Chantal Jouanno
Chantal Jouanno
UMP meeting Paris regional elections 2010-03-17 n08.jpg
Chantal Jouanno en campagne pour les
élections régionales, le 17 mars 2010.

Mandats
Sénatrice de Paris
Actuellement en fonction
Depuis le 1er octobre 2011
Élection 25 septembre 2011
Ministre des Sports
14 novembre 201026 septembre 2011
Président Nicolas Sarkozy
Gouvernement François Fillon III
Prédécesseur Roselyne Bachelot
Successeur David Douillet
Secrétaire d'État chargée de l'Écologie
21 janvier 200913 novembre 2010
Président Nicolas Sarkozy
Gouvernement François Fillon II
Prédécesseur Nathalie Kosciusko-Morizet
Successeur Poste supprimé
Biographie
Nom de naissance Chantal Paul
Date de naissance 12 juillet 1969 (1969-07-12) (42 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la France Vernon, Eure
Nationalité Française
Parti politique UMP
Conjoint Hervé Jouanno
Diplômé de Sciences Po Paris
ENA
Profession Haut fonctionnaire
Religion Catholicisme

Chantal Jouanno, née le 12 juillet 1969 à Vernon (Eure), est une femme politique française et ancienne karatéka.

Collaboratrice de Nicolas Sarkozy, elle préside l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (2008-2009). Elle intègre ensuite le gouvernement Fillon III, successivement comme secrétaire d'État chargée de l'Écologie le 21 janvier 2009, puis ministre des Sports le 14 novembre 2010, jusqu'à sa démission, au lendemain de son élection, le 25 septembre 2011, comme sénatrice UMP de Paris. Elle est également conseillère régionale d'Île-de-France.

Sommaire

Biographie

Origines, famille et formation

Elle est la fille de Jean-Louis Paul, chef d'entreprise de cartonnerie de Vernon dans l'Eure, et de Françoise Paul.

Chantal Paul vit une adolescence sportive qui la mène jusqu'au haut niveau, son palmarès incluant 12 coupes de France et 12 titres de championne de France en karaté de posture[1], et un titre de championne d'Europe universitaire. Le 7 mars 2010, elle remporte le championnat de France par équipe avec ses coéquipières Véronique Mesnil De Vido et Léna Pyrée, à l'occasion de son retour en compétition[2],[3]. Le 10 avril 2011, elle court pour la première fois un marathon en participant au Marathon de Paris et termine l'épreuve dans le temps de 4 heures 31 minutes.

Après son baccalauréat, elle obtient un BTS en commerce international à Paris et débute comme assistante export zone Afrique puis Amérique latine en 1988 chez Citroën, puis effectue un stage au service de la comptabilité de la Banque internationale pour l'Afrique occidentale entre 1989 et 1990[4].

Elle décroche ensuite une maîtrise d'administration économique et sociale à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et, après avoir sollicité Martine Aubry[5], elle est chargée d'un rapport sur le travail frontalier pour le ministère du Travail et de l'Emploi en 1992[4].

En 1994, elle est recrutée par EDF pour y mettre en place un observatoire social. Puis, diplômée de Sciences-Po Paris, elle entre à l'École nationale d'administration en 1997 (promotion Cyrano de Bergerac), dont elle sort en 1999 comme administrateur civil au ministère de l'Intérieur : sous-préfète, directrice de cabinet du préfet de la Vienne et de Poitou-Charentes, entre 1999 et 2001[4]

Elle épouse, le 6 juillet 1996, Hervé Jouanno[6], avec qui elle a trois enfants : Sibylle, Côme et Sixtine[7].

Brièvement conseillère pour la réforme de la police auprès du directeur central de la sécurité publique au ministère de l'Intérieur en 2001, elle devient la même année directrice de cabinet du PDG de Coframi[4].

Débuts en politique

Elle retrouve les bureaux de la place Beauvau en 2002, en qualité de responsable du bureau des statuts et de la réglementation des personnels territoriaux à la direction générale des collectivités locales.

Elle est choisie par le ministre titulaire, Nicolas Sarkozy, comme rédactrice de ses discours à partir de juillet 2002, tout en étant officiellement chargée de la communication auprès de Michel Gaudin, directeur général de la police nationale.

Sur les conseils de Claude Guéant, elle s'intéresse au développement durable, domaine pour lequel, avec les questions de sécurité routière, elle est nommée conseillère technique au cabinet du ministre en 2003. Quand Nicolas Sarkozy quitte le ministère de l'Intérieur, elle devient jusqu'en 2006, sa directrice de cabinet et de communication au Conseil général des Hauts-de-Seine où elle sera notamment chargée d'organiser la concertation publique pour élaborer le programme sur cinq ans du Conseil général, et d'installer le premier conseil départemental du développement durable.

Elle suit ensuite Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur, comme conseillère pour le développement durable[8], puis participe à son programme présidentiel. Quand il est élu président de la République, en 2007, elle est nommée conseiller développement durable à l'Élysée, et a la charge notamment des négociations du Grenelle Environnement[5].

Elle est nommée le 6 février 2008 présidente de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe)[1], et administratrice de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA) le 30 juillet suivant.

Membre du gouvernement

Le 21 janvier 2009, elle est nommée secrétaire d'État chargée de l'Écologie, en remplacement de Nathalie Kosciusko-Morizet.

En tant que secrétaire d'État chargée de l'Écologie, elle doit porter devant le Parlement l'examen des lois dites « Grenelle I » et « Grenelle II » issues du Grenelle Environnement qu'elle a suivi pour l'Élysée et à l'Ademe[9] et souhaite défendre « la biodiversité, la santé environnementale et la conso durable »[5].

Dans le cadre des élections régionales 2010, elle énonce les « principes d'une écologie de droite », qui seraient notamment la croissance, le progrès technologique, et l'utilisation de l'énergie nucléaire[10].

Le 26 juillet 2010, Chantal Jouanno annonce que « seuls les ours tués ou morts accidentellement seront remplacés », stoppant ainsi le plan de réintroduction de ces animaux dans les Pyrénées[11]. Deux jours plus tard, elle présente le bilan qualité de l'air 2009, qui indique que la concentration en particules polluantes a augmenté par rapport à l'année précédente ; pour répondre à ce problème, la secrétaire d'État annonce plusieurs mesures dans le cadre d'un « plan particules », avec pour objectif de réduire de 30 % les émissions polluantes d'ici 2015[12].

Chantal Jouanno est nommée le 14 novembre 2010 ministre des Sports[13] sous le Gouvernement Fillon 3. Le sport retrouve par conséquent en France un ministère à part entière après que la charge a été conjointement assurée depuis 2007 par la ministre de la Santé et des Sports (Roselyne Bachelot) et par le secrétariat d'Etat aux sports (Bernard Laporte puis Rama Yade)[13].

Sénatrice de Paris

Élue sénatrice de Paris lors des élections sénatoriales du 25 septembre 2011, elle annonce le lendemain sa démission du gouvernement pour pouvoir se consacrer à son mandat[14]. David Douillet la remplace.

Bibliographie

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b Chantal Jouanno : secrétaire d’État chargée de l’Écologie sur Portail du gouvernement et du Premier ministre. Mis en ligne le 22 janvier 2009, consulté le 19 mars 2009
  2. Karaté : Chantal Jouanno, championne de France par équipes. Mis en ligne le 7 mars 2010, consulté le 8 mars 2010
  3. Chantal Jouanno championne de France de karaté Kata par équipes. Mis en ligne le 7 mars 2010, consulté le 9 mars 2010
  4. a, b, c et d Notice biographique, Who's Who in France, 2009
  5. a, b et c Marjane Foucault, « Chantal Jouanno, fidèle au poste », Terra economica no1, mars 2009, p. 34-36 (lire en ligne)
  6. http://www.liberation.fr/politiques/0101313646-chantal-jouanno-nouvelle-secretaire-d-etat-a-l-ecologie
  7. Chantal Jouanno : une ceinture noire pour la cause verte, Gala.fr
  8. Guillaume Launay, « Une femme a verdi », Libération n° 8366, 29 et 30 mars 2008, p. 40.
  9. « Chantal Jouanno nommée au secrétariat d'État à l'Écologie », lefigaro.fr avec AFP, 21 janvier 2009
  10. Chantal Jouanno rédige les « principes d’une écologie de droite » - Environ2b, 12/02/2010
  11. « Le plan de réintroduction des ours dans les Pyrénées est mis en veilleuse », Le Monde, 27 juillet 2010.
  12. « La qualité de l'air se dégrade en France », 20 minutes, 29 juillet 2010.
  13. a et b Chantal Jouanno nouvelle ministre des sports, francelympique.com consulté le 17/11/2010
  14. « Chantal Jouanno quitte le gouvernement. », dans Le Nouvel Observateur, 26 septembre 2011 [texte intégral (page consultée le 26 septembre 2011)] 

Article connexe

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chantal Jouanno de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chantal Jouanno — (2010) Chantal Jouanno (* 12. Juli 1969 in Vernon) ist eine französische Politikerin. Leben Chantal Jouanno absolvierte das Institut d’études politiques in Paris und die französische Eliteschu …   Deutsch Wikipedia

  • Chantal Jouanno — in 2010 Chantal Jouanno (born 12 July 1969, Vernon, Eure, France) is a French politician, Minister of Sport in the third government of François Fillon since 14 November 2010. She has been Secretary of State for Ecology in the French Government of …   Wikipedia

  • Jouanno — Chantal Jouanno Chantal Jouanno Chantal Jouanno le 1er septembre 2009, au ZooParc de Beauval Secrétaire d État chargée de l Écologie …   Wikipédia en Français

  • David Douillet — Pour les articles homonymes, voir Douillet (homonymie). David Douillet David Douillet …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement François Fillon (2) — Pour les articles homonymes, voir Gouvernement François Fillon. Gouvernement François Fillon (2) Régime Cinquième République Premier ministre François Fillon Début 18& …   Wikipédia en Français

  • Élections sénatoriales françaises de 2011 — Logotype publié à l occasion des élections par le Sénat Des élections sénatoriales ont eu lieu le 25 septembre 2011, en France, afin de pourvoir 170 sièges de sénateurs de la série 1, soit près de la moitié de l effectif total de la… …   Wikipédia en Français

  • Rama Yade — Rama Yade, en mars 2010. Mandats Ambassadrice de la …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement François Fillon (3) — Pour les articles homonymes, voir Gouvernement François Fillon. Gouvernement François Fillon (3) Régime Ve République Premier ministre François Fillon Début …   Wikipédia en Français

  • Ministère des Sports (France) — Ministère des Sports Création 1936 : sous secrétariat d État aux Sports 1966 : ministère de la Jeunesse et des Sports 2002 : ministère des Sports 2004 : ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative 2007  …   Wikipédia en Français

  • Fédération sportive gaie et lesbienne — La fédération sportive gaie et lesbienne (FSGL), est une fédération mixte et omnisports qui regroupe 25 associations sportives dans toute la France et ayant pour objectif de lutter contre les discriminations subies par les gays et les lesbiennes… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”