Aiglun (Alpes-Maritimes)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aiglun.

43° 51′ 30″ N 6° 54′ 54″ E / 43.8583, 6.915

Aiglun
Aiglun
Aiglun
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-Maritimes
Arrondissement Grasse
Canton Saint-Auban
Code commune 06001
Code postal 06910
Maire
Mandat en cours
Charles Bremond
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes des monts d'Azur
Démographie
Population 90 hab. (2008)
Densité 5,9 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 51′ 30″ Nord
       6° 54′ 54″ Est
/ 43.8583, 6.915
Altitudes mini. 373 m — maxi. 1541 m
Superficie 15,37 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Aiglun est une commune française, située dans le département des Alpes-Maritimes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont les Aiglenois.

Sommaire

Géographie

Économie

Histoire

En 1388, le village d'Aiglun se retrouve sous la protection des Savoie, comme le reste de la région, lors de la Dédition de Nice à la Savoie le 28 septembre 1388.

Lors du traité de Turin du 24 mars 1760, elle devient française (le royaume de France et celui de Sardaigne procédèrent à des rectifications de frontière, et par conséquence a lieu un échange de territoires).

Toponymie

Le nom de la commune apparaît pour la première fois dans les textes vers 1200, sous la forme Ayglezuni. Il est constitué du mot latin Aquila, aigle, et du gaulois dunum, hauteur, et signifierai la hauteur de l’aigle[1].

Administration

Liste des maires successifs[2],[3]
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2005 Irène Montiglio SE  
2005 réélu en 2008 Charles Bremond DVD  

Charles BREMOND est membre de l'UMP

Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
42 50 70 94 91 106 94
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Le village est connu des grimpeurs pour ses raides parois de plus de 200 mètres, offrant des itinéraires de haute difficulté. La clue d'Aiglun est également prisée des amateurs de canyoning.

Personnalités liées à la commune

  • Fanny Robiane. Fille de Joseph Robin, qui fut maire d'Aiglun au début du XXe siècle, cette actrice française de théâtre est décédée en 1982 à Aiglun, où elle s'était retirée et où elle a laissé de riches archives (livres dédicacés, notamment par Armand Godoy, Jean Richard-Bloch et d'autres ; documents iconographiques ; coupures de presse etc.). Son souvenir reste vivace chez les Aiglenois qui l'ont connue et des projets sont en cours pour l'honorer. Une association culturelle subventionnée entre autres par la commune et le conseil général a lancé depuis 2004 des « Rencontres Fanny Robiane » consacrées au théâtre, à la poésie, à la musique et autres manifestations culturelles ponctuelles courant toute l'année. Parfois, ces manifestations sont réalisées en collaboration avec l'Université de Nice.

Voir aussi

Bibliographie

  • Yves Bernard, L'annuaire Touristique et Culturel des Alpes-Maritimes et de Monaco, p. 149, Éditions Campanile, 1997 (ISBN 978-2-912366-00-9)

Articles connexes

Liens externes



Sources

Notes

  1. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume I : Formations préceltiques, celtiques, romanes, § 2725, p 173
  2. Site de la préfecture des Alpes-Maritimes, consulté le 20 juin 2008
  3. Liste des maires depuis 1870

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aiglun (Alpes-Maritimes) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”