Pliocene


Pliocene

Pliocène

ère
Cénozoïque
Néogène
Holocène
Pléistocène
Pliocène
Miocène
Paléogène
Oligocène
Éocène
Paléocène

Le Pliocène est la seconde époque de la période du Néogène . Elle s’étend de 5,332 ± 0.005 à 1,806 ± 0.005 millions d’années[1], est suivie par le Pléistocène et précédée par le Miocène. Elle a été nommée ainsi par Charles Lyell à partir du grec πλεῖον (pleion, "plus") et καινός (kainos, "nouveau"), plus récent en référence aux mammifères déjà essentiellement modernes.

Les bornes du Pliocène ne sont pas identifiées à un événement global, mais plutôt au refroidissement continu depuis l’Oligocène. La borne supérieure avait été située pour marquer le début des glaciations du Pléistocène mais est maintenant considérée comme trop récente, les dates des premières glaciations ayant été reculées depuis.

Sommaire

Subdivisions

Pliocène supérieur
  Gélasien (2,588 ± 0,005 à 1,806 ± 0,005 Ma)
  Plaisancien (3,600 ± 0,005 à 2,588 ± 0,005 Ma)
Pliocène inférieur
  Zancléen (5,332 ± 0,005 à 3,600 ± 0,005 Ma)

Le Plaisancien est parfois rangé dans une sous-époque intermédiaire, le Pliocène moyen.

Paléogéographie

Au début de cette époque les continents sont à moins de 250 km de leur position actuelle pour s’en situer à moins de 70 km vers la fin.

Variations de température durant les cinq derniers millions d'années calculées à partir du ratio O18 / O16 dans les sédiments marins

Le principal changement est la connexion de l’Amérique du Nord et de l’Amérique du Sud conduisant à une extinction presque complète des marsupiaux distincts de l’Amérique du Sud. La formation de cet isthme entraîne la disparition des courants équatoriaux chaud et ainsi un cycle de refroidissement de l’Atlantique. Le climat devient globalement plus froid et sec mais avec des cycles plus chaud entre 3,2 et 2,0 Ma, le maximum de température apparait vers 3,05 Ma[2], l'inlandsis de l'Antarctique s'épaissit tandis qu'apparait celui du Groenland, des glaciers apparaissent aux latitudes moyennes durant le Gélasien, premières des glaciations qui vont se poursuivre pendant tout le Pléistocène.

La collision de la plaque africaine et de l’Europe se poursuit, les Alpes continuent leur orogenèse. Cette orogenèse ainsi que les mouvements tectoniques de surrection des montagnes rocheuses ont augmenté les phénomènes d'érosion et le piégeage du CO2 atmosphérique sous forme de carbonate, diminuant ainsi la concentration du CO2 atmosphérique de 400 à 280 ppm (pour l'année 2008, 384 ppm), ce qui a, de manière déterminante, poussé le climat mondial dans une époque glaciaire[3].

On trouve des terrains de cette époque en Méditerranée, Inde et Chine ainsi que dans des zones proches des côtes actuelles.

Flore

Les forêts tropicales continuent à se réduire et n’occupent plus qu’une étroite bande autour de l’équateur, laissant la place à des savanes, les graminées conquièrent tous les continents. Les forêts tempérées d'arbres à feuilles caduques s’étendent aux latitudes moyennes. Les conifères et la Toundra couvrent les latitudes élevées de l’hémisphère nord, l’Antarctique devient un désert glacé.

Faune

Spondylus, (Pliocène)

Les faunes marines et terrestres sont quasiment moderne, bien qu’un peu plus primitive. Les premiers primates Hominini apparaissent durant le Pliocène tardif. La jonction de l’Amérique du Nord et de du Sud provoque le grand échange inter-américain, les herbivores deviennent plus grand ainsi que leurs prédateurs.

Mammifères

En Amérique du Nord, les rongeurs, de grands mastodontes et Gomphotherium, et des opossums continuent à être communs tandis que les ongulés déclinent tel les chameaux, cerfs et chevaux. Les rhinocéros, tapirs et Chalicothère s’éteignent. Les familles de carnivores se diversifient, mustela, chiens, ours, canidés. Des paresseux vivant au sol, des Glyptodons et des tatous émigrent vers le nord en traversant l’isthme de Panamá.

En Eurasie, les rongeurs prospèrent tandis que la distribution des primates diminuent. En Asie les éléphants, stégodon et gomphotherium sont nombreux et les Hyracoidea émigrent d’Afrique vers le nord. La diversité des équidés diminuent, les tapirs et les rhinocéros se comportent plutôt bien. Les bovidés et antilopes s’étendent, des espèces de chameau émigrent depuis l’Amérique du Nord. Les hyènes et les tigres à dents de sabre apparaissent.

Évolution humaine durant le Pliocène

L’Afrique est dominé par les ongulés, les primates continuent leur évolution, les premiers hommes apparaissent pendant le Gélasien. Les rongeurs sont prospères, la population des éléphants augmente. Le nombre d’espèces de bovidés augmente et devient supérieur à celle des porcins. Les premières girafes apparaissent, les premiers chameaux émigrent via l’Asie depuis l’Amérique du Nord. Les ursidés, canidés et mustélidés, eux aussi originaires d’Amérique du Nord, se joignent aux félidés, hyènes et civettes d’Afrique, forçant les hyènes à se spécialiser en nécrophage.

Le grand échange inter-américain permet aux espèces nord-américaines de se mélanger avec celle de l’Amérique du Sud pour la première fois depuis le Crétacé, les rongeurs et primates nord-américains ainsi que des mustélidés et des coatis émigrent vers le sud. Les litopternes et les Notoungulata déjà présent continuent à prospérer tout comme les glyptodons, des paresseux et des tatous

En Australie les marsupiaux restent dominants, ceux-ci incluent des wombats et des kangourous. Leurs principaux prédateurs sont des Dasyuromorphia, Thylacinidae et Thylacoleo. Les ornithorynques apparaissent.

Oiseaux

Les Phorusrhacidae sont déjà rares durant cette époque, l’un des derniers est le Titanis.

Reptiles

Les alligators et les crocodilidés disparaissent d’Europe. Les serpents venimeux continuent à prospérer.

Références

  1. (en) GeoWhen database
  2. (en) Palynological record of Pliocene climate events in North China Review of Palaeobotany and Palynology Volume 119, Issues 3-4, June 2002, Pages 335-340
  3. (en) Late Pliocene Greenland glaciation controlled by a decline in atmospheric CO2 levels, Nature, 28 août 2008

Voir aussi

Néogène
Miocène Pliocène
Aquitanien | Burdigalien | Langhien
Serravallien | Tortonien | Messinien
Zancléen | Piacenzien | Gélasien
→ Quaternaire
  • Portail du Cénozoïque Portail du Cénozoïque
  • Portail de la Préhistoire Portail de la Préhistoire
  • Portail de la paléontologie Portail de la paléontologie
Ce document provient de « Plioc%C3%A8ne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pliocene de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • PLIOCÈNE — Le terme «Pliocène» (du grec plios , plus, et kainos , récent) a été créé par le géologue anglais Charles Lyell, en 1833, pour désigner les terrains tertiaires les plus récents, ceux dont la faune présente le plus de ressemblance avec le monde… …   Encyclopédie Universelle

  • Pliocene — [plī′ə sēn΄] adj. [ PLIO + CENE] [sometimes p ] designating or of the second and last geologic epoch of the Neogene, characterized by the joining of what are now North and South America, the formation of the Arctic ice cap, the extensive… …   English World dictionary

  • Pliocene — Pli o*cene, n. (Geol.) The Pliocene period or deposits. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Pliocene — Pli o*cene, a. [Written also pleiocene.] [Gr. ? more + ? new, recent.] (Geol.) Of, pertaining to, or characterizing, the most recent division of the Tertiary age. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Pliocene — Pliocene, eine von Lyell aufgestellte Abtheilung der Tertiärperiode, s.d …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Pliocene — 1833, from Gk. pleion more + kainos new (see RECENT (Cf. recent)) …   Etymology dictionary

  • Pliocene — ► ADJECTIVE Geology ▪ relating to the last epoch of the Tertiary period (between the Miocene and Pleistocene epochs, 5.2 to 1.64 million years ago), a time when the first hominids appeared. ORIGIN from Greek plei n more + kainos new …   English terms dictionary

  • Pliocene — The Pliocene epoch (spelled Pleiocene in some older texts) is the period in the geologic timescale that extends from 5.332 million to 1.806 million years before present.The Pliocene is the second epoch of the Neogene period in the Cenozoic era.… …   Wikipedia

  • Pliocène — ère Cénozoïque Néogène Holocène Pléistocène Pliocène Miocène …   Wikipédia en Français

  • pliocène — (pli o sè n ) adj. Terme de géologie. Terrain pliocène, ou, substantivement, le pliocène, terrain tertiaire superposé au miocène, et contenant plus de coquilles récentes, actuellement vivantes. Vieux pliocène. Nouveau pliocène. ÉTYMOLOGIE    Du… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.