Olivier Blanchard

Olivier Blanchard
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blanchard.
Olivier Jean Blanchard
Image illustrative de l'article Olivier Blanchard
Naissance 27 décembre 1948
Amiens (France)
Nationalité Française
Champs Sciences économiques
Institution Université Harvard, MIT,
Diplômé de Université Paris Dauphine et Université de Paris Ouest - Nanterre La Défense, MIT
Renommé pour nature du marché du travail, rôle des Économie des institutions, origine du chômage, Hystérésis, politique monétaire et la transition des anciens pays socialistes vers l’économie de marché

Olivier Jean Blanchard (né le 27 décembre 1948 à Amiens) est un macroéconomiste français, spécialiste de l'économie du travail. Il est professeur au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et depuis le 1er septembre 2008, chef économiste au Fonds monétaire international[1].


Sommaire

Biographie

Ancien étudiant en économie et en mathématiques à Dauphine et Nanterre, il décide de partir faire un doctorat au MIT quand il se rend compte, bien qu'il ait été en DES, qu’il y avait beaucoup de « trous » dans ses connaissances[2]. Il obtient son doctorat (PhD) en sciences économiques au MIT en 1977 sous la direction de Stanley Fischer[1]. Il enseigne ensuite à Harvard[Quand ?] puis au MIT à partir de 1982. Il y a été directeur du département d'économie de 1998 à 2003.

Il s'est marié à Noëlle Golinelli en 1973 avec qui il a trois enfants[réf. souhaitée].

Travaux

Classé parmi les néo-keynesiens[1], il est un spécialiste de l’économie du travail (nature du marché du travail, rôle des institutions, origine du chômage) ; il a beaucoup travaillé sur la situation du chômage en Europe. En 1986, il a proposé un mécanisme d'hystérèse[3].

Il a étudié également le rôle de la politique monétaire et la transition des anciens pays socialistes vers l’économie de marché.

Il s'est enfin illustré dans la politique budgétaire en approfondissant la question des déficits et des dettes publics.

Faisant partie des scientifiques français les plus prolifiques[réf. nécessaire] avec une quinzaine d'ouvrages et plus de 150 articles, il a notamment écrit, avec Stanley Fischer, un manuel de macroéconomie de référence, Macroeconomics, dont la version française co-signée avec Daniel Cohen est plus didactique et accessible.


Marché du travail

Identification des chocs économiques

Politique fiscale et déficit public

Macroéconomie financière

Membre

Il a été membre du Conseil d'analyse économique auprès de l'ancien premier ministre français, Lionel Jospin[Quand ?].

Olivier Blanchard est membre du conseil de l'Econometric Society et de l'American Academy of Arts and Sciences. Il a aussi été vice-président de la plus importante association d'économistes en Amérique du Nord, l'American Economic Association[Quand ?][réf. nécessaire]. Il a agi à titre de conseiller économique pour plusieurs pays et organismes nationaux et internationaux tels que l'European Economic Policy Forum Panel… [précision nécessaire]

Il est conseiller auprès de la FED de Boston et de la FED de New York. Il est depuis 2006 membre du conseil scientifique de l'école d'économie de Paris.

Prises de position dans le débat public

En 2003, il propose avec Jean Tirole une taxe sur les licenciements consistant à moduler les contributions des entreprises à l'assurance chômage en fonction du taux de licenciement afin de responsabiliser les entreprises. Parallèlement, les auteurs proposent de supprimer le CDD et le CDI pour les remplacer par un contrat de travail unique avec une augmentation progressive des droits des salariés en fonction de l'ancienneté[4].

Positionnement politique

Proche du Parti socialiste français, il se définissait en 2008 « très à gauche en 1968 avant de devenir social démocrate en apprenant l'économie et attendu 20 ans que le Parti socialiste ne le devienne[1] ».

Il a néanmoins apporté son soutien à Nicolas Sarkozy (UMP) dans la campagne présidentielle de 2007 en France[5], mais a critiqué par la suite certaines mesures du « paquet fiscal[6]. » Il continue, avec quelques autres économistes, à conseiller le président Nicolas Sarkozy[réf. souhaitée].

Il est membre du conseil d’orientation de l'Institut Montaigne[7].

Œuvres

  • Macroeconomics, ed. Prentice Hall, 1997 (1re édition)
  • The Economics of Post Communist Transition, 1997, ed. Oxford University Press

Distinctions

Liens externes

Notes et références

  1. a, b, c et d Alain Faujas, « Olivier Blanchard, un pédagogue de l'économie mondiale », dans Le Monde, 2 septembre 2008 [texte intégral] 
  2. Entretien avec EUROPUSA, septembre 2002
  3. Olivier Blanchard et Lawrence Summers, Hysteresis and European Unemployment, dans Stanley Fischer (éditeur), NBER Macroeconomics Annual, MIT Press, Septembre 1986, pp. 15-77
  4. Jean Tirole et Olivier Blanchard, Protection de l’emploi et procédures de licenciement, La Documentation Française, 09 octobre 2003 [lire en ligne (page consultée le 25/06/2011)] 
  5. Olivier Blanchard, « Pourquoi je voterai Sarkozy » sur Telos, 13 mars 2007. Mis en ligne le 13 mars 2007, consulté le 25 juin 2011
  6. Olivier Blanchard, Pierre Cahuc et André Zylberberg, « Détaxation coûteuse et aléatoire », dans Le Monde, 4 juin 2007 [texte intégral (page consultée le 25 juin 2011)] 
  7. Site de l'Institut Montaigne

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Olivier Blanchard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Olivier Blanchard — New Keynesian economics Born December 27, 1948 (1948 12 27 …   Wikipedia

  • Olivier Blanchard — Este artículo o sección necesita una revisión de ortografía y gramática. Puedes colaborar editándolo (lee aquí sugerencias para mejorar tu ortografía). Cuando se haya corregido, borra este aviso por favor. Olivier Jean Blanchard (nacido el 27 de… …   Wikipedia Español

  • Olivier Blanchard — Oliver Blanchard (2008) Olivier Jean Blanchard (* 27. Dezember 1948 in Amiens, Frankreich)[1] ist Professor für Volkswirtschaftslehre am Massachusetts Institute of Technology. Er gilt als …   Deutsch Wikipedia

  • Olivier blanchard (marin) — Pour les articles homonymes, voir Olivier Blanchard. Olivier Blanchard était un capitaine de goélette et un charpentier. Il est l un des fondateurs de la ville de Caraquet. Il maria Catherine Josephe Amirault. Ils eurent neuf enfants. Il fuit la… …   Wikipédia en Français

  • Olivier Blanchard (marin) — Pour les articles homonymes, voir Olivier Blanchard. Olivier Blanchard était un capitaine de goélette et un charpentier. Il est l un des fondateurs de la ville de Caraquet. Il maria Catherine Josephe Amirault. Ils eurent neuf enfants. Il fuit la… …   Wikipédia en Français

  • Blanchard — bezeichnet: Blanchard (Mondkrater), einen Einschlagskrater auf dem Mond Blanchard ist der Familienname folgender Personen: Albert Gallatin Blanchard (1810–1891), US amerikanischer Brigadegeneral im Sezessionskrieg Charles Émile Blanchard… …   Deutsch Wikipedia

  • Blanchard — is a French family name. Notable people with the family name include: * Albert Gallatin Blanchard, American Civil War general in the Confederate Army * Amy Ella Blanchard, American writer of juveniles * Barry Blanchard, Canadian mountaineer and… …   Wikipedia

  • Blanchard — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Blanchard est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Prénom et patronyme 2 Saints chrétiens …   Wikipédia en Français

  • Olivier Vatine — est un scénariste et dessinateur français de bande dessinée, né le 29 avril 1959 au Havre. Olivier Vatine en dédicace à O Tour de la Bulle à Montpellier en 2010. Il est le dessinateur de la série …   Wikipédia en Français

  • Olivier Fillieule — est sociologue du politique. Sommaire 1 Biographie 2 Ouvrages parus 3 Lien externe 4 Notes Biographie …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.