Tramway de Nice


Tramway de Nice
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'ancien réseau de tramway, voir Tramway de Nice et du Littoral.
Tramway de Nice
Image illustrative de l'article Tramway de Nice
Le tramway sur la place Garibaldi

Situation Drapeau de la France Nice (Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Type Tramway
Entrée en service 2007
Longueur du réseau 8,7 km
Lignes 1
Stations 21
Fréquentation 90 000 voyageurs/jour (2011)
Écartement des rails Voie normale
Exploitant ST2N
Vitesse moyenne 15 km/h[1]
Lignes du réseau  T1 
Réseaux connexes Autobus  LIGNES D'AZUR 
Train  C P  SNCF

Image illustrative de l'article Tramway de Nice
Carte géographique présentée en 2011 des lignes actuelle (tracé en continu) et prévisionnelles (tracé en pointillés)

Le tramway de Nice est un réseau de tramway de 8,7 km, actuellement composé d'une seule ligne, et exploité par la Société nouvelle des transports de l'agglomération niçoise, sous le nom commercial Lignes d'azur. Inauguré le 24 novembre 2007, il se substitue aux lignes de bus 1, 2, 5 et 18.

Au vu du succès de la ligne T1, le maire de Nice, Christian Estrosi décide de la création de deux autres lignes, dont les mises en service sont prévues à partir de 2015. La ligne 2 devrait desservir l'aéroport de Nice à l'ouest grâce à la construction d'un pôle multimodal et le Port de Nice à l'est. Quant à la ligne 3, elle devrait passer par la plaine du Var avec une correspondance avec la ligne 2 au pôle intermodal. Par ailleurs, la communauté urbaine Nice Côte d'azur choisit de prolonger la ligne 1 jusqu'au quartier de Pasteur.

Sommaire

Historique

L'ancien tramway

Article détaillé : Tramway de Nice et du Littoral.

Le premier réseau de tramway de Nice, le Tramway de Nice et du Littoral a vu le jour en 1900, suivi d'un réseau départemental en 1906. L'ensemble du réseau est électrifié en 1910. Dans les années 1920, le réseau compte 11 lignes dont certaines sont utilisées partiellement pour transporter des marchandises.

Toutefois le tramway est critiqué et le bus lui sera préféré sur certaines lignes dès 1927.

La dernière ligne de tramway de Nice ferme le 10 janvier 1953.

Le tramway actuel

La place de Gaulle en travaux

Comme de nombreuses villes en France, Nice connait d'importants problèmes de circulation, notamment du fait que la plupart des activités économiques sont concentrées au centre ville. Bien que contactée dans le cadre du concours Cavaillé, Nice n'a pas donné suite.

Pour remédier à ces problèmes, des études sur la réalisation d'un transport en commun en site propre ont été menées à partir de 1987. La ville de Nice a commencé à mettre en place une ligne de bus en site propre à partir de 1997, et a lancé une concertation sur la mise en place de la ligne 1 du tramway en 1998.

Le choix s'est porté sur le tramway car ce mode de déplacement est plus fiable que le bus, puisqu'il n'est pas soumis aux aléas de la circulation automobile et qu'il est bien moins cher qu'une ligne de métro. Le tramway a été déclaré d'utilité publique en 2003 et les travaux d'aménagement ont commencé la même année et n'étaient pas totalement achevés début décembre 2007 alors que la mise en service publique a été réalisée le 24 novembre 2007, après plusieurs semaines de tests techniques.

Dans les mois qui ont suivi le lancement du tramway, on comptabilisait entre 65 000 et 70 000 voyages quotidiens[2]. En janvier 2011, le nombre de voyageurs enregistrés par jour est de 90 000[3].

Ligne 1

Lancement et service

La première ligne du tramway (T1) mise en service le 24 novembre 2007 mesure 8,7 km et s'étend de Nice-Nord (Boulevard Comte de Falicon) à proximité du Stade du Ray et de l'A8 jusqu'au Pont Michel, dans le quartier Saint Roch. La ligne emprunte des axes de circulation très importants tels l'avenue Jean-Médecin, artère centrale de Nice, la place Masséna, la principale place de la ville ou encore la place Garibaldi à l'est, proche du Vieux-Nice. La ligne dessert également le campus universitaire Saint-Jean-d'Angély, qui selon les projets de la municipalité et de l'université de Nice Sophia-Antipolis devrait devenir un pôle important dans les années à venir.

Sur cette ligne, l'alimentation en électricité des rames se fait au moyen d'une ligne aérienne de contact sauf durant la traversée des places Masséna et Garibaldi. Ces deux places sont traversées sans ligne aérienne de contact, grâce à des batteries embarquées de type nickel-métal-hydrure (NiMH)[4] : les rames baissent leur pantographe et basculent leur alimentation sur les batteries à la dernière station avant chacune de ces places et effectuent l'opération inverse à la première station après ces places.

Cette opération a pour but de ne pas installer de lignes aériennes de contact sur ces places historiques. Il s'agit d'une première technologique[5].

Tracé et stations

Tracé

Plan de la ligne 1
  • Las Planas : le tracé de la ligne 1 commence au nord de Nice à la station Las Planas
  • Comte de Falicon
  • Le Ray
  • Gorbella : séparation des voies en deux passant chacune dans une rue différente et réunification après
  • Valrose Université : quartier de Valrose avec non loin le Parc et Château de Valrose
  • Borriglione
  • Libération : relation avec la gare du Sud en cours de reconstruction et la gare des Chemins de fer de Provence exploitant la ligne de Nice à Digne
  • Gare Thiers : relation avec plusieurs lignes de bus et la gare de Nice-Ville (TGV, TER, Trenitalia)
  • Jean Médecin : centre commercial Nicetoile à proximité
  • Place Masséna : pour préserver le cadre de la place Masséna, le tram circule sur des batteries embarquées, la transition s'effectue aux stations Place Masséna d'une part et Opéra - Vieille Ville de l'autre
  • Opéra – Vieille Ville
  • Cathédrale – Vieille Ville
  • Garibaldi : pour préserver le cadre de la place Garibaldi, le tram circule sur des batteries embarquées, la transition s'effectue aux stations Garibaldi d'une part et Acropolis de l'autre
  • Acropolis
  • Palais des Expositions
  • Vauban
  • Saint Jean d’Angely Université
  • Saint-Roch
  • Virgile Barel
  • Saint-Charles
  • Pont Michel : le tracé de la ligne 1 se termine à l’est de Nice à la station Pont Michel

Stations

Carte géographique de la ligne 1
      Station Accessible aux personnes handicapées Quartier Correspondances
    Las Planas Nice Nord Autobus   4   25  63  N3 
    Comte de Falicon Nice Nord Autobus   4   20  T21  24  36  76  N3 
    Le Ray Nice Nord
    Gorbella Gorbella Autobus  19  72 
    Valrose Université Valrose Autobus  23  24  T37  N2 
    Borriglione Borriglione Autobus  63 
    Libération Libération Autobus  19  23 
Train  C P  (Nice – Digne)
    Gare Thiers Nice Centre Autobus   4   12  17  23  30  64  71  75  T75  99  N3  N4  N5 
Train SNCF
    Jean Médecin Nice Centre Autobus   4   17  38 
Tram  T2 
    Masséna Nice Centre Autobus   3    4    7    9   10  14  15  17  22  27 
Autocar  200  217  400  500  720  790  N.200 
    Opéra – Vieille Ville Vieux Nice Autobus   8   11  16  38  52  60  62  81  94  N1  N2  N3  N4  N5 
    Cathédrale – Vieille Ville Vieux Nice Autobus   3   14  16  27  98  N1  N2 
Autocar  100  100X  200  217  230  400  500  720  790  N.100  N.200 
    Garibaldi Garibaldi Autobus   3    7    9   10  14  27  30  T32  81  82  98  N1 
Tram  T2 
    Acropolis Nice Est Autobus   4   16  82 
    Palais des Expositions Nice Est Autobus   4   16  T37  88  89  90 
    Vauban Nice Est Autobus   6   20  25  27  82  88  89  90 
Autocar  112  116  300  301  303  340  360 
    Saint Jean d’Angely Université Nice Est
    Saint-Roch Saint-Roch
    Virgile Barel Saint-Roch
    Saint-Charles Nice Est
    Pont Michel Nice Est Autobus   6   20  27  T28  T29  T66  88  N1 

Exploitation de la ligne

Matériel roulant

Représentation du tramway dans sa version de base

La ligne est équipée de 28 rames du modèle Citadis, construites par Alstom[6] et sont numérotées 001 à 028. Elles sont exploités uniquement par la ST2N, et sont remisées au Centre Opérationnel du Tramway (C.O.T), situé à Las Planas, au nord de Nice[7].

Chaque rame mesure 33 m de long dans leur version de base et peut transporter jusqu'à 216 personnes.

Afin de remercier les acteurs du tramway de Nice, le président de la Communauté urbaine Nice Côte d'Azur (NCA), Jacques Peyrat, avait décidé de baptiser les rames du nom des communes qui ont co-financé ce projet[8],[9]. Ainsi, sur chaque rame est inscrit une ou deux villes de la CANCA dans l'angle inférieur de la cabine, à savoir :

Deux rames en circulation

Depuis août 2010, la ST2N a reçu huit rames commandées pour le renfort de la fréquence la ligne T1. Ces rames ne comportent aucun nom de commune sur leurs flancs.

Face à la saturation de la ligne, la communauté d'agglomération décide en octobre 2011 d'accroître la capacité de 15 rames par l'ajout d'un module supplémentaires, ce qui fait passer les rames de 33 à 44 mètres de longueur. La nouvelle capacité par rame sera de 300 passagers contre 200 auparavant. La première rame est modifiée chez Alstom à La Rochelle, les 14 suivantes le seront directement dans les ateliers de Nice. La mise en service de la première rame allongée est prévue pour mars 2012[10].

Conduite et signalisation

Article détaillé : Signalisation Tramway.

Tarification

Article détaillé : Lignes d’Azur.

La ligne T1 utilise la même tarification que celle des bus. L'achat d'un titre de transport coûte 1 € et peut être utilisé aussi bien dans le bus que dans le tram pour une durée maximale de 74 minutes mais ne peut constituer un aller-retour.

Trafic

À la mise en service de la ligne, vingt rames Alstom Citadis sont mises en circulation, proposant ainsi une fréquence de 7 minutes en heures de pointe.

Depuis sa mise en place, le nombre de passagers ne cesse de croître, passant de 70 000 en 2008 à 90 000 par jour en 2011. Afin de pallier cette augmentation, huit rames sont reçues au cours de l'année 2010. La fréquence passe progressivement de 7 à 5 minutes, pour atteindre 4 minutes en 2011.

Nombre de voyageurs par année
Année 2007 2008 2009 2010 2011
Voyageurs 70 000 90 000

Tramway et art

Le déploiement d'œuvres d'art tout au long de la ligne est remarquable, notamment les sculptures de personnages perchés de Jaume Plensa sur la place Masséna. Michel Redolfi a conçu le design sonore. L'artiste Benjamin Vautier dit « Ben » (qui signe aussi la signalétique visuelle des stations), Mado la Niçoise, Michael Lonsdale ont notamment prêtés leur voix aux annonces vocales à l'intérieur du tram. Les sons et voix sont différents selon les heures, les saisons, etc.. Les quinze artistes choisis pour accompagner le tramway en aménageant l'espace urbain sont[11],[12] :

  • Ben – Calligraphie des noms de stations et plaques de pensée ;
  • Michael Craig Martin – Cascade d’objets[13] ;
  • Gunda Förster – Blue[14] ;
  • Yann KersaléL’amorse du bleu[15] ;
  • Ange LecciaDisque solaire[16] ;
  • Maurizio Nannucci – Découvrir différentes directions ;
  • Jean-Michel OthonielLe confident[17] ;
  • Pascal Pinaud et Stéphane Magnin – Composition exubérante de réverbères hybrides[18] ;
  • Jaume PlensaConversation à Nice[19] ;
  • Michel Redolfi – Sonals (annonces sonores) ;
  • Emmanuel Saulnier – Je vis de l’eau elle s’écoule[20] ;
  • Pierre di Sciullo – Totem ;
  • SarkisLes postes restantes de la Porte Fausse[21] ;
  • Jacques Vieille – Palmiers vertigineux opalescents (retiré[22]).
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Lignes en projet

Extension de la ligne 1

Projet

Panneau exposé à Pont Michel présentant la 1re phase de l’extension de Pont Michel à Hôpital Pasteur

La ligne est prévue d’être étendue jusqu’au quartier de la Trinité. En décembre 2010, le maire de Nice confirme l’extension de la ligne 1 vers le nouvel hôpital Pasteur[23]. Le projet d’extension de la ligne 1, dont les travaux doivent se dérouler de juin 2011 au printemps 2013 et longue d’environ 4,9 km, se fera en trois étapes[24] :

  1. la 1re phase longue d’environ 440 m ira du terminus actuel Pont Michel jusqu’à Hôpital Pasteur et nécessitera l’élargissement du pont Coty ;
  2. la 2e phase longue d’environ 3,9 km ira de Hôpital Pasteur jusqu’à L’Ariane Nord ;
  3. la 3e phase longue d’environ 530 m ira de L’Ariane Nord jusqu’à La Trinité – Anatole France.

Stations

      Station Quartier Correspondances
    Hôpital Pasteur Autobus  17  20  25  T26 
    Raybaud
    Hôpital Sainte Marie
    Ponts Jumeaux Autobus  88  89  90 
Autocar  100  300  301  340 
    Chênes Blancs
    Parc de l’Ariane
    Place des Sitelles Autobus  85  86  88 
Autocar  300  301  340 
    L’Ariane Nord Autobus  85  86 
    La Trinité – Anatole France Autobus   6   86 
Autocar  300  301  340 
Train SNCF (TER)

Ligne 2

Projet

Le 25 juin 2008, le maire de Nice, Christian Estrosi annonce que la ligne 2 serait construite sur la Promenade des Anglais[25], ce qui aurait permis de réduire les coûts et de construire la ligne plus rapidement dans la mesure où il n'y aurait eu que peu voire pas de travaux préparatoires à faire. Les rames devaient être alimentées par le sol afin d'éviter qu'une ligne aérienne de contact ne détériore le cadre[25].

Ce projet, controversé, a finalement été abandonné. Le 9 octobre 2009, le maire de Nice a annoncé que la ligne 2 du tramway sera construite en centre ville, abandonnant le tracé passant par la Promenade des Anglais[26]. Le nouveau projet prévoit que la ligne 2 sera longue de 8,6 km dont 3,6 km en tunnel. La ligne desservira en surface l'Aéroport Nice Côte d'Azur, la future gare multimodale Saint-Augustin (correspondance avec la SNCF, le futur TGV, la future ligne 3 du tramway) puis passera par l'avenue René Cassin, l'avenue de la Californie et la rue de France.

À partir de l'intersection avec le boulevard François Grosso, le tracé deviendra souterrain et les stations Alsace-Lorraine, Musiciens, Place Wilson (proche de la future nouvelle mairie de Nice), Garibaldi, Île de Beauté (Port de Nice), Place Arson. Le tracé retrouvera alors la surface jusqu'à son terminus, la gare SNCF de Nice-Riquier[27].

En décembre 2010, Christian Estrosi modifie de nouveau le tracé de la ligne 2, stoppée à la place Île de Beauté, au port de Nice. En revanche, il n'a pas été décidé si le tramway allait s'arrêter en surface ou en souterrain. Christian Estrosi apporte alors une solution alternative en proposant l’arrêt en extérieur directement sur le quai Cassini[28]. Le début des travaux est prévu pour 2013 et le coût total de la ligne est estimé à 758,7 millions d'euros (montant de 2009)[29].

Travaux

Le planning des travaux est défini en plusieurs étapes :

  • Juillet 2010 : sondages géotechniques ;
  • Octobre-Novembre 2011 : enquête publique ;
  • Début 2012 : travaux de diagnostics archéologiques ;
  • Mi-2012 : travaux de terrassement des stations ;
  • Mi-2013 : percement du tunnel en centre-ville ;
  • Fin 2013 : fin des travaux de surface au niveau des stations enterrées ;
  • Mi-2014 : début des travaux sur l’avenue de la Californie ;
  • Fin 2016 : mise en service de la ligne.

Depuis juillet 2010, des sondages géotechniques sont effectués pour déterminer la nature du sol pour la partie du tracé qui sera effectué en souterrain.

Tracé

Plan prévisionnel de la ligne 2
  • Île de Beauté : le tracé de la ligne 2 commence au port sur la place Île de Beauté
  • Garibaldi : station souterraine reliée avec la ligne 1
  • Durandy : station souterraine
  • Jean Médecin : station souterraine reliée avec la ligne 1
  • Alsace Lorraine : station souterraine
  • Grosso
  • Magnan
  • Lenval
  • Fabron
  • Vallon Barla
  • Ferber
  • Cassin / Kirchner
  • Cassin / Saint-Augustin
  • Pôle multimodal de Saint-Augustin : relation avec la future ligne 4 et la gare de Nice-Saint-Augustin (futur TGV, TER)
  • Direction Aéroport
    • Aéroport Terminal 1 : passage au terminal 1 de l’aéroport
    • Aéroport Terminal 2 : le tracé de la ligne 2 se termine au terminal 2 de l’aéroport
  • Direction CADAM
    • Paul Montel
    • Digue des Français : relation avec la future ligne 3
    • CADAM : le tracé de la ligne 2 se termine au centre administratif

Stations

Carte géographique prévisionnelle de la ligne 2
              Station Quartier Correspondances
            Île de Beauté Autobus  81  82 
Autocar  100  112 
Bateau Ferries
            Garibaldi Autobus  81  82 
Autocar  100  112 
Tram  T1 
            Durandy Autobus   4    7   14  22  38 
            Jean Médecin Autobus  14  17 
Tram  T1 
            Alsace Lorraine Autobus   7   12  14  22  23 
            Grosso Autobus  12  14  22 
            Magnan Autobus   3   12  22  60  62  T75 
            Lenval
            Fabron
            Vallon Barla
            Ferber Autobus   8   11  60  65  73 
            Cassin / Kirchner
            Cassin / Saint-Augustin Autobus  51  52  54  55  57  94 
            Pôle multimodal de Saint-Augustin Autobus  51  52  54  55  57  59  94 
Autocar  110  200  210  230  500  706  720  740  770  790 
Tram  T4 
Train SNCF (TGV • TER)
            Aéroport Terminal 1 Avion Aéroport (terminal 1)
            Aéroport Terminal 2 Avion Aéroport (terminal 2)
            Paul Montel
            Digue des Français Autobus  59 
Autocar  110  720  730  740  770  790 
Tram  T3 
            CADAM

Ligne 3

Projet

Le 9 octobre 2009, M. Estrosi déclare que la ligne 3 qui desservira la plaine du Var dans le cadre de l'opération « Éco-Vallée » sera construite avant la ligne 2 et inaugurée en 2015. Longue d’environ 7,7 km avec 13 stations, elle desservira notamment les quartiers des Moulins, Saint-Isidore et le nouveau grand stade de la ville en 2015.

Tracé

Plan prévisionnel de la ligne 3
  • Lingostière Centre Commercial : le tracé de la ligne 3 commence au centre commercial Nice Lingostière
  • Pôle multimodal de Lingostière : relation avec la gare des Chemins de fer de Provence exploitant la ligne de Nice à Digne
  • Saint-Isidore
  • Grand Stade : à proximité du futur stade
  • Les Baraques
  • Les Arboras
  • Pontremoli
  • Nice Méridia
  • Digue des Français : le tracé de la ligne 3 se termine à la station Digue des Français reliée avec la future ligne 2

Stations

Carte géographique prévisionnelle de la ligne 3
      Station Quartier Correspondances
    Lingostière Centre Commercial Autobus  59 
Autocar  720  730  740  770  790 
    Pôle multimodal de Lingostière Autobus  33  59 
Autocar  720  730  740  770  790 
Train  C P  (Nice – Digne)
    Saint-Isidore
    Grand Stade
    Les Baraques
    Les Arboras Autobus  57  59 
Autocar  720  730  740  770  790 
    Pontremoli
    Nice Méridia
    Digue des Français Autobus  59 
Autocar  110  720  730  740  770  790 
Tram  T2 

Ligne 4

Projet

Le dernier projet consiste à créer la ligne 4 ou l’extension de la ligne 2 qui ne commencera pas avant 2016. Ce tronçon, entièrement en surface et long d’environ 6,4 km avec 12 stations, traversera les trois communes de Nice, Saint-Laurent-du-Var et Cagnes-sur-Mer. Il partira de la station Pôle multimodal de Saint-Augustin, interconnectée avec la ligne 3, pour passer par les gares de Saint-Laurent-du-Var, du Cros-de-Cagnes et de Cagnes-sur-Mer avant de finir à la station Fernand Sastre.

Tracé

Plan prévisionnel de la ligne 4
  • Pôle multimodal de Saint-Augustin : le tracé de la ligne 4 commence au pôle multimodal de Saint-Augustin reliée avec la future ligne 2
  • Gare de Saint-Laurent du Var : relation avec la gare de Saint-Laurent-du-Var (TER)
  • Cyrnos
  • Vauban
  • Vespins
  • Gare du Cros : relation avec la gare du Cros-de-Cagnes (TER)
  • Cyrille Besset
  • La Pinède
  • Hippodrome : à proximité de l’hippodrome de la Côte d’Azur
  • Gare de Cagnes-sur-Mer : relation avec la gare de Cagnes-sur-Mer (TER)
  • 11 novembre
  • Fernand Sastre : le tracé de la ligne 4 se termine à la station Fernand Sastre

Stations

Carte géographique prévisionnelle de la ligne 4
      Station Quartier Correspondances
    Pôle multimodal de Saint-Augustin Autobus  51  52  54  55  57  59  94 
Autocar  110  200  210  230  500  706  720  740  770  790 
Tram  T2 
Train SNCF (TGV • TER)
    Gare de Saint-Laurent du Var Autobus  42  51  52  53  54  55  57  58  94 
Autocar  200  500  706 
Train SNCF (TER)
    Cyrnos
    Vauban
    Vespins Autobus  42  94 
Autocar  200  500 
    Gare du Cros Train SNCF (TER)
    Cyrille Besset
    La Pinède
    Hippodrome
    Gare de Cagnes-sur-Mer Autobus  42  49  56 
Autocar  200  500 
Train SNCF (TER)
    11 novembre
    Fernand Sastre Autobus  41  42  44  49  56  94 
Autocar  200  400  500 

Récompenses

Le 2 février 2009, l’architecte Marc Barani, concepteur du pôle multimodal de 65 000 m2 à Nice-nord, est récompensé du Prix de l'Équerre d'argent par le ministre de la Culture Christine Albanel.

Notes et références

  1. (fr) La ligne 1 : Le tracé sur http://tramway.nice.fr/, Communauté urbaine Nice Côte d'Azur. Consulté le 6 août 2011
  2. Sylvie Beal, « Nice La ligne 2 du tram : tout de suite, plus tard, jamais ? », dans Nice-Matin, 30 mai 2008 (ISSN 0224-5477) [résumé (page consultée le 22 juin 2008)] 
  3. Sophie Casals, « Bus: ça roule, mais... », dans Nice-Matin, 20 janvier 2011 (ISSN 0224-5477) [résumé (page consultée le 19 août 2011)] 
  4. Communauté d’Agglomération Nice Côte d’Azur, Infotram no 6, mai 2006, encadré « Nice aura un tramway unique » p. 4.
  5. ALSTOM, communiqué de presse du 27 novembre 2007, Nice inaugure le premier tram équipé de batteries embarquées. Consulté le 6 octobre 2010
  6. (en) Nice: In harmony with the town’s architectural heritage sur http://www.alstom.com/, Alstom. Consulté le 10 février 2011
  7. (fr) Nice Côte d’Azur, « Le Centre Opérationnel », tramway-nice.org, 2010. Consulté le 10 février 2011
  8. Gérard Tinelli, « Les rames du tram ont un nom », dans Nice-Matin, 12 juin 2007 (ISSN 0224-5477) [résumé (page consultée le 19 août 2011)] 
  9. « Une rame de tram nommée Levens », dans Nice-Matin, 14 novembre 2007 (ISSN 0224-5477) 
  10. Des rames du tram rallongées pour faire face au trafic à Nice sur Villes, Rail & Transports, 18 octobre 2011. Consulté le 19 octobre 2011.
  11. (fr) L'Art dans la ville sur http://www.nice.fr/. Consulté le 19 août 2011
  12. (fr) [PDF] L’art dans la ville avec le tramway Nice Côte d’Azur sur http://www.agglo-nice.fr/. Consulté le 19 août 2011
  13. (fr) [PDF] Plaquette de présentation de Craig Martin sur http://www2.nice.fr/. Consulté le 19 août 2011
  14. (fr) [PDF] Plaquette de présentation de Gunda Förster sur http://www2.nice.fr/. Consulté le 19 août 2011
  15. (fr) [PDF] Plaquette de présentation de Yann Kersalé sur http://www2.nice.fr/. Consulté le 19 août 2011
  16. (fr) [PDF] Plaquette de présentation de Ange Leccia sur http://www2.nice.fr/. Consulté le 19 août 2011
  17. (fr) [PDF] Plaquette de présentation de Jean-Michel Othoniel sur http://www2.nice.fr/. Consulté le 19 août 2011
  18. (fr) [PDF] Plaquette de présentation de Pascal Pinaud et Stéphane Magnin sur http://www2.nice.fr/. Consulté le 19 août 2011
  19. (fr) [PDF] Plaquette de présentation de Jaume Plensa sur http://www2.nice.fr/. Consulté le 19 août 2011
  20. (fr) [PDF] Plaquette de présentation de Emmanuel Saulnier sur http://www2.nice.fr/. Consulté le 19 août 2011
  21. (fr) [PDF] Plaquette de présentation de Sarkis sur http://www2.nice.fr/. Consulté le 19 août 2011
  22. « Le "Palmier vertigineux" du Pont-Michel va être enlevé », dans Nice-Matin, 25 mai 2010 (ISSN 0224-5477) [résumé (page consultée le 22 août 2011)] 
  23. (fr) Tramway de Nice - Extension du réseau sur http://www.info-projet.fr/, info-projet.fr, 2010. Consulté le 10 février 2011
  24. (fr) Le projet d’extension de la ligne 1 sur http://tramway.nice.fr/. Consulté le 4 août 2011
  25. a et b Jean-François Roubaud, « Alpes Maritimes Nice : la ligne 2 du tram roulera sur la Prom 2013 », dans Nice-Matin, 26 juin 2008, p. 2 (ISSN 0224-5477) [résumé (page consultée le 23 mai 2011)] 
  26. « Nice Pas de tram sur la Prom' », dans Nice-Matin, 10 octobre 2009 (ISSN 0224-5477) [résumé (page consultée le 10 février 2011)] 
  27. « Nice Le tracé de la ligne 2 du tramway », dans Nice-Matin, 10 octobre 2009 (ISSN 0224-5477) [résumé (page consultée le 10 février 2011)] 
  28. Audrey Minelli, « Et si le tram faisait surface sur les quais du port ? », dans Nice-Matin, 5 novembre 2011 (ISSN 0224-5477) [résumé (page consultée le 9 novembre 2011)] 
  29. (fr) Le projet de la ligne Ouest-Est sur http://tramway.nice.fr/. Consulté le 5 novembre 2011

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tramway de Nice de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tramway de nice —  Pour l ancien réseau de tramway, voir Tramway de Nice et du Littoral. Tramway de Nice …   Wikipédia en Français

  • Tramway de Nice — This article is about the new tramway of Nice, for the old network, see Tramway de Nice et du Littoral The Tramway de Nice is a tramway of the French Southern city of Nice. Fifty three years after the closure of the Tramway de Nice et du Littoral …   Wikipedia

  • Tramway de nice et du littoral —  Pour le réseau de tramway actuel de Nice, voir Tramway de Nice. Le tramway à Nice …   Wikipédia en Français

  • Tramway de Nice et du Littoral —  Pour le réseau de tramway actuel de Nice, voir Tramway de Nice. Tramway de Nice et du Littoral Le tramway à Nice place Masséna …   Wikipédia en Français

  • Tramway de Nice et du Littoral — This article is about the historical Nice tramway; for the modern system, see Tramway de Nice The Tramway de Nice was a tramway system serving the city of Nice, France. The tramway began operations on 27 February 1879 using horse drawn… …   Wikipedia

  • Le tramway de Nice — Tramway de Nice  Pour l ancien réseau de tramway, voir Tramway de Nice et du Littoral. Tramway de Nice …   Wikipédia en Français

  • Nice (France) — Nice Pour les articles homonymes, voir Nice (homonymie). Nice Quai des États Unis et Promenade des Anglais …   Wikipédia en Français

  • Tramway de cannes — Le Tramway de Cannes était un système de tramway utilisé à Cannes de 1900 à 1933. À la fin du XIXe siècle, la population cannoise ayant augmentée, plusieurs projets pour desservir la ville virent le jour. Le premier à être adopté, en 1874, fut… …   Wikipédia en Français

  • Nice TNL — Nice TNL …   Wikipédia en Français

  • Nice tramway — This article is about the new tramway of Nice, for the old network, see Tramway de Nice et du Littoral Tramway de Nice Info Locale Nice …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.