Bruyeres

Bruyères

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bruyères (homonymie).
Bruyères

La ville vue depuis la tour de l'Avison
La ville vue depuis la tour de l'Avison

Bruyères#Histoire
Détail
Administration
Pays France
Région Lorraine
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Bruyères (Chef-lieu)
Code Insee abr. 88078
Code postal 88600
Maire
Mandat en cours
Alain Blangy
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de la Vallée de la Vologne
Site internet Site municipal
Démographie
Population 3 315 hab. (2006)
Densité 207 hab./km²
Gentilé Bruyérois
Géographie
Coordonnées 48° 12′ 30″ Nord
       6° 43′ 16″ Est
/ 48.20833333333, 6.72111111111
Altitudes mini. 390 m — maxi. 704 m
Superficie 16,02 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Bruyères est une commune française, située dans le département des Vosges et la région Lorraine.

Ses habitants sont appelés les Bruyérois.

Sommaire

Géographie

Bruyères est situé dans le massif vosgien à 27 km d'Épinal, à 26 km de Saint-Dié-des-Vosges et à 23 km de Gérardmer.

La cité occupe un plateau entre les vallées de la Vologne au sud et de la Mortagne au nord. Elle est dominée à l'est par une première éminence du massif des Vosges, l'Avison, qui lui sert parfois de symbole.

Histoire

Le site de Bruyères a connu une occupation sur le sommet de la colline de l'Avison dès le IIIe siècle ou IVe siècle. Bruyères est le cas typique de l'ancien bourg castral, comme on en trouve de nombreux exemples en Lorraine. Le château fut fondé par le duc de Lorraine au Xe siècle sur les terres essartées du domaine de Champ, après que celui-ci est devenu voué du chapitre de Remiremont, qui commandait ces défrichements dans la vallée de la Vologne. La ville s'est ensuite développée en contrebas de la colline supportant le château ; on en a une première mention dans les archives du chapitre romarimontain vers 1189 sous le nom de Brueriis avec la mention d'une donation faite à une abbaye lorraine par "Gerardus de Brueriis". L'empereur Henri VI séjourna au château en 1196, ainsi que le duc Mathieu II de Lorraine dans les années 1230-40, mais le bourg commence à prendre véritablement de l'importance vers le milieu du XIIIe siècle lorsque la duchesse régente Catherine de Limbourg y établit un tonlieu; il devient une véritable ville lorsque le duc Ferry III, fils de cette dernière, le met, avec Arches sous le coup de la loi de Beaumont.

Du 26 au 30 octobre 1944, Bruyères fut le théâtre de combats qui opposèrent le 442 RCT (442nd Regimental Combat Team), corps américain constitué de nippo-américains originaires de Hawaii et de Californie, et des troupes allemandes. Cette unité avait reçu pour mission de libérer un bataillon américain encerclé depuis le 24 octobre. À la fin de la bataille, on dénombra dans cette unité 800 victimes, soit presque la moitié de l'effectif. En souvenir de ces combats et de la libération de la cité, les villes de Bruyères et de Honolulu furent jumelées en 1961[1]. La ville a été décorée de la Croix de guerre 1939-1945.

Article détaillé : Bataille de Bruyères.

Anecdote : pendant la Seconde Guerre mondiale, l'actuelle école Sainte-Jeanne-d'Arc abritait un hôpital où François Mitterrand fut soigné.

Blason Blasonnement
D’azur, à la tour d’argent crénelée, accompagnée au canton dextre d’une maison avec deux panonceaux de même, et au sénestre d’une église avec son clocher, aussi d’argent, en chef trois étoiles d’argent.
Commentaires : Il est écrit dans le Livre de l’Hérauderie que ces armoiries font peut-être allusion à la tour de la Cabée ou aux constructions que le duc Ferry III de Lorraine fit ériger à Bruyères. Les trois étoiles symbolisent les pouvoirs du chef-lieu de prévôté : religieux, militaire et politique.
Les premières armes de Bruyères, authentifiées sous Henri II de Lorraine, étaient D'azur, à la montagne surmontée d'une ville entourée de murailles ; au centre, une église et son clocher ; à dextre et à sénestre, des maisons ; en chef, deux étoiles ; le tout d'argent.

Administration

Hôtel de ville
Vue aérienne
Cimetière : le carré militaire
Le Kiosque et la fontaine Neptune
Liste des maires successifs
Période Identité Qualité
Les données antérieures ne sont pas encore connues.
Depuis 2001 Alain Blangy Inspecteur de l'Éducation nationale
1989 - 2001 Alain Thirion Industriel
1977 - 1989 Michel Langloix Pharmacien
1976 - 1977 Raymond Marx
1965 - 1976 Roger Mercier
1953 - 1965 René Drahon
1947 - 1953 Louis Gillon
1945 - 1947 Roger Mercier
1935 - 1940 Roger Mercier
1912 - 1935 Emile Mougel
1888 - 1904 Roger Merlin
1847 - 1849 Nicolas François Granferry
1841 - 1847 Jean-Baptiste Loye
1839 - 1841 Joseph Gérardin
1838 - 1839 Paul Merlin
1830 - 1838 Jean-Baptiste Granferry
1822 - 1830 Jean-Baptiste Loye

Patrimoine

L'église de Bruyères vue de l'Avison

Personnages célèbres de Bruyères

Nés à Bruyères 
Décédés ou inhumés à Bruyères 
  • Louis Marin, philosophe et homme d'État, enterré à Bruyères

Démographie

Centre ville, église et motte castrale
Évolution démographique récente
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
3639 3767 3852 3679 3368 3362 3315[2]
Nombre retenu à partir de 1962 : Population sans doubles comptes


Évolution démographique (Source : INSEE[3]) sous l'Ancien Régime
1585 1618 1668
147 90 58
Ce dénombrement se fait en conduits ou feux (sources : Archives départementales de Meurthe-et-Moselle)

Divers

Éducation 

La ville compte deux écoles maternelles et primaires, deux collèges - un public et un privé - et deux lycées - le LEGT public Jean-Lurçat et un lycée privé.

Jumelage 

Bruyères est jumelée avec les villes suivantes :

Transports 

Sources

  • Site de la ville de Bruyères
  • Bruyères entre montagne et plateau lorrain - Acte des journées d'études vosgiennes des 28, 29, 30 octobre 2005 , 2006
  • MARCHAL (Claude), La prévôté de Bruyères aux XVIe siècle et XVIIe siècle, Thèse de Doctorat de l'Université Nancy 2, 1997

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes

  1. Voir le site de l'Office de Tourisme de Bruyères
  2. Insee juin 2007 enquête annuelle de recensement 2006
  3. Bruyères sur le site de l'Insee
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
  • Portail des Vosges Portail des Vosges
Ce document provient de « Bruy%C3%A8res ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bruyeres de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bruyères — ist die Bezeichnung mehrerer Gemeinden und eines Kantons in Frankreich: Bruyères (Vosges), Gemeinde im Département Vosges Kanton Bruyères im Département Vosges mit Namenszusatz: Bruyères et Montbérault, Gemeinde im Département Aisne Bruyères le… …   Deutsch Wikipedia

  • Bruyères — Saltar a navegación, búsqueda Bruyères …   Wikipedia Español

  • Bruyères — (spr. Brüjähr), 1) Stadt im Arrondissement Epinal des französischen Departements der Vogesen; Calicot u. Messerfabriken; 2500 Ew.; 2) (B. sous Laon, spr. B. suh Laong), Flecken im Arrondissement Laon des französischen Departements Aisne;… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bruyères — (Brüyähr), Stadt in Frankreich, Departem. Vogesen, mit 2500 E., Messerfabrikation …   Herders Conversations-Lexikon

  • Bruyères — Pour les articles homonymes, voir Bruyère (homonymie). 48° 12′ 30″ N 6° 43′ 16″ E …   Wikipédia en Français

  • Bruyères — French commune nomcommune=Bruyères View of Bruyères from the nearby tour de l Avison région=Lorraine département=Vosges arrondissement=Épinal canton=Bruyères (chief town) insee=88078 cp=88600 maire=Alain Blangy mandat=2001 2008 intercomm=… …   Wikipedia

  • Bruyeres — Original name in latin Bruyres Name in other language Brijer, Brjuer, Bruerium, Bruyeres, Bruyres, bu lu yi ai lei, Бријер, Брюер, Брюєр State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 48.20709 latitude 6.71845 altitude 477 Population 3423… …   Cities with a population over 1000 database

  • bruyeres — Des Bruyeres, Erice, erices, siue Erica, ericae, siue Erix, ericis, Sisara, Tamarice, vel Tamarix …   Thresor de la langue françoyse

  • Bruyeres-le-Chatel — Bruyères le Châtel 48°35′37″N 02°11′33″E / 48.59361, 2.1925 …   Wikipédia en Français

  • Bruyères-le-Chatel — Bruyères le Châtel 48°35′37″N 02°11′33″E / 48.59361, 2.1925 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”