Barnabé
Barnabé

Joseph, surnommé Barnabé ou Barnabas († v. 75) était un juif, lévite originaire de Chypre(Ac 4:36) devenu chrétien peu après la Pentecôte. Il a une place importante dans les débuts de l'Eglise, comme celui qui présenta Paul de Tarse aux chrétiens d'Antioche et fut son premier compagnon de voyage.

Considéré comme saint et apôtre par l'Église catholique romaine comme par les orthodoxes il est liturgiquement commémoré le 11 juin.

Sommaire

Biographie

Né quelque 3 ans avant J.-C. à Salamine dans l'île de Chypre, Barnabé ne faisait pas partie du groupe des douze apôtres. Cependant les Actes des Apôtres lui en attribuent le titre au sens large, comme à Paul. Cf. Ac 14:14 : « Informés de la chose, les apôtres Barnabé et Paul déchirèrent leurs vêtements… ». Barnabé était le cousin de Marc l'évangéliste. Il avait mis tous ses biens à la disposition des apôtres. De son nom, Joseph, il avait été surnommé Barnabé par les apôtres, ce qui signifie « fils d'encouragement » (Ac 4:36)[1].

Barnabé accompagnait Paul de Tarse dans ses premières missions chez les païens. Il est mentionné dans les Actes des Apôtres au chapitre 15 au sujet du concile de Jérusalem.

Saint Barnabé soignant les pauvres de Paolo Veronese, Musée des Beaux-Arts de Rouen.

La coopération entre Paul et Barnabé connut un désaccord au sujet de la composition de leur équipe, lors du second voyage apostolique de Paul. Barnabé voulait emmener Marc, son cousin, mais Paul n'était pas de cet avis. Ils se séparèrent donc et formèrent deux équipes. Paul et Silas partirent pour la Lycaonie, tandis que Barnabé et Marc s'en allèrent évangéliser Chypre (Ac 15:36-40).

Là s'arrêtent les données fondées sur des documents fiables remontant au premier siècle. La suite repose sur des traditions beaucoup plus tardives et moins sûres.

Barnabé se serait retiré dans l'île de Chypre où il serait mort martyrisé près de Salamine, l'actuelle Famagouste. Son tombeau, découvert sous l'empereur Zénon (Ve siècle), contenait un exemplaire de l'Évangile selon Matthieu, le monastère de saint Barnabé (occupé) qu'il serait mort en l'an 75 après J.-C.

Œuvres ?

  • Selon Tertullien, dans le De Pudicitia (20), Barnabé serait l'auteur de l'Épître aux Hébreux. Cette attribution ne manque pas d'une certaine vraisemblance. D'une part, parmi les hypothèses possibles[2], elle est la seule remontant à un auteur de l'antiquité et d'autre part l'épître entière se présente comme étant une parole d'exhortation ou d'encouragement, allusion au surnom de l'apôtre ? (Cf. He 13,22).
  • Il est aussi traditionnellement associé à l'Épître de Barnabé, bien que les érudits modernes pensent qu'il est plus probable que cette épître ait été écrite à Alexandrie dans les années 130.
  • On lui a également attribué des Actes qui sont apocryphes, et un Évangile de Barnabé, certainement apocryphe souvent attribué aux musulmans bien que ces derniers le rejettent et ne reconnaissent pas son authenticité (Il contredit les récits du Coran et l'histoire de Marie telle qu'elle est relatée dans la tradition musulmane).

Dictons de la Saint-Barnabé (11 juin)

En référence à la saint Médard célébrée le 8 juin, divers dictons sont liés à la saint Barnabé célébrée le 11 juin, le jour du solstice d'été avant la réforme du calendrier grégorien :

  • « Le jour de la Saint Barnabé est le plus beau jour de l'été » ou « le plus grand jour de l'été, c'est le jour de Saint-Barnabé » ou « la Saint Barnabé, les jours croissent d'un saut de baudet. »
  • « S'il pleut à la Saint Médard, il pleut quarante jours plus tard, à moins que Barnabé ne lui donne un coup de pied/ ne lui coupe l'herbe sous le pied/ ne vienne lui casser le nez/ ne ferme le robinet/ remette le pain dans la maie. »
  • « Soleil à la Saint Barnabé, Médard a le nez cassé. »
  • « Saint Barnabé reboutonne la culotte de Saint Médard » ou « ce que saint Médard fait, saint Barnabé le défait » ou « Saint Barnabé, la journée clairette de Saint Médard, rachète »
  • « Dépêche-toi, à la Saint Barnabé, il est grand temps de planter les navets » ou « à la Saint-Barnabé, le seigle perd pied. » ou « à la Saint Barnabé, le seigle sort de sa peau. »
  • « À la Saint-Barnabé, fauche ton pré, en juillet faucille au poignet » ou « au temps de la saint Barnabé, la gerbe retourne à l’abbé » ou « blé fleuri à la Saint Barnabé donne abondance et qualité » ou « quand il pleut à la Saint-Barnabé, il y a de l'avoine partout où on a semé. »
  • « À la Saint Barnabé, canards potelés. »
  • « S'il pleut pour la Saint Barnabé, ça repousse jusqu'à Saint Gervais (19 juin) qui ferme le robinet » ou « Si Médard et Barnabé comme toujours, s'entendaient pour te jouer des tours, tu auras encore Saint Gervais, qui le beau va ramener. »
  • « S’il pleut à la saint Barnabé, la vendange coule jusqu’au panier. » ou « pour la Saint Barnabé, le soleil rayonne au fond du pichet » mais « s’il pleut à la Saint Barnabé, la moisson sera inondée/ diminue la récolte de moitié. »[3]

Bibliographie

  • Lonsdale et Laura RAGG, The Gospel of Barnabas, Oxford, Clarendon Press, 1907.
  • Luigi CIRILLO et Michel FREMAUX, Evangile de Barnabé (Recherches sur la composition et l'origine, texte italien et traduction française avec notes et index), Paris, Beauchesne, 1977. Réédition partielle (texte et traduction de l'évangile, avec appareil d'érudition allégé et sans la longue étude), Paris, Beauchesne, 1999.
  • Luis F. BERNABE PONS, El texto morisco del Evangelio de San Barnabé, Granada, Universidad de Granada, Instituto de cultura Juan Gil-Albert, 1998.

Notes et références

  1. Voir plus loin la possible allusion à ce surnom.
  2. L'hypothèse qui attribue la paternité de l'épître aux Hébreux à Apollos ne remonte qu'à Luther.
  3. Anne-Christine Beauviala, Météo et dictons régionaux, Éd. Christine Bonneton, 2010.

Annexes

Liens internes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Barnabé de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Barnabe — Barnabé Barnabé Barnabé ou Barnabas († v. 60) est un personnage du Nouveau Testament. Il est considéré comme un saint par les catholiques romains (fêté le 11 juin) et les orthodoxes. Sommaire 1 Biograph …   Wikipédia en Français

  • Barnabé — may refer to:* Arrigo Barnabé (born 1951), Brazilian musician and an actor * Barnabé Brisson (1531 1591), French jurist and politicianee also* Barnabe * Saint Barnabé …   Wikipedia

  • Barnabe — is an English masculine given name, and may refer to:* Barnabe Barnes (circa 1568 1609), English poet * Barnabe Googe (1540 1594), English poet * Barnabe Rich (circa 1540 1617), English author and soldieree also* Barnabé …   Wikipedia

  • barnabé — s. m. [Brasil, Informal] Funcionário público que está numa hierarquia inferior.   ‣ Etimologia: Barnabé, antropônimo [personagem das letras de alguns sambas] …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Barnabé — (saint) (Ier s.), disciple de saint Paul; il évangélisa avec lui la Syrie et la Grèce. Il mourut lapidé …   Encyclopédie Universelle

  • Barnabé — (Barnaba) (11 juin) (11 juin) apôtre, de son nom Joseph, né à Chypre. Il mena saint Paul vers les apôtres, après sa conversion, et le suivit pendant 12 ans. Il mourut lapidé par les Juifs à Salamine, en 63. Une chapelle lui est dédiée au puy de… …   Dictionnaire des saints

  • Barnabé — Provenance. Vient de l hébreu bar nabas Signifie : fils de la consolation Se fête le 11 juin. Histoire. Disciple de Jésus en Palestine, au 1er siècle, Joseph est surnommé Barnabé par les apôtres. Après la Pentecôte, il vend ses terres et donne… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • Barnabé — französische Form von → Barnabas (Bedeutung vermutlich: Sohn des Gottes Nebo) …   Deutsch namen

  • Barnabé —    Comédie dramatique d Alexandre Esway, avec Fernandel, Paulette Dubost, Roland Toutain, Andrex.   Pays: France   Date de sortie: 1938   Technique: noir et blanc   Durée: 1 h 35    Résumé    Un musicien, amoureux de la fille du garde chasse, est …   Dictionnaire mondial des Films

  • Barnabe Visconti — Barnabé Visconti  Pour les autres membres de la famille, voir : Visconti. Barnabé Visconti (illustration anonyme du …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”