Intersection (mathematiques)


Intersection (mathematiques)

Intersection (mathématiques)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Intersection.
Intersection des ensembles A et B

Dans la théorie des ensembles, l'intersection de deux ensembles A et B est l'ensemble qui contient tous les éléments qui appartiennent à la fois à A et à B, et seulement ceux-là.

L'intersection de A et B est notée AB.

L'intersection de deux ensembles quelconques existe toujours. Si les ensembles A et B n'ont aucun élément en commun, on dit que leur intersection est vide ; on écrit : AB = \varnothing \, .

Article détaillé : Ensemble vide.

Si tous les éléments de A sont éléments de B (si A est inclus dans B), alors AB = A .

Sommaire

Exemples en géométrie

Intersection de deux droites

Dans le plan
  • Dans le plan, l'intersection de deux droites ni parallèles ni confondues est un point[1] : d \cap d' = \{A\} . On dit qu'elles sont sécantes.
  • Si deux droites sont parallèles mais distinctes, elles n'ont pas de point commun ; leur intersection est vide : d \cap d' = \empty
  • Si deux droites sont confondues, tous leurs points sont communs, l'intersection est une droite. d \cap d' = d = d'
Dans l'espace
  • Dans l'espace, deux droites sont non-coplanaires n'ont aucun point commun ; leur intersection est vide : d \cap d' = \empty .
  • Deux droites parallèles ou sécantes sont coplanaires.

Autres exemples

Dans l'espace
  • l'intersection de une droite et un plan non parallèles est un point
  • l'intersection de deux plans non parallèles est une droite.
Dans le plan
  • l'intersection d'une droite et d'un cercle est formée de zéro, un ou deux points, selon que la distance du centre du cercle à la droite est supérieure, égale ou inférieure au rayon du cercle. Si l'intersection est réduite à un point, la droite est tangente au cercle.
  • l'intersection de deux cercles est formée deux points si la distance entre leurs centres est (strictement) inférieure à la somme de leurs rayons et supérieure à leur différence, d'un point si cette distance est égale à la somme ou à la différence des rayons (cercles tangents), vide dans les autres cas[2].

En géométrie analytique

En géométrie analytique, l'intersection de deux objets est défini par le système d'équations formé par la réunion des équations associées à chaque objet.

En dimension 2, l'intersection de deux droites est définie par un système de deux équations à 2 inconnues, qui a, en général, une solution unique, sauf si son déterminant est nul, auquel cas il en a soit zéro soit une infinité : on retrouve les trois cas de la géométrie.

En dimension 3, l'intersection de trois plans est définie par un système de trois équations à 3 inconnues, qui a, en général, une solution unique, sauf si son déterminant est nul.

En algèbre booléenne

En algèbre booléenne, l'intersection est associée à l'opérateur logique et : si A est l'ensemble des éléments de E possédant la propriété P (ou satisfaisant la condition P ) et B l'ensemble des éléments de E possédant la propriété Q (ou satisfaisant la condition Q ), alors AB est l'ensemble des éléments de E possédant la propriété PetQ (ou satisfaisant à la fois la condition P et la condition Q ).

Exemple 1: si E est l'ensemble des entiers naturels inférieurs à 10, A l'ensemble des éléments de E impairs, et B l'ensemble des éléments de E premiers, alors AB est l'ensemble des éléments de E impairs et premiers :

A = {1, 3, 5, 7, 9} , B = {2, 3, 5, 7} , AB = {3, 5, 7}

Exemple 2: l'intersection de l'ensemble des rectangles (quadrilatères ayant leurs quatre angles droits) et de l'ensemble des losanges (quadrilatères ayant leurs quatre côtés égaux) est l'ensemble des carrés (quadrilatères ayant leurs quatre angles droits et leurs quatre côtés égaux).

Notes

  1. pour être rigoureux, on devrait dire ici : « est un ensemble de points à un élément »; l'abus « est un point » est considéré comme acceptable
  2. pour le démontrer, il suffit de supposer les cercles, centrés en A et B, sécants en M, et d'écrire les inégalités triangulaires dans le triangle ABM

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
Ce document provient de « Intersection (math%C3%A9matiques) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Intersection (mathematiques) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Intersection (mathématiques) — Pour les articles homonymes, voir Intersection. Intersection des ensembles A et B Dans la théorie des ensembles, l intersection de deux ensem …   Wikipédia en Français

  • Intersection (maths) — Intersection (mathématiques) Pour les articles homonymes, voir Intersection. Intersection des ensembles A et B Dans la thé …   Wikipédia en Français

  • Mathematiques des origami — Mathématiques des origamis Les pliages d origamis sont utilisés en mathématiques pour procéder à des constructions géométriques. Selon les méthodes de pliages utilisées, on obtient des procédés plus riches que ceux propres à la règle et au compas …   Wikipédia en Français

  • Mathématiques Des Origami — Mathématiques des origamis Les pliages d origamis sont utilisés en mathématiques pour procéder à des constructions géométriques. Selon les méthodes de pliages utilisées, on obtient des procédés plus riches que ceux propres à la règle et au compas …   Wikipédia en Français

  • Mathématiques des origami — Mathématiques des origamis Les pliages d origamis sont utilisés en mathématiques pour procéder à des constructions géométriques. Selon les méthodes de pliages utilisées, on obtient des procédés plus riches que ceux propres à la règle et au compas …   Wikipédia en Français

  • Mathematiques en Europe au XVIIe siecle — Mathématiques en Europe au XVIIe siècle Au XVIIe siècle, en Europe, se produit un formidable développement des mathématiques qui se tournent vers la résolution de problèmes pratiques dans un contexte d amélioration des échanges et des… …   Wikipédia en Français

  • Mathématiques En Europe Au XVIIe Siècle — Au XVIIe siècle, en Europe, se produit un formidable développement des mathématiques qui se tournent vers la résolution de problèmes pratiques dans un contexte d amélioration des échanges et des communications. L’intérêt des mathématiciens… …   Wikipédia en Français

  • Mathématiques au XVII e siècle — Mathématiques en Europe au XVIIe siècle Au XVIIe siècle, en Europe, se produit un formidable développement des mathématiques qui se tournent vers la résolution de problèmes pratiques dans un contexte d amélioration des échanges et des… …   Wikipédia en Français

  • Mathématiques au XVIIe siècle — Mathématiques en Europe au XVIIe siècle Au XVIIe siècle, en Europe, se produit un formidable développement des mathématiques qui se tournent vers la résolution de problèmes pratiques dans un contexte d amélioration des échanges et des… …   Wikipédia en Français

  • Mathématiques en europe au xviie siècle — Au XVIIe siècle, en Europe, se produit un formidable développement des mathématiques qui se tournent vers la résolution de problèmes pratiques dans un contexte d amélioration des échanges et des communications. L’intérêt des mathématiciens… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.