Dijon Football Cote d'Or


Dijon Football Cote d'Or

Dijon Football Côte d'Or

Dijon Football Côte-d'Or Football pictogram white.png
Logo
Généralités
Nom complet Dijon Football Côte-d'Or
Surnom(s) DFCO, les Rouges
Date de fondation 29 avril 1998
(fusion entre le Cercle Dijon et le Dijon FC)
Statut professionnel depuis juillet 2004
Couleurs Rouge et blanc
Stade Stade Gaston-Gérard[1]
(10 902 places)
Siège Stade des Poussots
9 rue Ernest Champaux
21000 Dijon
Championnat actuel Ligue 2
Président Flag of France.svg Bernard Gnecchi
Entraîneur Flag of France.svg Patrice Carteron
Site web http://www.dfco.fr/
Palmarès
National[3] Champion de France amateur[2] (1)
Maillots
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Troisième
Actualités
Soccerball current event.svg
Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de football L2 2009-2010

Le Dijon Football Côte d'Or est un club de football français, fondé le 29 avril 1998. Le club est né de la fusion du Cercle Dijon Football et du Dijon FC. Il évolue cette saison en Ligue 2. Le club bourguignon est présidé par Bernard Gnecchi et entraîné par Patrice Carteron depuis juin 2009.

Sommaire

Palmarès

Avant la fusion:

Pour le DFCO:

Records

  • Nombre de matches joués: Stéphane Mangione (286 matches au 5 octobre 2009)
  • Nombre de buts marqués: Stéphane Mangione (52 buts au 5 octobre 2009)
  • Nombre de matches joués par un joueur étranger: Abasse Ba Sénégal Sénégal (169 matches)
  • Nombre de buts marqués par un joueur étranger: Mallo Diallo Sénégal Sénégal (21 buts)
  • Nombre de matches dirigés: Rudi Garcia (218 matches)
  • Plus gros achat: Sebastian Ribas (1M€ à l'Inter Milan)
  • Plus grosse vente: Jordan Loties (1,4M€ à l'AS Nancy-Lorraine)
  • Joueur le plus vieux lors d'un match: Stéphane Grégoire (39 ans, 3 mois et 23 jours lors de Dijon-Strasbourg (3-1, Ligue 2) le 25 mai 2007)
  • Joueur le plus jeune lors d'un match: Patrick M'Pondo (17 ans, 2 mois et 17 jours lors de Brest-Dijon (0-1, National) le 27 octobre 2001)


Trophées individuels

Résumé de l'histoire du Dijon FCO

Les débuts de Dijon: Le Cercle Dijon

Dijon reste longtemps une place forte du ballon ovale (XIII et XV). Malgré ce contexte défavorable, le Cercle Laïque Dijonnais, fondé en 1936, accède en DH de Bourgogne dès sa création en 1945 suite à la scission entre Bourgogne et Franche-Comté. Au printemps 1960, le club fête son premier titre de champion de Bourgogne. Ce titre, c'était surtout celui de Julien Darui, ex-gardien international reconverti au poste d'entraîneur. Cette promotion à peine acquise, des tiraillements poussent Darui à quitter son poste.

Dijon ne parvient pas à se maintenir en CFA mais retrouve l'élite amateur dès 1962. Glovacki succédant à Danzelle au poste d'entraîneur, Dijon présente alors une formation solide. Le titre de champion du groupe Centre de CFA décroché en 1965 en est la meilleure illustration. Hélas, ce beau résultat est sans lendemain. Refusant la possibilité de passer professionnel malgré les propositions répétées de la Ligue, les dirigeants dijonnais provoquent l'éclatement de l'équipe. Le club plonge en DH dès 1967. Après un ultime aller-retour en CFA (1969-1971), Dijon se contente de la DH.

Philippe Piat, ex-Dijonnais, parti devant le refus des dirigeants d'accéder au statut pro, revient dans le club de ses débuts. Ce meneur de jeu d'à peine plus de trente ans fait des merveilles au sein d'une équipe principalement composée de juniors. La promotion en D3 est obtenue au printemps 1974. La municipalité salue cette accession en dotant le stade municipal d'installations électriques pour les matches en nocturne. Deux poussives saisons plus tard, Dijon retrouve la DH…

Le club accède ensuite en division 2...

Le DFCO, né de la fusion

En 1998 un nouveau club naît, résultat de la fusion entre le Cercle Dijon et le Dijon FC, clubs de CFA. Lors de la première saison, le DFCO est dirigé par Noël Tosi. Malgré un parcours formidable en championnat et une lutte pour la montée avec Besançon, le DFCO échoue lors de la dernière journée suite à une défaite dans l'antre de la réserve du FC Metz. Malgré cela, le bilan est positif, avec deux exploits en coupe, l'élimination de Valence club de L2 au 8e tour de la Coupe de France et du SC Bastia, club de 1ere Division. Malgré cela, Noël Tosi est licencié, remplacé par son adjoint: Daniel Joseph. La saison suivante, la montée est obtenue à Calais lors de la dernière journée et est suivie d'un titre de champion de France Amateur contre Alès aux tirs au but, gagné par les troupes de Daniel Joseph. C'est le tout premier trophée du club et le seul pour le moment.


  • Équipe championne de France Amateur 2000:

Hugues Bourgeois - Harry N’Timbanzeh, Stéphane Gay, Sébastien Pérès, Michel Engel, Eric Gagneux, Christophe Theulin, Anthony Champion, Xavier Recober, Frédéric Girard, Damien Phillot, Vincent Panchèvre - Cyril Lécluse, Nicolas Le Bellec, Arnaud Caron, Abdelkrim Lasri, Stéphane Jobard, Farid Kaci, Sylvain Colin, Emmanuel Gros - Frédéric Fénart, Alcide Varela Martins, Jérôme Guigue, Éric Gaboriaud, David Remoissenet, Jamal Bourabia, Stéphane Mangione. Entraîneur: Daniel Joseph


Les deux saisons qui suivent, en National, sont difficiles pour le club. Lors de la saison 2000-2001, le maintien est obtenu de peu. Mais lors de la saison suivante, le DFCO perd Daniel Joseph (octobre 2001), remplacé par son adjoint Mario Relmy qui maintient le club. Puis en 2002, le club enregistre l'arrivée de Rudi Garcia qui va professionnaliser le club. Lors de sa première saison au club, il amène Dijon dans le haut de tableau du National pour terminer 4e à 3 points de la montée. 2004 est une grande année : un très long parcours en coupe de France avec les exploits de sortir Saint-Étienne, Lens, Reims et Amiens avant de tomber à Châteauroux en demi-finale et une montée en Ligue 2 acquise face à Romorantin.

Le DFCO en Ligue 2

La montée en L2 permet la séparation du club en deux entités: pro et amateur. Malgré peu de moyens et d'insuffisantes infrastructures, le club Bourguignon réalise une superbe 4e place lors de sa première saison en Ligue 2. Dijon réalise lors de la même saison l'exploit d'éliminer les Girondins de Bordeaux en 16e de finale de la Coupe de la Ligue (buts de Heitzmann et Mangione).

Lors de la saison 2005-2006, le club finit à la 5e place. L'ambition du club est maintenant de monter en Ligue 1. Et lors de la saison 2006-2007, le club a plusieurs fois l'occasion de monter sur le podium mais manque à chaque fois l'occasion. Le DFCO termine à la 8e place. Juin 2007 marque la fin de l'ère Garcia qui va entraîner Le Mans et le départ de nombreux cadres comme Asuar et Avezac vers Ajaccio, Masson vers Brest ou Grégoire à la retraite. C'est une véritable cure de rajeunissement que subit le DFCO. Le nouvel entraîneur est Serge Romano qui ambitionne d'amener le club vers l'élite française mais il échoue, même si le DFCO atteint le podium de L2 pour la première fois de son histoire. La suite est moins glorieuse avec une véritable chute au classement. Serge Romano est limogé le 17 décembre 2007. Il est remplacé par Faruk Hadžibegić le 22 décembre 2007 qui, après un interim de Bompard, prend ces fonctions en janvier 2008. Le nouvel entraîneur sauve alors le club d'une relégation toute proche. Le maintien en Ligue 2 est acquis à l'issue de la dernière journée de championnat, à la faveur d'un match nul (1-1) sur le terrain de l'AC Ajaccio malgré un penalty manqué. Dans le même temps, le 15 avril 2008, le club atteint les quarts de finale de la coupe de France mais s'incline contre Amiens 1-0 à cause d'une mauvaise relance de Barel Mouko qui avait fait un très bon match jusque là (il a même arrêté un penalty).

La saison 2008-2009 est marquée par l'arrivée de l'international français Éric Carrière. Malgré cet apport, le DFCO oscille entre milieu et fin de tableau mais le maintien est assuré dès le mois d'avril. La coupe est l'occasion d'une confrontation face à une équipe de Ligue 1 : Grenoble, rencontre perdue aux tirs aux but après un match nul 1-1.

Lors de l'intersaison en 2009, le président Gnecchi et l'entraîneur de l'époque, Faruk Hadžibegić, se sont affrontés par journaux interposés sur un litige dont les supporters ont bien du mal à comprendre la principale cause. Dans leur viseur se trouve tout de même le nouveau directeur sportif, Frédéric Dobraje. Les Téméraires ont même manifestés devant le stade pour exprimer leur mécontentement suite au licenciement de l'entraîneur. Bernard Gnecchi choisit Patrice Carteron, ancien entraîneur de Cannes pour prendre la suite d'Hadžibegic. N'ayant pas le DEPF, Carteron est couvert par Noël Tosi, premier entraîneur du DFCO et qui occupe la fonction de directeur technique.

A l'heure actuelle, le Dijon FCO n'a toujours pas connu la relégation.

Dates clés

  • 1936 : Fondation du Cercle laïque dijonnais
  • 1991 : Le club est rebaptisé Cercle Football Dijonnais
  • 1998 : Le Dijon Football Côte d'Or naît de la fusion entre le Cercle Dijon Football et le Dijon FC (club fondé en 1978).
  • 2000 : Montée en National et titre de champion de France Amateur
  • 2004: Ascension en Ligue 2 et demi finaliste de la coupe de France.
  • 26 septembre 2007: Construction de la première tribune du nouveau stade Gaston Gérard (tribune Nord) qui peut contenir jusqu'à 5417 personnes [2]
  • Août 2008 : début de la construction de la tribune Sud (5500 places)
  • 29 mai 2009 : inauguration de la tribune Nord (5417 places)

Budget du club

Le DFCO a acquis son statut de club professionel en 2004.

Le budget du DFCO au fil des saisons
Saison Budget
2004-2005 5,5 millions d'euros
2005-2006 6,8 millions d'euros
2006-2007 8,5 millions d'euros
2007-2008 8,6 millions d'euros
2008-2009 9 millions d'euros
2009-2010 9,1 millions d'euros

Joueurs et dirigeants

Entraîneurs

Liste des entraîneurs du DFCO
# Période Nom
1 juin 1998-juin 1999 Drapeau de la FranceNoël Tosi
2 juin 1999-octobre 2001 Drapeau de la FranceDaniel Joseph
3 octobre 2001-juin 2002 Drapeau de la FranceMario Relmy
4 juin 2002-juin 2007 ; également directeur sportif du club Drapeau de la FranceRudi Garcia
5 juin 2007-décembre 2007 Drapeau de la FranceSerge Romano
6 décembre 2007 Drapeau de la FranceFrédéric Bompard
7 décembre 2007-24 juin 2009 Bosnie-HerzégovineFaruk Hadžibegić
8 depuis le 25 juin 2009 Drapeau de la FrancePatrice Carteron

Présidents

Liste des présidents du DFCO
# Période Nom
1 depuis le 29 avril 1998 Drapeau de la FranceBernard Gnecchi

Directeurs sportifs

Liste des directeurs sportifs du DFCO
# Période Nom
1 29 avril 1998-juin 1999 Drapeau de la FranceJean-Christophe Thomas
2 juin 2002-juin 2007; également entraîneur de l'équipe première Drapeau de la FranceRudi Garcia
3 depuis juin 2009 Drapeau de la FranceFrédéric Dobraje

Joueurs

Effectif actuel


Grands noms du passé




Joueurs internationaux lors de leur passage à Dijon


Staff technique actuel

Informations diverses

  • Couleurs saison 2009-2010

Rouge (3e maillot 2005-2006 puis maillot principal depuis) Jaune moutarde (maillot extérieur) Blanc (2e maillot 1998-2009 puis 3e maillot 2009-2010)

  • Anciennes couleurs du club

Bleu marine (couleur principale 1998-2006 puis maillot Coupe de France 2008-2009), Jaune (3e maillot 1999-2000), Noir (3e maillot 2006-2007), Or (3e maillot 2007-2008), Orange(3e maillot 2008-2009)


  • Equipementier

Givova

  • Anciens Equipementiers

Umbro (1998-2001), Nike (2001-2007) Puma (2007-2009)


  • Médias
  • Web-TV: Chouett.TV
  • Magazine: Le Cri de la Chouette (trimestriel pour les abonnés du club)
  • Programme de match: Le 10 Sport spécial Dijon


  • Sponsors:

Partenaire principal: Suez Environnement-Sita

Partenaires officiels: Le Bien Public, Citroën, Dijonnaise de voies ferrées, Doras, Eiffage, Givova.

Partenaires institutionnels: Grand Dijon, Conseil général de Côte d'Or, Conseil régional de Bourgogne, Ville de Dijon.

Associations: Autour des Williams, Coup d'pouce, Fondation transplantation.

Les infrastructures (stade, centre d'entraînement et de formation)

Depuis sa création, le DFCO a élu domicile au stade Gaston-Gérard. Alors qu'un projet de stade était dans l'air dans le Dijon des années 1930, l'idée de le construire aux Poussots fut repoussée à cause de l'hygiène douteuse du site (proximité des abattoirs). Le quartier Montmuzard est alors retenu pour ce projet soutenu par le député-maire de l'époque, Gaston Gérard. Le Parc municipal des sports (son nom d'origine encore utilisé aujourd'hui) est inauguré les 19, 20 et 21 mais 1934 par le président de la république: Albert Lebrun. 100 000 personnes prendront part à ces trois jours d'inauguration. C'est un stade omnisports qui va accueillir football, athlétisme et rugby mais aussi un concert de Bob Marley! C'est en 1969 après la mort de Gaston Gérard que le stade va prendre le nom qu'il porte actuellement en l'honneur du principal artisan de sa construction. Le stade a alors une capacité de 8 000 places. En 1974, l'éclairage est installé, la tribune Est est couverte en 1988 et des loges sont construites en tribune Ouest en 1990. Mais le DFCO devenu professionnel et avec une ambition Ligue 1, le stade devient vite trop vétuste. Une première tribune sort de terre à l'emplacement "Nord" puis le virage Sud est détruit pour laisser place à une petite soeur beaucoup plus grande. La tribune Nord dite "Tribune Suez" est inauguré lors du dernier match de la saison 2008-2009: Dijon-RC Lens le vendredi 29 mai 2009 portant la capacité du stade à 10 902 spectateurs. À la suite de la construction de la tribune Sud, les tribunes Est puis Ouest seront détruites pour laisser place à leur tour à un stade neuf grand de 22 000 places (pouvant être agrandi à 30 000), ce qui fera du Stade Gaston-Gérard le stade le plus grand de Bourgogne.

L'équipe réserve évolue généralement au Stade de la Fontaine d'Ouche (1 800 places) doté d'une pelouse en synthétique. Les autres équipes réserves, féminines ou jeunes évoluent au Stade des Poussots (498 places).

Le stade des Poussots fait aussi office de siège du club et de centre d'entraînement de l'équipe professionnelle. De nouveaux terrains et bâtiments ont été construits après le passage du club en Ligue 2 afin d'avoir de meilleures conditions d'entraînement et de séparer la section professionnelle de l'association DFCO. Une boutique du club est présente aux Stade des Poussots, mais aussi à Chenôve.

Mais un nouveau projet est en cours de réalisation pour la construction à la fois du nouveau centre d'entraînement et du centre de formation sur le site d'Europe situé sur les communes de Chenôve et Marsannay-la-Côte. Grand de treize hectares, le site comprendra aussi 600m² de bâtiments (administratif, vestiaire, restauration, hébergement, formation, gymnase, médical). Un terrain synthétique couvert, un stade pour les équipes réserves, un terrain de tennis-ballon, une plaine de jeu et une aire d'entraînement pour gardiens. Le centre de formation pourra héberger jusqu'à 85 jeunes. Le projet coûte 24M€ partagé entre secteur public et privé. Il est prévu que le site soit disponible pour la saison 2011-2012.

Il restera sur la zone Europe une vingtaine d'hectares que les autres clubs de l'agglomération dijonnaise pourront se partager.

Le Stade des Poussots sera toujours utilisé par l'association et le Stade de la Fontaine d'Ouche libéré pour d'autres clubs de la ville.

Jumelages

Le DFCO est jumelé avec le club italien de l'Udinese Calcio basé à Udine qui s'est stabilisé en Série A depuis 1995.

Ce jumelage a notamment donné lieu au prêt de l'attaquant brésilien Thiago Maier Dos Santos "Schumacher".

Clubs rivaux du DFCO


Supporters

  • Les Téméraires (Tribune nord) crées en 1998.
  • Les Dogs Dijon (Tribune nord) crées en 2006.
  • La Jeune Garde (Tribune nord) créee en 2009.

Notes et références

  1. Stade Gaston Gérard[1]
  2. Palmarès du CFA sur le site de la FFF
  3. Seules les compétitions officielles sont indiquées ici

Liens externes


  • Portail du football Portail du football
  • Portail de la région Bourgogne Portail de la région Bourgogne
Ce document provient de « Dijon Football C%C3%B4te d%27Or ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dijon Football Cote d'Or de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dijon Football Côte d'Or — Saltar a navegación, búsqueda Dijon FCO Nombre completo Dijon Football Côte d Or Fundación 1936 Estadio Stade Gaston Gérard Dijón, Francia …   Wikipedia Español

  • Dijon Football Côte d'Or — Infobox club sportif Dijon FCO …   Wikipédia en Français

  • Dijon Football Côte d'Or — El Dijon Football Côte d Or es un club de fútbol francés, de la ciudad de Dijón en Borgoña. Fue fundado en 1936 y juega en la Ligue 2 de la liga francesa de fútbol …   Enciclopedia Universal

  • Dijon FCO — Dijon Football Côte d Or Dijon Football Côte d Or …   Wikipédia en Français

  • Dijon Foot — Dijon Football Côte d Or Dijon Football Côte d Or …   Wikipédia en Français

  • Dijon FCO — Full name Dijon Football Côte d Or Founded 1998 Ground Stade Gaston Gérard, Dijon (Capacity: 15,995) …   Wikipedia

  • Dijon FCO — Voller Name Dijon Football Côte d Or Gegründet 1936 Stadion Stade Gaston Gérard Plätze …   Deutsch Wikipedia

  • Football Club De Gueugnon — FC Gueugnon …   Wikipédia en Français

  • Football Club Gueugnonnais — Football Club de Gueugnon FC Gueugnon …   Wikipédia en Français

  • Football club de gueugnon — FC Gueugnon …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.