Economie

Économie

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir économie (homonymie).
Un marché traditionnel est un espace où les acheteurs et les vendeurs se rencontrent.

L’économie, ou l’activité économique (du grec ancien οἰκονομία « administration d'un foyer », de οἶκος « maison, dans le sens de patrimoine » et νόμος « loi ») est l'activité humaine qui consiste à la production, la distribution, l'échange et la consommation de biens et services. L’économie est étudiée par les sciences économiques qui prennent appui sur des théories économiques.

On parle également de l'économie comme de la situation économique d'un pays ou d’une zone, c'est-à-dire de sa position conjoncturelle (par rapport aux cycles économiques) ou structurelle.

Un des principaux indicateurs économiques est le produit intérieur brut (PIB), qui permet des comparaisons de puissance économique entre pays.

Sommaire

Histoire

Article détaillé : Histoire de l'économie.

Pour découper l’histoire de l'économie, l’histoire économique recourt habituellement à une périodisation utilisant la notion de « révolution économique ». On recense essentiellement quatre périodes :

Certains auteurs ajoutent parfois une cinquième période, bien qu'elle soit très récente (moins de 50 ans) : l’économie post-industrielle, liée à la « révolution informationnelle ».

Économie par pays et région

Économie par pays

Article détaillé : Catégorie:Économie nationale.

Économie par zones et ensembles économiques

On étudie également l'économie des régions, de zones ou de continents (voir la catégorie économie régionale, et par exemple l’économie de l'Europe).

Il est de l'intérêt des pays de se regrouper au sein d’ensembles économiques ou monétaires, par exemple de libre-échange, pour favoriser leur développement économique. Parmi les ensembles les plus connus :

Secteurs économiques

Article détaillé : Secteur économique.

La production économique peut être répartie entre plusieurs secteurs :

  • le secteur primaire concerne la collecte et l'exploitation directe de ressources naturelles (matériaux, énergie, agriculture, pêche) ;
  • le secteur secondaire concerne les industries de transformation (agissant sur les matières premières) ;
  • le secteur tertiaire regroupe les industries de services (essentiellement immatériel : assurances, intermédiation, formation, études et recherche, administration, services à la personne, sécurité, nettoyage, etc.).

Mutation de l'économie

Une nouvelle forme d'économie

Depuis les années 1970 environ, est apparue une nouvelle forme d'économie, basée sur l'utilisation massive des technologies de l'information et de la communication (l'informatique), et comportant une part importante de services (70% environ du PIB).

Cette nouvelle forme d'économie est appelée de différentes façons :

Ces termes sont apparus à des moments un peu différents, mais ils correspondent tous à la même réalité : la place très importante prise par l'information sur support électronique, au lieu de l'information sur support papier.

Dans cette nouvelle forme d'économie, la croissance la plus forte est obtenue dans le secteur des services.

Une économie immatérielle ?

Une opinion couramment répandue est que la nouvelle économie serait devenue "immatérielle" [1], avec le remplacement massif de l'information sur support papier par de l'information sur support électronique, particulièrement dans le secteur des services. Pourtant, force est de constater que les productions de biens matériels ont continué à augmenter en volume dans les pays développés. D'autre part, les produits électroniques sont eux-mêmes matériels. On a donc complexifié l'économie, on ne l'a pas rendue immatérielle.

Des études montrent que l'économie "dématérialisée" continue d'avoir des effets importants sur l'environnement.[2]

Notes et références

Pour aller plus loin

Articles encyclopédiques anciens

Revues économiques

Voir aussi

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail de l’économie Portail de l’économie

Ce document provient de « %C3%89conomie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Economie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • économie — [ ekɔnɔmi ] n. f. • 1546; yconomie 1370; de économe, d apr. le gr. oikonomia I ♦ 1 ♦ Vx Art de bien administrer une maison, de gérer les biens d un particulier (économie privée, domestique), ou de l État (économie publique, politique).⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • economie — ECONOMÍE, (2, 3) economii, s.f. 1. Ansamblul activităţilor umane desfăşurate în sfera producţiei, distribuţiei şi consumului bunurilor materiale şi serviciilor. ♦ Economie naţională = totalitatea activităţilor şi interdependenţelor economice la… …   Dicționar Român

  • économie — ÉCONOMIE. s. f. L ordre, la règle qu on apporte dans la conduite d un ménage, dans la dépense d une maison. Avoir de l économie. Entendre l économie. Vivre avec économie, avec une grande économie. Vivre d économie. Il a de l économie dans sa… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • économie — ÉCONOMIE: Toujours précédé de «ordre». Mène à la fortune. Citer l anecdote de Laffitte ramassant une épingle dans la cour du banquier Perrégaux …   Dictionnaire des idées reçues

  • Économie — Pour les articles homonymes, voir économie (homonymie). L’économie (du grec ancien οἰκονομία / oikonomía : « administration d un foyer », créé à partir d οἶκος / oîkos : « maison », dans le sens de… …   Wikipédia en Français

  • économie — (é ko no mie) s. f. 1°   Bon ordre dans la conduite et l administration de tout établissement qui s alimente par la production et la consommation. •   L économie est le jugement appliqué aux consommations, J. B. SAY. Traité, 1841, p. 455. •   L… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉCONOMIE — s. f. Ordre, règle qu on apporte dans la conduite d un ménage, dans la dépense d une maison, dans l administration d un bien. Entendre l économie. On voit régner chez lui une économie admirable. L économie domestique.   Il signifie plus… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Economie —          BLANQUI (Louis Auguste)     Bio express : Théoricien socialiste et révolutionnaire français (1805 1881)     «L économie politique est le code de l usure.»     Source : Critique sociale     Mot(s) clé(s) : Economie          CAVOUR… …   Dictionnaire des citations politiques

  • ÉCONOMIE — n. f. épargne dans la dépense. Avoir de l’économie. Vivre avec économie, avec une grande économie. Vivre d’économie. Une économie mal entendue. La plus stricte économie. Il n’y a pas de petites économies. Il s’emploie quelquefois au pluriel, et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ÉCONOMIE —     Ce mot ne signifie dans l acception ordinaire que la manière d administrer son bien; elle est commune à un père de famille et à un surintendant des finances d un royaume. Les différentes sortes de gouvernement, les tracasseries de famille et… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”