Hyene


Hyene

Hyaenidae

Comment lire une taxobox
Hyaenidae
 Hyène tachetée (Crocuta crocuta)
Hyène tachetée (Crocuta crocuta)
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille
Hyaenidae
Gray, 1821
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Les hyènes (rayées ou tachetées), qui composent la famille des hyénidés (Hyaenidae), sont des carnivores terrestres de grande taille. Bien que la hyène ressemble à un gros chien, elle fait partie d'une famille biologique séparée. Elle est connue pour son cri ressemblant à un rire désagréable qui signifie qu'elle a trouvé de la nourriture. Les hyènes (en groupe) sont les seuls animaux pouvant s'attaquer à un lion.

On les trouve en Afrique subsaharienne, principalement dans la savane et près de points d'eau.

Sommaire

Anatomie

Les hyènes ont un aspect trapu avec un arrière-train plus bas que l'avant. Leur pelage peut être rayé ou tacheté, et d'une couleur tirant sur le marron. Elles mesurent selon les espèces de 95 cm à 165 cm (pour la hyène tachetée) de long, pour un poids variant de 15 à 85 kg.

Les femelles ont un clitoris très développé ressemblant à un pénis. [1] Cette particularité anatomique et l'organisation matriarcale des hyènes sont déterminantes d'un conflit sexuel dont les femelles sortiraient gagnantes. [2] La gestation est d'environ 110 jours. Les petits seront allaités jusqu'à un an et demi. Il est impossible de discerner par la simple observation un mâle hyène d'une femelle tant l'une et l'autre se ressemblent. C'est en prélevant un poil de hyène et en l'analysant que l'on peut déterminer son sexe.

Alimentation

Bien que mangeant des animaux déjà morts, la hyène est un redoutable chasseur en bande et 70% de son alimentation est issue de la chasse. Ses mâchoires, les plus puissantes de tous les mammifères (3 tonnes au cm² à comparer avec les 150 kg au cm² du loup) lui permettent de broyer les os des animaux qu'elle dévore et de les avaler avec le reste de la carcasse. Pour cette raison, les excréments de hyène ont une couleur blanche, liée au fort taux de calcium (issu des os) qu'ils contiennent, si bien que les hommes ont longtemps cru qu'il y avait un brasier dans le corps des hyènes et que les excréments étaient des cendres.

Prédateurs

Hyène Brune

Les hyènes, lorsqu'elles sont en très grand nombre, n'ont pas d'adversaire particulier. Cependant il leur arrive de se faire attaquer, même de se faire tuer par les lions, les léopards, les autres tribus de hyènes et les groupes de lycaons.

Comportement

Dans une troupe de hyènes tachetées, l'individu dominant est généralement une femelle. Les individus dominés doivent se soumettre à une inspection régulière de leurs organes génitaux par les individus dominants. On pourrait prendre les femelles pour des mâles après une observation superficielle, car le clitoris est particulièrement développé et ressemble fort à un pénis. Cela a longtemps occasionné parmi les populations indigènes des croyances selon lesquelles il n'y aurait pas de femelles chez les hyènes. Les femelles produisent de la testostérone en grande quantité. Les individus mâles sont souvent maltraités par les femelles.

Menaces pesant sur l'espèce

Autrefois le territoire des hyènes s'étendait sur la plupart de l'Europe et de l'Asie, mais il s'est fortement réduit de nos jours du fait des activités humaines. D'autre part, les hyènes font l'objet d'une très mauvaise réputation et sont parfois abattues sans raison.

Nomenclature et systématique

On dit indifféremment « l'hyène » ou « la hyène » (à tort selon Littré) selon certains dictionnaires. Pour d'autres, on ne peut dire que « l'hyène ». La population française utilise cependant plutôt « la hyène ». Quoi qu'il en soit, on ne fait jamais la liaison en parlant de ces animaux au pluriel : « les hyènes » se prononcent /le jɛn/.

Liste des genres

Selon ITIS:


Selon MSW:


Hyaenidae selon McKenna & Bell 1997

    • †Plioviverrops
    • †Tongxinictis
  • †Percrocutinae ou famille †Percrocutidae
    • †Percrocuta synonyme †Capsathrium
    • †Africanictis
    • †Dinocrocuta
    • †Allohyaena synonyme †Xenohyaena
  • Protelinae
  • †Ictitheriinae
    • †Herpestides
    • †Prioviverrops synonymes †Jourdanictis, †Protoviverrops et †Mesoviverrops
    • †Ictitherium synonymes †Galeotherium, †Lepthyaena, †Sinictitherium et †Paraictitherium
    • †Thalassictis synonymes †Palhyaena, †Miohyaena, †Hyaenictitherium, †Haenalopex
    • †Hyanotherium
    • †Miohyanotherium
    • †Tungurictis
    • †Protictitherium
  • Hyaeninae
    • †Lycyaena
    • †Hyaenictis
    • †Chasmaporthetes synonymes †Ailuraena, †Lycaenops, Euryboas
    • †Metahyaena
    • †Palinhyaena
    • †Ikelohyaena
    • †Belbus
    • †Leecyaena
    • Parahyaena
    • Hyaena synonymes Euhyana, †Pliohyaena, Anomalopithecus
    • †Pliocrocuta
    • †Pachycrocuta
    • †Adcrocuta
    • Crocuta synonymes Crocotta, †Eucrocuta

Liens externes

Références

  1. http://www.dinosoria.com/hyene.htm Dossier
  2. Thierry Lodé, La Guerre des sexes chez les animaux, Eds O. Jacob, Paris, 2006, (ISBN 2-7381-1901-8)
  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie
Ce document provient de « Hyaenidae ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hyene de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • hyène — hyène …   Dictionnaire des rimes

  • hyène — [ jɛn; jɛn ] n. f. • XIIe; lat. hyæna, gr. huaina ♦ Mammifère carnassier d Afrique et d Asie à pelage gris ou fauve, se nourrissant surtout de charognes. Hyène rayée, tachetée. « un sourd rugissement d hyène » (Balzac). « les cris de hyène »… …   Encyclopédie Universelle

  • Hyène — Hyaenidae Hyaenidae …   Wikipédia en Français

  • HYÈNE — s. f. T. d Hist. nat. Quadrupède de l Asie et de l Afrique méridionales, qui a beaucoup de rapport avec le loup par son naturel carnassier, par sa taille et par la forme de sa tête, mais qui en diffère principalement en ce qu il n a que quatre… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • HYÈNE — n. f. T. de Zoologie Genre de mammifères carnivores digitigrades de l’Asie et de l’Afrique méridionales, qui a beaucoup de rapport avec le loup par son naturel carnassier, par sa taille et par la forme de sa tête. L’hyène rayée, la plus connue, a …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • hyène — dryžuotoji hiena statusas T sritis zoologija | vardynas taksono rangas rūšis atitikmenys: lot. Hyaena hyaena angl. striped hyena vok. gestreifte Hyäne; Streifenhyäne rus. полосатая гиена pranc. hyène; hyène rayée ryšiai: platesnis terminas –… …   Žinduolių pavadinimų žodynas

  • hyène — (i è n ; quelques uns aspirent l h, à tort) s. f. Quadrupède de l Asie et de l Afrique, qui a beaucoup de rapport avec le loup par son naturel carnassier.    Genre de mammifères carnassiers digitigrades, selon Cuvier. HISTORIQUE    XIIIe s.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Hyene tachetee — Hyène tachetée Hyène tachetée …   Wikipédia en Français

  • Hyène Tachetée — Hyène tachetée …   Wikipédia en Français

  • Hyene brune — Hyène brune Hyène brune …   Wikipédia en Français