Abbaye de Saint-Benoit-sur-Loire

Abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire

Abbaye de
Saint-Benoît-sur-Loire
Vue générale de l'édifice
Vue générale de l'édifice

Latitude
Longitude
47° 48′ 34″ Nord
       2° 18′ 20″ Est
/ 47.809444, 2.305556
 
Pays France France
Région Centre
Département Loiret
Ville Saint-Benoît-sur-Loire
Culte Catholique romain
Type Abbaye
Rattaché à Ordre bénédictin
(congrégation de Subiaco)
Début de la construction 1067
Fin des travaux 1218
Style(s) dominant(s) Roman
Classé(e) Monument historique (1998)[1]
Localisation
  Géolocalisation sur la carte : France
France location map-Regions and departements.svg
Abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire

L' abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire, appelée également abbaye de Fleury, est une abbaye bénédictine de style roman située dans la ville de Saint-Benoît-sur-Loire dans le Loiret, près de la rive nord de la Loire, dans le Val de Loire, sur une portion de Loire inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Sommaire

Historique

Un premier monastère est fondé sur les lieux vers 651[2]. Ce monastère est l'un des premiers en Gaulle à vivre selon la règle de saint Benoît. Les reliques de Saint Benoît sont transférés au monastère de Fleury par des moines, qui ont été chercher les ossements de leur maître délaissés. Ceci est à l'origine du nom actuel de la basilique. L’abbaye subit le pillage des Vikings du chef Hasting en 865[3].

Le monastère est réformé dans la première moitié du Xe siècle par Odon de Cluny. Deux abbés font de Saint-Benoît-sur-Loire l'un des centres culturels de l'Occident : Abbon (988-1004) et Gauzlin (1004-1030). L'abbaye rayonne alors grâce à son importante bibliothèque et son scriptorium. Les bâtiments subissent plusieurs destructions par les Normands, puis par un incendie en 1026. L'édifice actuel est reconstruit à partir de 1027 par Gauzlin, abbé de Saint-Benoît. La Tour-porche est commencée en premier.

L'abside, la crypte et le chœur sont achevés et consacrés en 1108, permettant l'inhumation la même année dans le sanctuaire du roi Philippe Ier. La nef est poursuivie pour rejoindre la tour-porche avec des arcatures gothique L'essentiel du bâtiment est achevé vers 1218. Les stalles sont mises en place en 1413 et l'orgue en 1704.

La communauté monastique est dispersée au cours de la révolution française. Elle reprend possession des lieux à partir de 1864. La véritable refondation a lieu en 1944 avec l'arrivée d'une dizaine de moines de l'Abbaye de la Pierre-Qui-Vire en Bourgogne. L'abbaye, rattachée à la Congrégation de Subiaco, compte aujourd'hui une quarantaine de religieux, accueille plusieurs centaines d'hôtes chaque année et près de cent mille visiteurs, simples touristes ou pèlerins. Les frères vivent de la boutique d'artisanat monastique, de la fabrication de bonbons en forme de moines, de l'accueil et de dons. Contrairement à la Congrégation de Solesmes, Saint-Benoît-sur-Loire accorde une large place au français durant l'office divin tout en conservant le chant grégorien à la messe et pour les fêtes principales.

Héraldique

Blason de l'abbaye de Fleury

Les armes de l'abbaye de Fleury se blasonnent ainsi :

D’azur à une croix d’argent chargée de cinq roses de gueules cantonnée de deux lys d’or en chef et de deux crosses d’or adossées en pointe[4].

Architecture de l'abbaye

Le portail

Le tympan

Il est situé au nord de l'édifice et comporte un tympan richement orné : Le Christ en majesté trône au milieu des quatre évangélistes, Saint Jean et Saint Matthieu le regardant et Saint Marc et Saint Luc détournant leur regard vers leur symbole respectif (les deux derniers n'ayant pas connu directement le Christ). Les anges et les autres apôtres forment deux arcatures.

Une frise racontant le retour des reliques de Saint Benoît se situe au pied de Jésus.

La tour-porche

La tour-porche

Elle est très caractéristique de l'abbaye. Elle a été construite sur un plan presque carré. Mais sa date d'édification est soumise à débats : certains considèrent qu'elle a été élevée par Gauzlin, juste après l'incendie de 1026[2]. Située à l'ouest de l'abbatiale, elle comporte trois rangées de quatre colonnes sur un rez-de-chaussée et un étage, le premier faisant 6,60 mètres de haut, le second près de 10 mètres.

Les chapiteaux en sont remarquables par la qualité et le détail des sculptures. Au rez-de-chaussée dominent des chapiteaux en feuilles d'acanthe (ordre corinthien) et en palmettes : leur sculpteur, Umbertus, s'est inspiré de la tradition romaine. Les autres chapiteaux figurent des épisodes bibliques (vie de la Vierge Marie, vie de Saint Martin), mais aussi des scènes champêtres ou de la vie quotidienne.

Abside et nef

Elle est romane vers le chœur et gothique vers la tour-porche.Le chevet est entrepris sous l'abbatiat de Guillaume (1067-1080) mais il est consacré après sa mort en 1107[2]. L'abside romane, construite entre 1060 et 1108, est éclairée par cinq vastes fenêtres, inhabituelles à cette époque, situées au-dessus d'une arcature aveugle, le triforium. Le sol est décoré d'un pavement en pierres, marbres et porphyres, multicolores et de forme géométrique. Il semble exister dès l'origine de l'abbaye et serait peut-être un vestige de l'ancienne église construite sur ce lieu (IXe siècle). Le tout est complété par des chapiteaux historiés, décrivant en particulier le mythe d'Adam et Ève ainsi que le sacrifice d'Abraham, et naturellement, Saint Benoît. Le tombeau de Philippe Ier est visible, côté nord du chœur.

La nef qui la poursuit pour rejoindre la tour-porche, lui est postérieure (XIIe siècle), ce qui explique le changement de style.

La crypte

En son centre est situé un grand pilier creux où repose la châsse des reliques de Saint Benoît. Le déambulatoire est formé de deux voûtes en plein cintre reposant sur des colonnes massives.

Tourisme

Visites

La Basilique est ouverte aux visites de 7h à 21h tous les jours, sauf le premier vendredi de chaque mois. Pour les groupes, il est recommandé de contacter le monastère au préalable : il est possible de bénéficier d'une visite guidée par un frère.

Offices

En semaine, la messe a lieu à 12h. Les chants sont en grégorien. Les dimanches et jours de fêtes, la messe paroissiale est à 9h30 et la messe des moines à 11h.

Par ailleurs, tout le monde est également invité à participer aux différents offices de la journée (Laudes, Tierce, Sexte, None, Vêpres et Complies) avec les moines.

Hôtes célèbres

  • Philippe Ier était un dévôt de saint Benoît et demanda par humilité à être enterré à Fleury plutôt qu'à Saint-Denis.
  • Le poète Max Jacob a fait plusieurs séjours dans le village et à l'abbaye. Il est arrêté par les Allemands le 24 février 1944 avant d'être déporté. Il meurt le 5 mars 1944. Il est enterré dans le cimetière du village de Saint-Benoît-sur-Loire.

Les possessions de l'abbaye

Les possessions de l'abbaye de Fleury étaient extrêmement nombreuses et sont à l'origine de nombreux toponymes usant du discriminant Saint-Benoît.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Bibliographie

  • La revue Renaissance de Fleury éditée par les moines de l'abbaye ;
  • Georges Duby, Jean-Luc Daval, La sculpture, de l'Antiquité au XXe siècle, Cologne, Taschen, 2005, pages 274-275.

Filmographie

Liens internes

Liens externes

Notes et références

  1. Notice no PA00105681, sur la base Mérimée, ministère de la Culture, consulté le 11 août 2009
  2. a , b  et c Georges Duby, Jean-Luc Daval, La sculpture, ..., page 274
  3. Michel Dillange. Les Comtes de Poitou Ducs d'Aquitaine (778-1204). La Crèche : Geste éditions, 1995. ISBN 2-910919-09-9, p 59.
  4. Le blason de l'abbaye sur HéraldiqueGenWeb. D'après l'armorial de Pierre de la Planche. Consultation : décembre 2008.
  5. Site du documentaire consacré à la restauration de la tour-porche de l'abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire


  • Portail de l’architecture chrétienne Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail du monachisme Portail du monachisme
  • Portail du Loiret Portail du Loiret
Ce document provient de « Abbaye de Saint-Beno%C3%AEt-sur-Loire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbaye de Saint-Benoit-sur-Loire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire — Présentation Nom local Abbaye de Fleury Culte Catholique romain Type …   Wikipédia en Français

  • Abbaye De Saint-Benoît-sur-Loire — Vue générale de l édifice Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de saint-benoît-sur-loire — Vue générale de l édifice Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Liste des abbés de Saint-Benoît-sur-Loire — L abbaye de Saint Benoît sur Loire Liste des abbés de Fleury, de Saint Benoît Fleury, de l abbaye de Saint Benoît sur Loire (Loiret, France). Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Documentaire sur la Basilique de Saint-Benoît-sur-Loire — Saint Benoît sur Loire (documentaire) Saint Benoît sur Loire Restauration des chapiteaux (extrait du film) Réalisation Rodolphe Viémont Acteurs principaux Voix …   Wikipédia en Français

  • Saint-Benoit-sur-Loire — Saint Benoît sur Loire Pour les articles homonymes, voir Saint Benoît et Abbaye Saint Benoît. Saint Benoît sur Loire Vue de l abbaye …   Wikipédia en Français

  • Saint-benoît-sur-loire — Pour les articles homonymes, voir Saint Benoît et Abbaye Saint Benoît. Saint Benoît sur Loire Vue de l abbaye …   Wikipédia en Français

  • SAINT-BENOÎT-SUR-LOIRE (ABBAYE DE) — SAINT BENOÎT SUR LOIRE ABBAYE DE Abbaye bénédictine, Saint Benoît a été fondée au VIIe siècle à Fleury sur Loire. Recueillis sous les décombres de l’abbaye du Mont Cassin ruinée par les Barbares, les corps de saint Benoît et de sa sœur, sainte… …   Encyclopédie Universelle

  • Abbaye de Saint-Benoît — Abbaye Saint Benoît Pour les articles homonymes, voir Saint Benoît. Diverses abbayes sont consacrées à l un des saints nommés Benoît : Abbaye de Saint Benoît en Woëvre Abbaye de Saint Benoît sur Loire Abbaye Saint Benoît de Quinçay à Saint… …   Wikipédia en Français

  • Saint-Benoît-sur-Loire — Pour les articles homonymes, voir Saint Benoît et Abbaye Saint Benoît. 47° 48′ 37″ N 2° …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”