Zodiac


Zodiac

Zodiac

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zodiaque (homonymie).
Zodiac Aerospace
Importez le logo de cette entreprise
Fondateur(s) Maurice Mallet
Slogan(s) « La maîtrise des éléments »
Siège social Issy-les-Moulineaux
Drapeau de la France France
Direction Didier Domange (CS), Olivier Zarrouati (Directoire)
Activité(s) Intérieurs de cabines d'avions, équipements techniques aéronautiques, équipements de sécurité aéronautiques
Effectif 20 000
Site Web http://www.zodiacaerospace.fr/
Chiffre d'affaires 2 milliards d'euros

Zodiac Aerospace est un équipementier français œuvrant principalement dans l'aéronautique. Les activités dites « marines » (bateaux pneumatiques, piscines, plaisance, loisirs) ont été séparées du groupe en septembre 2007 et sont devenues Zodiac Marine and Pool.

Sommaire

Dénomination

Le terme Zodiac est utilisé couramment pour désigner un canot pneumatique, qui est l'un des produits phares de Zodiac Marine and Pool, mais, en vertu des dispositions de l'article 714-6 du Code de la propriété intellectuelle français, la société s'oppose formellement à cet usage [1].

Histoire

Zodiac est directement issu de deux entreprises (l'Union Aéronautique de France et la Société Mallet, Mélandri et de Pitray en 1896) fondées par Maurice Mallet et des associés.

L'entreprise qui deviendra plus tard Zodiac, la Société française de ballons dirigeables et d'aviation, fut créée le 5 mars 1908. La particularité de cette entreprise est qu'elle s'adresse alors aussi bien aux particuliers désireux d'acquérir un aérostat qu'aux entreprises voulant afficher de la publicité sur les ballons. On ne connaît pas l'origine de cette marque déposée le 2 février 1909.

Dirigeables Zodiac :

  • Le Comte de La Vaulx est construit en 1906. Rebaptisé Zodiac II après modifications en 1908.
  • le Zodiac I (à l'origine nommé Le-Petit-Journal), dirigeable démontable, est construit en 1908.
  • suit une série de dirigeables souples, jusqu'au numéro XI en 1913. Une grande partie est exportée.
  • Le Spiess, 1913, un des rares dirigeables rigides construit en France. Similaire de conception à un Zeppelin, à l'exception de la structure qui est en poutrelles de bois creuses au lieu d'aluminium.
  • Jusqu'aux années 30, ce sont 63 dirigeables qui sortiront des ateliers Zodiac.

La société se diversifia en construisant également des « plus lourds que l'air », des avions monoplans et biplans.

La même année, elle change une première fois de nom pour devenir la Société française de ballons dirigeables et d'aviation Zodiac et une nouvelle fois en 1911, Société Zodiac, anciens Établissements aéronautiques Maurice Mallet.

De 1912 à 1914, elle construit également des hydravions et des moteurs de type Pickers.

Le déclenchement de la Première Guerre mondiale l'oblige à interrompre la fabrication d'avions, ce qui provoque des problèmes financiers.

Ses premiers contacts avec le domaine maritime ont lieu dans les années 1920, avec la construction de vedettes pour la Marine nationale française. Les premières recherches sur les bateaux pneumatiques (que l'on appellera plus tard couramment des Zodiacs) débutent en 1934 avec les travaux de Pierre Debroutelle.

Bien que travaillant beaucoup avec l'armée, un des objectifs de l'entreprise est également d'avoir un pied dans le domaine civil. Elle participe donc plusieurs fois à des manifestations de ballons aérostatiques.

Le domaine des bateaux pneumatiques est alors principalement exploité par l'Armée, mais les traversées en 1952 à bord d'un Zodiac Mark III (surnommé L'Hérétique) du docteur Alain Bombard de Monaco à Tanger (avec un coéquipier anglais, Jack Palmer), puis de Las Palmas dans les Canaries à la Barbade permettent de prouver au public la solidité des bateaux pneumatiques. Ces traversées, avec un minimum de nourriture et d'eau douce, ont pour but de montrer la résistance de l'homme à un naufrage et les techniques à utiliser pour survivre le plus longtemps possible dans ces conditions.

L'activité maritime prenant de l'ampleur et la création de filiale à l'étranger (comme Zodiac Marine España en Espagne) poussent la société à changer une nouvelle fois de nom pour devenir en 1965 Zodiac.

Le domaine aéronautique n'est pas délaissé pour autant. En 1966, le Centre national d'études spatiales (CNES), dans le cadre du projet Éole, commande la réalisation d'un ballon météorologique.

Au début des années 1970, la société connaît des problèmes financiers, qu'elle règle en se recentrant sur sa principale activité, les bateaux pneumatiques.

L'entreprise entre en bourse le 7 février 1983, sur le CAC Mid 100 de la Bourse de Paris.

En 2006, les activités du groupe touchent aux domaines de :

  • l'aéronautique :
    • les systèmes de sécurité ;
    • les systèmes et composants équipant les avions et hélicoptères ;
    • les équipements des cabines et de l'intérieur des avions et hélicoptères ;
  • la Marine :
    • les bateaux pneumatiques ;
    • les piscines pour particuliers ;
  • des équipements comme les coussins gonflables de sécurité et les systèmes de télémesures et de télétransmissions.

Le 17 avril 2007 est annoncée la poursuite de pourparlers en vue de céder les activités marine à une holding détenu à 72 % par le groupe Carlyle et à 28% par Zodiac [2]. Le groupe Zodiac et le groupe Carlyle ont annoncé le 28 septembre 2007 avoir finalisé le rapprochement de la branche marine de Zodiac avec Jandy Pool Products, pour créer Zodiac Marine and Pool. Cette nouvelle société est détenue à hauteur de 69 % par Carlyle, 27 % par Zodiac et 4 % par l'équipe de direction.

Le conseil de surveillance, dans sa séance du 15 novembre 2007, a nommé Olivier Zarrouati (École polytechnique, École supérieure d'aéronautique) président du directoire, succédant ainsi à Jean-Louis Gerondeau à ce poste.

Un rapprochement stratégique tripartite entre Safran, Thales et Zodiac a régulièrement alimenté la rumeur. Cette perspective a toutefois toujours été démentie par Zodiac.

Suite à la cession de ses activités « marines », Zodiac a affirmé sa volonté de réaliser « environ 700 millions d'euros » d'acquisitions sur les années 2008 et 2009. Le 29 mai 2008, Zodiac a annoncé l'acquisition de Driessen Aerospace, spécialisé dans les équipements de cabines d'avions. Basé aux Pays-Bas, Driessen est le premier fabricant mondial de trolleys (chariots) et de galleys (meubles cuisine) pour les avions moyen courrier, ainsi que l'un des leaders pour les conteneurs d'avions-cargos. Le chiffre d'affaires consolidé 2007 de Driessen Aerospace s'est monté à 136 millions d'euros. Le montant de cette transaction n'a pas été rendu public. Deux autres acquisitions mineures ont été réalisée à la même époque. En revanche, le projet de reprise du site Airbus de Laupheim (Allemagne) - spécialisé dans les intérieurs de cabines des appareils du constructeur - n'a pas abouti.

Les accords contractuels avec Carlyle prévoyaient que la branche aéronautique ne pouvait conserver le nom "Zodiac" seul. Le groupe a donc été rebaptisé "Zodiac Aerospace" au premier trimestre 2009.

Finances

  • Actions cotées à la bourse de Paris
  • Membre de l'indice CAC Mid 100
  • Code Valeur ISIN = FR0000125684
  • Valeur nominale = euro
  • Actionnaires principaux [3] :
  1. Famille Domange : 10,72 %
  2. Caisse des dépôts et consignations : 6,02 %
  3. Robert Maréchal  : 5,20 %
  4. Barclays : 4,99 %
  5. Jean-Louis Gerondeau : 2,64 %
  6. Financière du Cèdre : 1,99 %
  7. Salariés : 1,71 %
  8. Autocontrôle : 1,55 %
Données financières en millions d'euro (y-compris activités Marine cédées en septembre 2007
Années 2003 2004 2005 2006 2007 2008
Chiffre d'affaires 1 475 1 568 1 832 2 340 2 478 2 015
Résultat d'exploitation 196 208 250 314 345 235
Résultat net part du groupe 93 98 93 163 182 511
Fonds propres 609 650 790 875 972 1 175
Dettes financières 600 650 1 408 1 380 1298 751

Données boursières

Référence

Lien externe


  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
Ce document provient de « Zodiac ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Zodiac de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Zodiac — bzw. Zodiak steht für: Zodiak, Tierkreis, die Zone der scheinbaren Bahnen von Sonne, Mond und Planeten am Himmel Zodiac, namentlich: Personen: Zodiac Killer, ein nie identifizierter amerikanischer Serienmörder der späten 1960er Jahre sowie:… …   Deutsch Wikipedia

  • ZODIAC — ZODIAC, in astrology, an imaginary zone in the heavens within which lie the paths of the sun , the moon , and the planets. The zodiac is divided into 12 signs which are mostly symbolically represented by animals (Gr. Ζώδιον, a little animal ).… …   Encyclopedia of Judaism

  • Zodiac XL — Zodiac CH601 Die Zodiac CH601XL von Zenith Air ist ein aerodynamisch gesteuertes Ultraleichtflugzeug, das es sowohl als Bausatz, wie auch als fertiges Flugzeug gibt. Die XL ist ein Ganzmetall Tiefdecker für zwei Personen, deren Konzept, einfache… …   Deutsch Wikipedia

  • Zodiac — puede referirse a: Groupe Zodiac, empresa francesa conocida por sus lanchas neumáticas inflables. Zodiac, videoconsola de 6.ª generación. Zodiac, grupo de villanos de algunas historietas de Marvel Comics. Zodiac Killer, asesino en serie de San… …   Wikipedia Español

  • zodiac — ZODIÁC, zodiace, s.n. 1. Zonă circulară a sferei cereşti în care se află cele douăsprezece constelaţii corespunzătoare lunilor anului şi prin faţa cărora trece drumul aparent al Soarelui în cursul unui an; fiecare dintre cele 12 sectoare ale… …   Dicționar Român

  • zodiac — (n.) late 14c., from O.Fr. zodiaque, from L. zodiacus zodiac, from Gk. zodiakos (kyklos) zodiac (circle), lit. circle of little animals, from zodiaion, dim. of zoion animal (see ZOO (Cf. zoo)). Libra is not an animal, but it was not a zodiac… …   Etymology dictionary

  • Zodiac — (Имеровиглион,Греция) Категория отеля: Адрес: Main Street, Имеровиглион, 84700, Греция …   Каталог отелей

  • Zodiac — o di*ac, n. [F. zodiaque (cf. It. zodiaco), fr. L. zodiacus, Gr. ? (sc. ?), fr. ?, dim. of zw^,on an animal, akin to ? living, ? to live.] [1913 Webster] 1. (Astron.) (a) An imaginary belt in the heavens, 16[deg] or 18[deg] broad, in the middle… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • zodiac — [zō′dē ak΄] n. [ME zodiak < MFr zodiaque < L zodiacus, zodiac < Gr zōdiakos (kyklos), zodiac (circle), lit., circle of animals < zōidion, dim. of zōion, animal: see BIO ] 1. a beltlike zone in the sky extending for about eight degrees …   English World dictionary

  • Zodiac P.I — Zodiac Private Investigator (jap. 十二宮でつかまえて Jūnikyū de Tsukamaete) ist eine Manga Serie der japanischen Zeichnerin Natsumi Ando (unter anderem auch Maria Ppoino!). Die auch unter dem Kürzel Zodiac P.I. bekannte Serie schildert die Abenteuer der… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.