Japan Airlines

Japan Airlines
日本航空
Nihon Kōkū

Logo de cette compagnie
AITA OACIL Indicatif d'appel
JL JAL JAPAN AIR
Repères historiques
Date de création 1951
Généralités
Basée à Aéroport international de Narita
Aéroport international de Tōkyō-Haneda
Aéroport international du Kansai
Aéroport international du Chūbu
Autres bases
Aéroport de Nagoya
Aéroport de Naha
Aéroport international d'Ōsaka
Programme de fidélité JAL Mileage Bank
Alliance Oneworld
Taille de la flotte 150 (2011)
Nombre de destinations 103 (2009)
Siège social Drapeau du Japon Japon Shinagawa, Tōkyō
Société mère Japan Airlines Corp.
Filiales Hokkaido Air System
J-Air
JAL Express
JALways
Japan Air Commuter
Japan Transocean Air
Ryukyu Air Commuter
Dirigeants Kazuo Inamori (Chairman)
Masaru Onishi (Président)
Site web www.jal.com
Le siège de Japan Airlines dans l'arrondissement de Shinagawa à Tōkyō

Japan Airlines International Co., Ltd. (JAL) (株式会社日本航空インターナショナル, Kabushiki-gaisha Nihon Kōkū Intānashonaru?, code AITA : JL ; code OACI : JAL) est la compagnie aérienne nationale japonaise. Elle opère des vols internationaux et domestiques sur quatre continents, depuis ses nombreux hubs à l'aéroport international de Narita (NRT), l'aéroport international de Tōkyō-Haneda (HND), l'aéroport international du Chūbu (NGO) et l'aéroport international du Kansai (KIX).

Elle fait partie du groupe Japan Airlines Corporation, qui porte ce nom depuis 2004, qui comprend également les 7 autres compagnies suivantes : JALways, J-Air, Hokkaido Air System, JAL Express, Japan Air Commuter, Japan Transocean Air et Ryukyu Air Commuter. Elle est membre de Oneworld.

Sommaire

Histoire

Période règlementée

À la sortie de la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement japonais reconnaissant le besoin d'avoir une compagnie aérienne efficace, de manière à aider le Japon à se relever de la guerre, a créé Japan Air Lines le 1er août 1951, avec un capital initial de 100 millions de yens.

Période dérèglementée

Fusion avec Japan Air System

Son récent rapprochement (achevé le 1er avril 2004) avec la compagnie intérieure JAS (Japan Air System) a eu moins de succès qu'escompté, ce qui l'a sans doute poussé à rejoindre Oneworld alors que c'était une des rares grandes compagnies à rester en dehors de toute alliance globale.

Difficultés récentes

En novembre 2009, Japan Airlines a annoncé une « perte gigantesque » au premier trimestre de son année comptable 2009-2010 : sa perte nette s'élève à 131,2 milliards de yens (1,31 milliard de dollars américains)[1]. En janvier 2010, les analystes financiers sont pessimistes quant à l'avenir de Japan Airlines, son action a perdu 12 % en date du 8 janvier et 30 % de baisse sur la première semaine de 2010[2] ; le 11 janvier 2010, Japan Airlines annonce qu'elle pourrait supprimer 15 600 emplois d'ici 3 ans et de plus qu'elle renonce à une alliance avec une compagnie aérienne américaine, soit American Airlines ou Delta Air Lines[3],[4].

Selon le quotidien japonais Yomiuri, Japan Airlines aurait conclu un rapprochement avec Delta Air Lines, ce qui pourrait dire qu'elle quitterait l'alliance Oneworld pour rejoindre SkyTeam d'ici avril 2011[5].

Le 19 janvier 2010, Japan Airlines dépose son bilan[6]. Elle s'est déclarée en cessation de paiements devant un tribunal de Tōkyō pour ainsi bénéficier de la protection de la loi japonaise sur les faillites. L'État japonais s'engage à soutenir la compagnie dans la suite des événements par le biais du fonds public de restructuration des entreprises ETIC (Enterprise Turnaround Initiative Corp of Japan). 15 700 emplois seront supprimés ainsi que 14 destinations internationales et 17 liaisons aériennes intérieures[7]. De plus, JAL se départira de 37 Boeing 747-400[8]. Japan Airlines qui opère 40 % du trafic aérien au Japon, continuera de voler malgré sa restructuration. Elle sera radiée de la Bourse de Tōkyō d'ici un mois a annoncé la Tokyo Stock Exchange (TSE)[9].

Le 2 février 2010, Japan Airlines annonce qu'elle hésite toujours entre rester avec Oneworld ou rejoindre SkyTeam[10].

Le 9 février 2010, Japan Airlines annonce qu'elle restera dans Oneworld et qu'elle travaillera avec American Airlines pour présenter aux autorités américaines un dossier commun pour mieux offrir des vols à leurs clients, mise en place par l'accord «ciel ouvert» entre les États-Unis et le Japon récemment[11],[12].

Le 9 novembre 2010, la Commission européenne condamne Japan Airlines ainsi que dix autres compagnies aériennes pour entente illicite qui viole les règles des traités européens. Ces entreprises s'étaient secrètement entendues pour exiger des surtaxes sur le transport de fret à partir de ou vers l'Union européenne. Japan Airlines est condamnée à verser une amende de 35,7 millions d'euros au budget européen[13].

Japan Airlines a prévu de retirer tous leurs Boeing 747 et Airbus A300-600 d'ici mars 2011[14]. Il y a encore quelques années, JAL était le plus grand utilisateur de Boeing 747[réf. nécessaire].

Le 1er avril 2011, Japan Airlines adopte une nouvelle identité corporate et un nouveau logo. Le but est de renouveler son engagement à fournir des niveaux de service aux passagers les plus qualitatifs et à rapidement réformer le groupe pour que celui-ci puisse contribuer largement au progrès de la société[15].

Accidents aériens

Japan Airlines est une des compagnies les plus sûres au monde; elle n'a connue aucune catastrophe meurtrière depuis plus de vingt-cinq ans. Celle-ci a connue sept accidents aériens depuis sa création:

  • 22 novembre 1968: le Vol 002 Japan Airlines s'écrasa dans la baie de San Fransisco suite à une erreur de pilotage. Tous les passagers du McDonnell Douglas DC-8 survécurent.
  • 31 mars 1970: le Vol 351 Japan Airlines, opéré par un Boeing 727, fut détourné par neuf membres de l'armée rouge japonaise, qui forcèrent le pilote à atterrir à Pyongyang en Corée du Nord. Tous les passagers furent libérés, et les pirates de l'air furent arrêtés.
  • 24 septembre 1972: le Vol 472 Japan Airlines sortit de la piste à l'Aérodrome de Juhu près de Bombay en Inde après que les pilotes se sont trompés d'aéroport. (en effet le McDonnell Douglas DC-8 devait atterrir à l'Aéroport de Santacruz à quelques kilomètres). Heureusement, il n'y aura eu aucun mort parmi les 122 passagers.
  • 23 juillet 1973: le Vol 404 Japan Airlines fut détourné par des pirates de l'air peu après son décollage de l'Aéroport d'Amsterdam-Schiphol. Le Boeing 747 fut détourné à Benghazi en Libye où tous les passagers furent libérés au bout de quelques jours. Les pirates de l'air ont, eux, été tués.
  • 28 septembre 1977: Des terroristes de l'armée rouge japonaise prirent les contrôles du Vol 472 Japan Airlines peu après son décollage de Mumbai en Inde. Ils forcèrent les pilotes à atterrir à Dhaka au Bangladesh, où ils demandèrent une rançon s'élevant à 6.000.000 de dollars américains afin de libérer les passagers. Le gouvernement japonais finit par accepter, et l'ensemble des passagers furent libérés.
  • 9 février 1982: le Vol 350 Japan Airlines s'écrasa dans la baie de Tokyo lors de la phase d'approche vers l'Aéroport de Tokyo-Haneda, suite à une tentative de suicide du commandant de bord. 24 passagers sur les 174 présents à bord du McDonnell Douglas DC-8-61 ont été tués.
  • 12 août 1985: le Vol 123 Japan Airlines s'écrasa contre une montagne près de la préfecture de Gunma au Japon après que l'avion ait perdu son empennage vertical en entier ainsi qu'une partie de l'empennage horizontal, les pilotes n'avaient pour seuls contrôles de leur Boeing 747 que les commandes de gaz. La cause serait une réparation défectueuse au niveau de la queue de l'appareil. Celle-ci ayant déjà été endommagée lors d'un autre incident en 1978, elle a fini par céder à la pression de la cabine au alentours des 24000 pieds. Le bilan est terrible : 520 morts et 4 survivants. De toute l'histoire, cette catastrophe aérienne a été la plus meurtrière incluant un seul appareil.

Destinations

Japan Airlines dessert 103 destinations en Asie, en Amérique du Nord, en Europe et en Océanie et Afrique [16].

Flotte

La flotte de Japan Airlines se compose au 1er juin 2011 de 209 avions[17] :

Partenariats

Outre ses partenaires Oneworld, Japan Airlines a des accords de partage de codes avec les compagnies aériennes suivantes[18]:

* membres de Oneworld

Le logo utilisé depuis 2011 est fortement inspiré du logo utilisé de 1959 à 1989

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références

  1. Agence France-Presse, « Japan Airlines annonce d'énormes pertes », dans Le Devoir, 14 novembre 2009 [texte intégral (page consultée le 14 novembre 2009)] 
  2. (fr)Reuters, « Japan Airlines se rapprocherait d'une faillite », Le Point, 8 janvier 2010. Consulté le 9 janvier 2010
  3. (fr)Agence France-Presse, « JAL pourrait supprimer 15 600 emplois dans les 3 ans », Le Point, 11 janvier 2010. Consulté le 11 janvier 2010
  4. (fr)Agence France-Presse, « JAL ne formera pas une alliance capitalistique avec une compagnie américaine », Le Point, 11 janvier 2010. Consulté le 11 janvier 2010
  5. (fr)Reuters, « JAL aurait conclu un rapprochement avec Delta Air Lines », Le Point, 16 janvier 2010. Consulté le 17 janvier 2010
  6. (fr)France 24, « Japan Airlines dépose le bilan », France 24, 19 janvier 2010. Consulté le 19 janvier 2010
  7. (fr)Radio-Canada, « Japan Airlines en faillite », Radio-Canada, 19 janvier 2010. Consulté le 19 janvier 2010
  8. flightglobal.com 19 février 2010
  9. romandie.com 19 janvier 2010
  10. businesstravel.fr 2 février 2010
  11. businesstravel.fr 9 février 2010
  12. flightglobal.com 9 février 2010
  13. Communiqué de presse de la Commission européenne, 9 novembre 2010
  14. Japan Airlines to Cut 29 International Flights, Yomiuri Says. Consulté le 31 décembre 2010
  15. japoninfos.com 25 janvier 2011
  16. Destinations
  17. (en) All About the JAL Group - Flight
  18. Oneworld

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Japan Airlines de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Japan Airlines — Japan …   Википедия

  • Japan Airlines — Japan Airlines …   Deutsch Wikipedia

  • Japan Airlines — IATA JL OACI JAL Indic …   Wikipedia Español

  • Japan Airlines — Not to be confused with Air Japan, the charter carrier. Japan Airlines 日本航空 (Nihon Kōkū) IATA JL ICAO …   Wikipedia

  • Japan Airlines — ▪ Japanese airline Japanese  Nihon Kōkū        Japanese airline that is one of the largest air carriers in the world. The airline was founded in 1951. It was originally a private company but was reorganized in 1953 as a semigovernmental public… …   Universalium

  • Japan Airlines Cargo — Japan Airlines …   Deutsch Wikipedia

  • Japan Airlines Flight 123 — JA8119 on the runway at Osaka International Airport circa 1984 Accident summary Date …   Wikipedia

  • Japan Airlines Domestic — airline codes|JD|JLJ|J BIRD was an airline based in Tokyo, Japan. It was part of Japan Airlines Corporation and operated an extensive domestic network in Japan. Its main hub was Tokyo International Airport. Flight International 5 11 April 2005]… …   Wikipedia

  • Japan-Airlines-Flug 123 — Japan Airlines Flug 123 …   Deutsch Wikipedia

  • Japan Airlines Company, Limited —   [dʒə pæn eəlaɪnz kʌmpənɪ lɪmɪtɪd, englisch], Abkürzung JAL [dʒeɪeɪ el], japanisches Luftverkehrsunternehmen, gegründet 1951; Sitz: Tokio. Die ursprünglich mit einer Staatsbeteiligung von 50 % gegründete JAL wurde Ende 1987 privatisiert. Neben… …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”