dans un délai d’un mois. Les Alliés acceptent les revendications du 9 mars.
  • 2 mai : offensive austro-allemande en Galicie pour éviter l’invasion de la Hongrie par les Russes.
  • 3 mai : l’Italie dénonce le traité de la Triple-Alliance, qui la liait aux empires centraux.
  • 6 mai : les Russes battent en retraite sur un front de 160 km.
  • 7 mai : torpillage du paquebot britannique Lusitania au sud des côtes irlandaises par un sous-marin allemand. 1198 personnes sont noyées, dont 124 Américains. Le navire aurait transporté des munitions.
  • 9 mai : offensive française en Artois. Échec (juin).
  • 13 mai, Italie : à la suite d’une ultime tentative de Giovanni Giolitti visant à empêcher la guerre, Antonio Salandra démissionne, laissant au roi la décision de la guerre. Le roi le rappelle.
  • 14 mai : à Rome, Gabriele d'Annunzio lance un appel nationaliste qui s’inscrit dans un vaste mouvement favorable à l’entrée en guerre de l’Italie. Mussolini, favorable à l’entrée en guerre de l’Italie, est chassé du PSI et fonde le Faisceau autonome d’action révolutionnaire.
  • 15 mai : les Russes sont battus dans les Carpates par la XIe armée du maréchal August von Mackensen.
  • 23 mai : l’Italie déclare la guerre à l’Autriche-Hongrie.
  • En mai, offensives allemandes contre la Russie (mai-oct.).
  • 3 juin : rupture du front russe sur Gorlice en Galicie. Les Russes évacuent Przemysl.
  • 9 juin : en Allemagne, 750 sociaux-démocrates conduits par Karl Liebknecht protestent contre la politique du gouvernement.
  • 10 juin : offensive italienne sur l’Isonzo contre les lignes autrichiennes. Douze batailles sur l’Isonzo de juin 1915 à octobre 1917 coûtent d’énormes pertes en hommes et en matériel.
  • 11 juin : les troupes serbes envahissent l’Albanie et occupent Tirana.
  • 22 juin : prise de Lemberg (Lvov) par les Allemands sur les Russes, qui battent en retraite.

Année 1916

  • 9 janvier : offensive allemande en Champagne.
  • 11 janvier : les Austro-hongrois occupent le Monténégro.
  • 16 janvier : occupation française de Corfou. Les troupes serbes débarquent dans l’île.
  • 8 février : le gouvernement allemand fixe au 1er mars le début de la guerre sous-marine sans restriction : les navires marchands pourvus de canons seront torpillés.
  • 13 février : la 1re brigade russe constituée (2 régiments), quitte Moscou par le transsibérien et arrive en Mandchourie à Dairen le 28 février, d'où elle embarque pour la France sur des navires français.
  • 21 février : début de la bataille de Verdun (fin le 11 décembre à 11 heures du matin).
  • 29 février, Verdun : après avoir pris Beaumont et le fort de Douaumont, les Allemands suspendent l’offensive devant le fort de Douaumont qu’ils n’ont pas réussi à occuper.
  • 29 février : le croiseur britannique Alcantara et le navire allemand Grief se coulent mutuellement après un combat épique dans la Manche.
  • Février : le Royaume-Uni demande au Portugal d’arraisonner et de réquisitionner les navires de commerce allemands présents dans ses ports.
  • 9 mars : l’acte de réquisition provoque la déclaration de guerre de l’Allemagne au Portugal. Un gouvernement d’Union sacrée est organisé au Portugal avec mission de préparer un corps expéditionnaire et de renforcer les troupes qui combattent en Afrique.
Soldat français
Un soldat britannique à Ovillers-La Boisselle, juillet 1916
  • 1er juillet : début de la bataille de la Somme, offensive alliée vers Bapaume et Péronne (fin en octobre). Plus de 600 000 victimes dans les deux camps. Les forces britanniques (volontaires) s’engagent dans la bataille de la Somme.
  • 4 juillet : le Premier ministre roumain Ion Bratianu rappelle aux Alliés que son pays interviendra à leurs côtés s’ils ne se retirent pas des Dardanelles et s’ils déclenchent une offensive contre les Bulgares à partir de Salonique.
  • 27 juillet : au cours de la bataille de la Somme, les Britanniques prennent Contalmaison, progressent rapidement vers Péronne et s’emparent de Longueval.
  • 4 août : offensive serbe dans la région du lac Prespa en Macédoine.
  • 8 août : en Italie, prise de Gorizia par la 3e Armée italienne sous les ordres du duc d'Aoste après la sixième bataille de l’Isonzo.
  • 17 août : traité d’alliance entre l’Entente et la Roumanie signé à Bucarest : en échange de son entrée en guerre contre l’Autriche, la Roumaine annexera la Bucovine, la Transylvanie et le Banat.
  • 23 août : sur le front des Balkans, l'armée bulgare bouscule les troupes serbes à l'ouest du dispositif allié de Grèce.
  • 24 août, bataille de la Somme : les Français prennent Maurepas.
  • 27 août :
    • Sollicité par les Alliés et pour renforcer sa position lors des négociations qui doivent décider du partage de l’Empire ottoman, l’Italie déclare la guerre à l’Allemagne.
    • La Roumanie déclare la guerre à l’Autriche-Hongrie. Après une offensive en Transylvanie, rapidement enrayée, le pays de trouve isolé par 600 000 Austro-allemands appuyés par les Turcs et les Bulgares. Bucarest tombe en automne et la Roumanie conclue un armistice. L’invasion du pays par les Allemands met en difficulté le front russe méridional.
  • 28 août :
  • 1er septembre : la Bulgarie déclare la guerre à la Roumanie.
  • 13 septembre :
    • Le général Joffre, qui a toujours un œil sur Verdun demande à Pétain et à Nivelle, de préparer sur la rive droite la reprise des forts de Vaux et de Douaumont.
  • 14 septembre :
  • 15 septembre : première utilisation des chars (tanks) par l'armée britannique.
  • 18 septembre :
    • Broussilov interrompt l'offensive russe face aux Allemands.
    • Les Grecs se rendent sans résistance aux Bulgares à Kavala (Grèce).
Mark I, Somme, 25 septembre 1916
  • 25 septembre, Somme : Français et Britanniques prennent Combles, à 12 Km de Péronne.
  • 3 octobre : les troupes serbes lancent une offensive sur Monastir, en Macédoine.
  • 7 octobre : les Allemands forcent les Roumains à évacuer la Transylvanie.
  • 9 octobre : Eleftherios Venizelos constitue à Salonique un gouvernement provisoire favorable aux Alliés.
  • 23 octobre : le roi Constantin Ier de Grèce propose un désarmement complet des forces grecques à condition que l’armée d'Eleftherios Venizelos ne soit utilisée que contre les Bulgares.
  • 24 octobre, les troupes françaises du groupement Mangin reprennent, en quatre heures, le fort de Douaumont et réoccupent jusqu’à Vaux tout le territoire conquis depuis huit mois par les Allemands.
  • 11 novembre : le gouvernement grec d'Eleftherios Venizelos déclare la guerre à la Bulgarie.
  • 15 et 16 novembre : réunion à Chantilly (Oise), à l'initiative du général Joffre, d'une nouvelle conférence militaire interalliée pour arrêter le plan des opérations de 1917.
  • 18 novembre : fin de la bataille de la Somme
  • 19 novembre : prise de Monastir en Macédoine par Sarrail et les forces franco-serbes
  • 25 novembre : le gouvernement provisoire grec déclare la guerre à l'Allemagne et à la Bulgarie.
  • 2 décembre : l’armée d’Orient du général Sarrail occupe Athènes après de sévères affrontement avec les Grecs
  • L’armée allemande de Falkenhayn traverse la Valachie, fait la jonction avec les Germano-bulgares de Mackensen venus de Dobroudja, et entre à Bucarest le 6 décembre, évacuée la veille par le gouvernement Bratianu qui se retire en Moldavie.
  • 12 décembre : fin de la bataille de Verdun. Les Allemands sont repoussés par les troupes françaises. Plus de 300 000 soldats alliés et allemands meurent dans la bataille.
  • 25 décembre : le général Joseph Joffre est nommé maréchal de France, et remplacé par Robert Nivelle à la tête des armées.

Année 1917

  • Avril : conférence austro-allemande de Kreuznach. Charles Ier d'Autriche, pour débloquer la situation, propose de céder la Galice à la Pologne à condition que l’Allemagne cède l’Alsace-Lorraine à la France. Le chancelier allemand Michaelis refuse. Charles Ier confie alors une mission secrète au prince Sixte de Bourbon-Parme pour obtenir une paix de compromis avec la France. Le départ d'Aristide Briand et la pression des partis militaristes en empêche la conclusion.
  • 2 avril : entrée en guerre des États-Unis au côté des Alliés.
  • 9 avril
    • les Britanniques lancent l’offensive en Artois, entre Arras et Lens.
    • Lénine et ses camarades quittent la Suisse et partent pour la Russie révolutionnaire.
  • 16 avril : début de l'offensive Nivelle du Chemin des Dames. L'offensive qui se révèle très meurtrière entraîne des mutineries au sein de l'armée française. Combats du plateau de Craonne : les Ve (Mazel) et VIe (Mangin) armées françaises lancent l’offensive sur l’Aisne.
  • 17 avril : entrée en action des blindés français, les chars d’assaut Schneider CA1 et Saint-Chamond sur le front entre Berry-au-Bac et le nord de Reims.
  • 4 mai : échec de l'offensive Nivelle au Chemin des Dames.
  • 15 mai : Philippe Pétain remplace Nivelle comme commandant en chef des armées françaises après sa démission. Foch est nommé chef d’état-major.
  • 20 mai : mutineries dans l'armée française : 68 des 112 divisions sont touchées ; 629 soldats sont jugés et condamnés et 50 d’entre eux sont exécutés (avril-juin).
  • 4 juin : les forces italiennes du général Luigi Cadorna battent en retraite sur le front du Carso.
  • 29 juin : La Grèce entre dans la guerre au côté des Alliés.
  • 30 juin : débarquement à Saint-Nazaire des premières troupes américaines.

Année 1918

  • 8 janvier : le président Wilson annonce son programme de paix en « quatorze points » : souveraineté de la Russie, libération de la France, développement autonome des peuples de l’Autriche-Hongrie, création d’une Société des Nations. Il vise à transposer la démocratie libérale à l’échelle internationale et à asseoir l’expansion commerciale sur un ordre international mutuellement consenti.
  • Redressement de l’armée italienne au début de l’année.
  • Février : échec de la négociation Armand-Revertera.
  • 9 février : paix séparée entre l’Allemagne et le gouvernement ukrainien à Kiev.
  • 3 mars : paix séparée entre Lénine et les empires centraux signée à Brest-Litovsk. La Russie abandonne la Pologne russe, la Lituanie, la Courlande. Elle s’engage à évacuer la Livonie, l’Estonie, à reconnaître l’indépendance de la Finlande et de l’Ukraine.
  • 18 mars : la Roumanie signe un traité de paix préliminaire avec les puissances centrales à Buftea.
  • Mars-juillet : Grande bataille de France.
  • 21 mars : début de la bataille de Picardie. Offensive allemande contre les Britanniques entre Arras et la Fère-en-Tardenois (Luddendorff et Hindenburg).
  • 23 mars : Paris est bombardée par les Pariser Kanonen (et non la Grosse Bertha).
  • 30 mars : le général Pershing met les forces américaines à la disposition de Foch.
    • Deux millions de soldats américains sont envoyés en Europe à partir d’avril (50 000 victimes). Ce renfort continu (200 000 hommes par mois) renverse l’équilibre au profit de l’Entente.
  • Novembre : occupation de Fiume par les troupes italiennes et un contingent français.
  • Retraite allemande sous la pression des troupes françaises, britanniques et américaines.
  • Vient ensuite le long temps de la reconstruction et du traitement des séquelles de guerre. Après une brève période à dominante pacifiste, une Seconde Guerre mondiale se prépare déjà.

Année 1919

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Première Guerre mondiale Portail de la Première Guerre mondiale
Ce document provient de « Chronologie de la Premi%C3%A8re Guerre mondiale ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chronologie De La Première Guerre Mondiale de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chronologie de la Premiere Guerre mondiale — Chronologie de la Première Guerre mondiale Première Guerre mondiale ou guerre de 14 18 (1914 1918). Sommaire 1 Année 1914 2 Année 1915 3 Année 1916 4 Année 1917 …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de la première guerre mondiale — Première Guerre mondiale ou guerre de 14 18 (1914 1918). Sommaire 1 Année 1914 2 Année 1915 3 Année 1916 4 Année 1917 …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de la Première Guerre mondiale — Article principal : Première Guerre mondiale. Sommaire 1 Année 1914 1.1 Juin 1.2 Juillet 1.3 Août …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de la Seconde Guerre mondiale — Septembre 1939 / Septembre 1945 Pour la période antérieure, voir, entre autres, Chronologie du Troisième Reich et Guerre sino japonaise. 1939 1940 1941 1942 1943 1944 1945 1938 Décembre 1938 6 décembre : Le ministre des Affaires étrangères… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie De La Seconde Guerre Mondiale — Septembre 1939 / Septembre 1945 Pour la période antérieure, voir, entre autres, Chronologie du Troisième Reich et Guerre sino japonaise. 1939 1940 1941 1942 1943 1944 1945 1939 Europe Janvier 1939 Janvier : Dans un discours, Hitler annonce… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de la seconde guerre mondiale — Septembre 1939 / Septembre 1945 Pour la période antérieure, voir, entre autres, Chronologie du Troisième Reich et Guerre sino japonaise. 1939 1940 1941 1942 1943 1944 1945 1939 Europe Janvier 1939 Janvier : Dans un discours, Hitler annonce… …   Wikipédia en Français

  • Premiere Guerre mondiale — Première Guerre mondiale « Grande Guerre » redirige ici. Pour les autres significations, voir …   Wikipédia en Français

  • Premiere guerre mondiale — Première Guerre mondiale « Grande Guerre » redirige ici. Pour les autres significations, voir …   Wikipédia en Français

  • Première Guerre Mondiale — « Grande Guerre » redirige ici. Pour les autres significations, voir …   Wikipédia en Français

  • Première guerre Mondiale — « Grande Guerre » redirige ici. Pour les autres significations, voir …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.