SC Bastia


SC Bastia

Sporting Club de Bastia

SC Bastia Football pictogram white.png
Logo
Généralités
Nom complet Sporting Club de Bastia
Surnom(s) I Lioni di Furiani
Nom(s) précédent(s) Sporting Club Bastia
Sporting Étoile Club Bastia
Date de fondation 1905
Statut professionnel depuis juillet 1965
Couleurs Bleu et blanc
Stade Stade Armand-Cesari
(12 480 places)
Siège BP 640
20600 Furiani
Championnat actuel Ligue 2
Président Flag of France.svg Charles Orlanducci
Entraîneur Flag of France.svg Philippe Anziani
Site web www.sc-bastia.com
Palmarès
National[1] Coupe de France (1)
Champion de France D2 (1)
International[1] Coupe Intertoto (1)
Maillots
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur
Actualités
Soccerball current event.svg
Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de football L2 2009-2010

Le Sporting Club de Bastia (ou SC Bastia) est un club de football corse fondé en 1905 et situé à Bastia (Corse). Il est présidé par Charles Orlanducci depuis le 10 juin 2006 et l'équipe première est entraînée par Philippe Anziani depuis juin 2009. Le club évolue en Ligue 2 depuis 2005 après avoir été relégué de Ligue 1.

Le SC Bastia a remporté à une reprise la Ligue 2 en 1968 et la coupe de France en 1981 (victoire 2-1 contre l'AS Saint-Étienne). Par ailleurs le club a atteint à une reprise la finale de la Coupe UEFA en 1978 (battu par le PSV Eindhoven).

Le club dispute ses matchs à domicile au stade Armand-Cesari.

Sommaire

Histoire

Les débuts du SCB

Le Sporting Club de Bastia est fondé en 1905 par un Suisse dénommé Ruesch. Arrivant de Barcelone, il enseignait l'Allemand au lycée de Bastia. Le premier président du SCB est Emile Brandizi. Le club corse évolue à ses débuts sur la Place d'Arme de Bastia, où il faut s'accommoder d'un bec de gaz trônant au milieu du terrain.[réf. nécessaire]

Le club commence son aventure professionnelle en 1965, en Division 2. Après trois bonnes saisons, il est sacré Champion de France de Deuxième division en 1968, rejoignant ainsi l'élite. La première saison sera difficile, mais le club parviendra tout de même à se maintenir. Commence alors une décennie considérée par beaucoup comme la plus belle de l'histoire du club. En 1972, le club accède ainsi pour la première fois à la finale de la Coupe de France face à l'Olympique de Marseille (perdue 2-1 sur le fil), obtenant sa première qualification en Coupe d'Europe, qui se soldera par une élimination rapide face à l'excellente équipe de l'Atlético Madrid.

En 1977, le SECB termine troisième de D1, et se qualifie pour la Coupe UEFA. Il y élimine successivement le Sporting Lisbonne, Newcastle, le Torino (avec notamment une victoire à Turin 3-2, le « Toro » étant demeuré invaincu depuis deux saisons sur son terrain), FC Carl Zeiss Iéna et les Grasshopers de Zurich, avant une finale ratée face au PSV Eindhoven(0-0 ; 0-3).

Cette finale sera celle de tous les regrets. D'abord avec un match aller joué à Furiani sur un terrain impraticable, des pluies diluviennes s'étant abattues sur la Corse en ce 26 avril 1978. Malheureusement, l'arbitre yougoslave ne pourra reporter la rencontre, à cause de la proximité de la Coupe du monde en Argentine qui devait se dérouler quelques semaines plus tard. Malgré la domination bastiaise, la rencontre se terminera sur un score nul et vierge, 0-0.

La finale retour, le 9 mai, ne dura que 24 minutes. C'est le temps qu'il fallut aux Néerlandais d'Eindhoven pour marquer le premier but, suivi par deux autres en fin de match (3-0). Les Bastiais attribueront cette défaite d'un Sporting méconnaissable à la fatigue accumulée en championnat (3 matchs en 6 jours dans les jours qui précédèrent la finale retour).

Ce qui devait être le plus grand moment du sport corse (voir le film Forza Bastia de Jacques Tati) fut donc un fiasco. Qu'importe, le SECB, club d'une ville de seulement 40 000 âmes, avait fait plus que défier les grandes capitales du football européen : il avait permis à la Corse tout entière de se réunir, à une époque ou le mouvement nationaliste naissait, trois ans après l'épisode d'Aleria, en 1975.

Évolution du nom du club

  • Sporting Club Bastia de 1905 à 1962
  • Sporting Étoile Club Bastia de 1962 à 1992
  • Sporting Club Bastia depuis 1992
  • Section professionnelle depuis 1965

Palmarès

Réserve
Jeunes
  • Championnat de France des 15 ans (1) :
Régional
  • Challenge Michel Moretti (1) :

Parcours européen

  • 1972-1973: Coupe des Coupes (C2): 1/16e de finale
  • 1977-1978: Coupe UEFA (C3): finaliste
  • 1981-1982: Coupe des Coupes (C2): 1/8e de finale
  • 1997-1998: Coupe Intertoto : vainqueur
  • 1997-1998: Coupe UEFA (C3): 1/16e de finale
  • 1998-1999: Coupe Intertoto : 1/2 finaliste
  • 2001-2002: Coupe Intertoto : 1/8e de finale

Les groupes de supporters du SCB

  • Bastia 1905
  • Les supporters de Bastia a Paris

Effectif du SCB Saison 2009-2010

Gardiens

Nom Poste Naissance Nationalité sportive Sélections
1 Macedo Magno Novaes Gardien 30 mars 1983 à São Paulo Brésil Brésil
16 Jules Stéphane Goda Gardien 30 mai 1989 à Yaoundé Cameroun Cameroun
30 Dominique Agostini Gardien 28 septembre 1989 à Bastia France France

Défenseurs

Nom Poste Naissance Nationalité sportive Sélections
4 Yemen Ben Zekri Défenseur central 10 juin 1979 à Tunis Tunisie Tunisie 3
5 Darko Dunjic Arrière droit 8 février 1981 à Sarajevo Serbie Serbie
6 Hassoun Camara Arrière droit 3 février 1984 à Noisy-le-Sec France France
14 Johan Martial Défenseur Central 13 juillet 1991 à Massy France France
21 Féthi Harek Arrière gauche 21 octobre 1982 à Oullins Algérie Algérie 1
23 Mehdi Meniri Défenseur Central 26 juin 1977 à Metz Algérie Algérie 22 (2)
27 Eric Cubilier Arrière droit 9 mai 1979 à Nice France France
2 Khaled Adenon Défenseur Central 28 juillet 1985 au Bénin Bénin Bénin
3 Hassan Lingani Défenseur Central 30 décembre 1987 à Abidjan Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire

Milieux

Nom Poste Naissance Nationalité sportive Sélections
8 Yohan Gomez Milieu central 25 septembre 1982 à Lyon France France
10 Jean-Jacques Rocchi Milieu gauche 1 juin 1989 à Bastia France France
12 Serisay Barthélémy Milieu droit 6 janvier 1984 à Blanc-Mesnil France France
13 Salim Moizini Milieu droit 17 octobre 1987 à Marseille France France
18 Yannick Cahuzac Milieu défensif 18 janvier 1985 à Ajaccio France France
22 Sony Mustivar Milieu Défensif 12 février 1990 à Ivry France France
24 Florent Ghisolfi Milieu défensif 28 février 1985 à Marseille France France
25 Hervé Kambou Milieu central 1er mai 1985 à Abidjan Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire
26 Fabrice Jau Milieu droit 4 septembre 1978 à Toulouse France France
11 Salim Arrache Milieu offensif 14 juillet 1982 à Marseille Algérie Algérie 2

Attaquants

Nom Poste Naissance Nationalité sportive Sélections
7 Wahbi Khazri Attaquant 8 février 1991 à Ajaccio Tunisie Tunisie
17 Guy-Roland Niangbo Nassa Attaquant gauche 21 mai 1986 à Abidjan Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire
19 Christophe Gaffory Attaquant 10 mai 1988 à Bastia France France
20 Pierre-Yves André Attaquant Polyvalent 14 mai 1974 à Lannion France France

Historique championnat

Saison Division class. Pts V N D BP BC Entraîneur M. Buteur (buts)
1965 - 1966 D2 4e 45 18 9 9 60 46 A. Strappe / J. Nagy
1966 - 1967 D2 3e 44 19 6 9 48 34 L. Jasseron
1967 - 1968 D2 1er 50 21 8 5 53 21 L. Jasseron
1968 - 1969 D1 6e 34 13 8 13 50 66 L. Jasseron / R. Mekloufi J.P. Serra (16)
1969 - 1970 D1 17e 34 10 4 20 50 74 R. Mekloufi-E. Delfour Kanyan (15)
1970 - 1971 D1 17e 32 12 8 18 52 83 E. Delfour / J. Nagy / J. Vincent Kanyan (13)
1971 - 1972 D1 9e 42 20 2 16 58 57 J. Vincent / P. Cahuzac F. Félix (14)
1972 - 1973 D1 9e 38 15 8 15 59 41 P. Cahuzac F. Félix (17)
1973 - 1974 D1 15e 41 14 8 16 44 49 P. Cahuzac J. Zimako (9)
1974 - 1975 D1 6e 45 15 11 12 54 47 P. Cahuzac F. Félix (17)
1975 - 1976 D1 8e 45 14 13 11 59 53 P. Cahuzac J. Zimako (15)
1976 - 1977 D1 3e 47 20 7 11 82 53 P. Cahuzac D. Džajić / F. Félix (21)
1977 - 1978 D1 5e 44 19 6 13 62 44 P. Cahuzac J. Rep (18)
1978 - 1979 D1 14e 35 13 9 16 53 65 P. Cahuzac J. Rep (15)
1979 - 1980 D1 16e 32 14 4 20 39 51 J.P. Destrumelle C. Papi / A.M. Krimau (7)
1980 - 1981 D1 12e 35 13 9 16 50 55 A. Redin L. Marcialis (13)
1981 - 1982 D1 12e 35 12 11 15 43 65 A. Redin R. Milla (8)
1982 - 1983 D1 17e 32 9 14 15 41 52 A. Redin R. Milla (14)
1983 - 1984 D1 10e 36 14 8 16 36 43 A. Redin J. Zimako (8)
1984 - 1985 D1 14e 32 11 10 17 39 68 A. Redin T. Meyer (13)
1985 - 1986 D1 20e 20 5 10 26 30 79 A. Redin / A. Moizan / A. Redin J.R. Testa (7)
1986 - 1987 D2 5e 41 17 7 10 62 50 R. Gransart G. N'Gouete (21)
1987 - 1988 D2 8e 33 15 3 16 41 52 R. Gransart T.Meyer (8)
1988 - 1989 D2 5e 37 14 9 11 46 44 R. Gransart A. Traoré (12)
1989 - 1990 D2 6e 39 14 11 9 46 38 R. Gransart J. Morales (20)
1990 – 1991 D2 6e 35 12 11 11 46 35 R. Gransart P. Rzepka (12)
1991 - 1992 D2 4e 39 16 7 11 56 46 R. Exbrayat Y. Mangione (17)
1992 - 1993 D2 7e 37 11 15 8 52 39 R. Exbrayat Y. Mangione (20)
1993 - 1994 D2 3e 53 21 11 10 44 29 L. Lavagne L. Castro (8)
1994 - 1995 D1 15e 44 11 11 16 44 56 L. Lavagne / F. Antonetti A. Drobnjak (12)
1995 - 1996 D1 15e 44 12 8 18 45 55 F. Antonetti A. Drobnjak (20)
1996 - 1997 D1 7e 61 17 10 11 54 47 F. Antonetti A. Drobnjak (18)
1997 - 1998 D1 9e 50 13 11 10 36 31 F. Antonetti A. Kozniku / E. Šiljak (5)
1998 - 1999 D1 13e 38 10 8 16 37 46 H. Kasperczak / L. Fournier / J. Pasqualetti F. Née (11)
1999 - 2000 D1 10e 45 11 12 11 43 39 F. Antonetti F. Née (11)
2000 – 2001 D1 8e 45 13 6 15 45 41 F. Antonetti F. Née (16)
2001 - 2002 D1 11e 41 12 5 17 38 44 R. Nouzaret T. Vairelles (14)
2002 - 2003 L1 12e 47 12 11 15 40 48 G. Gili F. Maurice (10)
2003 - 2004 L1 17e 39 9 12 17 33 49 G. Gili F. Maurice (8)
2004 - 2005 L1 19e 41 11 8 19 32 48 F. Ciccolini / M. Padovani Y. Hadji (7)
2005 - 2006 L2 6e 58 16 10 12 47 40 B. Casoni P.Y. André (12)
2006 - 2007 L2 9e 53 14 11 13 52 49 B. Casoni P.Y. André (9)
2007 - 2008 L2 11e 49 14 9 15 45 46 B. Casoni X. Pentecôte (12)
2008 - 2009 L2 11e 48 13 9 16 38 47 B. Casoni P.Y. André (10)

Historique coupes

Saison Coupes d'Europe Coupe de France Coupe de la Ligue
1965 - 1966 - 1/16 -
1966 - 1967 - 1/4 -
1967 - 1968 - 1/32 -
1968 - 1969 - 1/32 -
1969 - 1970 - 1/8 -
1970 - 1971 - 1/32 -
1971 - 1972 - Finale - Vainqueur Trophée des Champions -
1972 - 1973 Coupe des Coupes : 1/16 1/16 -
1973 - 1974 - 1/4 -
1974 - 1975 - 1/2 -
1975 - 1976 - 1/4 -
1976 - 1977 - 1/32 -
1977 - 1978 Coupe UEFA : finale 1/4 -
1978 - 1979 - 1/8 -
1979 - 1980 - 1/32 -
1980 - 1981 - Vainqueur -
1981 - 1982 Coupe des Coupes : 1/8 1/2 1°Tour (poule 2°/5)
1982 - 1983 - 1/16 -
1983 - 1984 - 1/16 2°Tour (poule 2°/5)
1984 - 1985 - 1/8 -
1985 - 1986 - 1/16 2°Tour (poule 4°/4)
1986 - 1987 - 1/16
1987 - 1988 - 1/16 -
1988 - 1989 - 7ème tour -
1989 - 1990 - 1/32 -
1990 - 1991 - 1/32 1/8
1991 - 1992 - 1/2 (forfait) 1°Tour (forfait)
1992 - 1993 - 7ème tour -
1993 - 1994 - 1/16 1° Tour
1994 - 1995 - 1/8 Finale
1995 - 1996 - 1/32 1/16
1996 - 1997 - 1/16 1/16
1997 - 1998 Intertoto : Victoire
Coupe UEFA : 1/16
1/16 1/16
1998 - 1999 Intertoto : 4ème tour 1/32 1/16
1999 - 2000 - 1/32 1/2
2000 - 2001 - 1/8 1/8
2001 - 2002 Intertoto : 2ème tour Finale 1/4
2002 - 2003 - 1/32 1/16
2003 - 2004 - 1/32 1/8
2004 - 2005 - 1/32 1/8
2005 - 2006 - 1/8 1er tour
2006 - 2007 - 1/16 1er tour
2007 - 2008 - 1/8 1er tour
2008 - 2009 - 8e tour 1/16

Joueurs emblématiques

Article détaillé : Liste des joueurs du SC Bastia.

Stade Armand Cesari (Furiani)

Article détaillé : Stade Armand Cesari.

Le stade du Sporting est le Stade Armand Cesari localisé à Furiani. Cette enceinte fut inaugurée le 16 octobre 1932. Le Stade Armand Cesari (12 480 places assises, dont 10 460 pour la L2) reste dans les mémoires pour la catastrophe qui marqua la demi-finale de la Coupe de France 1992 face à l'Olympique Marseille. Le bilan de l'effondrement d'une tribune provisoire est lourd : 18 morts et plus de 2500 blessés.

Depuis, divers projets sont nés afin de construire un nouveau stade. Les travaux devraient enfin débuter courant 2006, mais des affaires internes (la société SNC Vendasi ayant ainsi "magouillé", pour remporter l'appel d'offres) signalées récemment par le Conseil de la Concurrence, ont retardé la construction de celui-ci. Il faudra donc attendre avant de voir la vétuste Tribune Sud être rénovée.

À l'occasion du centenaire du club, le 18 décembre 2005, les 4 tribunes sont baptisées :

  • Tribune "Claude Papi" (Nord) La plus grande tribune du stade, avec deux étages, compte 5800 places toutes assises.
  • Tribune "Pierre Cahuzac" (Ouest) Tribune, il y a quelques années, réputée pour être une tribune très chaude, contenant 2990 places toutes assises. Elle est occupée par les Guerrieri Turchini, petit groupe de supporters fidèles.
  • Tribune "Victor Lorenzi" (Sud) La plus petite tribune, la seule qui n'a jamais été rénovée, celle qui conserve tout son charme mais aussi sa vétusté, contenant pour l'instant quant à elle 1200 places toutes assises
  • Tribune "Jojo Petrignani" (Est) Tribune réputée la plus chaude grâce à ses supporters les Testa Mora 1992, peut accueillir jusqu'à 2490 places toutes assises, même si dans cette tribune les gens y sont plus souvent debout. Actuellement, elle est occupée par le groupe de supporters Bastia 1905, actuellement le poumon de Furiani. Ils sont un autre groupe à part entière et ne peuvent être considérés comme les successeurs des Testa Mora 1992 uniquement dans le temps puisque les Testa Mora 1992 ont pour fondement et base la catastrophe de Furiani de 1992, fondement que n'ont pas les Bastia 1905.

Notes et références

  1. a  et b Seules les compétitions officielles sont indiquées ici

Liens externes


  • Portail du football Portail du football
  • Portail de la Corse Portail de la Corse
Ce document provient de « Sporting Club de Bastia ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article SC Bastia de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BASTIA — Préfecture du département de la Haute Corse, Bastia (38 700 hab. en 1994) jouit au nord est de l’île, à 55 kilomètres de l’île d’Elbe et à 110 kilomètres de Livourne, d’une position très avantageuse: au nord, le cap Corse avec ses vignobles… …   Encyclopédie Universelle

  • Bastia — Saltar a navegación, búsqueda Bastia País …   Wikipedia Español

  • Bastia — Bastia …   Deutsch Wikipedia

  • Bastia Umbra — Vorlage:Infobox Gemeinde in Italien/Wartung/Wappen fehlt …   Deutsch Wikipedia

  • Bastia (Begriffsklärung) — Bastia (aus dem italienischen bastiglia, deutsch: Zitadelle, Festung) wird für folgende Orte verwendet: Bastia auf Korsika, Frankreich davon abgeleitet das Arrondissement Bastia auf Korsika und sechs Kantone, in die sich die Stadt aufteilt Bastia …   Deutsch Wikipedia

  • Bastia Mondovi — Bastia Mondovì …   Deutsch Wikipedia

  • Bastia Mondovì — Bastia Mondovì …   Deutsch Wikipedia

  • Bastia Mondovì — Administration Pays  Italie Région …   Wikipédia en Français

  • Bastia Mondovi — Bastia Mondovì Bastia Mondovì Ajouter une image Administration Pays  Italie Région …   Wikipédia en Français

  • Bastia Cathedral — ( Pro cathédrale Sainte Marie de Bastia ) is a former Roman Catholic cathedral in Bastia on the island of Corsica, and a national monument of France.External links* [http://www.scholares.net/index.php?Gazetteer Bastia Location] …   Wikipedia

  • Bastia —   [italienisch; französisch bas tja], Hafenstadt auf Korsika, gegenüber der Insel Elba, Verwaltungssitz des Départements Haute Corse, Frankreich, 37 800 Einwohner;   Wirtschaft:   größte Handels und Industriestadt der Insel; …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.