Apse

Abside

Plan d'une église, montrant l'abside
Abside semi-circulaire unique de l'église Saint-André d'Autun

L'abside[1], du latin absis lui même dérivé du grec ἁψίς (voûte, arcade), est la partie qui termine le chœur d'une église, soit par un hémicycle, soit par des pans coupés, soit par un mur plat.

L'abside, située à l'arrière du chœur est généralement orientée vers l'est.

Sommaire

Architecture chrétienne

Bien que le mot abside ne doive rigoureusement s'appliquer qu'à la tribune ou cul-de-four qui clôt la basilique antique, on l'emploie aujourd'hui pour désigner le chevet, l'extrémité du chœur, et même les chapelles circulaires ou polygonales des transepts ou du rond-point.

On dit : « chapelles absidiales », c'est-à-dire chapelles ceignant l'abside principale.

Autres formes

Abside carrée : la cathédrale de Laon, l'église (ancienne cathédrale) de Dol-de-Bretagne (Bretagne), sont terminées par des absides carrées, ainsi que beaucoup de petites églises de l'Île-de-France, de Champagne, de Bourgogne, de Bretagne et de Normandie, ou d'Italie (église de l'abbaye de San Galgano).

Il existe aussi des absides de forme rectangulaire.

Certaines églises ont leurs croisillons terminés par des absides semi-circulaires, tels sont les transepts des cathédrales de Noyon, de Soissons, de Tournai en Belgique ; des églises de Saint-Macaire, près de Bordeaux ; de Saint-Martin de Cologne, toutes églises bâties pendant le XIIe siècle ou au commencement du XIIIe siècle.

Architecture antique

Basilique de Maxence, vue arrière montrant l'abside de Constantin

L’abside est un volume qui élargit le fond d'un monument, en forme de demi-cylindre surmonté d'un quart de sphère (voûte en cul de four).

Son emploi délimite à l'intérieur du monument un espace privilégié, qui attire le regard et où l'on peut mettre en valeur une statue ou le siège de magistrat.

Les innovations architecturales dans la Rome antique au Ier siècle voient la généralisation de l'abside dans les monuments publics, tels que les thermes romains ou les basiliques civiles.

L'architecture chrétienne reprit cette forme architecturale en adaptant les basiliques au culte.

Vocabulaire

On utilise le terme absidal pour ce qui se rapporte à l'abside.

On parle aussi d’abside pour la partie d’une tente sans protection de sol. Cette partie sert pour poser les bagages et habits, voire pour préparer la nourriture — elle a donc plus ou moins un rôle d’auvent.

Une absidiole est une petite abside qui termine une nef latérale, tandis que l'abside ferme la nef centrale ou grande nef.

Notes et références

Compléments

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Ce document provient de « Abside ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Apse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Apse — • The semicircular or polygonal termination to the choir or aisles of a church Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Apse     Apse     † …   Catholic encyclopedia

  • APSE — standing for Ada Programming Support Environment is a program or set of programs to support software development in the Ada programming language.This represented the second stage of the U.S. military Ada project; once the language was implemented …   Wikipedia

  • Apse — ([a^]ps), n.; pl. Apses ([a^]p s[e^]z). [See {Apsis}.] 1. (Arch.) (a) A projecting part of a building, esp. of a church, having in the plan a polygonal or semicircular termination, and, most often, projecting from the east end. In early churches… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • apse — apse; eph·apse; syn·apse; …   English syllables

  • apse — [æps] n technical [Date: 1800 1900; : Latin; Origin: apsis] the curved inside end of a building, especially the east end of a church …   Dictionary of contemporary English

  • apse — [ æps ] noun count a curved area at one end of a church …   Usage of the words and phrases in modern English

  • apse — (n.) semicircular extension at the end of a church, 1846, from L. apsis an arch, a vault, from Gk. hapsis (Ionic apsis) loop, arch, originally a fastening, felloe of a wheel, from haptein fasten together, of unknown origin. The original sense in… …   Etymology dictionary

  • apse — ► NOUN ▪ a large semicircular or polygonal recess with a domed roof, typically at a church s eastern end. DERIVATIVES apsidal adjective. ORIGIN Greek apsis arch, vault …   English terms dictionary

  • apse — [aps] n. [L apsis, APSIS] 1. a semicircular or polygonal projection of a building, esp. one at the east end of a church, with a domed or vaulted roof 2. APSIS (sense 1) …   English World dictionary

  • Apse — Typical Early Christian/Byzantine apse with a hemispherical semi dome. This article is about an architectural feature; for the astronomical term see apsis. For the rock band, see Apse (band). Or you may mean the acronym APS. In architecture, the… …   Wikipedia

  • apse — apsidal /ap si dl/, adj. apsidally, adv. /aps/, n. 1. Archit. a semicircular or polygonal termination or recess in a building, usually vaulted and used esp. at the end of a choir in a church. See diag. under basilica. 2. Astron. an apsis. [1815… …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”