Antonio Fontán
Antonio Fontán
Antonio Fontan press freedom hero.JPG
Mandats
Ministre de l'Administration territoriale d'Espagne
6 avril 19793 mai 1980
Président du gouvernement Adolfo Suárez
Prédécesseur Aucun
Successeur José Pedro Pérez-Llorca
1er président du Sénat
13 juillet 19772 janvier 1979
Successeur Cecilio Valverde Mazuelas
Biographie
Nom de naissance Antonio Fontán Pérez
Date de naissance 15 octobre 1923
Lieu de naissance Drapeau de l'Espagne Séville, Espagne
Date de décès 14 janvier 2010 (à 86 ans)
Lieu de décès Drapeau de l'Espagne Madrid, Espagne
Nationalité Espagnole
Parti politique UCD
Diplômé de Université de Madrid
École officielle de journalisme
Profession Journaliste
Professeur des universités

Escudo de España (mazonado).svg

Antonio Fontán Pérez, 1er marquis de Guadalcanal (Séville, le 15 octobre 1923 - Madrid, le 14 janvier 2010) était un journaliste, universitaire et homme politique espagnol.

Précepteur de Juan Carlos Ier, il fut notamment le premier président du Sénat espagnol de l'ère démocratique, et le premier ministre espagnol de l'Administration territoriale, sous la direction d'Adolfo Suárez.

Il était de religion chrétienne catholique; et membre de l'Opus Dei. Il était critique de la dictature de Franco pour son caractère non-démocratique et pour le manque de liberté de la presse[1].

Sommaire

Biographie

Il débute des études en philosophie et lettres à l'Université de Séville, qu'il termine en 1944 à l'Université de Madrid. Il y obtient son doctorat en 1948.

Par la suite, il entreprend des études de journalisme à l'École officielle de journalisme (EOP) de Madrid, qu'il achève en 1954.

Intéressé par l'enseignement, il devient professeur des universités de philologie latine à l'Université de Grenade, entre 1950 et 1953, à l'Université de Navarre, de 1956 à 1967, à l'Université autonome de Madrid, à partir de 1972 jusqu'à 1975, et enfin à l'Université Complutense de Madrid entre 1975 et 1988.

Il a également été membre du conseil privé du comte de Barcelone Juan de Bourbon à la fin de 1969, puis précepteur de Juan Carlos de Bourbon.

Il est décédé à Madrid le 14 janvier 2010[2].

Activité journalistique

Antonio Fontán fut le fondateur de la revue L'Actualité espagnole, qu'il dirigea de 1952 à 1956.

Entre 1967 et 1971, il fut rédacteur du Journal de Madrid, suspendu durant quatre mois par le régime franquiste pour son orientation libérale et démocrate, qui valut à Fontán dix-neuf procès et dix peines d'amende.

Grand défenseur de la liberté d'expression, il fut membre du comité international de l'International press institute (IPI), à Zurich, et président du comité national espagnol. Par la suite, il devint vice-président de la radio Cadena SER et président de l'agence de publicité CID.

A partir de 1990, il dirige la Nouvelle revue de la politique, de la culture et des arts, dont il est le fondateur.

Activité politique

Avec Joaquín Garrigues Walker, il participe à la création du Parti démocrate d'Espagne.

Suite à la fusion de son parti avec d'autres dans l'Union du centre démocratique, il est élu sénateur pour la province de Séville lors des élections constituantes du 15 juin 1977.

Le 13 juillet suivant, Antonio Fontán Pérez devient le premier Président du Sénat espagnol et conservera ce poste jusqu'à la fin de la législature, début 1979.

Au cours de son mandat sénatorial, il collabora à la rédaction de la Constitution démocratique espagnole sur ses thèmes favoris, la liberté d'expression et les droits fondamentaux.

Le 1er mars 1979, il est élu député pour Madrid au cours des élections législatives, puis est nommé, le 6 avril suivant, ministre de l'Administration territoriale dans le second gouvernement d'Adolfo Suárez.

Cependant, il est relevé de ses fonctions dès le remaniement ministériel du 3 mai 1980.

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antonio Fontán de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antonio Fontán — Saltar a navegación, búsqueda Antonio Fontán, periodista español y miembro del Opus Dei quien luchó por la libertad de prensa y la democracia en el régimen de Franco. Fue perseguido por el régimen y fue elegido como el primer Presidente del… …   Wikipedia Español

  • Antonio Fontan — Antonio Fontán (born in 1923) is a journalist who fought for press freedom and was later elected to the Spanish Senate as a member of the Unión de Centro Democrático coalition party in the first democratic general elections in June 1977. He is a… …   Wikipedia

  • Antonio Fontán — Antonio Fontán, spanischer Journalist, der sich für die Pressefreiheit einsetzte. Er wurde später erster demokratischer Senatspräsident. Antonio Fontán Pérez (* 15. Oktober 1923 in Sevilla; † 14. Januar 2010 in Madrid) war ein spanischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Antonio Fontán Pérez — Antonio Fontán Antonio Fontán Ministre de l Administration territoriale d Espagne 6 avril 1979 3 mai …   Wikipédia en Français

  • Antonio Ibáñez Freire — (le 25 septembre 1913 à Vitoria le 9 mai 2003 à Madrid) était un militaire et homme politique espagnol. Biographie Après être passé par l Académie militaire de Saragosse, Antonio Ibáñez Freire est nommé lieutenant d infanterie …   Wikipédia en Français

  • Juan Antonio García Díez — (Madrid, 1940 Madrid, 6 mai 1998) est un homme politique espagnol, plusieurs fois ministre sous la Transition démocratique. Biographie Juan Antonio García Díez a étudié le droit et les sciences économiques à l Université Complutense de… …   Wikipédia en Français

  • Juan Antonio Ortega — Pour les articles homonymes, voir Ortega. Juan Antonio Ortega y Díaz Ambrona est un homme politique et avocat espagnol né à Madrid en 1939. Biographie Après avoir effectué des études de droit, de philosophie et de lettres à l Université de Madrid …   Wikipédia en Français

  • Juan Fontán Lobé — (nacido en Palma de Mallorca el 21 de agosto de 1894, fallecido el 14 de julio de 1944) fue un artillero español, ingeniero naval, notable bibliográfo africanista, gran conocedor de la Guinea Española y procurador en Cortes.[1] Biografía Fue… …   Wikipedia Español

  • List of members of Opus Dei — This is a list of prominent Opus Dei members. It is intended to include people whose membership in Opus Dei is documented in published sources, and therefore a matter of public record. The names of Opus Dei directors and priests are available in… …   Wikipedia

  • Opus Dei and politics — is a discussion on Opus Dei s view on politics, its role in politics and its members involvement in politics. There were accusations that the Catholic personal prelature of Opus Dei has had links with far right governments worldwide, including… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”