Stade Olympique Chatelleraudais


Stade Olympique Chatelleraudais

Stade Olympique Châtelleraudais

SO Châtelleraudais Football pictogram white.png
Logo
Généralités
Nom complet Stade Olympique Châtelleraudais
Surnom(s) SOC
Date de fondation 1914
Statut professionnel jamais
Couleurs Rouge
Stade Stade de la Montée Rouge[1]
Siège 21, rue l'Abbé Lalanne
86100 Châtellerault
Championnat actuel CFA 2
Site web www.socfoot.fr

Le Stade Olympique Châtelleraudais est un club de football français, fondé en 1914 et basé à Châtellerault dans le département de la Vienne.

Le club évolue en 2009-2010 en CFA 2 après un première relégation de National au printemps 2007 et une seconde de CFA au printemps 2009.

Sommaire

Palmarès

Coupe de France

Le meilleur résultat du club a eu lieu en 1987-1988, l'équipe a été éliminée en 1/4 de finale par le Stade de Reims

Repères historiques

Le club est fondé en 1914 mais peine à sortir de l'anonymat des compétitions locales. Le SOC signe ses premiers résultats probants en 1948-49 en décrochant son premier titre de champion de DH de la Ligue du Centre-Ouest et en participant pour la première fois aux trente-deuxièmes de finale de la Coupe de France : contre le champion de France en titre, CO Roubaix-Tourcoing, le 9 janvier 1949 à Orléans. Le titre de DH permet au club d'évoluer en Championnat de France Amateurs, où le SOC se maintient deux saisons (1949-51). Retour en CFA en 1953 puis en 1959 suite à de nouveaux titres régionaux. En Mai 1959, le SOC abandonne le stade du Luna Park pour évoluer à la Montée Rouge. Le SOC se maintient alors en CFA cinq saisons consécutives.

Sous la conduite de Pierre Barlaguet, au club depuis juin 1969, le SOC est promu en D3 en 1971. Il s'y maintient dix saisons avec pour entraîneurs Leclerc, Turci, Tordo puis Bizot. La descente en D4 provoque le retour à la barre du président Michel Morinet. Le club est alors moribond et chute jusqu'en DH...

Les entraîneurs Jean-Pierre Colin puis Alain Felden font repartir le club de l'avant avec deux montées successives. Le Stade de la Montée Rouge connait alors quelques travaux afin d'améliorer l'accueil des spectateurs avec l'érection d'une nouvelle tribune. De plus, le terrain qui appartenait à la gendarmerie est racheté. Repêché à la moyenne de spectateurs en 1986, le club est promu en D2 douze mois plus tard! Le club s'incline seulement en finale nationale pour le titre de D3 face à la réserve de Sochaux. Alain Felden qui ne pouvait plus concilier sa vie professionnelle avec les exigences d'une formation de D2 préfère alors passer le relais à Prudent Bacquet.

Un budget nettement insuffisant (6,5 MF) malgré le soutien total d'Édith Cresson, maire de Châtellerault, condamne le club à faire l'ascenseur en 1986-87. Une petite saison en D2, puis s'en va. En Coupe de France, en revanche, l'équipe passe les obstacles et termine son parcours en quarts de finale, éliminé par le Stade de Reims. Sous la houlette de Dominique Carlier, c'est encore la Coupe de France qui fait briller le SOC avec un huitième de finale disputé en 1994 face au RC Paris après avoir éliminé le FC Metz 3-1 (après prolongations) au tour précédent emmené par leur avant-centre Franck Maufay. L'ex avant-centre "canari" marquera 50 buts en 3 saisons au SOC (dont 35 buts en championnat, 1992/1995).

Après quelques années passées en National, le SOC (après s'être sauvé au cours de la dernière journée de la saison 2005-2006) n'a pas réussi cet exploit cette année et se retrouve donc en CFA pour la saison suivante. Deux ans plus tard, l'histoire se répête au niveau inférieur.

Effectif 2008-2009

  • Gardiens : Schmitt A, Malavaud C
  • Arrières : Champeaux M, Lamouche G, Jaques T, Poletti R, Chevalier J, Mahomed Isop F,
  • Milieux  : Tréguer N, Bailly G, Poey B, Gbané M, Gary D, Chergui N, Mesbahi A,Ouattarra A
  • Avants : Vergerolles K, Kaiper-Kipré C, Yves Kibuey, Tshimpi D, N'Diaye M

Anciens joueurs

Notes et références

Liens externes


  • Portail du football Portail du football
  • Portail de la région Poitou-Charentes Portail de la région Poitou-Charentes
Ce document provient de « Stade Olympique Ch%C3%A2telleraudais ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Stade Olympique Chatelleraudais de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.