139e régiment d'infanterie (France)

139e régiment d'infanterie de ligne

139e régiment d’infanterie
Insigne régimentaire du 139e régiment d'infanterie de forteresse.jpg

Insigne régimentaire du 139e RIF (1er bataillon de 1939)
Pays France France
Branche Armée de terre
Type régiment d’infanterie
Rôle infanterie
Devise La victoire ou la mort
Inscriptions sur l’emblème Mayence 1795
Lützen 1813
Bautzen 1813
Lorraine 1914
Verdun 1916
La Somme 1916
L'Aisne 1918
Anniversaire Saint Maurice
Décorations Décoré de la croix de guerre 1914-1918 avec trois citations à l'ordre de l'armée.
Il a le droit au port de la fourragère aux couleurs du ruban de la croix de guerre 1914-1918.

Le 139e Régiment d'Infanterie de ligne (ou 139e RI) est un régiment de l'armée de terre Française.

Sommaire

Création et différentes dénominations

Colonels/Chef de brigade

Historique des garnisons, combats et batailles du 139e RI

Second Empire


1870 à 1914

De 1883-1889 : en garnison à Aurillac (Cantal).

En mai 1895, un détachement du régiment avec la gendarmerie nationale de Mauriac (Cantal), puis les cuirassiers de Saint-Étienne sont requis pour maintenir l'ordre sur le bassin des mines de Champagnac (Cantal).

En effet, les mineurs de la compagnie des mines de Champagnac se mettent en grève. Des incidents sérieux éclatent en août.

Le 14 juin 1895, le maire de la commune d'Ydes dut prendre un arrêté interdisant la sonnerie des clairons aux particuliers, dans le village de l'hôpital d'Ydes pendant tout le temps que les soldats restèrent dans le dit village. Jusqu'à cette disposition règlementaire, le repos des soldats a dut être souvent troublé.

En 1907 : il est envoyé en maintien de l’ordre durant la révolte des vignerons du Languedoc en 1907. Le 20 juin, à Narbonne, il est affecté à la protection de l’hôtel de ville. Sur une méprise, il ouvre le feu sur les manifestants, fusillade faisant cinq morts, dont une jeune fille de 20 ans qui passait par là, et une centaine de blessés[1].

Première Guerre mondiale

Comme l'ensemble des unités militaires du pays, le 139e RI fut mobilisé.

Affectation: 26e division d’infanterie d'août 1914 à novembre 1918

1914

  • août : Vosges
  • septembre : Somme
  • novembre : Belgique
  • décembre : Somme

1915

  • janvier-décembre : Somme

1916

1917

1918

Une plaque commémorative a été érigée devant le bâtiment de l'horloge, afin de perpétuer le souvenir des soldats mobilisés.

Entre-deux-guerres

Le régiment a été dissous en 1919.

Seconde Guerre mondiale

Le 139e régiment d'infanterie de forteresse est formé le 27 août 1939 il comprend trois bataillons. Le 3e bataillon à 2 compagnies seulement , les autres ont 3 compagnies. Il appartient au secteur de défense Crusnes puis au 42e corps d'armée de forteresse à la 58e division d'infanterie à la 20e division d'infanterie à la 3e armée. Avec le 128e RIF le 149e RIF le 142e régiment de génie (1re et 2e compagnies) puis le RA et tous les services (compagnie télégraphique, compagnie radio, compagnie auto , groupe sanitaire , compagnie de ravitaillement en viande, groupe d'exploitation etc...) sous les ordres du général de division Renondeau.

Fait d'armes faisant particulierement honneur au régiment

Drapeau

Fourragère aux couleurs de la Croix de guerre 1914-1918

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes [2]:

Décorations

sa cravate est décorée de la croix de guerre 1914-1918 avec trois citations à l'ordre de l'armée.Photo Croix de guerre recto.jpg

Il a le droit au port de la fourragère aux couleurs du ruban de la croix de guerre 1914-1918.

Devise

La victoire ou la mort

Constructions, architecture

Trois bâtiments disposés en "U", reproduisant sans aucune fantaisie les constructions semblables dans l'hexagone, abritant trois bataillons faisant d'Aurillac, à la "Belle Epoque", une ville de garnison très marquée par la présence des militaires. Au centre le bâtiment de l'horloge, et sur la gauche et la droite un bâtiment.

Aujourd'hui

Après la dissolution du régiment, les bâtiments fut le refuge de diverses administrations d'Etat et collectivités territoriales. Dans les années 50, pompeusement, l'ensemble devint la "Cité Administrative" que l'on découvre alors dans bien d'autres chefs-lieux.

Liens

http://www.chtimiste.com/batailles1418/divers/historique139.htm

Notes et références

  1. G. Guiraudet, La Révolte des vignerons de 1907, bulletin n° 2 de la SSH, 1992, en ligne [1], consulté le 3 août 2008
  2. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007

Sources

  • Christian Marchi,Aurillac, édition Horvath, 1994.
  • Christian Marchi, Le Cantal autrefois, édition Horvath, 1993.
  • Henri Durif,Guide du voyageur dans le département du Cantal, édition Bibliothèque cantalienne, 1874.
  • Vincent Flauraud, Mémoire en image, Aurillac 1920-1975, édition Alain Sutton, 2002.
Ce document provient de « 139e r%C3%A9giment d%27infanterie de ligne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 139e régiment d'infanterie (France) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 139e regiment d'infanterie de ligne — 139e régiment d infanterie de ligne 139e régiment d’infanterie Insigne régimentaire du 139e RIF (1er bataillon de 1939) …   Wikipédia en Français

  • 139e régiment d'infanterie — de ligne 139e régiment d’infanterie Insigne régimentaire du 139e RIF (1er bataillon de 1939) …   Wikipédia en Français

  • 139e régiment d'infanterie de ligne — 139e régiment d’infanterie Insigne régimentaire du 139e RIF (1er bataillon de 1939) …   Wikipédia en Français

  • Régiment d'Infanterie Territoriale — Pendant la Grande Guerre, le régiment d’infanterie territoriale, ou RIT, était une formation militaire composée des hommes âgés de 34 à 49 ans, considérés comme trop âgés et plus assez entraînés pour intégrer un régiment de première ligne… …   Wikipédia en Français

  • Régiment d’Infanterie Territoriale — Régiment d infanterie territoriale Pendant la Grande Guerre, le régiment d’infanterie territoriale, ou RIT, était une formation militaire composée des hommes âgés de 34 à 49 ans, considérés comme trop âgés et plus assez entraînés pour intégrer un …   Wikipédia en Français

  • Régiment d’infanterie territoriale — Régiment d infanterie territoriale Pendant la Grande Guerre, le régiment d’infanterie territoriale, ou RIT, était une formation militaire composée des hommes âgés de 34 à 49 ans, considérés comme trop âgés et plus assez entraînés pour intégrer un …   Wikipédia en Français

  • Regiment d'infanterie francais — Régiment d infanterie français Les régiments d infanterie sont les unités les plus anciennes de l armée française. Sommaire 1 Historique 2 Liste 2.1 Goumiers et tabors 2.2 Infanterie de ligne …   Wikipédia en Français

  • Régiment d'infanterie — français Les régiments d infanterie sont les unités les plus anciennes de l armée française. Sommaire 1 Historique 2 Liste 2.1 Goumiers et tabors 2.2 Infanterie de ligne …   Wikipédia en Français

  • Régiment d’infanterie français — Régiment d infanterie français Les régiments d infanterie sont les unités les plus anciennes de l armée française. Sommaire 1 Historique 2 Liste 2.1 Goumiers et tabors 2.2 Infanterie de ligne …   Wikipédia en Français

  • Régiment d'infanterie de forteresse — Classe 1939 du 155e RIF …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”