Arrentès-Saint-Joseph

Le Tholy

Le Tholy

Vue depuis le pont sur la Cleurie
Vue depuis le pont sur la Cleurie

Le Tholy#Histoire
Détail
Administration
Pays France
Région Lorraine
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Remiremont
Code Insee abr. 88470
Code postal 88530
Maire
Mandat en cours
François Nourry
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes des Lacs et des Hauts Rupts
Site internet Site municipal
Démographie
Population 1 538 hab. (2006)
Densité 50 hab./km²
Gentilé Cafranc, cafrane
Géographie
Coordonnées 48° 05′ 01″ Nord
       6° 44′ 41″ Est
/ 48.083611111111, 6.74472222222
Altitudes mini. 484 m — maxi. 893 m
Superficie 30,76 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Le Tholy est une commune française, située dans le département des Vosges (88) et la région Lorraine.

Ses habitants sont appelés les Cafrancs et les Cafranes.

Sommaire

Géographie

Le bourg s'est bâti sur l'adret de la vallée de la Cleurie, à mi-chemin entre Saint-Amé et Gérardmer. Le point le plus bas de la commune se situe au confluent du ruisseau de Pissoire et de la Cleurie, le point culminant au lieudit des "Grandes Roches". On accède directement à Épinal par le col de Bonnefontaine (676 m).

Le Tholy est découpé en quatre secteurs :

  • Le Centre Bourg
  • Bonnefontaine (comme le col du même nom)
  • Bouvacôte (qui permet de rejoindre le Haut du Tôt)
  • Le Rain-Brice (qui permet de rejoindre Gérardmer)

Étymologie

  • Le nom Tholy semble provenir de la présence d'un atelier de fabrique de tuile dans "le vieux Tholy". En effet, en patois local le « teuli » désignait l'ouvrier tuilier.
  • Le gentilé Cafranc date du XVIIIe siècle. À cet époque, un homme très pieux du Tholy parcourait chaque dimanche dix kilomètres pour assister à la messe à l'église de Saint-Amé. Les habitants de cette petite ville, admiratifs devant le courage de cet homme, lui offrirent un verre d'alcool de mirabelle. Le dimanche qui suivit, l'homme du Tholy n'avait pas oublié le geste des habitants de Saint-Amé et, dès la sortie de la messe, les invita au café pour leur offrir à son tour une goutte de mirabelle. Les habitants de Saint-Amé, heureux de ce geste, s'écrièrent en patois : " E lé bouane houre, é lé ca franc ! " ce qui signifie : "A la bonne heure, il est correct.". Et c'est de là que vient le mot Cafranc.

Économie

Les ressources du village proviennent principalement de la fromagerie Bongrain-Gérard qui est le berceau notamment du célébre "Caprice des Dieux".

Histoire

Le nom du village, Le ruix dit Tolys, est attesté dès 1530. Le Tholy faisait partie du bailliage de Remiremont. Au spirituel, la paroisse fut érigée en 1663

Le Tholy fut érigé en paroisse le 16 décembre 1663 par saint Pierre Fourier. Celle-ci dépendit du doyenné de Remiremont jusqu’en 1777.

En 1669, Didier Virion de Nibles, seigneur de They-sous-Vaudemont, conseiller du duc de Lorraine Charles IV, fait une donation pour établir une mission à l'emplacement actuel du Tholy mais sous le nom de « Ban de Saint-Joseph ». Mais, c'est seulement après la Révolution française que la commune adoptera le nom de « Le Tholy »

De 1790 à l’an IX, Le Tholy a fait partie du district de Remiremont, canton de Vagney.

Blason Blasonnement
De gueules à l'église paroissiale du Tholy d'argent ajourée de sable, posée en fasce sur une montagne d'or mouvant d'une forêt de neuf sapins de sinople plantée sur une terrasse du même. Cette terrasse est chargée de deux burelles d'argent, brochant sur les burelles un besan d'or chargé d'un tau fleuronné d'azur, accosté de quatre billettes de gueules. L'écu est chargé au franc canton dextre d'un écusson d'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent et au franc canton senestre d'un écusson de gueules au chevron d'or accompagné de six billettes de même, quatre en chef ordonnées en chevron et deux en pointe.
Commentaires : Ce blason, particulièrement chargé, est l'œuvre du peintre Pierre-Dié Mallet (1895-1976), oblat bénédictin. Les écus sont ceux de la Lorraine et de la famille Virion de Nibles. Les meubles en terrasse évoquent les draps blanchis sur les prés, la fabrication de tuiles et l'industrie fromagère

Curiosités

  • Vierge au manteau, en bois polychrome (1760), classée monument historique.
  • Le Tholy est l'une des quinze étapes de la Route verte.
  • La toiture du Tholy refaite après la Seconde Guerre mondiale.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
2008 2014 François Nourry . .
2001 2008 Jean-Marie Bégel . .
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[1])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
1513 1543 1552 1583 1541 1556 1538
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Personnages célèbres

Le fondateur du Tholy : saint Pierre Fourier

Notes et références

Liens externes

  • Portail des communes de France Portail des communes de France
  • Portail des Vosges Portail des Vosges
Ce document provient de « Le Tholy ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arrentès-Saint-Joseph de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-nabord — Église Saints Nabord et Gorgon Détail …   Wikipédia en Français

  • Saint-Nabord —  Pour l’article homonyme, voir Saint Nabord sur Aube.  48° 03′ 01″ N 6° 34′ 50″ E …   Wikipédia en Français

  • Anciennes Communes Des Vosges — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Vosges qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications du… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes des Vosges — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Vosges qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications du… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes des vosges — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Vosges qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications du… …   Wikipédia en Français

  • Liste des anciennes communes des Vosges — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Vosges qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications du… …   Wikipédia en Français

  • Cleurie — Cleurie …   Deutsch Wikipedia

  • Lagarde-Viaur — Montirat (Tarn) Montirat Pays …   Wikipédia en Français

  • Montirat (Tarn) — Pour les articles homonymes, voir Montirat. 44° 09′ 36″ N 2° 06′ 12″ E …   Wikipédia en Français

  • Nom des communes des Vosges sous la Révolution — Le nom des communes des Vosges sous la Révolution a connu quelques bouleversements. Sous la Révolution française, environ 1 200 communes de France furent rebaptisées (décret du 25 vendémiaire an II 16 octobre 1793). Ce changement de nom… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”