1er regiment de cuirassiers de la Garde Imperiale

12e régiment de cuirassiers

12e régiment de cuirassiers
12e régiment de cuirassiers..jpg


insigne régimentaire du 12e régiment de cuirassiers.
Période 1668
Pays France France
Branche armée de terre
Type Régiment de Cuirassiers
Rôle Cavalerie
Devise In periculo ludunt
(Ils jouent dans le danger)
Au danger mon plaisir
Inscriptions sur l’emblème Austerlitz 1805
Iéna 1806
La Moskova 1812
Solférino 1859
L’Yser 1914
L'Avre 1918
Saint-Mihiel 1918
Paris 1944
Strasbourg 1944
Fourragères Croix de guerre 1914-1918
avec olive aux couleurs du ruban de laCroix de guerre 1939-1945
Décorations Croix de Guerre 1914-1918 2 palmes
Croix de Guerre 1939-1945 3 palmes et 1 étoile d'argent
Médaille d'or de la Ville de Milan
Presidential Unit Citation

Le 12e régiment de cuirassiers est un ancien régiment français formé sous l'Ancien Régime (en 1668). Il se distingua pendant les guerres de la Révolution et de l'Empire notamment aux batailles d'Austerlitz (1805), Iéna (1806) et de la Moskowa (1812). Après avoir longtemps tenu garnison en Allemagne, à Tübingen (1946-1968) et Müllheim (1968-1991), il est de nos jours amalgamé avec le 6e régiment de cuirassiers pour former le 6e-12e régiment de cuirassiers, basé à Olivet dans le Loiret. L'écrivain Louis Ferdinand Céline y fut engagé volontaire en 1912.

Sommaire

Création et différentes dénominations

  • 1668 : levée du régiment sous le nom de Régiment Dauphin-Cavalerie
  • 1791 : devient 12e régiment de cavalerie
  • 1803 : devient 12e régiment de cuirassiers
  • 1815 : licencié à Niort
  • 1854 : devient régiment de cuirassiers de la Garde Impériale
  • 1855 : devient 1er régiment de cuirassiers de la Garde Impériale suite à la création d'un second régiment de cuirassiers de la Garde
  • 1865 : fusionne avec le 2e régiment de cuirassiers de la Garde Impériale pour former de nouveau le régiment de cuirassiers de la Garde Impériale
  • 1871 : redevient le 12e régiment de cuirassiers à la suite de la chute du Second Empire
  • août 1914 : le 12e régiment de cuirassiers appartient à la 6e brigade de cavalerie, elle-même appartenant à la DC.
  • Janvier 1918 : devient le 12e régiment de cuirassiers à pied et est rattaché à la 2e DCP
  • 1928 : dissolution
  • janvier 1940 : création du 12e régiment de découverte
  • 1942 : dissolution
  • 1943 : reconstitution
  • 1er Aout 2009 : Reconstitution du 12ème Régiment de Cuirassiers

Colonels/chef de Brigade

Insigne de béret de l'arme blindée cavalerie.jpg

(*) Ces officiers sont devenus généraux de brigade par la suite il avait aux aussi le colonel jean jacque baton, quin commandet le 12rc

Historique des garnisons, combats et bataille du 12e cuirassier

Guerres de la Révolution (affecté à l'armée du Rhin, 1792-1800)

  • 1793 : Stromberg, Alzey, Brumpt, Haguenau, et Gambsheim
  • 1794 : Rebutte, Spire et Schweigenheim
  • 1795 : Frankenthal
  • 1796 : Mindelheim, Friedberg, Ulm, bataille de Biberach, combat de Müllheim
  • 1797 : Passage du Rhin
  • 1799 : blocus de Philippsbourg
  • 1800 : batailles d'Engen, Moeskirch et Hohenlinden

Empire

  • 1805 : Wertingen, Elchingen, Hollabrunn, et bataille d'Austerlitz (*)
  • 1806 : bataille d'Iéna (*)
  • 1807 : Heilsberg et bataille de Friedland
  • 1809 : Eckmühl, Ratisbonne, Essling, et bataille de Wagram
  • 1812 : Mohilev, bataille de la Moskowa (*), et Winkowo
  • 1813 : Bautzen, Reichenbach, Jauer, Dresde, Wachau, et Leipzig
  • 1814 : La Rothière, Rosnay, Champaubert, Vauchamps, Valjouan, Athies, Reims, Fere-Champenoise, et Paris
  • 1815 : Ligny et Waterloo (au sein de la 2e brigade, dite brigade Travers, du division de cavalerie, dite division Wathier, du IVe corps de cavalerie du général de division comte Edouard Jean Baptiste Milhaud, de l'armée de réserve)

(*) Bataille porté au drapeau

Colonels tués et blessés en commandant le 12e Cuirassiers

  • Colonel de Curnier : blessé le 21 novembre 1812

Officiers tués et blessés pendant qu'ils servaient au 12e Cuirassiers durant la période 1805-1815 :

  • Officiers tués : 25
  • Officiers morts des suites de leur blessure : 9
  • Officiers blessés : 57

Première Guerre mondiale

  • Garnison de Départ : Rambouillet
  • Transformé en 12e régiment de cuirassiers à pied

1914

1915

1916

1917

1918

Entre deux guerres

Seconde Guerre mondiale

Au printemps 1945, l’unité est rattachée à l’armée commandée par le général Larminat et chargée de la réduction des poches de résistance allemande sur la côte atlantique. Il est affecté à la reconquête de la pointe de la Coubre[1].

De 1945 à nos jours

Devise du régiment

« In periculo ludunt » (« Ils jouent dans le danger ») «Au danger mon plaisir»

Etendard

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes [2]:

drapeau du 12e régiment de cuirassiers

Décorations

sa cravate est décorée :

De la croix de guerre 1914-1918 avec 2 palmes croix de guerre recto
De la croix de guerre 1939-1945 avec 3 palmes et 1 étoile d'argentcroix de guerre
De la Médaille d'or de la Ville de Milan 1859-1909.
De la Presidential Unit Citation décoration américaine (1945)Presidential Unit Citation

Insignes

  • Dauphin blanc sur un écu bleu.

Regards des contemporains

« Ce régiment, qui depuis longtemps passe pour l'un des mieux exercés de la cavalerie, mérite toute la réputation qu'il s'est acquise dans ce genre. »
« Régiment d'un moral très élevé et d'une superbe tenue au feu. »
« Grâce à un personnel d'élite et malgré de lourdes pertes, a su conserver un moral élevé et une ardeur combattive magnifique. »
« Régiment de chars imprégné des plus pures traditions de la cavalerie, qui s'est distingué par la rapidité et l'audace de ses actions. »

Personnages célèbres ayant servi au 12e

Voir aussi

Liens internes

Notes et références

  1. Stéphane Simonnet, Atlas de la Libération de la France, éd. Autrement, Paris, 1994, réimp. 2004 (ISBN 2-7467-0495-1), p 51
  2. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Première Guerre mondiale Portail de la Première Guerre mondiale
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale Portail de la Seconde Guerre mondiale
Ce document provient de « 12e r%C3%A9giment de cuirassiers ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1er regiment de cuirassiers de la Garde Imperiale de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1er régiment de cuirassiers de la Garde Impériale — 12e régiment de cuirassiers 12e régiment de cuirassiers insigne régimentaire du 12e régiment de cuirassiers. Période …   Wikipédia en Français

  • Régiment des cuirassiers de la garde — Insigne du régiment Le régiment des cuirassiers de la garde de S.M. l Empereur, dit aussi les cuirassiers jaunes ou les cuirassiers de Tsarskoïe Selo, était un régiment de la garde impériale de Russie. La fête de ce régiment de cavalerie était le …   Wikipédia en Français

  • Regiment de grenadiers a cheval de la Garde imperiale — Régiment de grenadiers à cheval de la Garde impériale Cavalerie lourde de la Garde impériale, les grenadiers à cheval (dont l origine remonte à 1795) feront traditionnellement brigade avec les Dragons de l Impératrice. Montés sur des chevaux de… …   Wikipédia en Français

  • Régiment de grenadiers à cheval de la garde impériale — Cavalerie lourde de la Garde impériale, les grenadiers à cheval (dont l origine remonte à 1795) feront traditionnellement brigade avec les Dragons de l Impératrice. Montés sur des chevaux de robe sombre, ils chargeront d Austerlitz à Waterloo en… …   Wikipédia en Français

  • Régiment de chasseurs à cheval de la Garde impériale — Chasseur à cheval de la Garde impériale Le régiment de chasseurs à cheval de la Garde impériale est un régiment constitué sous le Consulat sous le nom de régiment de chasseurs à cheval de la Garde des consuls. Appartenant à la Vieille Garde, le… …   Wikipédia en Français

  • Regiment de cuirassiers de la Garde Imperiale — 12e régiment de cuirassiers 12e régiment de cuirassiers insigne régimentaire du 12e régiment de cuirassiers. Période …   Wikipédia en Français

  • Régiment de cuirassiers de la Garde Impériale — 12e régiment de cuirassiers 12e régiment de cuirassiers insigne régimentaire du 12e régiment de cuirassiers. Période …   Wikipédia en Français

  • Régiment de cuirassiers de la garde impériale — 12e régiment de cuirassiers 12e régiment de cuirassiers insigne régimentaire du 12e régiment de cuirassiers. Période …   Wikipédia en Français

  • Régiment de grenadiers à cheval de la Garde impériale — Le Régiment de Grenadiers à cheval de la Garde Impériale est une unité de cavalerie lourde qui a fait partie de la Garde impériale de l armée française, de 1804 à 1815. C est un des deux régiments montés qui formait la Vieille Garde. À partir de… …   Wikipédia en Français

  • 2e regiment de cuirassiers de la Garde imperiale — 2e régiment de cuirassiers de la Garde impériale Le 2e Régiment de Cuirassiers de la Garde Impériale a existé de 1855 à 1865. 1855: Création du 2e Régiment de Cuirassiers de la Garde Impériale 1865: Fusionne avec le 1er Régiment de Cuirassiers de …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”