41e division d'infanterie

41e division d'infanterie (France)

41e Division d'Infanterie
Pays France France
Branche Armée de Terre
Type Division d'Infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Première Guerre mondiale

Sommaire

Les chefs de la 41e division d'infanterie

La Première Guerre mondiale

Mobilisée dans la Région.

Composition au cours de la guerre

23e Régiment d'Infanterie d'août 1914 à novembre 1918
42e Régiment d'Infanterie de juin 1917 à novembre 1918
133e Régiment d'Infanterie d'août 1914 à juin 1917
128e Régiment d'Infanterie de novembre 1917 à novembre 1918
152e Régiment d'Infanterie d'août à décembre 1914
215e Régiment d'Infanterie de décembre 1914 à juin 1916
229e Régiment d'Infanterie de mars 1916 à novembre 1917 (dissolution)
253e Régiment d'Infanterie de décembre 1914 à juin 1916
343e Régiment d'Infanterie de décembre 1914 à juin 1916 (dissolution)
363e Régiment d'Infanterie de septembre 1914 à septembre 1917
373e Régiment d'Infanterie de septembre 1914 à juin 1916 (dissolution)
5e Bataillon de Chasseurs à Pied d'août à décembre 1914
15e Bataillon de Chasseurs à Pied d'août à décembre 1914
41e Bataillon de Chasseurs à Pied de février à novembre 1915
22e Bataillon de Chasseurs Alpins de décembre 1914 à mai 1915
d'août à décembre 1914
70e Bataillon de Chasseurs Alpins de septembre 1914 à mai 1915
37e Régiment d'Infanterie Coloniale de septembre 1914 à juin 1915
54e Régiment d'Infanterie Territoriale d'août à novembre 1918

1914

4 – 10 août

10 – 14 août

14 – 24 août

  • Reprise de l'offensive en direction de Mulhouse :
  • 19 août : combats vers Dornach.

24 – 29 août

29 août – 13 septembre

  • Mouvement vers Anould; puis attaques des hauteurs au nord d'Anould et de Fraize.
  • Violents combats au col de Mandray et des Journaux.
  • 10 et 11 septembre : enlèvement de Mandray et du col des Journaux.

13 – 28 septembre

28 septembre 1914 – 11 juin 1916

  • Occupation d'un secteur entre la Chapelotte et la Fave (région de Provenchères-sur-Fave), étendu à droite, à partir du 19 décembre 1914, jusqu'au col du Bonhomme:
    • En février et en mars 1915 : combats vers la Chapelotte.
    • 22 juin : perte de la Côte 637
    • 8 juillet : reprise de la Côte 637
    • 24 juillet : prise de Launois; combats de la Fontenelle.
    • 23 mars 1916 : front réduit, à droite, jusqu'au col de Sainte-Marie.
    • 25 et 26 avril : combats à la Chapelotte.

1916

11 juin – 16 juillet

  • Retrait du front, repos vers Bruyères.
  • A partir du 13 juin, mouvement par étapes vers Bayon; repos et instruction au camp de Saffais.
  • A partir du 25 juin, transport par V.F dans la région de Breteuil; repos.

16 juillet – 10 août

  • Mouvement vers le front : engagée, à partir du 21, dans la Bataille de la Somme, entre le bois de Hem et la Somme.
  • 30 juillet, 7 et 8 août : attaques françaises (combats du bois de Hem, de la ferme Monacu et du bois de Retz).

10 – 27 août

27 août – 14 septembre

  • Engagée à nouveau dans la Bataille de la Somme, entre le sud du Forest et le nord-ouest de Cléry-sur-Somme
  • A partir du 3 septembre, attaque puis progression vers la ferme de Bois l'Abbé et Bouchavesnes.
  • 12 septembre, prise de Bouchavesnes.

14 – 20 septembre

  • Retrait du front et repos au sud-ouest d'Amiens.

20 – 29 septembre

29 septembre – 31 décembre

  • Mouvement vers le front et occupation d'un secteur vers le Four de Paris et Vienne-le-Château, étendu à gauche, le 31 octobre, jusque vers l'Aisne.

31 décembre 1916 – 19 janvier 1917

  • Mouvement par étapes vers Mailly-le-Camp; repos et instruction au camp.

1917

19 – 29 janvier

29 janvier – 12 mai

  • Occupation d'un secteur vers Sapigneul et les Cavaliers de Courcy, réduit à gauche, le 21 février, jusqu'à la ferme de Luxembourg, et, à droite, le 13 mars, jusqu'au sud de Loivre.
  • A partir du 16 avril, engagée dans la 2e Bataille de l'Aisne : prise de Loivre et organisation des positions conquises
  • 4 mai : combat de Berméricourt.

12 mai – 3 juin

  • Retrait du front, repos vers Damery, et, à partir du 24 mai, au camp de Ville-en-Tardenois.

3 – 18 juin

18 juin – 16 septembre

  • Mouvement vers le front et occupation d'un secteur vers la Courtine et la Côte 193.

16 septembre – 6 octobre

6 – 17 octobre

17 octobre – 21 novembre

  • Occupation d'un secteur vers la ferme Mormont et la Côte 344.

21 novembre – 29 décembre

  • Retrait du front et transport par V.F dans la région de Joinville-en-Vallage; repos et instruction.
  • A partir du 24 décembre, transport par V.F dans la région Toul, Dombasle.

29 décembre 1917 – 22 avril 1918

1918

22 avril – 1er mai

1er mai – 1er juin

  • Transport par V.F dans la région de Beauvais puis dans celle de Bergues.
  • Engagée, à partir du 16 mai, vers Locre et le château de Locre, dans la bataille des Flandres
  • 20 mai : prise de l'hospice de Locre.

1er – 29 juin

  • Retrait du front ; repos vers Saint-Pol-sur-Mer.
  • A partir du 7 juin, transport par camions vers Cassel ; repos et travaux de deuxième position.

29 juin – 8 juillet

  • Occupation d'un secteur vers Koutkot et Fontaine-Houck.

8 – 17 juillet

  • Retrait du front (relève par l'armée britannique); repos vers Cassel.
  • A partir du 10 juillet, transport par V.F dans la région de Senlis; repos.

17 juillet – 8 août

8 – 24 août

  • Retrait du front et transport par camions à Etrepilly; repos.

24 août – 5 septembre

5 – 21 septembre

  • Retrait du front, repos vers Soissons.
  • À partir du 15 septembre, engagée encore dans la Poussée vers la position Hindenburg, à l'ouest de Vailly: combats au nord de Vailly.

21 septembre – 3 octobre

  • Retrait du front et mouvement vers Villers-Cotterêts.
  • A partir du 22 septembre, transport par V.F dans la région de Lederzeele, puis mouvement vers Ypres.

3 – 21 octobre

  • Engagée dans la Bataille des crêtes des Flandres (en liaison avec l'armée belge): progression, en combattant, de Poelkapelle vers Roulers.
  • 14 et 15 octobre : engagée dans la Bataille de Roulers: attaque et prise de Roulers (14 octobre).

21 octobre – 10 novembre

  • Travaux d'organisation des positions conquises.
  • À partir du 31 octobre, engagée dans la Bataille de la Lys et de l'Escaut (en liaison avec les armée américaine et britannique): violents combats vers Audenarde ; puis franchissement de l'Escaut.

10 – 11 novembre

  • Retrait du front ; regroupement à l'ouest d'Audenarde.

Rattachements

Affectation organique:

  • Mobilisation : 7e corps d'armée
  • Octobre 1914 : corps d'armée
  • Juillet 1916 : 7e corps d'armée

Ire Armée

2 – 11 août 1914
28 août – 8 décembre 1914

IIe Armée

6 octobre – 24 décembre 1917

IVe Armée

20 septembre 1916 – 20 janvier 1917
3 juin – 6 octobre 1917

Ve Armée

20 janvier – 3 juin 1917
1er – 9 mai 1918

VIe Armée

25 – 28 juin 1916
16 juillet – 20 septembre 1916

VIIe Armée

4 avril 1915 – 13 juin 1916
25 – 26 juillet 1918
19 octobre – 11 novembre 1918

VIIe Armée

24 décembre 1917 – 1er mai 1918

Xe Armée

28 juin – 16 juillet 1916
10 – 15 juillet 1918
26 juillet – 21 septembre 1918

Armée d'Alsace

11 – 28 août 1914

D.A.L.

13 -25 juin 1916

D.A.N.

9 mai – 30 juin 1918

D.A.V.

8 décembre 1914 – 4 avril 1915

G.A.F..

21 septembre - -19 octobre 1918

G.Q.G.A.

30 juin – 4 juillet 1918

L'entre-deux-guerres

La Seconde Guerre mondiale

L'après Seconde Guerre mondiale

Notes et Références

  1. Tué le 8 septembre 1914 au col du Bonhomme

Liens internes

Liens externes

La 41° DI dans la bataille de l'Aisne (1917)



  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « 41e division d%27infanterie (France) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 41e division d'infanterie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 41e division d'infanterie (France) — 41e Division d Infanterie Pays  France Branche Armée de Terre Type Division d Infanterie Rôle Infanterie Guerres …   Wikipédia en Français

  • 41e Division d'infanterie (Pologne) — 41e Division d Infanterie Pays Pologne Branche Forces armées polonaises Type Division d infanterie Rôle Infanterie Guerres …   Wikipédia en Français

  • 41e régiment d'infanterie — de ligne 41e Régiment d Infanterie Insigne régimentaire du 41e R.I. Période 1634 – 1999 …   Wikipédia en Français

  • 41e régiment d’infanterie — 41e régiment d infanterie de ligne 41e Régiment d Infanterie Insigne régimentaire du 41e R.I. Période 1634 – 1999 …   Wikipédia en Français

  • Division d'infanterie — Division (militaire) Pour les articles homonymes, voir Division (homonymie). Symbole standard APP 6A de l OTAN pour une division d infanterie allié …   Wikipédia en Français

  • 41e regiment d'infanterie de ligne — 41e régiment d infanterie de ligne 41e Régiment d Infanterie Insigne régimentaire du 41e R.I. Période 1634 – 1999 …   Wikipédia en Français

  • 41e régiment d'infanterie de ligne — 41e Régiment d Infanterie Insigne régimentaire du 41e R.I. Période 1634 – 1999 Pays …   Wikipédia en Français

  • 41e regiment d'infanterie coloniale — 41e régiment d infanterie coloniale 41e Régiment d Infanterie Coloniale insigne régimentaire du 41e R.I.C …   Wikipédia en Français

  • 41e régiment d’infanterie coloniale — 41e régiment d infanterie coloniale 41e Régiment d Infanterie Coloniale insigne régimentaire du 41e R.I.C …   Wikipédia en Français

  • 41e régiment d'infanterie coloniale — Insigne des troupes de marine. 41e Régiment d Infanterie Coloniale …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”