Produit (mathematiques)


Produit (mathematiques)

Produit (mathématiques)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Produit.

On nomme produit de nombres entiers, réels, complexes ou autres le résultat d'une multiplication, ou expression qui identifie les facteurs à multiplier.

L'ordre dans lequel les nombres réels ou les nombres complexes sont multipliés, de même que la façon de regrouper ces termes, n'ont pas d'importance; ainsi nulle permutation de termes ne modifie le résultat du produit. Ces propriétés sont nommées commutativité de la loi et associativité de la loi de multiplication.

Les multiplications d'objets comme les vecteurs et les matrices (produit matriciel, produit tensoriel, etc.) ne sont en revanche pas commutatifs.

Sommaire

Cas simples et notations

Le principe de base de la multiplication est de compter le nombre d'éléments contenu au total par un ensemble de paquets (multiplicateur) contenant chacun le même nombre d'élément (multiplicande).

Vocabulaire

Le premier membre de l'opération est nommé par convention multiplicande et le second multiplicateur; cette distinction n'a pas de conséquence fonctionnelle, à la différence de celle de dividende et de diviseur..

multiplicande × multiplicateur

L'opérateur est noté par le signe multiplication « × »[1], un point « . » sur la ligne quand le séparateur décimal est la virgule[réf. nécessaire] et un point opérateur « ⋅ » (médian)[2] lorsque le point sur la ligne sert déjà de séparateur décimal, comme dans la convention anglo-saxonne ; en programmation informatique, les langages utilisent en général l'astérisque « * » (signe étoile). il est omis quand il est présent sans ambigüité, par exemple dans une expression comme "3a".

Principe pour les entiers décimaux

Dans le cas des nombres entiers, la multiplication revient à faire des additions de nombres identiques, par exemple :

7 \times 5 = 7 + 7 + 7 + 7 + 7 = 35

Cette expression est indifféremment lue « 5 fois 7 » ou « 7 fois 5 », l'ordre des facteurs n'influant pas.

Cette opération peut aussi se noter, pour les besoins de la technique,

\begin{matrix} & \ 5 \\ \times & \ 7 \\ & \overline{35} \end{matrix}

Le résultat peut être obtenu:

  • par consultation d'un répertoire de résultats connus, tel qu'une table de multiplication
  • par l'exécution d'un algorithme (de tête, à la main avec un instrument d'écriture, ou à l'aide d'une calculateur).
    • l'algorithme le plus simpliste consiste simplement en additions successives (fréquent pour les petits nombres, mais rapidement inutilisable)
    • pour des nombres plus grand mais encore de taille raisonnable, il existe des méthodes plus efficaces qui font partie du bagage culturel
    • l'informatique moderne a susciter des technique encore plus élaborées, certaines étant des objets de recherche,

Principe pour les nombres décimaux

Un nombre décimal est un nombre entier qui a été divisé par une puissance de dix (1 — c'est alors un entier —, 10, 100, 1 000…). La distributivité de la multiplication sur la division permet de calculer les multiplications de nombres décimaux comme celle des nombres entiers :

  1. on ignore les virgules et l'on multiplie les nombres comme si c'étaient des entiers ;
  2. le nombre de chiffres après la virgule du résultat final est la somme du nombre de chiffre après la virgule du multiplicande et du multiplicateur.

Par exemple :

pour calculer  5,3 \times 0,21
  • on calcule  53 \times 21 , ce qui donne 1 113 ;
  • le multiplicande a un chiffre après la virgule, le multiplicateur en a deux, le résultat en a donc trois (1+2) : le résultat final est 1,113.


Définition mathématique

Généralisation

Plus généralement, un produit est le résultat de la composition de deux éléments d'un ensemble pour une loi interne multiplicative. Lorsque des matrices ou des objets de diverses autres algèbres associatives sont multipliés, le produit dépend en général de l'ordre des facteurs ; en d'autres termes, la multiplication des matrices, et les lois de multiplication de ces autres algèbres, ne sont pas commutatives.

Des généralisations et des extensions du concept de produit existent en mathématiques :

Des multiplications respectant l'invariance des normes (« la norme du produit de deux objets est égale au produit de leur norme ») n'ont pu être définies que pour quelques objets : les réels, les complexes, les quaternions et les octonions.

Produit indexé

Le produit peut être noté (pi capitale)[3] lorsque de nombreux facteurs indexés interviennent. Par exemple, si l'on considère une suite (u_n)_{n \in \N}, alors : \prod_{i=1}^N u_i = u_1 \times u_2 \times \cdots \times u_N

Notes

  1. Le signe multiplication peut s'obtenir
    • en Unicode, par le caractère U+00D7 ;
    • en HTML, par l'entité × ou × ;
    • en LaTeX, dans l'environnement mathématiques ($…$ ou \[…\]), par la commande \times
  2. Le symbole « point opérateur » peut s'obtenir :
    • en Unicode, par le caractère U+22C5 ;
    • en HTML, par l'entité ⋅ (scalar dot) ou ⋅ ;
    • en LaTeX, par \textperiodcentered, et dans l'environnement mathématiques ($…$ ou \[…\]), par la commande \cdot
  3. Ce signe peut s'obtenir
    • en HTML, par l'appel ∏ ;
    • en LaTeX, dans l'environnement mathématiques ($…$ ou \[…\]), par la commande \prod_{indice}^{exposant}

Voir aussi


  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
Ce document provient de « Produit (math%C3%A9matiques) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Produit (mathematiques) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Produit (mathématiques) — Pour les articles homonymes, voir Produit. On nomme produit de nombres entiers, réels, complexes ou autres le résultat d une multiplication, ou expression qui identifie les facteurs à multiplier. L ordre dans lequel les nombres réels ou les… …   Wikipédia en Français

  • Produit mathématique — Produit (mathématiques) Pour les articles homonymes, voir Produit. On nomme produit de nombres entiers, réels, complexes ou autres le résultat d une multiplication, ou expression qui identifie les facteurs à multiplier. L ordre dans lequel les… …   Wikipédia en Français

  • MATHÉMATIQUES (FONDEMENTS DES) — Au sens premier et fort, le mot «fondement» désigne la base, jugée inébranlable, sur laquelle repose un corps d’énoncés, un système de connaissances, un complexe de croyances ou de conduites. «Reposer sur la base» signifie ici «trouver en elle à… …   Encyclopédie Universelle

  • Produit vectoriel et algèbre — Produit vectoriel Le produit vectoriel est une opération vectorielle effectuée dans les espaces euclidiens orientés de dimension trois[1]. Le formalisme utilisé actuellement est apparu en 1881 dans un manuel d analyse vectorielle écrit par Josiah …   Wikipédia en Français

  • Produit exterieur — Produit extérieur Articles scientifiques sur les tenseurs Généralités Tenseur Mathématiques Tenseur (mathématiques) Produit tensoriel ... de deux modules ... de deux applications linéaires Algèbre tensorielle Champ tensoriel Espace tensoriel …   Wikipédia en Français

  • produit — [ prɔdɥi ] n. m. • 1554; p. p. subst. de produire I ♦ LE PRODUIT (DE). 1 ♦ Nombre qui est le résultat d une multiplication. Produit de plusieurs facteurs. Produit d un nombre multiplié par lui même. ⇒ carré. L espace parcouru est égal au produit… …   Encyclopédie Universelle

  • Produit cartesien — Produit cartésien Cet article fait référence au concept mathématique sur les ensembles. Pour les graphes, voir produit cartésien de graphes. En mathématiques, le produit cartésien de deux ensembles X et Y, appelé ensemble produit, est l ensemble… …   Wikipédia en Français

  • MATHÉMATIQUES , DE LA DIVERSITÉ À L’UNIFICATION — «Ce que nous appelons la réalité objective, c’est, en dernière analyse, ce qui est commun à plusieurs êtres pensants, et pourrait être commun à tous; cette partie commune [...], ce ne peut être que l’harmonie exprimée par des lois mathématiques.» …   Encyclopédie Universelle

  • Mathematiques de la relativite generale — Mathématiques de la relativité générale Les mathématiques de la relativité générale se réfèrent à différentes structures et techniques mathématiques utilisées par la théorie de la relativité générale d Albert Einstein. Les principaux outils… …   Wikipédia en Français

  • Mathématiques De La Relativité Générale — Les mathématiques de la relativité générale se réfèrent à différentes structures et techniques mathématiques utilisées par la théorie de la relativité générale d Albert Einstein. Les principaux outils utilisés dans cette théorie géométrique de la …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.