(

Parenthèse

( )

Ponctuation

Accolades ( { } ) · Parenthèses ( ( ) ) 
Chevrons ( < > ) · Crochets ( [ ] ) 
Guillemets ( « » ou “ ” ) 
Apostrophe ( ' ou ’ ) · Virgule ( , ) 
Barre oblique ( / ), inversée ( \ ) 
Espace (   ) · Point médian ( · ) 
Espace insécable (   ) 
Point ( . ) · Points de suspension ( … ) 
Point-virgule ( ; ) · Deux-points ( : ) 
Point d’exclamation ( ! ), d’interrogation ( ? ) 
Point exclarrogatif ( ‽ ), d’ironie ( Point d'ironie de Alcanter de Brahm.svg
Trait d’union ( - ) · Tiret ( – )
Autres signes de ponctuation

Diacritique

Accent aigu ( ´ ), double (  ̋  ) 
Accent grave ( ` ), double (  ̏  )
Accent circonflexe ( ^ ) · Hatchek ( ˇ ) 
Barre inscrite ( - ) · Brève ( ˘ ) 
Cédille ( ¸ ) · Macron ( ˉ ) · Ogonek ( ˛ ) 
Corne (  ̛  ) · Crochet en chef (  ̉ ) 
Point souscrit ( ִ ), suscrit ( ˙ ) 
Rond en chef ( ˚ ) · Tilde ( ~ ) 
Tréma ( ¨ ) · Umlaut ( ˝ )

Symbole typographique

Arrobase ( @ ) · Esperluette ( & ) 
Astérisque ( * ) · Astérisme ( ⁂ ) 
Barre verticale ( | ou ¦ ) 
Cœur floral (❦❧ ) 
Croisillon ( # ) · Numéro ( № ) 
Copyright ( © )   Marque ( ® )  
Degré ( ° ) · Celsius ( ℃ ) 
Prime : minute, seconde et tierce ( ′ ″ ‴ ) 
Obèle ( † et ‡ ) · Paragraphe ( § ) 
Par conséquent ( ∴ ) · Parce que ( ∵ ) 
Pied de mouche ( ¶ ) · Puce ( • )  
Tiret bas ( _ ) 

Symboles typographiques japonais
Symbole mathématique

Plus et moins ( + − ) · Plus ou moins ( ± ) 
Multiplié ( × ) · Divisé ( ÷ ) · Égal ( = ≠ ) 
Pour cent ( % ) · Pour mille ( ‰ )
Carré ( ² ) · Cube ( ³ ) · Micro ( µ )

Symbole monétaire

Dollar ( $ ) · Euro ( € )
Livre sterling ( £ ) · Yen ( ¥ )

Les parenthèses sont deux caractères typographiques « ( » (parenthèse ouvrante) et « ) » (parenthèse fermante) entre lesquelles on place le mot ou la proposition que l’on souhaite isoler.

Sommaire

Composition typographique

Les parenthèses ouvrantes doivent être précédées d’une espace, et les parenthèses fermantes doivent être suivies d’une espace ; en revanche, on ne met pas d’espace après une parenthèse ouvrante ni avant une parenthèse fermante. Les parenthèses ne peuvent pas être précédées d’une virgule.

Lorsque l’on a besoin d’inclure un élément entre parenthèses à un élément qui se trouve lui-même entre parenthèses, on utilise souvent des crochets, mais on peut aussi mettre des parenthèses à l’intérieur de parenthèses : « (par exemple (mais ce n’est pas toujours (enfin pas forcément) heureux) comme ça). » Les crochets, les parenthèses mais aussi les tirets peuvent indifféremment servir à isoler une partie d’une phrase.

La force typographique des parenthèses sera la même que celle utilisée pour le texte qu’elles enferment. Si la typographie change en cours de phrase, la typographie de la parenthèse fermante sera la même que celle de la parenthèse ouvrante (Lexique de l’Imprimerie nationale, page 147).

Utilisation en littérature

Les parenthèses créent une parenthèse, soit l’insertion dans une phrase d’un élément autonome (mot, proposition, phrase complète) qui introduit une digression ou détaille le sens de la phrase principale ou d’une de ses parties.

En mathématiques

Les parenthèses servent à changer l’ordre des opérations par défaut. Ainsi :

  • 3 × 4 + 5 = 12 + 5 = 17
  • (3 × 4) + 5 = 12 + 5 = 17
  • 3 × (4 + 5) = 3 × 9 = 27

Les parenthèses sont aussi utilisées pour entourer les couples, les variables de fonctions, les coefficients des matrices, etc.

  • (a,b) « couple a b »
  • x \mapsto f(x) « x va sur f de x »
  • \begin{pmatrix} 0 &1 & 2 \\ 4 & 3 & 1 \\ \end{pmatrix} « matrice de dimension 2 fois 3 »

Leur emploi a été introduit en 1629 par Albert Girard.

Utilisation en informatique

Les parenthèses sont très utilisées dans la plupart des langages informatiques. Comme en mathématiques, elles servent notamment à définir l’ordre des opérations, aussi appelé précédence en informatique.

Elles sont aussi utilisée pour séparer les propositions afin de rendre le texte plus lisible. Par exemple IF (a > 1) OR ( b > a) peut être plus lisible que IF a > 1 OR b > a bien que le résultat des deux expressions soit le même.

Très fréquemment, les parenthèses servent à entourer les paramètres des fonctions et procédure (informatique)s.

  • x = sin(y)
  • print("bonjour")

Les tableaux (ou listes) sont souvent aussi représentés comme une suite de valeurs entre parenthèses.

Beaucoup de langages imposent l’usage de parenthèses pour des tests :

if (condition) { faire ces actions }

ou encore dans des itérations (PHP) :

for (i = 0; i < 10; i++) {
   faire ces actions
}

Dans les langages comme Lisp et ses dérivés, les parenthèses sont utilisées de cette manière : (fonction arguments), ce qui donne des résultats visuellement déroutants : (display (+ 5 (* 2 5))) signifie : afficher 5 + 2*5 (résultat : 15), en effet, display(z) a pour but d’afficher z ; (+ a b) renvoie l’addition de a et de b ; Et évidemment, (* a b) renvoie le produit de a par b.

Exceptionnellement, les parenthèses peuvent servir à encadrer les commentaires, par exemple dans les anciennes versions du langage Pascal : (* ceci est un commentaire *).

  • Portail de l’écriture Portail de l’écriture
Ce document provient de « Parenth%C3%A8se ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article ( de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”