Angel Acebes

Ángel Acebes

Ángel Acebes
Angel Acebes.jpg
Ángel Acebes lors d'un meeting du PP en Catalogne
Ministre de l'Intérieur d'Espagne
10 juillet 2002 - 18 avril 2004
Président(s) du Gouvernement José María Aznar
Prédécesseur(s) Mariano Rajoy
Successeur(s) José Antonio Alonso
Ministre de la Justice
28 avril 2000 - 10 juillet 2002
Président(s) du Gouvernement José María Aznar
Prédécesseur(s) Margarita Mariscal de Gante
Successeur(s) José María Michavila
Ministre des Administrations publiques
20 janvier 1999 - 28 avril 2000
Président(s) du Gouvernement José María Aznar
Prédécesseur(s) Mariano Rajoy
Successeur(s) Jesús Posada
Porte-parole du groupe Populaire
au Sénat espagnol
7 février 1995 - 9 janvier 1996
Prédécesseur(s) Alberto Ruiz-Gallardón
Successeur(s) Pío García-Escudero
Secrétaire général du Parti populaire espagnol
3 octobre 2004 - 21 juin 2008
Président(s) Mariano Rajoy
Prédécesseur(s) Mariano Rajoy
Successeur(s) María Dolores de Cospedal
Biographie
Nom de naissance Ángel Jesús Acebes Paniagua
Date de naissance 3 juillet 1958 (51 ans)
Lieu de naissance Flag of Spain 1945 1977.svg Pajares de Adaja (Espagne)
Nationalité Espagnole
Parti politique Parti populaire
Diplômé(e) de Université de Salamanque

Escudo de España.svg

Ángel Jesús Acebes Paniagua est un homme politique espagnol, né à Pajares de Adaja, dans la province d'Ávila, le 3 juillet 1958.

Sommaire

Biographie

Il effectue ses études à l'Université de Salamanque, où il obtient sa licence en droit. Par la suite, il exerce le métier d'avocat.

Il est marié et père de deux enfants.

Par ailleurs, il aurait été lié, avec d'autres membres du Parti populaire, à la Légion du Christ[1]. Il n'a toutefois jamais fait de déclaration à ce sujet.

Vie politique

Membre des jeunesses de l'Union du centre démocratique (UCD) à l'adolescence, il intègre ensuite l'Alliance populaire (AP), et est élu conseiller municipal d'Ávila le 10 juin 1987.

A peine deux ans plus tard, le 21 octobre 1989, il est élu sénateur d'Ávila. Il conserve son siège suite aux élections du 6 juin 1993, mais l'abandonne lors des législatives de 1996.

Tête de liste aux élections municipales du 26 mai 1991, Ángel Acebes remporte 11 sièges sur 21 et devient le plus jeune maire d'une capitale de province espagnole, à seulement 22 ans.

Le 7 février 1995, il est désigné pour remplacer Alberto Ruiz-Gallardón, candidat à la présidence du gouvernement régional de la Communauté de Madrid en mai, comme porte-parole du groupe sénatorial du Parti populaire[2]. Il abandonne la mairie d'Ávila quatre mois plus tard.

L'année suivante, il est élu député de la province d'Ávila lors des élections législatives anticipées, puis nommé coordinateur général du Parti populaire (PP) désormais au pouvoir.

Peu avant le XIIIe congrès du parti, en janvier 1999, il est désigné ministre des Administrations publiques[3] dans le premier gouvernement dirigé par José María Aznar.

Réélu au Congrès des députés, avec 65% des voix pour sa liste, le 12 mars 2000, Ángel Acebes devient ministre de la Justice dans le second cabinet Aznar le 28 avril suivant[4]. Il conserve ce poste pendant deux ans, puis est nommé ministre de l'Intérieur lors du vaste remaniement ministériel du 10 juillet 2002[5].

Outre la réforme du Code pénal et l'approbation de la loi sur les mineurs, son mandat a été marqué par des avancées dans la lutte contre le terrorisme basque[6], et par la gestion des attentats qui eurent lieu à Madrid le 11 mars 2004. Celle-ci fut controversée dans la mesure où les médias internationaux (et certains médias nationaux) attribuaient dès le lendemain[7] les attentats au terrorisme d’origine islamiste, alors que lui et le gouvernement continuaient de mettre en cause l'ETA[8], du fait des nombreux morts causés par l'organisation terroriste en trente ans.

Trois jours plus tard, il est réélu député pour Ávila lors des législatives, tandis que le Parti populaire perd le scrutin face au Parti socialiste ouvrier espagnol de José Luis Rodríguez Zapatero.

Devenu membre de la Députation permanente du Congrès des députés, Ángel Acebes est élu secrétaire général du PP lors de son XVe congrès national, le 3 octobre 2004[9]. Il mène alors, avec Mariano Rajoy et le porte-parole parlementaire, Eduardo Zaplana, une opposition très dure au gouvernement Zapatero.

Le 9 mars 2008, il conserve son siège au cours du scrutin parlementaire, mais abandonne le secrétariat général du parti au mois de juin suivant[10].

Lien externe

Notes


  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
  • Portail de la politique Portail de la politique
Ce document provient de « %C3%81ngel Acebes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Angel Acebes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ángel Acebes — lors d un meeting du PP en Catalogne Mandats Ministre de l Intérieur d Espagne …   Wikipédia en Français

  • Ángel Acebes — Ministro de Interior de España …   Wikipedia Español

  • Ángel Acebes — Paniagua (b. July 3 1958 in Pajares de Adaja Ávila) is a Spanish politician.Married, Acebes holds a degree in law from the University of Salamanca, although he has been a member of parliament for the rightwing People s Party since 1996… …   Wikipedia

  • Ángel Acebes — Paniagua, político español. Ocupó diversos ministerios durante las legislaturas de José María Aznar. Nació en Ávila el 3 de julio de 1958 y estudió la carrera de derecho en la Universidad de Salamanca. Inició su carrera política en su ciudad… …   Enciclopedia Universal

  • Ángel Acebes Paniagua — Ángel Acebes Ángel Acebes Ángel Acebes lors d un meeting du PP en Catalogne Ministre de l Intérieur d Espagne 10 juillet 2002 18  …   Wikipédia en Français

  • Ángel (nombre) — Para otros usos de este término, véase Ángel (desambiguación). Ángel Jacobo luchando con un ángel, de Gustave Doré Origen Griego …   Wikipedia Español

  • Asesinato de Ángel Berrueta — Saltar a navegación, búsqueda El asesinato de Ángel Berrueta fue cometido por un policía nacional fuera de servicio y su hijo en Pamplona (Navarra, España) el 13 de marzo de 2004 por razones políticas,[1] en el contexto del trauma producido en… …   Wikipedia Español

  • Comisión de investigación de los atentados del 11 de marzo de 2004 — La Comisión de investigación de los atentados del 11 de marzo de 2004 fue creada por el Parlamento Español el 27 de mayo de 2004 con el fin de esclarecer las circunstancias bajo las que se produjeron los atentados del 11 de marzo de Madrid y las… …   Wikipedia Español

  • Reacciones políticas a los atentados del 11 de marzo de 2004 — Saltar a navegación, búsqueda Contenido 1 11 de marzo 2 12 de marzo 3 13 de marzo 4 14 de marzo …   Wikipedia Español

  • Mariano Rajoy — Mariano Rajoy, en 2011. Mandats 2e président du Parti populaire …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”