Box-Office


Box-Office

Box-office

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Box office (homonymie).

Box-office est un terme anglais[1] désignant le chiffre d'affaires d'une production artistique ou d'une personnalité (et par extension leur classement sous forme de palmarès). Il se mesure en nombre de spectateurs, en nombre de billets écoulés (« entrées ») ou en valeur monétaire basée sur l'un des deux items précédents.

Sommaire

Intérêt

Ticket (unseparated) Kurkino-Berchtesgaden.JPG

Il s'agit d'une donnée initialement destinée aux professionnels, notamment pour permettre la répartition des recettes et aider à la programmation. C'est devenu un argument de promotion avec une communication axée sur les records et l'idée sous-jacente que l'œuvre mérite d'être consommée car elle a rencontré un important succès public.

Mais il n'y a pas de corrélation élevée entre le résultat au box-office et la qualité d'une œuvre. Pour autant, un succès obtenu sur la durée grâce un bon bouche à oreille démontre qu'il a été bien perçu par le public : c'est le cas des films qui multiplient par plus de 4 leur score de la première semaine.

L'activité financière de l'industrie du cinéma est fortement influencée par le box-office, car elle lui permet d'anticiper un succès avec une probabilité plus forte que la moyenne. Un succès peut relancer un genre (Gladiator a ainsi remis en avant le péplum devenu désuet, tout comme Star Wars a popularisé le space opera au cinéma) ou générer une franchise avec des sequels ou des préquelles.

Le système américain du box-office se base sur des recettes en dollars américains et favorise ainsi les scores des films récents grâce à l'effet de l'inflation, permettant ainsi de communiquer sur des records régulièrement battus.

En toute logique, l'évènement créé par le box-office a l'avantage de s'auto-entretenir grâce à un cercle vertueux et l'amplification des médias.

Les records de rapidité au box-office du cinéma

Aux États-Unis

En France

Les champions du box-office du cinéma

Les comparaisons dans le temps sont difficiles car le contexte est évolutif. Ainsi, par exemple, même les analyses qui comparent les recettes mondiales en les ajustant de l'inflation ne peuvent retranscrire que de façon imparfaite l'impact des films tant sociologique que financière, car elles négligent les retombées du merchandising ou les recettes des autres supports de diffusion, et elles ne relativisent pas les performances par rapport à la concurrence des autres loisirs.

Mondial

Le box-office mondial est composé à environ 40% par les recettes aux États-Unis. Certains cinémas sont puissants en termes de nombre de productions à l'année, comme le cinéma indien qui figure à ce niveau devant le cinéma américain, mais ils restent cantonnés à leur territoire national surtout et s'exportent mal. Seuls les films anglophones, et surtout les blockbusters américains, parviennent à obtenir des carrières mondiales et d'envergure. Ainsi les films américains obtiennent régulièrement des parts de marché supérieures à 50% dans les pays occidentaux hors USA.

États-Unis

Aux États-Unis, le succès d'un film est mesuré aux recettes accumulées. Cette façon de suivre le box-office permet de mesurer un succès proportionnellement à son budget (encore qu'il faille enlever la part distributeur et les dépenses marketing), mais a surtout pour conséquence de favoriser les films les plus récents, compte tenu de l'inflation sur le prix des billets.

Créé en 1905, le journal Variety diffuse chaque semaine le box-office américain.

France

Article détaillé : Box-office français.

En France, le suivi est réalisé sur la base du nombre d'entrées. Historiquement, le suivi était basé sur les chiffres Paris-Périphérie car le système des exclusivités et des sorties décalées entre Paris et la province permettaient ainsi d'avoir une vision plus rapide des succès. Avec le système manuel de l'époque, cela permettait également d'avoir un suivi plus fiable et plus rapide du box-office du moment. Désormais, la technique autorise un suivi des chiffres France sans difficulté.

Néanmoins, les comparaisons sur les entrées ne sont pas toujours aisées car il est difficile de comparer un résultat obtenu dans les années 1950, alors que la fréquentation annuelle dépassait 450 millions de spectateurs sans concurrence véritable de la télévision, avec les scores obtenus au début des années 1990, alors que la fréquentation représentait quelques 120 millions de spectateurs. De même, la concurrence des loisirs numériques et du piratage est à prendre en compte pour analyser la fréquentation des dernières années. Enfin, le phénomène des reprises qui permettait de prolonger un succès sur plusieurs générations a quasiment disparu.

Pendant longtemps, seules les données postérieures à 1956 étaient disponibles, avec une bonne fiabilité à partir de 1963. Cinéchiffres, qui fournit les informations quotidiennes sur le box-office français, n'est né qu'en 1970. Cependant, des travaux récents, réalisés à partir des archives du CNC, ont permis de compléter le box-office jusqu'en 1946[4].

Plus grands nombres d'entrées pour un film en France[5] :

Autres pays

Box-office français des films primés à Cannes depuis 1994

Année Film Réalisateur Entrée Pays
1994 Pulp Fiction Quentin Tarantino 2 865 000 États-Unis États-Unis
1995 Underground Emir Kusturica 0 444 000 Flag of Serbia and Montenegro.svgYougoslavie
1996 Secrets et mensonges Mike Leigh 1 472 000 Royaume-Uni Royaume-Uni
1997 ex æquo Le Goût de la cerise Abbas Kiarostami 0 140 000 Iran Iran
ex æquo L'Anguille Imamura Shohei 0 237 000 Japon Japon
1998 L'Éternité et un jour Theo Angelopoulos 0 168 000 Grèce Grèce
1999 Rosetta Luc & Jean-Pierre Dardenne 0 705 000 Belgique Belgique
2000 Dancer in the Dark Lars von Trier 1 166 000 Danemark Danemark
2001 La Chambre du fils Nanni Moretti 0 792 000 Italie Italie
2002 Le Pianiste Roman Polanski 1 775 000 France France
2003 Elephant Gus Van Sant 0 711 000 États-Unis États-Unis
2004 Fahrenheit 9/11 Michael Moore 2 378 000 États-Unis États-Unis
2005 L'Enfant Luc & Jean-Pierre Dardenne 0 377 000 Belgique Belgique
2006 Le vent se lève Ken Loach 0 915 000 Royaume-Uni Royaume-Uni
2007 4 mois, 3 semaines, 2 jours Cristian Mungiu 0 327 000 Roumanie Roumanie
2008 Entre les murs Laurent Cantet 1 550 000 France France

En savoir plus sur la palme d'or et les plus grands succès et échecs depuis 1946.

Acteurs populaires

Si le succès d'un film est forcément relatif et dépend de son coût de production, de communication ou de distribution, on peut en revanche considérer qu'un film ayant dépassé le million d'entrée caractérise une certaine popularité du film.

En France

Au 21 juillet 2009

Depuis 1994, plus de 500 films ont dépassé le million d'entrée en salle en France. Les acteurs les plus souvent concernés peuvent dès lors être considérés comme populaires.

Les films d'animations américain ayant dépassé un million d'entrées ne sont pas pris en compte pour les acteurs-doubleurs en voix originale, l'essentiel des entrées en France se faisant en version française. Ces films sont en revanche pris en compte pour les acteurs français.

Depuis 1994, 15 acteurs ont joué dans au moins 11 films parmi ceux qui ont attiré plus d'un million de spectateurs.

2 constats majeurs :

  1. 9 de ces acteurs sont français et 6 sont américains. Jean Reno et Gérard Depardieu ont joué dans plusieurs productions étrangères.
  2. Aucune actrice n’est présente dans ce classement.. Néanmoins, Cameron Diaz et Catherine Frot ont joué dans 10 films ayant dépassé le million d'entrée.
Nom Nationalité Nb de films Evolution
/ 2008
Nb de films
« millionnaire »
Evolution
/ 2008
Plus gros succès Année Entrée
Gérard Depardieu France 71 +4 21 +1 Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre 2002 14 557 000
Brad Pitt É.-U. 29 +1 16 +1 Se7en 1996 4 942 000
Jean Reno France 32 +2 16 - Les Visiteurs 1993 13 782 853
André Dussollier France 40 +1 15 - Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain 2001 8 635 000
Bruce Willis É.-U. 42 +3 14 - Sixième sens 2000 7 799 000
Will Smith É.-U. 17 +1 13 +1 Men in black 1997 5 730 000
Tom Hanks É.-U. 24 +3 13 +1 The Da Vinci Code 2006 4 190 000
Alain Chabat France 31 +3 13 +1 Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre 2002 14 557 000
Jean-Paul Rouve France 31 +2 13 +1 Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre 2002 14 557 000
Vincent Cassel France 36 +2 13 +1 L'âge de glace 2 2006 6 643 000
Ticky Holgado France 27 11 Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain 2001 8 635 000
Nicolas Cage É.-U. 33 +2 11 +1 60 secondes chrono 2000 2 440 000
Jean-Pierre Darroussin France 47 +2 11 - Un long dimanche de fiançailles 2004 4 455 000
Samuel L. Jackson É.-U. 54 +5 11 Star Wars : la menace fantôme 1999 7 303 000
François Berleand France 71 +2 11 +1 Les choristes 2004 8 667 000

Aux États-Unis

(Données valides au 4 août 2008)

Depuis 1994, plus de 290 films ont généré plus de 100 millions USD de recettes au box-office américain. 17 acteurs ont joué dans au moins 8 d'entre eux.

Nom Nationalité Nb de films Nb de blockbusters Plus gros succès Année Recette
(en millions de USD)
Tom Hanks É.-U. 19 12 Forrest Gump 1994 329,7
Will Smith É.-U. 16 12 Independence Day 1996 306,2
Jim Carrey Can. 20 11 Le Grinch 2000 260
Tom Cruise É.-U. 14 11 La Guerre des mondes 2005 234
Cameron Diaz É.-U. 28 10 Shrek 2 2004 441,2
Samuel L. Jackson É.-U. 49 10 Star Wars : épisode I - La Menace fantôme 1999 431,1
Eddie Murphy É.-U. 22 10 Shrek 2 2004 438,5
Matt Damon É.-U. 33 9 La vengeance dans la peau 2007 227
Mel Gibson É.-U. 19 9 Signes 2002 227,9
Morgan Freeman É.-U. 32 9 The Dark Knight 2008 533,3
Orlando Bloom GB 14 8 Pirates des Caraïbes : le secret du coffre maudit 2006 423,3
Steve Buscemi É.-U. 48 8 Monstres et Cie 2002 255,9
John Cleese GB 26 8 Shrek 2 2004 438,5
James Cromwell É.-U. 25 8 Spider-Man 3 2007 336,4
Adam Sandler É.-U. 24 8 Big Daddy 1999 163,4
Robin Williams É.-U. 30 8 La nuit au musée 2007 250,8
Bruce Willis É.-U. 39 8 Sixième Sens 2000 293,4

Voir aussi

Articles connexes

Glossaire technique du cinéma

1~9 · A · B · C · D · E · F · G · H · I · J ·
K · L · M · N · O · P · Q · R · S · T · U ·
V · W · X · Y · Z

Liens externes

Plusieurs sites web publient des statistiques relatives au box office :

  • (en) Box Office Mojo (box-office des films américains sur le territoire national et à l'international, pays par pays, en recettes)
  • (en) World Wide Box Office (box-office des films américains sur le territoire national et à l'international)
  • (fr) Cine-directors (box-office gratuit)
  • (fr) CineFeed (Analyse du box-office français)
  • (fr) Procinema (box-office suisse)
  • (it) Cinecitta.com (box-office italien)

Notes et références

  1. Au sens premier, le box office désigne l'emplacement où sont vendus les billets (la caisse ou le guichet).
  2. a  et b Source [www.boxofficemojo.com]
  3. a , b  et c Sources [www.cbo-boxoffice.com]
  4. Repris dans un ouvrage Ciné-passions de Simon Simsi - ed. Dixit
  5. Sources
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
Ce document provient de « Box-office ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Box-Office de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Box office — Pour les articles homonymes, voir Box office (homonymie). Box office est un terme anglais[1] désignant le chiffre d affaires d une production artistique ou d une personnalité (et par extension leur classement sous forme de palmarès). Il se mesure …   Wikipédia en Français

  • box-office — [ bɔksɔfis ] n. m. • 1950; mot angl. amér., proprt « guichet de théâtre » ♦ Échelle de succès d un spectacle, d une vedette, etc., calculé d après le montant des recettes. ⇒aussi hit parade. Être, figurer au box office. Arriver en tête du box… …   Encyclopédie Universelle

  • Box Office — (homonymie) Pour les articles homonymes, voir Box et office (homonymie). Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Box office est un terme anglais qui peut renvoyer à : box office, une mesure …   Wikipédia en Français

  • box office — also box office ➔ office * * * box office UK US noun COMMERCE ► [C] the place in a theatre or cinema where you buy tickets: »Tickets are $8 and are available only at the box office. ► [U] money from ticket sales …   Financial and business terms

  • box office — box .office n 1.) the place in a theatre, cinema etc where tickets are sold →ticket office at the box office ▪ Collect your tickets at the box office. 2.) [singular] used to describe how successful a film, play, or actor is, by the number of… …   Dictionary of contemporary English

  • box office — box offices also box office 1) N COUNT The box office in a theatre, cinema, or concert hall is the place where the tickets are sold. 2) N SING: usu the N, N n When people talk about the box office, they are referring to the degree of success of a …   English dictionary

  • Box Office — eines Kinos auf Hawaii. Box Office [engl./us amerik. umgspr.] bezeichnete ursprünglich den Kartenschalter am Eingang eines Kinos. Inzwischen wird der Begriff für die Einnahmen verwendet, die ein Kinofilm während seiner Spielzeit in Kinos… …   Deutsch Wikipedia

  • box office — box ,office noun count 1. ) the place in a theater where you buy tickets 2. ) used for referring to the number of tickets a movie, play, or performer has sold in order to show how successful they are: It took £20 million at the box office. a box… …   Usage of the words and phrases in modern English

  • Box office — [engl./us amerik. umgspr.] bezeichnete ursprünglich den Kartenschalter am Eingang eines Kinos. Inzwischen wird der Begriff für die Einnahmen verwendet, die ein Kinofilm während seiner Spielzeit in Kinos erwirtschaftet. Umsätze von US… …   Deutsch Wikipedia

  • box office — box of·fi·ce loc.s.m.inv. ES ingl. {{wmetafile0}} 1. botteghino di cinema o di teatro 2. estens., aspetto economico legato all incasso di un film: conquistare il box office {{line}} {{/line}} DATA: sec. XX. ETIMO: comp. di box cassa e office… …   Dizionario italiano


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.