Arc de Crispinus

Arcs de Rome

Plan de Rome avec quelques arcs marqués en rouge

Les Arcs de Rome (Arcus) étaient de grands monuments, carrés ou rectangulaires. Cette construction fut adoptée par les Romains pour remplacer la colonne ou le piédestal ordinaire comme base pour les statues et les insignes honorifiques. Au cours du temps, la voûte elle-même est parfois devenue plus importante que ce qu'elle soutient, mais ce n'était probablement pas à l'origine le cas.

Ces arcs de triomphe étaient des ouvrages d'art célèbrant une victoire ou une série de victoires. Il se composait d'un ou de plusieurs passages dans un massif de maçonnerie, surmontés d'un entablement et d'un attique. Ces ouvrages furent inaugurés dans la Rome antique. Chacun était dédié à un général victorieux ou à un empereur, et généralement placé à l'entrée de la ville, sauf les arcs de Rome, placés au cœur même de la ville, au milieu des places, des forums, pour soutenir un aqueduc ou encore en tant que portes du Mur servien ou du Mur d'Aurélien.


Liste récapitulative des arcs antiques à Rome
Nom français Nom latin Année(s) de construction Lieu de construction En l'honneur de
Arc d’Arcadius, Honorius et Théodose Arcus Arcadii Honorii et Theodosii 405 ap. J.-C. Champ de Mars Théodose Ier, Arcadius et Honorius
Arcs d'Auguste Arcus Augusti de 29 à 19 av. J.-C. Forum Romanum Auguste
Arcs de Claude Arcus Claudii 46 et vers 51/52 ap. J.-C. Champ de Mars Claude
Arc de Constantin Arcus Constantini 315 ap. J.-C. Voie triomphale Constantin Ier
Arc du divin Constantin
Arc de Janus quadrifrons
[1]
Arcus Divi Constantini
Arcus Janus Quadrifrons[1]
356 ap. J.-C. Vélabre Constance II
Arc de Dolabella et Silanus Arcus Dolabellae et Silani 10 ap. J.-C. Cælius Publius Cornelius Dolabella
Gaius Junius Silanus
Arc de Drusus Arcus Drusi 9 av. J.-C.
après 23 ap. J.-C.
Voie Appienne
Forum Romanum
Nero Claudius Drusus
Julius Caesar Drusus
Arcs de Drusus et Germanicus Arcus Drusi et Germanici 19 ap. J.-C. Forum d'Auguste Nero Claudius Drusus
Germanicus
Arc de Gallien Arcus Gallieni 262 ap. J.-C. Esquilin Gallien
Arc de Gratien, Valentinien et Théodose Arcus Gratiani Valentiniani et Theodosii entre 379 et 383 ap. J.-C. Champ de Mars Gratien, Valentinien II et Théodose Ier
Arc de Lentulus et Crispinus Arcus Lentuli et Crispini 2 ap. J.-C. Murcia Titus Quinctius Crispinus Sulpicianus
Lucius Cornelius Lentulus
Arc de Marc Aurèle Arcus M. Aurelii 176 ap. J.-C. Champ de Mars Marc Aurèle
Arc de Néron Arcus Neronis entre 58 et 62 ap. J.-C. Capitole Gnaeus Domitius Corbulo
Arc Nouveau Arcus Novus ou Arcus Diocletiani fin du IIIe siècle ? Champ de Mars Dioclétien ?
Arc d’Octave Arcus Octavii Ier siècle av. J.-C. Mont Palatin Gaius Octavius
Arc de la Piété Arcus Pietatis  ? Champ de Mars  ?
Arc de Septime Sévère (forum Romanum) Arcus Septimii Severi 203 ap. J.-C. Forum Romanum Septime Sévère, Caracalla et Geta
Arc de Septime Sévère (forum Boarium) Arcus Septimii Severi 204 ap. J.-C. Forum Boarium Septime Sévère, Caracalla et Geta
Arc de Scipion l'Africain Arcus Scipii Africani 190 av. J.-C. Capitole Scipion l'Africain
Arcs de Tibère Arcus Tiberii 16 ap. J.-C. Champ de Mars
Forum Romanum
Tibère
Arc de Vespasien et de Titus Arcus Vespasiani et Titi 81 ap. J.-C. Mont Palatin Titus

Arc d’Arcadius, Honorius et Théodose (Arcus Arcadii Honorii et Theodosii)

L’Arc d’Arcadius, d’Honorius et de Théodose (Arcus Arcadii Honorii et Theodosii) est une voûte de marbre érigée par le Sénat après la victoire de Flavius Stiliccho, consul en 400 ap. J.-C. et en 405 ap. J.-C. à Pollentia en 405 ap. J.-C. en l'honneur des trois empereurs (Théodose Ier et de ses fils Arcadius et Honorius) pour commémorer leurs victoires sur les Goths. Il se situait à l’extrémité occidentale du Pont de Néron et était une des portes du Mur d'Aurélien. Cet arc est aussi appelé Arcus Alexandri Doré. Au XVe siècle, il existait encore mais dépouillé de son marbre, il a aujourd’hui disparu.

Arcs d'Auguste (Arcus Augusti)

Article détaillé : Arcs d'Auguste.

Trois arcs sont érigés en l’honneur d’Auguste. Le premier pour commémorer la victoire à la bataille d'Actium, situé entre le Temple de Castor et Pollux et le Temple de César. Il est substitué par à un arc à trois voûtes, qui célèbre la récupération des enseignes prises à Crassus. Un autre arc est situé de l’autre côté du Temple de César, accolé à la basilique Æmilia, qui forme ainsi une deuxième entrée monumentale sur le Forum, par la voie sacrée : la Voûte de Gaius et Lucius.

Arcs de Claude (Arcus Claudii)

Article détaillé : Arcs de Claude.

Deux des arcs sont à l'origine des voûtes de l'Aqueduc Virgo qui sont reconstituées monumentalement par Claude pour commémorer ses victoire en Bretagne. Le dernier arc aurait été construit en l'honneur des victoires de Claude contre les Germains.

Arc de Constantin (Arcus Constantini)

Article détaillé : Arc de Constantin.

Situé entre le Colisée et le Palatin, il est construit pour commémorer la victoire de Constantin au Pont de Milvius contre Maxence. Inauguré en 315, c'est le dernier de la série des arcs de triomphe à Rome, dans laquelle il se distingue par son utilisation systématique de remplois (spolia) de monuments antérieurs.

Arc du divin Constantin ou Arc de Janus quadrifrons[1] (Arcus Divi Constantini ou Arcus Janus Quadrifrons[1])

Article détaillé : Arc de Janus.

Ce n'est pas un véritable arc de triomphe, mais un tétrapyle de grande taille, situé dans le quartier du Vélabre, à Rome, non loin des temples d'Hercule et de Portunus, au Forum Boarium. Il aurait été érigé en l'honneur de l'empereur Constance II, vers l'an 356.

Arc de Dolabella et Silanus (Arcus Dolabellae et Silani)

L’Arc de Dolabella et Silanus (Arcus Dolabellae et Silani) était sur le Cælius, près de la Caserne des pérégrins, et fut érigé dans 10 ap. J.-C. par les consuls Publius Cornelius Dolabella et Gaius Junius Silanus.Il fut probablement construit en tant qu’élément du plan général d’Auguste comme l’Arc de Lentulus et Crispinus pour reconstituer et agrandir le système d’aqueducs. Fait de travertin sans ornement, il a été construit pour soutenir une branche de l’Aqueduc Marcia et fut ensuite employé par Néron dans sa prolongation de l’Aqueduc Claudia : l'Arcus Neroniani.

Arcs de Drusus et Germanicus (Arcus Drusi et Germanici)

Les Arcs de Drusus et Germanicus (Arcus Drusi et Germanici) sont deux voûtes érigées en 19 ap. J.-C. en l'honneur de Nero Claudius Drusus et de Germanicus pour les campagnes en Germanie. Les deux arcs étaient situées de chaque côté du Temple de Mars Ultor dans le Forum d'Auguste.

Arcs de Drusus (Arcus Drusi)

Les Arcs de Drusus (Arcus Drusi) furent érigés en 9 av. J.-C. et après 23 ap. J.-C. Le premier fut construit en l’honneur Nero Claudius Drusus. Il était en marbre, orné de trophées et se tient sur la Voie Appienne, à sa jonction avec la via Latina. Le second arc fut érigé en l’honneur de Julius Caesar Drusus, fils de Nero Claudius Drusus, après sa mort en 23 ap. J.-C. Il se tenait probablement à l’extrémité nord des Rostres.

Arc de Gallien (Arcus Gallieni)

L’Arc de Gallien (Arcus Gallieni) fut érigé sur l’emplacement de la Porte Esquiline en 262 ap. J.-C. par Marcus Aurelius Victor et consacré à l’empereur Gallien. La voûte simple est du travertin, de 8,80 mètres de haut, de 7,30 de large, et de 3,50 de profondeur. Les piliers qui la soutiennent sont de 1,40 mètres de large et 3,50 de profondeurs, et sont deux pilastres de même profondeur avec des capitaux corinthiens. L'entablement est de 2 mètres de haut.

Arc de Gratien, Valentinien et Théodose (Arcus Gratiani Valentiniani et Theodosii)

L’Arc de Gratien, Valentinien et Théodose (Arcus Gratiani Valentiniani et Theodosii) fut construit entre 379 ap. J.-C. et 383 ap. J.-C. par ces trois empereurs (Gratien, Valentinien II et Théodose Ier), comme fin du Portique Maximae. Il se tenait sur la rive gauche du Tibre, sur la partie méridionale du Pont Ælius à Rome. Il fut détruit au XIVe siècle.

Arc de Lentulus et Crispinus (Arcus Lentuli et Crispini)

L’Arc de Lentulus et Crispinus (Arcus Lentuli et Crispini) fut érigé entre la Porte Trigemina et la Statio Annonae par les consulaires Titus Quinctius Crispinus Sulpicianus et Lucius Cornelius Lentulus en l’an 2 ap. J.-C., et fut probablement construit en tant qu’élément du plan général d’Auguste comme l’Arc de Dolabella et Silanus pour reconstituer et agrandir le système d’aqueducs. Il semble que cette voûte servit à l’Aqueduc Appia et fut détruit au XVe siècle.

Arc de Marc Aurèle (Arcus M. Aurelii)

L’Arc de Marc Aurèle (Arcus M. Aurelii) est une voûte érigée pour la commémoration de la victoire de Marc Aurèle sur les Germains et les Sarmates en 176 ap. J.-C. Cette voûte a probablement enjambé le Clivus Argentarius, l’artère joignant directement le Champ de Mars au Forum, à sa jonction avec la Via Latina, en contrebas de l’Arx et du Temple de Junon Moneta.

Arc de Néron (Arcus Neronis)

L’Arc de Néron (Arcus Neronis) fut érigé entre 58 ap. J.-C. et 62 ap. J.-C. par Néron pour commémorer les victoires de Gnaeus Domitius Corbulo sur les Parthes. Il était situé dans l’intermontum entre l’Arx et le Capitolium. C’était une voûte simple surmontée d’un quadrige.

Arc Nouveau (Arcus Novus ou Arcus Diocletiani)

L’Arc Nouveau (Arcus Novus ou Arcus Diocletiani) était mentionné dans le catalogue des Régions (VII – Via Lata) et est attribué à Dioclétien. C’était une voûte de marbre, ornée de trophées, qui enjambait la Via Latina.

Arc d’Octave (Arcus Octavii)

L’Arc d’Octave (Arcus Octavii) est une voûte située sur le mont Palatin, probablement érigée par Auguste en l’honneur de son père Gaius Octavius.

Arc de la Piété (Arcus Pietatis)

L’Arc de la Piété (Arcus Pietatis) se tenait au nord du Panthéon de Rome, probablement dans la cour même, entre les Thermes de Néron et d'Alexandre et le Temple de Matidia.

Arc de Septime Sévère (forum Romanum) (Arcus Septimii Severi)

Article détaillé : Arc de Septime Sévère.

Érigé en 203 ap. J.-C. pour glorifier les victoires militaires de l'empereur Septime Sévère et ses fils Geta et Caracalla sur les Parthes, il se trouve à Rome à une extrémité du Forum romain, au pied de la colline du Capitole.

Arc de Septime Sévère (forum Boarium) (Arcus Septimii Severi)

Aussi appelé Arc des Argentiers (Arcus Argentariorum ou Monumentum Argentariorum), il servait probablement d'entrée au Forum Boarium, dans le Vélabre. Il est érigé en 204 ap. J.-C. en l'honneur de Septime Sévère, de son épouse, de ses fils Caracalla (et son épouse Plautille) et Publius Septimius Geta, ainsi que de Gaius Fulvius Plautianus, ami de Septime Sévère, père de Plautille.

Arcs de Tibère (Arcus Tiberii)

Les Arcs de Tibère (Arcus Tiberii) furent érigés en 16 ap. J.-C. et durant le règne de Claude. Le premier arc était sur le Champ de Mars, près du Théâtre de Pompée, construit par Claude en l’honneur de Tibère. Le second arc commémorait la récupération des enseignes romaines sur les Germains après la défaite de Varus à la bataille de Teutobourg en 9 ap. J.-C. Il se tenait au coin nord-ouest de la basilique Julia.

Arc de Vespasien et de Titus (Arcus Vespasiani et Titi)

Article détaillé : Arc de Titus.

Érigé à Rome par l’empereur Domitien en 81 ap. J.-C. pour commémorer la victoire de son frère Titus sur les révoltes juives commencées en 66 ap. J.-C. et achevées par la prise de Jérusalem en 70 ap. J.-C., il est consacré après la mort de Titus.

Notes

  1. a , b , c  et d La forme quadrifons, assez courante, semble une erreur répétée
  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
Ce document provient de « Arcs de Rome#Arc de Lentulus et Crispinus .28Arcus Lentuli et Crispini.29 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arc de Crispinus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arc de Lentulus et Crispinus — Arcs de Rome Plan de Rome avec quelques arcs marqués en rouge Les Arcs de Rome (Arcus) étaient de grands monuments, carrés ou rectangulaires. Cette construction fut adoptée par les Romains pour remplacer la colonne ou le piédestal ordinaire comme …   Wikipédia en Français

  • Arc de Lentulus — Arcs de Rome Plan de Rome avec quelques arcs marqués en rouge Les Arcs de Rome (Arcus) étaient de grands monuments, carrés ou rectangulaires. Cette construction fut adoptée par les Romains pour remplacer la colonne ou le piédestal ordinaire comme …   Wikipédia en Français

  • Arc de Dioclétien — Arcs de Rome Plan de Rome avec quelques arcs marqués en rouge Les Arcs de Rome (Arcus) étaient de grands monuments, carrés ou rectangulaires. Cette construction fut adoptée par les Romains pour remplacer la colonne ou le piédestal ordinaire comme …   Wikipédia en Français

  • Arc de Dolabella — Arcs de Rome Plan de Rome avec quelques arcs marqués en rouge Les Arcs de Rome (Arcus) étaient de grands monuments, carrés ou rectangulaires. Cette construction fut adoptée par les Romains pour remplacer la colonne ou le piédestal ordinaire comme …   Wikipédia en Français

  • Arc de Dolabella et Silanus — Arcs de Rome Plan de Rome avec quelques arcs marqués en rouge Les Arcs de Rome (Arcus) étaient de grands monuments, carrés ou rectangulaires. Cette construction fut adoptée par les Romains pour remplacer la colonne ou le piédestal ordinaire comme …   Wikipédia en Français

  • Arc de Gallien — Arcs de Rome Plan de Rome avec quelques arcs marqués en rouge Les Arcs de Rome (Arcus) étaient de grands monuments, carrés ou rectangulaires. Cette construction fut adoptée par les Romains pour remplacer la colonne ou le piédestal ordinaire comme …   Wikipédia en Français

  • Arc de Gratien — Arcs de Rome Plan de Rome avec quelques arcs marqués en rouge Les Arcs de Rome (Arcus) étaient de grands monuments, carrés ou rectangulaires. Cette construction fut adoptée par les Romains pour remplacer la colonne ou le piédestal ordinaire comme …   Wikipédia en Français

  • Arc de Gratien, Valentinien et Théodose — Arcs de Rome Plan de Rome avec quelques arcs marqués en rouge Les Arcs de Rome (Arcus) étaient de grands monuments, carrés ou rectangulaires. Cette construction fut adoptée par les Romains pour remplacer la colonne ou le piédestal ordinaire comme …   Wikipédia en Français

  • Arc de Marc Aurèle — Arcs de Rome Plan de Rome avec quelques arcs marqués en rouge Les Arcs de Rome (Arcus) étaient de grands monuments, carrés ou rectangulaires. Cette construction fut adoptée par les Romains pour remplacer la colonne ou le piédestal ordinaire comme …   Wikipédia en Français

  • Arc de Néron — Arcs de Rome Plan de Rome avec quelques arcs marqués en rouge Les Arcs de Rome (Arcus) étaient de grands monuments, carrés ou rectangulaires. Cette construction fut adoptée par les Romains pour remplacer la colonne ou le piédestal ordinaire comme …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”