Ken Loach


Ken Loach

Ken Loach

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Ken Loach

Nom de naissance Kenneth Loach
Naissance 17 juin 1936 (1936-06-17) (75 ans)
Nuneaton
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Profession Réalisateur
Films notables Kes
Family Life
Riff-Raff
Ladybird
Land and Freedom
Sweet Sixteen
Le vent se lève

Ken Loach, de son vrai nom Kenneth Loach, né le 17 juin 1936 à Nuneaton, Warwickshire, est un réalisateur britannique de cinéma et de télévision.

Le 28 mai 2006, il reçoit la Palme d'or lors du 59e Festival de Cannes pour Le Vent se lève. En 2010, il met ses films en libre accès sur Internet.

Sommaire

Biographie

Né en 1936 d'un père électricien en usine, Loach a suivi des études de droit au St Peter's College à Oxford. Là, il joue dans la troupe comique maintenant bien établie, la Oxford revue. Il commence à l'extérieur en tant qu'acteur dans le théâtre de répertoire, mais au début des années 1960, il entre dans le monde de la télévision et est crédité comme réalisateur sur les premiers épisodes de la série Z Cars en 1962. Mais Loach marque son entrée dans le milieu au travers des docu-dramas, notamment Cathy Come Home (1966) qui a une forte influence sociale. Vers la fin des années 1960, il commence à diriger des films, et réalise Kes, l'histoire d'un garçon préoccupé et de sa crécerelle (une sorte de faucon), inspirée du roman de Barry Hines Une crécerelle pour un valet. Ce film aura un grand impact en Grande-Bretagne.

Les années 1970 et 80 sont marquées par des films qui abordent, avec une approche expérimentale, les thèmes saillants de cette époque. Family Life trafique la chronologie narrative pour peindre la plongée d'une jeune fille dans une schizophrénie nourrie au terreau du carcan social et familial. The "Save the Children" Fund Film est une commande de la fondation Save the Children, qui l'a tellement détesté qu'elle a essayé de faire détruire le négatif. Il est également sollicité par la chaîne ITV (émission South Bank Show) pour faire A Question of Leadership, un documentaire sur le mouvement syndical vu à travers la grève des mineurs de 1980, qui dura 13 semaines. Cependant, le programme n'est pas diffusé par ITV - Loach déclare que c'est pour des raisons politiques - mais il sera finalement diffusé sur Channel 4[1].

Les années 1990 voient le retour de Loach, avec une série de films populaires acclamés par la critique. Pendant cette période, il reçoit trois fois des prix au festival du film de Cannes. Il gagne le prix du Jury en 1993 avec son film Raining Stones.

En décembre 2003, il reçoit un doctorat "honoris causa" de lettres de l'Université de Birmingham (Royaume-Uni). En novembre 2004, il est élu au conseil national du parti d'extrême gauche RESPECT. L'université d'Oxford lui attribue un titre honorifique de « docteur de loi civile » en juin 2005.

Le 28 mai 2006, Loach obtient la Palme d'Or au festival de Cannes pour son film Le vent se lève, une vision controversée de la guerre irlandaise d'indépendance et de la guerre civile irlandaise qui suivit durant les années 1920. Le film est fortement critiqué par une partie des médias britanniques pour sa représentation des forces britanniques en occupation en Irlande. Certaines de ces critiques ont été faites par des commentateurs qui n'avaient pas vu le film[2].

Ken Loach vit avec sa famille à Bath en Angleterre où il est supporteur et actionnaire du club local de football .

Il soutient le « non » lors du référendum portant sur la Constitution de l'Europe en France et, en mars 2007, il apporte son soutien à Olivier Besancenot pour la campagne présidentielle française, après avoir soutenu Arlette Laguiller à la présidentielle de 1995.

Il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont les travaux ont commencé le 4 mars 2009.

En 2010, il décide de rendre ses films librement visionnables sur la plate-forme de partage YouTube, mais ils ne sont pas visibles en France pour des raisons de droits d'auteur[3].

Le style « Loach »

La réalisation de Loach est caractérisée par une vue particulière du réalisme ; il veille à ce que dans chaque secteur de la réalisation les liens entre les acteurs soient naturels au point où quelques scènes semblent ne pas avoir été scénarisées. Plutôt que d'employer des acteurs méthodiques, il préfère le talent d'inconnus qui ont vécu l'expérience réelle de la vie des personnages qu'ils incarnent, à tel point que certains acteurs professionnels désirant travailler avec Loach feignent d'être issus de la classe ouvrière comme c'est souvent le cas dans les scénarios. Pour Bread and roses, il a choisi deux acteurs principaux qui ont eu une expérience de l'organisation d'un syndicat, ainsi que de la vie en tant qu'immigré. L'actrice principale dans le film Padilla Pilaire, a dû apprendre l'anglais afin de jouer le rôle, l'acteur masculin n'est autre que Adrian Brody (Le pianiste).

Il essaye de s'assurer que les acteurs expriment de façon aussi vraie que possible les sentiments de leur personnage en filmant l'histoire dans l'ordre, et, chose cruciale, en ne donnant le script aux acteurs que quelques minutes avant le tournage. Il est fréquent que dans une scène, seuls quelques acteurs sachent ce qui va se passer, les autres exprimeront un choc, de la tristesse, ou de la surprise, parce qu'ils sont réellement frappés par les évènements de la scène.

Quelques exemples : sur Kes, le garçon, découvrant l'oiseau mort à la fin, croyait que le directeur avait réellement tué l'oiseau qui était devenu tout à fait proche de lui pendant tout le tournage (en fait, il avait utilisé un oiseau mort trouvé ailleurs). Dans Raining Stones, un usurier rend visite à une des actrices dans sa maison, celle-ci n'a alors pas idée qu'il allait la forcer à enlever son alliance et à la lui donner comme acompte. Dans Sweet Sixteen, le personnage principal est censé tuer quelqu'un, mais d'autres acteurs l'en empêchent en lui sautant dessus. On voit alors la surprise de l'acteur qui, au début, est assez troublé.

Ken Loach est un adversaire farouche de la censure dans ses films et il fut outré par le certificat accordé à Sweet Sixteen (il fut interdit aux moins de 18 ans en Grande-Bretagne). Loach a lui-même indiqué : « I think it was a very silly decision, such a patronising attitude as well. People are rarely hurt by swear words, yet you see scenes of violence depicted in films often with a 12 certificate. Some of these films have violence for the sake of it, try and push the certification boundaries. I think in my films that the violence is necessary to portray realism, it’s important to the narrative. And yes, it does put a smokescreen on society because it uses violence as a source of entertainment rather than its actual meaning. »[réf. nécessaire]

Filmographie

Cinéma

Télévision

  • 1962 : Z Cars (série)
  • 1964 : Diary of a Young Man
  • 1964 : The Wednesday Play (série)
  • 1965 : A Tap on the Shoulder
  • 1965 : 3 Clear Sundays
  • 1965 : Up the Junction
  • 1965 : The End of Arthur's Marriage
  • 1965 : Coming Out Party
  • 1966 : Cathy Come Home
  • 1967 : In Two Minds
  • 1968 : The Golden Vision
  • 1969 : The Big Flame
  • 1971 : After a Lifetime
  • 1971 : The Rank and the File
  • 1973 : A Misfortune
  • 1975 : Days of Hope (feuilleton)
  • 1977 : The Price of Coal
  • 1980 : Auditions
  • 1981 : A Question of Leadership
  • 1983 : Questions of Leadership
  • 1983 : The Red and the Blue: Impressions of Two Political Conferences - Autumn 1982
  • 1989 : The View From the Woodpile

Prix

Bibliographie

  • (fr) Erika Thomas, L'Univers de Ken Loach, engagement politique et rencontre amoureuse, Paris, L'Harmattan, 2004.
  • (fr) Erika Thomas, Le Cinéma de Ken Loach. Misère de l'identité professionnelle, Paris, L'Harmattan, 2005, 100 p.
  • (fr) Erika Thomas, Ken Loach : un regard cinématographique sur l'aliénation familiale, Paris, L'Harmattan, 2006, 104 p.
  • (fr) Alexandre Mirlesse, En attendant L'Europe (Rencontre avec Ken Loach), Lille, La contre allée, 2009.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources

Bibliographie

Notes

  1. Résumé de la compagnie de Ken Loach, Sixteen Films, dans sa diffusion libre sur internet: http://www.youtube.com/user/KenLoachFilms#p/u/10/7pA4s30TzS0.
  2. Les principales critiques ont été émises par les polémistes Tim Luckhurst et Ruth Dudley Edwards, qui se disent unionistes, et qui n'avaient pas assisté à la projection du film qu'ils ont critiqué après sa projection au festival de Cannes (cf. Ruth Dudley Edwards, « What about making Black and Tans: the movie? », The Guardian, 6 juin 2006 ; George Monbiot, « If we knew more about Ireland, we might never have invaded Iraq », 6 juin 2006).
  3. Tout Ken Loach en libre accès sur YouTube, paru le 5 mai 2010

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ken Loach de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ken Loach — [ˈkɛn ˈləʊtʃ] (* 17. Juni 1936 in Nuneaton, Warwickshire; vollständiger Name: Kenneth Loach) ist ein britischer Filmregisseur und Drehbuchautor. Loach wurde bekannt durch seinen naturalistischen Regiestil mit e …   Deutsch Wikipedia

  • Ken Loach — Ken Loach. Kenneth Loach conocido como Ken Loach, (Nuneaton, Warwickshire, Inglaterra; 17 de junio de 1936) es un director de televisión y director de cine del Reino Unido, conocido por su estilo de realismo social y temática socialista ligados a …   Wikipedia Español

  • Ken Loach — Infobox actor name = Ken Loach caption = birthname = Kenneth Loach birthdate = birth date and age|1936|6|17|df=y location = Nuneaton,Warwickshire, England yearsactive = 1962 present baftaawards = Michael Balcon Award 1994 cesarawards = Best… …   Wikipedia

  • Ken Loach — ➡ Loach * * * …   Universalium

  • Loach — Ken Loach Ken Loach Ken Loach Nom de naissance Kenneth Loach Naissance 17 juin 1936 …   Wikipédia en Français

  • LOACH (K.) — LOACH KEN (1936 ) Ken Loach est à la fois exemplaire de la situation que connaît le cinéma britannique depuis le milieu des années 1960 et un cas particulier. Dans un cinéma qu’on qualifie volontiers de «colonisé», il maintient une tradition… …   Encyclopédie Universelle

  • Loach — ist der Familienname folgender Personen: Keith Loach (* 1975), kanadischer Skeletonpilot Ken Loach (* 1936), britischer Filmregisseur und Drehbuchautor Lonnie Loach (* 1968), kanadischer Eishockeyspieler und trainer Mike Loach (* 1976),… …   Deutsch Wikipedia

  • Ken (Vorname) — Ken ist ein männlicher Vorname, der vor allem im englischen Sprachraum verbreitet ist. Er bildet die Kurzform des Vornamens Kenneth. Daneben gibt es die japanischen Namen Kenichi, welche als Ken im lateinischen Alphabet ausgeschrieben werden.… …   Deutsch Wikipedia

  • Loach — may refer to:* Loaches, fish families in the Cypriniformes: ** Cobitidae, the true loaches ndash; formerly all loaches were united in this family ** Balitoridae, the hillstream loaches ndash; the largest family, closely related to Cobitidae **… …   Wikipedia

  • Loach, Ken —    b. 1936, Nuneaton    Film maker    Ken Loach is a left wing film maker who specializes in working class realism and forms of resistance. In directing television drama (see drama on television), he pioneered the use of documentary film… …   Encyclopedia of contemporary British culture


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.