Tours Football Club


Tours Football Club
Tours Football Club
Logo du Tours Football Club
Généralités
Nom complet Tours Football Club
Surnom(s) TFC, les bleus, les ciels et noirs
Fondation 1919
Statut professionnel 1978 - 1993
depuis 2006
Couleurs Bleu ciel et Noir
Stade(s) Stade de la Vallée du Cher[1]
(12 699 places)
Siège Tours Football Club SASP
Rue Camille Danguillaume
37000 Tours
Championnat actuel Ligue 2
Président Flag of France.svg Frédéric Sebag
Entraîneur Drapeau : Allemagne Peter Zeidler
Site web http://www.toursfc.fr/
Palmarès principal
National[2] Champion de France de Division 2 (1984)
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Troisième
Actualités
Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de football L2 2011-2012

Le Tours Football Club est un club de football français fondé en 1919 et évoluant la saison 2010-2011 en Ligue 2.

Le président du club est Frédéric Sebag, le vice président est Christophe Bouchet.

Le Tours FC joue à domicile au Stade de la Vallée du Cher à Tours.

Sommaire

Histoire

Repères chronologiques

  • 1919 : fondation de l'AS Docks du Centre
  • 1921 : le club est rebaptisé AS du Centre
  • 1933 : le club est rebaptisé ASPO Tours
  • 1945 : le club est rebaptisé AS du Centre
  • 1951 : le club est rebaptisé FC Tours
  • 1978 : le FC Tours devient professionnel
  • 1993 : le club est rebaptisé Tours FC
  • 2006 : le club redevient professionnel

Les débuts

L'association sportive Docks du Centre devient l'association sportive du Centre (ASC) durant l'été 1921. Champion de la division d'honneur de la ligue du Centre en 1923, 1924, 1925, 1926, 1927, 1928, 1930, 1932 et 1949, l'ASC accède au CFA mais ne s'y maintient pas en achevant la saison 1949-1950 onzième sur douze du groupe Ouest.

Suite à cette relégation, les Docks de France retirent leur soutien au club qui est rebaptisé Football Club de Tours (FCT). Dès 1952, le FCT accède en 32e de finale de la coupe de France après l'élimination au tour préliminaire des professionnels de l'AS Troyes. Fred Aston, 39 ans, fut l'un des grands artisans de cette victoire.

Plusieurs fois champion de division d'honneur (1960, 1965, 1968) sous la présidence de Jean Savoie et ses deux vice-présidents Robert Leprivier et Raymond Villate (qui auront une dizaine d'années durant tenu les rênes du club avec Robert Caquet, Jules Vandooren, Stanilas Dombeck et Guy Bernard comme entraineurs), le FCT n'arrive à nouveau pas à se stabiliser en CFA malgré le soutien du maire de Tours, Jean Royer. Ce dernier, qui prit la présidence du club au milieu des années 1970, donne néanmoins une dimension nationale au club. Promu cette fois-ci en 3e division (groupe Centre-Ouest), le FC Tours de Jacky Manic qui évolue au stade de Grandmont, monte directement en 2e division nationale à l'issue de la saison 1973-1974.

Le professionnalisme et la division 1

Le stade de la vallée-du-Cher lors d'un match amical contre le Paris Saint-Germain le 18 juillet 2007

Se maintenant de justesse en division 2 en 1974-1975, le FCT va ensuite collectionner les places d'honneur sans pour autant accrocher le podium et les barrages d'accession à la division 1. Jean Royer et les dirigeants de l'époque décident alors de passer professionnel en 1978.

Dès la deuxième saison de professionnalisme, l'accession en première division est atteinte en mai 1980, après un duel face à Rennes au stade de la vallée du Cher puis un match nul décisif à Quimper. Le FCT est alors à son zénith et connaîtra ses plus grands moments dans les années 1980 sous la houlette de l'entraineur Pierre Phelipon et du directeur sportif Yvon Jublot, grâce a quelques joueurs d'exception comme l'attaquant italo-argentin Delio Onnis, le défenseur Serge Besnard, Karim Maroc, Guy Lacombe ou Omar Da Fonseca.

En 1982, toujours fort du soutien du maire de l'époque, Jean Royer, le FC Tours, obtient son meilleur résultat en finissant 11e du classement. Par deux fois, il se hisse en demi-finale de la coupe de France (éliminé à chaque fois par le Paris-Saint-Germain, dont une fois à Rennes aux tirs au but) notamment grâce au flair d'Onnis qui finira par deux fois meilleur buteur du championnat.

La saison suivante, le club est contraint à la descente en D2 après des barrages contre Nîmes. Il ne restera à l'étage inférieur qu'une saison. Sous la houlette d'un nouvel entraineur, Guy Briet, ancien directeur du centre de formation de Saint-Étienne, le FCT termine en tête de son groupe devant le Racing club de Paris de Jean-Luc Lagardère et est sacré champion de France en 1984, à l'issue d'un match contre l'Olympique de Marseille au stade de la vallée du Cher (victoire 3-2). C'est son premier et unique titre national. La saison suivante est marquée par une cascade de blessures et par quelques ratés dans le recrutement. Tours redescend en deuxième division au printemps 1985.

La chute puis le retour au professionnalisme

Le FCT parvient à se stabiliser en deuxième division à partir de 1985, sans toutefois se mêler à la lutte pour la montée. Quelques jolis noms circulent au club à cette période : Olivier Pickeu, Jean-Marc Adjovi-Bocco, le brésilien Walqir Motta et l'argentin Dominguez ; à noter que Jean-Jacques Eydelie et Jacques Glassman évolueront ensemble sous le maillot tourangeau en 1988 avant l'affaire VA-OM.

Une gestion hasardeuse précipite le FCT vers le CFA (dépôt de bilan entraînant une double relégation en 1993).

À la fin des années 1990, le club, rebaptisé Tours FC, va retrouver de l'ambition. Présidé par l'homme d'affaire parisien Frédéric Sebag et entrainé par l'ancien défenseur guyanais Albert Falette, il accède au championnat de Ligue 2 en 2006-2007. Ce sera pourtant une saison très difficile pour le TFC qui luttera depuis la première journée pour son maintien. L'arrivée de Tony Vairelles n'y changera rien, le Tours FC est condamné à la relégation au soir de la 34e journée.

Un club en conquête

Lors de la saison 2007-2008, après sa victoire sur Laval (1-0) lors de la 36e journée le Tours FC remonte en L2 un an seulement après avoir quitté cette compétition. Dans le même temps, l'équipe réserve évoluant en Division d'Honneur termine championne et accède à la CFA 2 pour la saison 2008-2009.

La saison 2008-2009 voit le promu réaliser un bon parcours allant même jusqu'à lutter pour le podium et l'accession en Ligue 1. Le Tours FC ne cède qu'à deux journées de la fin et termine la saison à la 6e place. Sous la direction de l'entraineur Daniel Sanchez, l'équipe termine en tête du classement à domicile.

La saison 2010-2011 verra une nouvelle fois le club tourangeau lutter pour l'accession en Ligue 1, jusqu'au soir de la 28ème journée et une victoire face au FC Nantes. A dix journées de la fin du championnat, le Tours FC est alors 5ème à seulement 2 points du leader et 1 point du podium. Mais un incroyable enchainement de contre-performances lors de ces 10 dernières journées (1 victoire, 3 nuls et 6 défaites) va entrainer le club d'Indre-et-Loire à la 12 position à 13 points du podium.

Après avoir râté de peu l'accession en Ligue 1, Daniel Sanchez s'engage avec le Valenciennes Football Club, il est alors remplacé par Peter Zeidler, entraineur allemand pour la saison 2011-2012.

Palmarès

Palmarès du club en compétitions officielles
Compétitions nationales Compétitions régionales
  • Championnat de Division d'honneur de la Ligue du Centre :
    • Champion : 1923 à 1928, 1930, 1932, 1949, 1952, 1960, 1965, 1968, 1973, 1997 (réserve), 2008 (réserve)
  • Coupe du Centre
    • Vainqueur : 1998, 1999, 2000

Joueurs et personnalités du club

Entraîneurs

Aston (1952–56) • Miramon (1956–57) • Carré (1957–59) • Caquet (1959–60) • Camberlain (1960–61) • Vandooren (1961–62) • Ullman (1962–63) • Dombeck (1964–67) • Jublot (1969–76) • Phelipon (1976–81) • Hollink (1981–83) • Briet (1983–85) • Besnard (1985–86) • Jublot (1986–88) • Sérafin (1988–92) • Keruzoré (1992–93) • Leroux (1993–95) • Létard (1995–99) • Falette (1999–07) • Bizeul (2007) • Sanchez (2007–11-) • Peter Zeidler (2011) •

Grands noms et internationaux du passé (joueurs et entraîneurs)

(voir aussi Catégorie:Joueur du Tours Football Club)

Effectif actuel

Effectif Tours FC de la saison 2011-2012
Joueurs Encadrement technique
P. Nat.[4] Nom Date de naissance Sélection[5] Club précédent
1 G Équipe de France de football Sopalski, JérémyJérémy Sopalski &0000000000011241.00000011 241 6 février 1981 (30 ans)
Drapeau : France Rodez AF
30 G Équipe de France de football Leroy, BenjaminBenjamin Leroy &0000000000008259.0000008 259 7 avril 1989 (22 ans)
Drapeau : France LB Châteauroux
16 G Équipe de France de football Bertrand, BenjaminBenjamin Bertrand &0000000000007085.0000007 085 24 juin 1992 (19 ans)
0 Formé au club
27 D Équipe d'Haïti de football Genevois, RomainRomain Genevois &0000000000008786.0000008 786 28 octobre 1987 (24 ans) Drapeau d'Haïti Haïti Drapeau : France FC Gueugnon
24 D Équipe de France de football Fabre, ClémentClément Fabre &0000000000008582.0000008 582 19 mai 1988 (23 ans)
Drapeau : France Grenoble Foot
17 D Équipe du Congo de football N'Ganga, FrancisFrancis N'Ganga &0000000000009801.0000009 801 16 janvier 1985 (26 ans) Drapeau du Congo République du Congo Drapeau : France Grenoble Foot
5 D Équipe de France de football Moimbé, WilfriedWilfried Moimbé &0000000000008430.0000008 430 18 octobre 1988 (23 ans)
Drapeau : France AC Ajaccio
18 D Équipe de France de football Tritz, StéphaneStéphane Tritz &0000000000009031.0000009 031 25 février 1987 (24 ans)
Drapeau : France Rodez AF
28 D Équipe de France de football Cétout, JulienJulien Cétout &0000000000008720.0000008 720 2 janvier 1988 (23 ans)
Drapeau : France AS Saint-Étienne
12 D Équipe de France de football Sartre, RomainRomain Sartre &0000000000010597.00000010 597 12 novembre 1982 (29 ans)
Drapeau : France RC Lens
22 D Équipe de France de football Schwechlen, LéoLéo Schwechlen &0000000000008200.0000008 200 5 juin 1989 (22 ans)
Drapeau : France AS Monaco
6 M Équipe de France de football Cardy, JulienJulien Cardy lettre C &0000000000011006.00000011 006 29 septembre 1981 (30 ans)
Drapeau : France FC Metz
9 M Équipe de France de football Lejeune, KevinKevin Lejeune &0000000000009795.0000009 795 22 janvier 1985 (26 ans)
Drapeau : France FC Nantes
10 M Équipe de Corée du Sud de football , SongSong &0000000000008862.0000008 862 13 août 1987 (24 ans)
Drapeau : Australie Newcastle United Jets
19 M Équipe du Brésil de football R., DiegoDiego R. &0000000000008653.0000008 653 9 mars 1988 (23 ans)
Drapeau : Hongrie Budapest Honvéd
7 M Équipe du Congo de football Oniangue, PrincePrince Oniangue &0000000000008413.0000008 413 4 novembre 1988 (23 ans) Drapeau du Congo République du Congo Drapeau : France Angers SCO
21 M Équipe de France de football Gamiette, ThomasThomas Gamiette &0000000000009280.0000009 280 21 juin 1986 (25 ans) Drapeau : France Guadeloupe Drapeau : France Stade de Reims
31 M Équipe de France de football Biancardini, RémiRémi Biancardini &0000000000007036.0000007 036 12 août 1992 (19 ans)
Drapeau : France Grenoble Foot
8 M Équipe de Côte d'Ivoire de football Meité, YacoubYacoub Meité &0000000000007950.0000007 950 10 février 1990 (21 ans)
Drapeau : Suisse FC Sion
-- M Équipe de France de football Kibundu, YvanYvan Kibundu &0000000000008271.0000008 271 26 mars 1989 (22 ans)
Drapeau : France Lens B
14 A Équipe de Tunisie de football Ali Ghariani, MohamedMohamed Ali Ghariani &0000000000010386.00000010 386 11 juin 1983 (28 ans) Drapeau : Tunisie Tunisie Drapeau : Tunisie CS Hamman
15 A Équipe d'Angola de football Buengo, TitiTiti Buengo &0000000000011602.00000011 602 11 février 1980 (31 ans) Drapeau d'Angola Angola Drapeau : France LB Châteauroux
13 A Équipe de France de football Blayac, JérémyJérémy Blayac &0000000000010473.00000010 473 16 mars 1983 (28 ans)
Drapeau : France US Boulogne
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau de France Pierre Bazin
Entraîneur(s) des gardiens

Directeur du centre de formation


Légende

Scoot

Consultez la documentation du modèle

Liens externes

Références

  1. Le stade de la Vallée du Cher
  2. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. Division 3 Gr. Centre-Ouest 1974 sur footballenfrance.fr. Consulté le 29 octobre 2009
  4. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  5. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  6. http://www.francefootball.fr/#!/news/2011/06/14/121214_ziedler-nouvel-entraineur-de-tours.html



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tours Football Club de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires: