Alizée
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alizé (homonymie).
Alizée
Rmjalizee-20110130-French Singer Alizee at Les Enfoires concert in Montpellier France- DSC3136.jpg
Alizée en concert Les Enfoirés, 2011 à Montpellier.

Nom Alizée Jacotey
Naissance 21 août 1984 (1984-08-21) (27 ans) à Ajaccio, Corse, France
Pays d’origine Drapeau de France France
Activité principale Chanteuse
Danseur
Philanthrope
Entrepreneur
Genre musical Dance Synth pop Electro Electropop
Instruments Voix
Années d'activité Depuis 2000
Labels RCA / Sony BMG / Sony Music (depuis 2007)
Polydor / Universal (2000-2007)
Site officiel Alizee-Officiel.com

Entourage Jérémy Chatelain
Mylène Farmer
Laurent Boutonnat
Madonna
Jenifer
Alain Chamfort

Alizée est une chanteuse française née le 21 août 1984 à Ajaccio (Corse-du-Sud).

Après sa participation à l'émission Graines de star, elle est repérée par la chanteuse Mylène Farmer, qui lui écrit 2 albums (Gourmandises et Mes Courants Électriques) avec Laurent Boutonnat. Son 1e single, Moi… Lolita, fut un des tubes de l'été 2000 en France, et connut un grand succès en Europe et en Asie.

En 2007, elle devient sa propre productrice pour son 3e album, Psychédélices, composé en grande partie par son mari Jérémy Chatelain, et qui lui permet d'asseoir sa renommée au Mexique, où elle a donné une série de concerts à guichets fermés en juin 2008[1].

Sommaire

Biographie

1988 - 2000 : Les débuts

Alizée passe toute son enfance en Corse. À 4 ans, elle intègre l'école de danse de Monique Mufraggi[2], et participe ainsi aux galas de fin d'année de l'école dès l'âge de 5 ans[3], obtenant même le rôle principal d'un spectacle consacré à Pocahontas en 1995[4]. La même année, elle remporte le concours Dessine-moi un avion : son dessin est choisi pour être reproduit sur un appareil MD 83 de la compagnie AOM[2].

À partir de 1997, au sein de son école de danse, Alizée commence à suivre également des cours de chant et de comédie. En 1999, elle s'inscrit à l'émission Graines de star diffusée sur M6. Le 25 février 2000, elle y interprète Ma prière d'Axelle Red et est plébiscitée par le public, lui permettant de se qualifier pour l'émission suivante, où elle sera alors éliminée. Ces prestations sont cependant remarquées par Mylène Farmer et Laurent Boutonnat qui souhaitent produire ensemble une jeune interprète.

Moi… Lolita

Le 4 juillet 2000, moins de 3 mois après sa dernière apparition à Graines de star, paraît le 1e single d'Alizée : Moi… Lolita. Le titre, écrit par Mylène Farmer et composé par Laurent Boutonnat, ne tranche pas de leur style habituel, entre un texte regorgeant de double sens et des nappes de synthé très présentes, jusqu'à la construction même de la chanson et l'esthétique du clip, signé Boutonnat.

Le single, qui installe Alizée comme une Lolita, reste plus de 7 mois dans le Top 10 des meilleures ventes de singles en France[5]) et participe en Europe au lancement de la mode Lolita (déjà représentée internationalement par des chanteuses comme Britney Spears et Christina Aguilera) auprès des adolescentes, entraînant l'apparition de jeunes chanteuses dans les mois qui suivent, comme Lorie ou Priscilla.

2000 - 2001 : Gourmandises et le succès international

Avec plus d'un million et demi de singles vendus à 16 ans, Alizée publie son 1e album Gourmandises le 28 novembre (toujours signé Farmer/Boutonnat), développant les mêmes thématiques de l'adolescence et des premiers émois sexuels.

Le 2e single, L'Alizé, devient n°1 des ventes en France, et se vend à 700 000 exemplaires. Alizée place également 2 titres dans le Top 3 pendant 2 semaines. Début 2001, elle remporte le NRJ Music Awards de la Révélation francophone, après un M6 Award gagné fin 2000. Elle est également nommée dans une catégorie similaire aux Victoires de la musique (un prix finalement remporté par Isabelle Boulay) et est invitée à rejoindre la troupe des Enfoirés.

L'album Gourmandises atteint les 1 300 000 exemplaires, et les 2 derniers extraits, Parler tout bas et Gourmandises, sont tous deux disques d'argent.

Fin 2001, Alizée disparait totalement des écrans français (à l'exception de sa 2e participation aux Enfoirés) pour se concentrer sur la promotion internationale de Moi… Lolita : après avoir interprété ce titre aux Pays-Bas lors d'un concert à Amsterdam, elle se rend en Russie, en Allemagne, en Autriche, en Pologne, et au Royaume-Uni où elle se produit dans l'émission Top of the Pops. Moi… Lolita atteint la 1e place des ventes dans plusieurs pays (Italie, Espagne, Israël, Chine…) et Alizée remporte début 2002 le World Music Award de la meilleure exportatrice française (plus de 4 millions de disques dans le monde en un album).

2003 : Mes courants électriques

Début 2003, Alizée annonce son retour avec un look plus féminin (elle a alors fêté ses 18 ans) et évoque son souhait de se détacher de l'image de Lolita pour un album aux sonorités plus rock[6]. La promotion télévisée du 1e single, J'en ai marre ! est ainsi accompagnée d'une chorégraphie qui met en valeur la féminité de la chanteuse. Cette danse sert d'ailleurs d'inspiration aux créateurs du jeu World of Warcraft pour la danse de l'Elfe de la nuit[7].

Le single atteint la 4e place du Top 50 en France, où il reçoit un disque d'or. Elle l'interprète notamment lors de l'Eurobest en mars, où elle rencontre Jérémy Chatelain qui s'y rend avec la Star Academy 2 (et qui deviendra son mari le 6 novembre suivant, à Las Vegas[8]). Le titre se classe également en tête des hit-parades de plusieurs pays, notamment en Corée du Sud et à Taïwan, et illustre une publicité au Japon dans laquelle Alizée participe (pour les gâteaux Elise), avec J'en ai marre ! en musique de fond (rebaptisée Mon bain de mousse).

L'album Mes Courants Électriques, sorti en mars 2003, est à nouveau très marqué par l'omniprésence de Mylène Farmer, qui écrit tous les titres (sur des musiques de Boutonnat) et qui dessine les tenues d'Alizée. Le disque rencontre à nouveau le succès (environ 400 000 exemplaires vendus en France), ce qui reste toutefois inférieur à celui de Gourmandises. Le clip du 2e single, J'ai pas vingt ans !, annonce une tournée commençant le 26 août 2003 par une semaine à l'Olympia, qui affiche complet. Un 3e extrait, À contre-courant, sort en octobre, tandis qu'Alizée poursuit sa tournée en France, en Belgique et en Suisse, jusqu'au 17 janvier 2004 au Zénith de Paris.

2004 - 2007 : Les années de silence

Un album et un DVD live de la tournée sont mis en vente en novembre 2004, mais ne bénéficient d'aucune promotion, malgré l'envoi aux radios du titre Amélie m'a dit. Le DVD se classe n°1 dès sa sortie, et marque la dernière collaboration d'Alizée avec Mylène Farmer et Laurent Boutonnat.

L'absence médiatique d'Alizée devient alors totale, la jeune femme étant enceinte. Elle donne naissance à une petite fille, Annily, dans la nuit du 28 au 29 avril 2005 (enfant qu'elle a eue avec Jeremy Chatelain), et met sa carrière entre parenthèses[9]. La presse people lui consacre toutefois plusieurs articles car le nom d'Alizée surgit, avec d'autres, parmi les "faux" listings de l'affaire Clearstream[10].

Après plusieurs rumeurs annonçant un retour imminent, notamment en collaboration avec le groupe Indochine[11], Alizée quitte Universal pour signer chez RCA (Sony BMG) en août 2007. Entre temps, elle devient une star au Mexique, où son album En concert atteint les sommets des charts[12], tandis que Moi… Lolita connaît un nouveau succès en France grâce à la version de Julien Doré.

2007 - 2009 : Retour avec Psychédélices, et succès mexicain

Alizée en séance de dédicaces le 3 décembre 2007 à Paris.

Le 27 septembre 2007[13], est diffusé le titre Mademoiselle Juliette, 1e extrait de l'album Psychédélices qui sort le 3 décembre. Produit par Alizée elle-même, il comporte essentiellement des collaborations de Jean Fauque et Jérémy Chatelain, mais aussi de Oxmo Puccino, Daniel Darc ou Bertrand Burgalat.

Si l'album n'est qu'un demi-succès en France (50 000 exemplaires écoulés)[14], Alizée rencontre un grand succès au Mexique où elle reçoit un disque d'or[15]. Universal édite alors le best-of Tout Alizée pour le seul marché mexicain, pour lequel elle recevra un nouveau disque d'or[16] durant sa tournée intitulée Psychédélices Tour. La promotion continue avec le titre Fifty Sixty, permettant à l'album d'atteindre les 200 000 copies dans le monde[17]. En octobre 2008, Alizée remporte au Mexique un Luna's Award, en tant que Meilleure artiste pop internationale, devant notamment Gwen Stefani et Avril Lavigne.

2010 : Une enfant du siècle

Alizée, DJ invitée à l'Hôtel Ritz à Paris en 2010.

Second album que la chanteuse réalise sans Mylène Farmer et Laurent Boutonnat, Une enfant du siècle sort le 29 mars 2010[18], et suit la transformation d'image entamée par Psychédélices (elle fera même la couverture du Technikart de janvier 2010, où elle pose grimée en Madonna)[19]. Pour ce faire, elle s'entoure de l'équipe du label parisien Institubes, sur une production (entre autres) du groupe électro Chateau Marmont.

Cet album-concept raconte par le biais d'images fantomatiques l'histoire des muses d’Andy Warhol, et plus spécialement Edie Sedgwick, enfant légendaire de la Factory morte à 28 ans d’overdose médicamenteuse. Sur la forme comme sur le fond, la rupture est nette, Alizée expliquant vouloir réaliser une musique qui lui ressemble[20]. Le disque est un échec commercial en France[21]. En revanche, le succès est bien présent au Mexique et au Canada.[réf. nécessaire]

2011 - Present : Participation à l'album d'Alain Chamfort et élaboration de son futur album

Alizée fait partie des artistes ayant enregistré un duo avec Alain Chamfort, pour le best of de ce dernier, dont la sortie est prévue pour le dernier trimestre de 2011.

Un nouvel album d'Alizée serait prévu pour le printemps 2012, marquant un retour aux sources musical, sans toutefois la participation de Mylène Farmer et Laurent Boutonnat.[réf. nécessaire]

Discographie

Albums

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Merci d'ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence souhaitée}}.
Année Titre Meilleur classement
FR BEL/Wa SUI AUT ALL ITA ESP P-B FIN MEX JAP
2000 Gourmandises 1 7 27 40 29 27 22 36 26 40
2003 Mes courants électriques 2 9 13 26 29 7 90 62
2004 En concert 38 70 8
2007 Psychédélices 16 50 99 15
Tout Alizée 22
2010 Une enfant du siècle 24 60 22

Singles

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Merci d'ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence souhaitée}}.
Année Titre Meilleur classement Album
FR BEL/Wa SUI AUT ALL ITA ESP P-B JAP BEL/Vl SUÈ DAN
2000 Moi… Lolita[22] 2 2 11 5 5 1 1 2 1 4 52 9 Gourmandises
L'Alizé 1 5 23 52 43 7 63 13 12
2001 Parler tout bas 12 15
Gourmandises 14 21 70
2003 J'en ai marre ! / I'm fed up! 4 5 5 43 21 23 11 2 18 57 Mes courants électriques...
J'ai pas vingt ans / I'm not twenty 17 20 60 60 59
À contre-courant 22 20 64
2004 Amélie m'a dit Single promotionnel
2007 Mademoiselle Juliette 22 Psychédélices
2008 Fifty-Sixty
2009 La Isla Bonita Psychédélices : Mexican Tour Edition
2010 Limelight Single promotionnel Une enfant du siècle
Les collines (Never Leave You)

DVD

  • 2004 : Alizée en concert : n°1 en France
  • 2007 : sortie du CD + DVD En concert au Mexique (disque d'or)
  • 2007 : sortie du CD + DVD Tout Alizée au Mexique

Tournées et Concerts

Récompenses

  • M6 Awards :
    • Révélation francophone (2000)
  • Sacem 2001 :
    • Prix Vincent-Scotto (2001)
  • Hit FM Award (Russie)
    • Award pour « Moi… Lolita » (2001)
  • Las Lunas Del Auditorio (Mexique)
    • Meilleur artiste pop international (2008)

Participations

  1. Rockollection (Medley)
  1. Ca va pas changer le monde avec Maxime Le Forestier et Francis Cabrel
  2. Ouragan avec Marc Lavoine (Medley)
  3. Aimer avec Pascal Obispo (Medley)
  1. Relax, Take It Easy avec Zazie (Medley)
  2. Fan avec Amel Bent et Julie Zenatti (Medley)
  3. Double Je avec Patrick Fiori, Nolwenn Leroy et Christophe Maé
  1. Les Dalton avec Amel Bent (Medley)
  2. Dis-moi avec Pascal Obispo, Patrick Fiori et Christophe Willem
  3. Le Locomotion avec Mimie Mathy et Julie Zenatti (Medley)
  1. Womanizer avec Jenifer (Medley)
  2. We Are the World avec Amel Bent (Medley)
  3. Macumba avec Francis Cabrel, Thomas Dutronc, Patricia Kaas et Fanfare Echo de la Chaumière
  1. Medley Hommes/femmes
  2. Medley Swinging London
  3. Medley Un monde parfait
  4. Medley Montpellier by night
  5. Medley La nuit au musée
  6. Comme des enfants "

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alizée de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alizée — durante el concierto Les Enfoirés charity 2011 en Montpellier, Francia …   Wikipedia Español

  • Alizee — Alizée Pour les articles homonymes, voir Alizé (homonymie) et Jacotey. Alizée …   Wikipédia en Français

  • Alizée — bei einer Autogrammstunde in Paris (2007) …   Deutsch Wikipedia

  • Alizee — Alizée bei einer Autogrammstunde in Paris (2007) …   Deutsch Wikipedia

  • Alizée — Ализе фр. Alizée Ализе во время автограф се …   Википедия

  • alizee — ALIZÉE s. n. pl. vânturi constante care bat tot timpul anului în regiunile tropicale. (< fr. alizés) Trimis de raduborza, 15.09.2007. Sursa: MDN …   Dicționar Român

  • Alizée — Infobox musical artist Name = Alizée Img capt = Alizée Jacotey during a public autograph session in Paris, France on December 3, 2007 Img size = Background = solo singer Birth name = Alizée Jacotey Height=1.64 Weight kg=52 Alias = Born = birth… …   Wikipedia

  • Alizée — Provenance. Vient de l ancien français alis Signifie : régulier Fête indéterminée. Histoire. Jeune prénom des années quatre vingt, Alizée est la féminisation de alizé, nom que l on donne au vent lent et régulier qui souffle de l est vers l ouest… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • Alizee — …   Википедия

  • Alizée Jacotey — Alizée Pour les articles homonymes, voir Alizé (homonymie) et Jacotey. Alizée …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”