Stadio Olimpico

Stadio Olimpico

Stadio olimpico

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stadio Olimpico (Turin).
Stadio olimpico
Olimpico
Stadio Olimpico 2008.JPG

UEFA Nuvola apps mozilla.svgNuvola apps mozilla.svgNuvola apps mozilla.svgNuvola apps mozilla.svgNuvola apps mozilla.svg

Adresse Via Foro Italico
Rome 00194
Coordonnées 41° 56′ 02″ N 12° 27′ 17″ E / 41.933889, 12.45472241° 56′ 02″ N 12° 27′ 17″ E / 41.933889, 12.454722
Ouverture 17 mai 1953
Rénovation 1990
Propriétaire Ville de Rome
Surface Pelouse naturelle
Architecte Carlo Roccatelli et Annibale Vitellozzi (1953), Annibale Vitellozzi (1990)[1]
Clubs résidents AS Rome
Lazio Rome
Capacité 72 698
Dimensions 105 x 68 m

Le Stadio olimpico di Roma[2] (en français: Stade olympique de Rome) est un stade construit en 1953 au cœur du Foro Italico. Il a notamment accueilli les Jeux olympiques d'été de 1960 et fut le théâtre de la finale du Mondial 1990, remporté par l'Allemagne contre l'Argentine.

Cette enceinte qui compte désormais 82 698 places (82 145 + 553 places de la tribune de presse) est principalement utilisée par les deux grands clubs de football de la capitale italienne : l'AS Rome et la Lazio.

Sommaire

Histoire

Le stade est érigé au nord-ouest de la ville, dans une zone restée inondable jusque dans les années 1920. Le terrain est surélevé à cette période pour permettre aux militaires d'y pratiquer le tir. En 1928, l'architecte Enrico Del Debbio est chargé de transformer le lieu en complexe sportif avec un grand stade en son milieu. C'est le Stadio dei Cipressi (stade des cyprès) qui n'a rien du "grand stade" prévu au début du projet. Le régime fasciste a en effet décidé doter le Stadio Nazionale del P.N.F., construit non loin de là, de toutes les attentions. De même, l'ensemble omnisports qui devrait accompagner cette enceinte reste au stade de projets.

Après la Seconde Guerre mondiale, le comité olympique italien qui administre l'enceinte, confie à l'architecte Annibale Vitellozzi la charge de bâtir sur ce très vaste terrain un nouveau stade de grande dimension. Cette enceinte est inaugurée le 17 mai 1953 à l'occasion d'un match de football opposant l'Italie et la Hongrie. Il prend le nom de Stadio Olimpico dès 1953, mais est parfois surnommé Stadio del Centomila (stade de 100 000 places) bien que sa capacité officielle oscille alors seulement entre 80 et 90 000 places. Le quartier du stade avait été rebaptisé Foro Italico dès la fin de la guerre.

L'enceinte est profondément rénovée entre 1987 et 1989 afin de permettre à l'Olimpico d'accueillir la finale de la Coupe du monde de football de 1990. Les tribunes du stade sont couvertes depuis cette période.

Compte tenu de la finale de la Ligue des champions 2009 affectée à Rome, le Stade olympique a subi un lifting intérieur (remplacement des sièges, normes de sécurité...) entre 2007 et 2008, ce qui a diminué la capacité à 72 698 sièges au lieu de 82 456 places précédemment.

Évènements

Galerie

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références

  1. http://www.worldstadiums.com/stadium_menu/architecture/stadium_design/roma_olimpico.shtml
  2. Ou Olimpico avec une majuscule initiale. En italien, les deux versions typographiques coexistent : une savante et « anglicisante » tend à mettre des majuscules à chaque mot ; la seconde qui est celle qui est préconisée par l'Union européenne pour l'italien se rapproche de l'usage français avec seulement les majuscules nécessaires.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • (en) Simon Inglis, The Football Grounds of Europe, Londres, Willow Books, 1990, p.54-57


  • Portail des Jeux olympiques Portail des Jeux olympiques
  • Portail du football Portail du football
  • Portail Rome Portail Rome
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
Ce document provient de « Stadio olimpico ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Stadio Olimpico de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Stadio olimpico — Pour les articles homonymes, voir Stadio Olimpico (Turin). Stadio olimpico Olimpico …   Wikipédia en Français

  • Stadio Olimpico — For the stadium in Turin, see Stadio Olimpico di Torino. For the San Marino national stadium, see Stadio Olimpico (San Marino). For the stadium in Porto Alegre, see Estádio Olímpico Monumental. Stadio Olimpico Olimpico …   Wikipedia

  • Stadio Olimpico — Als Stadio Olimpico (italienisch für Olympiastadion) werden folgende Stadien bezeichnet: Olympiastadion Rom Olympiastadion Turin Olympisches Eisstadion Cortina Stadio Olimpico (San Marino) das größte Stadion von San Marino …   Deutsch Wikipedia

  • Stadio Olimpico — Координаты: 41°56′01.99″ с. ш. 12°27′17.23″ в. д. /  …   Википедия

  • Stadio Olimpico (Turin) — Stadio Olimpico de Turin Le Stadio Grande Torino est un stade omnisports de la ville de Turin (Italie). C est une enceinte moderne offrant 27 500 places assises et couvertes. L équipe professionnelle de football du Torino Calcio y dispute ses… …   Wikipédia en Français

  • Stadio Olimpico di Torino — Stadio olimpico (Turin) Stadio Olimpico de Turin Le Stadio Grande Torino est un stade omnisports de la ville de Turin (Italie). C est une enceinte moderne offrant 27 500 places assises et couvertes. L équipe professionnelle de football du Torino… …   Wikipédia en Français

  • Stadio olimpico (Turin) — Stadio Olimpico de Turin Le Stadio Grande Torino est un stade omnisports de la ville de Turin (Italie). C est une enceinte moderne offrant 27 500 places assises et couvertes. L équipe professionnelle de football du Torino Calcio y dispute ses… …   Wikipédia en Français

  • Stadio Olimpico (San Marino) — Stadio Olimpico di Serravalle Daten Ort San Marino Serravalle, San Marino Koordinaten …   Deutsch Wikipedia

  • Stadio Olimpico Comunale Carlo Zecchini — Localización Grosseto, Italia Propietario Municipalidad de Grosseto …   Wikipedia Español

  • Stadio Olimpico (Serravalle) — Généralités Adresse Via Racanglia, 47 899 Serravalle, Saint Marin Coordonnées …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.