Emile Edmond Legrand-Girarde

Émile Edmond Legrand-Girarde

Officier général francais 3 etoiles.svg
Émile Edmond Legrand-Girarde
 Émile Edmond Legrand-Girarde
Naissance 1857
Saint-Quentin (France)
Décès 1924 67 ans)
Paris
Origine France France
Allégeance Armée française
Arme Génie militaire
Grade Général de division
Service 1876 - 1918
Conflits Première Guerre mondiale
Commandement 41e Division d'Infanterie
21e Corps d'Armée
27e Division d'Infanterie
Distinctions Grand officier de la Légion d'honneur

Émile Edmond Legrand-Girarde, naît à Saint-Quentin en 1857 et meurt à Paris en 1924. Polytechnicien. Prend la tête du 21e Corps d'Armée en janvier 1914. Limogé en septembre 1914 et nommé à la 18e région puis à la 27e Division.

Sommaire

Biographie

  • Une carrière brillante

En 1876, il a à peine 17 ans quand il entre à l'École polytechnique , il en sort comme lieutenant du Génie en 1881, et devient en 1885 le plus jeune capitaine de l'armée française. Il est admis à l'École de Guerre avec le N°1. Nommé officier d'ordonnance du général Gillon.

Il participe, comme sapeur, au 5e régiment du génie, à l'expédition de Madagascar commandée par le général Duchêne, sous les ordres du lieutenant-colonel Marmier commandant le Génie.

Le 31 janvier il apprend par le colonel Joffre, qu'il est attaché à la présidence de la République. Il y arrive sous la présidence de Félix Faure et y restera jusqu'en février  1900, date à laquelle il est nommé Directeur du Génie de la Place de Bastia.

Il prend le commandement du 5e régiment du Génie à Versailles.

Il reste dans les Vosges, où il commande la 81e brigade d'infanterie (41e division) du1er octobre 1906 au 9 novembre 1910

  • La loi de trois ans

Il entre au ministère de la Guerre, sous Millerand comme sous-chef à l'État-Major de l'armée. le 7 août 1913 la loi du service militaire de 3 ans, soutenue par Legrand-Girarde, est votée.

Campagne de 1914-1918

Le 15 janvier 1914, il reçoit le commandement du 21e Corps d'Armée, Ire Armée du général Dubail, témoignage éclatant de la confiance qu'il inspire. L'ordre de départ en couverture du 21e Corps d'Armée lui est donné par Messimy par téléphone le 31 juillet 1914. Il rencontre le genéral Dubail, venant prendre la tête de la Ire Armée, le 6 août, sur la route d'Épinal à Rambervillers.

Le 21e Corps d'Armée participe aux opérations dans les Vosges et en Lorraine. à partir du 22 août, retraite puis Bataille de la Meurthe, bataille de la Chipotte. Le 21e Corps d'Armée part pour participer à la bataille de la Marne, où il est rattaché à la IVe armée Le 11 septembre, le général de Langle adresse de vifs reproches à Legrand-Girarde avec une attitude discourtoise. Legrand-Girarde ptoteste; le ton monte. Le 13 septembre, le général est relevé de son commandement, le général Maistre le remplace à la tête du 21e Corps d'Armée. Il est consigné la semaine du 13 a 19 septembre dans sa chambre d'hôtel à Châlon-sur-Marne. Il est nommé commandant de la 18e Région Militaire et arrive à Bordeaux le 21 septembre 1914.

Grades

Distinctions

Placard

Legion Honneur GO ribbon.svgCroix de Guerre 1914-1918 ribbon.svg Distinguished Service Medal ribbon.svg

Publications

  • Manuel complet de Fortifications (en collaboration avec le commandant H. Plessis, Berger-Levraut, 1883.
  • Le Génie à Madagascar, Berger-Levraut, 1898.
  • Le Génie en Chine, Berger-Levraut, 1903
  • Turenne en Alsace (Campagne de 1674-1675), Berger-Levraut, 1910.
  • Legrand-Girarde (général), Un Quart de siècle au Service de la France, PLF, Paris, 1954, broché, 16 x 23 cm, 644 p.
  • Legrand-Girarde (général), Opérations du 21e Corps d’armée – 1er août–13 septembre (avec 6 cartes), Librairie Plon, Paris, 1922, broché.

Notes et références


Bibliographie

  • Gérard GÉHIN, Jean-Pierre LUCAS, Dictionnaire des généraux et amiraux français de la Grande Guerre (1914-1918), Tome 2, K-L, Archives & Culture, 26 bis, rue Paul Barruel, 75015 Paris, 2007, 24,5x17 cm, relié, 699 pages, (ISBN 978-2-35077-070-3)

Voir aussi

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Première Guerre mondiale Portail de la Première Guerre mondiale
Ce document provient de « %C3%89mile Edmond Legrand-Girarde ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emile Edmond Legrand-Girarde de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Émile Edmond Legrand-Girarde — Pour les articles homonymes, voir Legrand. Émile Edmond Legrand Girarde …   Wikipédia en Français

  • Legrand-Girarde (général) — Émile Edmond Legrand Girarde Émile Edmond Legrand Girarde Naissance 1 …   Wikipédia en Français

  • Legrand —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Cet article possède un paronyme, voir : Liste de personnages historiques appelés le Grand …   Wikipédia en Français

  • Limogeage — Un limogeage est le fait, pour un officier ou par extension pour une personne occupant un poste élevé, d être privé brutalement par sa hiérarchie de ses responsabilités et de son poste, parfois en étant nommé à un poste d égale valeur mais de… …   Wikipédia en Français

  • Ordre de bataille Armée française (1er août 1914) — Ordre de bataille de l armée française le 1er août 1914 Ce qui suit est l’ordre de bataille de l armée de terre française au 1er août 1914, au début de la Première Guerre mondiale. Sommaire 1 Articulation de l armée française 1.1 …   Wikipédia en Français

  • Ordre de bataille de l'armee francaise le 1er aout 1914 — Ordre de bataille de l armée française le 1er août 1914 Ce qui suit est l’ordre de bataille de l armée de terre française au 1er août 1914, au début de la Première Guerre mondiale. Sommaire 1 Articulation de l armée française 1.1 …   Wikipédia en Français

  • Ordre de bataille de l'armée française le 1er août 1914 — Ce qui suit est l’ordre de bataille de l armée de terre française au 1er août 1914, au début de la Première Guerre mondiale. Sommaire 1 Articulation de l armée française 1.1 …   Wikipédia en Français

  • Ordre de bataille de l'armée française au début de la Première Guerre mondiale le 1er août 1914 — Ce qui suit est l’ordre de bataille de l armée de terre française au 1er août 1914, au début de la Première Guerre mondiale. Sommaire 1 Généralités 1.1 Recrutement 1.2 …   Wikipédia en Français

  • Coffre de contre-escarpe — Le coffre de contre escarpe est un organe de flanquement du fossé d un fort. Intégré à la contre escarpe du fossé, et situé aux saillants d un fort, il peut être simple ou double tirant ainsi dans une ou deux parties du fossé. Le plus souvent… …   Wikipédia en Français

  • Torpille (artillerie) — Pour les articles homonymes, voir Torpille (homonymie) et Crapouillot. Transport d obus de crapouillot dans une tranchée. 1916 Dans le langage des artilleurs du 19e&# …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”