Prix de l'Equerre d'Argent


Prix de l'Equerre d'Argent

Prix de l'Équerre d'argent

L'Équerre d'argent est un prix d'architecture attribué chaque année en France depuis 1983 par un jury composé d'architectes, de critiques d'architecture et de promoteurs, mis en place par la revue Le Moniteur des travaux publics et du bâtiment. C'est un prix qui récompense une équipe composée du maître d'ouvrage et du maître d'œuvre (architecte et ingénieurs) qui a contribué à la construction d'un bâtiment sur le sol français (bâtiment terminé dans l'année).

Le prix avait néanmoins été créé dès 1960 par Durand-Souffland pour la revue L'Architecture française, et fut décerné jusqu'à la disparition de la revue en 1974. Le prix fut repris en 1983 par Le Moniteur après une coupure de 9 ans[1].

Les lauréats

  • 1996 : Pierre-Louis Faloci pour le musée de la Civilisation celtique, Mont Beuvray (Nièvre)
    Mention : Roland Castro et Sophie Denissof pour le remodelage de 480 logements sociaux à Lorient
    Prix spécial du jury : Fabrice Dusapin et François Leclerc pour les Bureaux de la CNP d'Angers
  • 2000 : Philippe Gazeau pour l'extension du Centre sportif Léon Biancotto, Paris 17e
  • 2001 : Jacques Herzog et Pierre de Meuron pour 80 logements sociaux, rue des Suisses, Paris 14e
    Mention spéciale : Zaha Hadid pour un parking et terminus de tramways à Strasbourg
  • 2002 : Pierre du Besset et Dominique Lyon pour la médiathèque de Troyes
  • 2005 : Florence Lipsky et Pascal Rollet pour la nouvelle bibliothèque des sciences du campus d'Orléans-la-Source
    Prix de la première œuvre : Franck Vialet pour un laboratoire IRM de résonance magnétique à Caen
    Mention : Bouillaud et Donnadieu pour une opération de 57 maisons de ville à Lille
  • 2008 : Marc Barani pour un pôle multimodal du tramway de l'agglomération niçoise
    Prix spécial du jury : Jean Guervilly et Françoise Mauffret pour le pôle universitaire de biologie à Paris
    Prix de la première œuvre : Marjan Hessamfar et Joe Verons pour une école maternelle à Cenon

Références

  1. Georges Pencreac'h, « Précision sur l'historique de l'Équerre d'argent », sur lemoniteur.fr, 23 novembre 2007.

Lien externe

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Ce document provient de « Prix de l%27%C3%89querre d%27argent ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Prix de l'Equerre d'Argent de Wikipédia en français (auteurs)