Union Sportive Créteil-Lusitanos


Union Sportive Créteil-Lusitanos

Union sportive Créteil-Lusitanos

US Créteil-Lusitanos Football pictogram white.png
Logo
Généralités
Nom complet Union sportive Créteil-Lusitanos
Surnom(s) Les béliers
Nom(s) précédent(s) US Créteil 1936-2002
Date de fondation 1936
Statut professionnel de juillet 1999 à 2009
Couleurs bleu et blanc
Stade Stade Dominique-Duvauchelle[1]
(12 150 places)
Siège Europarc Hameau B.
135 chemin des Bassins
94 035 Créteil Cedex
Championnat actuel National
Président France Armand Lopes
Entraîneur France Laurent Fournier
Site web www.uscl.fr
Maillots
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur
Actualités
Soccerball current event.svg
Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de football National 2009-2010

L' US Créteil-Lusitanos est un club de football français fondé en 1936, qui évolue en Championnat de France de football de national lors de la saison 2009-2010. Le club est basé à Créteil (Val-de-Marne), dans la banlieue sud-est de Paris.

Sommaire

Palmarès

  • 12 saisons en L2

Histoire

Logo US Créteil.jpg

Fondée en 1936, l’US Créteil évolue jusqu’en 1983 au Stade Desmont. C'est là que les Canaris, premier surnom du club, signent leurs premiers succès leur permettant d'évoluer en CFA, l'élite amateur, en 1962-1963 sous la houlette de l'entraîneur M. Hainque. Ce séjour en CFA se limite à une seule saison, puis le club chute en 1965 en DHR, un niveau au dessous de la DH à l'époque.

Sous la présidence de M. Périnelle , l'USC retrouve pied en DH en 1973 puis profite de la création de la Division 4 en 1978 pour retrouver les compétitions nationales. Les débuts à ce niveau sont catastrophiques avec seulement une victoire, trois nuls et six défaites lors des dix premières journées. Créteil bat ensuite le leader Senlis par 2-0 et signe une belle deuxième partie de saison lui permettant pour la première fois de son histoire de se maintenir dans un championnat national. Cette joie est de courte durée. Affublé de la lanterne rouge dès la cinquième journée du championnat de D4 1979-1980, Créteil ne parvient pas à redresser la situation est logiquement relégué en DH.

Depuis 1983, l’USC joue au nouveau stade Dominique-Duvauchelle qui porte le nom d’un journaliste sportif cristolien décédé peu avant l’inauguration de l’enceinte. Le stade ne comprend alors qu'une tribune d'honneur de 800 places assises.

En 1985, le député-maire de la ville, Laurent Cathala, décide de doter l’USC d’une équipe de premier plan. L’USC récupère ainsi cinq ex-pros du Stade français en pleine décomposition et signe rapidement des résultats probants avec trois promotions consécutives permettant aux Béliers de rejoindre la Division 2 dès 1988. La lutte pour la promotion en 1987-1988 est acharnée avec le Red Star, mais c'est finalement Créteil qui décroche le billet vers l'antichambre de l'élite pour un point d'écart avec le rival audonien. En parallèle à cette belle saison en championnat, l'USC réalise un parcours honorable en Coupe de France atteignant le stade des huitièmes de finale après avoir écarté les professionnels du Matra Racing Paris en match aller-retour avec deux victoires cristoliennes 1-0. Créteil tombe au tour suivant face à SO Châtellerault aux tirs au but. Abdeljalil Aïd et Michel Milojevic signent au Matra à la fin de la saison.

Créteil assure son maintien sans problème en 1989 et en 1990, accrochant la 10e place puis la 9e place au classement. Début ensuite des allers-retours entre la Division 2 et la Division 3 : descente en 1991, montée en 1992 et descente en 1993. Les entraîneurs Marc Collat, Michel Milojevic puis Robert Buigues se relaient pour faire remonter le club en D2, sans succès.

En 1996, Alain Afflelou rejoint l’équipe dirigeante. Sous sa présidence, l’USC dispute les quarts de finale de la Coupe de France en 1997 face à l'En Avant de Guingamp au Parc des Princes (11 048 spectateurs). Créteil s’incline en prolongation.

Localisation Creteil.jpg

Créteil retrouve la D2 en 1999 et son stade est alors doté d'une nouvelle tribune latérale de 6000 places assises ainsi que de tribunes derrières les buts portant la capacité du Stade Duvauchelle à 10 150 places.

En 2002, Armand Lopes devient président du club qui modifie son nom en US Créteil-Lusitanos malgré les refus, en assemblée générale, de l'USC et des Lusitanos de Saint-Maur de fusionner...

La capacité du stade Dominique-Duvauchelle est portée à 12 150 places en février 2006 (10 148 avant cette date). Durant cette saison 2005-2006 et sous la direction d'Hubert Velud, l'USC réalise une bonne première moitié de saison en accrochant une place en haut de tableau. La seconde moitié de la saison est plus difficile et l'USC termine en huitième position du classement général. C'est le meilleur résultat pour le club en championnat de D2/L2. Ces bons résultats furent salués par un public plus nombreux que jamais : 75 992 spectateurs en 19 rencontres, soit une moyenne de 4000 spectateurs par match.

La saison suivante est très difficile et voit le club banlieusard se classer à une 18e place synonyme de descente en National. Ce fiasco s'explique notamment par le départ en début de saison de nombreux joueurs cadres tels que Eugène Ekobo, Christophe Aubanel ou David Amadou M'Bodji mais surtout du milieu de terrain béninois Stéphane Sessègnon. L'entraîneur Artur Jorge, champion d'Europe avec le FC Porto en 1987, venu secourir le club en octobre 2006, quitte alors son poste.

Le Stade Duvauchelle en 2007 pour la réception du FC Metz

Il est remplacé par Thierry Goudet, qui ne parvient pas à faire de Créteil un prétendant sérieux à la montée en Ligue 2. Lors de la deuxième partie de saison, le club est même souvent proche de la zone de relégation. C'est pourquoi Thierry Goudet est limogé le 14 avril 2008, après la sixième défaite à domicile de la saison en championnat (contre Calais, 0-1, 33ème journée). Il est remplacé par Olivier Frapolli, son adjoint et ancien joueur de l'équipe. Le changement se fait sentir et lors de la journée suivante, les Béliers s'imposent à la surprise générale sur le terrain du Paris Football Club sur le score de 4 buts à 2. Avec Frapolli à sa tête, l'équipe engrange 13 points sur 15 possibles lors des 5 dernières journées, terminant à la 7ème place. C'est donc très logiquement qu'il est maintenu aux commandes de l'équipe pour la saison 2008-2009.

A la peine en milieu de tableau du classement à la mi-saison 2008-2009, Créteil s'arrête au stade des seizièmes de finale de Coupe de France contre l'AS Vitré. En Coupe de la Ligue, le parcours s'arrête en huitièmes de finale contre l'OGC Nice après avoir écarté Nantes, Brest et Niort. Cette saison, Créteil termine 9e du championnat avec 49 points (9V, 22N, 7D, 38BP, 28BC, +10) [2]. Le contrat de Frapolli n'est pas reconduit, Laurent Fournier le remplace en juillet 2009 sur le banc cristolien[3]

Quelques anciens joueurs

Entraîneurs (Depuis 1986)

 

Effectif actuel (2009-2010)

Nom Poste Naissance Nationalité sportive Sélection
1 Richard Trivino Gardien 5 juin 1977 France France France espoirs
2 Boris Mahon de Monaghan Défenseur 11 février 1986 France France
3 Samir Abbar Défenseur 7 août 1982 Algérie Algérie
5 Frédéric Bong Défenseur 27 juillet 1987 Cameroun Cameroun
6 Mahamadou Traoré Défenseur 31 décembre 1988 Mali Mali
7 Farid Beziouen Milieu 17 octobre 1986 France France
8 Michel Rodriguez Défenseur 25 novembre 1978 France France
9 Alexis Lafon Milieu 26 janvier 1986 France France
10 Helder Esteves Attaquant 1 juillet 1977 France France
13 Fadal Bouraoud Attaquant 5 avril 1986 France France
14 Mathieu Duhamel Attaquant 12 juillet 1984 France France
15 Yohan Betsch Milieu 16 février 1987 France France
16 Nicolas Cousin Gardien 11 juillet 1985 France France
17 Cédric N’Koum Milieu 24 novembre 1989 Cameroun Cameroun
18 Yohan Berrebi Milieu 31 juillet 1986 France France
19 Sébastien Gondouin Défenseur 28 mars 1976 France France
20 Sami Marzougui Défenseur 28 juillet 1981 France France
21 Ali Boulebda Attaquant 21 août 1980 Algérie Algérie/France France Algérie A
22 Anthony Buon Milieu 5 mai 1981 France France
24 Johann Paul Milieu 5 mai 1981 Flag of Madagascar.svg Madagascar Madagascar A
27 Julien Outrebon Milieu 16 juin 1983 France France
30 Rachid Bachiri Défenseur 8 décembre 1981 France France

Bilan saison par saison

Saison Div. clas. Pts M.J. Vic. Nuls Déf. B.P. B.C. D.B. Moy. Spec. Coupe de France Coupe de la Ligue Coupes d'Europe
1958-1959 PH Paris 1er n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. tour prélim. - -
1959-1960 DH Paris 2e 50 22 9 8 5 29 20 +9 n.c. tour prélim. - -
1960-1961 DH Paris 5e 46 22 8 8 6 38 31 +7 n.c. tour prélim. - -
1961-1962 DH Paris 1er 59 24 14 7 3 32 12 +20 n.c. tour prélim. - -
1962-1963 CFA-O 13e 16 24 4 8 12 24 38 -14 n.c. tour prélim. - -
1963-1964 DH Paris 7e 44 22 8 6 8 31 31 0 n.c. tour prélim. - -
1964-1965 DH Paris 12e 35 22 5 3 14 24 44 -20 n.c. tour prélim. - -
1965-1966 n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. tour prélim. - -
1966-1967 PH Paris n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. 6e tour prélim. - -
1967-1968 PH Paris n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. 6e tour prélim. - -
1968-1969 n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. tour prélim. - -
1969-1970 n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. tour prélim. - -
1970-1971 n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. tour prélim. - -
1971-1972 n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. tour prélim. - -
1972-1973 PH Paris n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. 7e tour prélim. - -
1973-1974 DH Paris 3e 50 22 12 4 6 33 23 +10 n.c. tour prélim. - -
1974-1975 DH Paris 4e 55 26 11 7 8 32 24 +8 n.c. tour prélim. - -
1975-1976 DH Paris 10e 40 22 6 6 10 19 33 -14 n.c. tour prélim. - -
1976-1977 DH Paris 10e 38 22 2 12 8 20 42 -22 n.c. tour prélim. - -
1977-1978 DH Paris 7e 43 22 7 7 8 19 26 -7 n.c. tour prélim. - -
1978-1979 D4-B 8e 25 26 8 9 9 24 22 +2 n.c. tour prélim. - -
1979-1980 D4-B 13e 21 26 7 7 12 27 40 -13 n.c. tour prélim. - -
1980-1981 DH Paris 6e 44 22 6 10 6 31 25 +6 n.c. tour prélim. - -
1981-1982 DH Paris 4e 51 24 9 9 6 43 32 +11 n.c. tour prélim. - -
1982-1983 DH Paris 3e 52 22 12 6 4 43 29 +14 n.c. tour prélim. - -
1983-1984 DH Paris 3e 55 24 13 5 6 44 21 +13 n.c. tour prélim. - -
1984-1985 DH Paris 8e 52 26 9 8 9 32 28 +4 n.c. tour prélim. - -
1985-1986 DH Paris 1er n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. tour prélim. - -
1986-1987 D4-F 1er 38 26 15 8 3 51 25 +26 n.c. tour prélim. - -
1987-1988 D3-Est 1er 45 30 19 7 4 48 22 +26 810 8e de finale - -
1988-1989 D2-A 10e 41 34 10 11 13 29 39 -10 1.362 16e de finale - -
1989-1990 D2-B 9e 33 34 10 13 11 33 31 +2 1.113 32e de finale - -
1990-1991 D2-B 17e 26 34 7 12 15 28 52 -24 713 tour prélim. - -
1991-1992 D3-Nord 1er 43 30 16 11 3 46 19 27 389 tour prélim. - -
1992-1993 D2-A 18e 23 34 7 9 18 42 51 -9 530 16e de finale - -
1993-1994 Nat.-A 3e 43 34 15 13 6 42 27 +15 262 tour prélim. - -
1994-1995 Nat.-A 11e 32 34 13 6 15 45 43 +2 243 tour prélim. - -
1995-1996 Nat.-B 4e 54 34 15 9 10 42 28 +14 352 32e de finale - -
1996-1997 Nat.-B 4e 54 34 14 12 8 50 36 +14 550 Quarts de finale - -
1997-1998 Nat. 3e 72 34 22 6 6 46 21 +25 620 tour prélim. - -
1998-1999 Nat. 2e 66 38 18 12 6 52 25 +27 850 tour prélim. - -
1999-2000 Ligue 2 17e 44 38 11 11 16 36 52 -16 2.000 32e de finale 16e de finale -
2000-2001 Ligue 2 16e 43 38 10 13 15 37 43 -6 2.220 tour prélim. 16e de finale -
2001-2002 Ligue 2 18e 41 38 9 14 15 35 46 -11 2.044 tour prélim. 16e de finale -
2002-2003 Ligue 2 17e 42 38 8 18 12 39 42 -3 2.148 8e tour prélim. 8e de finale -
2003-2004 Ligue 2 12e 45 38 10 15 13 41 47 -6 1.985 8e de finale 16e de finale -
2004-2005 Ligue 2 15e 45 38 11 13 14 42 38 +4 1.862 8e tour prélim. 16e de finale -
2005-2006 Ligue 2 8e 54 38 13 15 10 46 33 +13 4.000 8e tour prélim. tour prélim. -
2006-2007 Ligue 2 18e 40 38 9 13 16 33 50 -17 3.512 32e de finale 16e de finale -
2007-2008 Nat. 7e 51 38 12 15 11 47 35 +12 420 32e de finale tour prélim. -
2008-2009 Nat. 9e 49 38 9 22 7 38 28 10 16e de finale 8e de finale -
2009-2010 Nat. -

Notes et références

Lien externe


  • Portail du football Portail du football
  • Portail du Val-de-Marne Portail du Val-de-Marne
Ce document provient de « Union sportive Cr%C3%A9teil-Lusitanos ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Union Sportive Créteil-Lusitanos de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.