Janvry (Essonne)


Janvry (Essonne)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Janvry.

48° 38′ 49″ N 2° 09′ 23″ E / 48.6468271, 2.1563807

Janvry
L'hôtel de ville.
L'hôtel de ville.
Administration
Pays France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement Palaiseau
Canton Limours
Code commune 91319
Code postal 91640
Maire
Mandat en cours
Christian Schoettl (NC)
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Limours
Démographie
Population 605 hab. (2008)
Densité 73 hab./km²
Gentilé Janvryssois
Géographie
Coordonnées 48° 38′ 49″ Nord
       2° 09′ 23″ Est
/ 48.6468271, 2.1563807
Altitudes mini. 113 m — maxi. 172 m
Superficie 8,24 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Janvry (prononcé [ʒɑ̃vʁi] Prononciation du titre dans sa version originale) est une commune française située à vingt-sept kilomètres au sud-ouest de Paris dans le département de l'Essonne et la région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Janvryssois[1].

Sommaire

Géographie

Situation

Occupation des sols en 2008.
Type d'occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 7,2 % 60,12
Espace urbain non construit 11,8 % 98,17
Espace rural 80,9 % 672,51
Source : Iaurif[2]
Position de Janvry en Essonne.

Hydrographie

Janvry est arrosé par la Salmouille et la Charmoise.

Relief et géologie

Communes limitrophes

Climat

Article détaillé : Climat de l'Essonne.

Janvry, située en Île-de-France, bénéficie d'un climat océanique dégradé, caractérisé par des hivers frais, des étés doux et des précipitations également réparties sur l'année. Les températures moyennes relevées à la station départementale de Brétigny-sur-Orge s'élèvent à 10,8 °C avec des moyennes maximales et minimales de 15,2 °C et 6,4 °C. Les températures réelles maximales et minimales relevées sont de 24,5 °C en juillet et 0,7 °C en janvier, avec des records établis à 38,2 °C le 1er juillet 1952 et -19,6 °C le 17 janvier 1985. La situation en grande banlieue de la commune entraîne une moindre densité urbaine et une différence négative de un à deux degrés Celsius avec Paris. De même, la présence de rivières et de champs cause la formation de brumes et brouillards qui grèvent l'ensoleillement, établi à 1 798 heures annuellement, soit cinquante de moins que la capitale. Avec 598,3 millimètres de précipitations cumulées sur l'année et une répartition approximative de cinquante millimètres par mois, la commune est arrosée dans les mêmes proportions que les autres régions du nord de la Loire.

Données climatiques à Janvry.
mois jan. fév. mar. avr. mai jui. jui. aoû. sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 0,7 1,0 2,8 4,8 8,3 11,1 13,0 12,8 10,4 7,2 3,5 1,7 6,4
Température moyenne (°C) 3,4 4,3 7,1 9,7 13,4 16,4 18,8 18,5 15,6 11,5 6,7 4,3 10,8
Température maximale moyenne (°C) 6,1 7,6 11,4 14,6 18,6 21,8 24,5 24,2 20,8 15,8 9,9 6,8 15,2
Ensoleillement (h) 59 89 134 176 203 221 240 228 183 133 79 53 1 798
Précipitations (mm) 47,6 42,5 44,4 45,6 53,7 51,0 52,2 48,5 55,6 51,6 54,1 51,5 598,3
Source : Climatologie mensuelle à la station départementale de Brétigny-sur-Orge de 1948 à 2002[3],[4].


Transports

Le nom de Janvry est associé à l'importante aire de services de l'autoroute A10 dans le sens Paris-province qui porte le nom de Limours-Janvry. Une réalisation devait voir le jour en 2006 : une extension de l'aire de stationnement des poids lourds de 176 places à 400 places. Les élus locaux, maire de Janvry (NI), celui de Briis-sous-Forges (PCF), soutenus par la députée Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP), opposés à ce projet ont réussi à le faire capoter.[réf. nécessaire]

Lieux-dits, écarts et quartiers

Janvry (91) : quelques aspects du patrimoine bâti

Toponymie

L'origine du nom de la commune provient de la présence abondante sur le site de genévrier[5]. La commune fut créée en 1793 sous le nom de Janvris, l'orthographe actuelle fut introduite par le bulletin des lois de 1801[6].

Histoire

Mentionnée dans les textes dès 1142, Janvry dépendait au Moyen Âge de la châtellenie de Montlhéry. Il exista une commanderie de l'ordre des hospitaliers de saint Jean de Jérusalem au XIIIe siècle (Frère Baudoyn commandeur de la "meson du déluge" en 1290), puis de l'ordre de Malte. Les premiers seigneurs de Janvry et Marivaux, notamment les "Baillon", sont décrits dans les "chroniques historiques sur Janvry".

Les Guerres de religions, ainsi que la Guerre de Cent Ans, n'ont laissé que des ruines, et pratiquement plus d'habitants. La commune commence à se repeupler vers 1558.

Démographie

Évolution démographique

Évolution démographique de Janvry.
Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 335 299 306 271 367 369 383 342 345
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 363 385 411 399 394 397 417 396 400
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 406 394 419 373 365 327 326 283 307
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 -
Population 327 302 459 432 487 530 626 605 -
Notes, sources, ... (Sources : Nombres retenus jusqu'en 1962 : base Cassini de l'EHESS[6] puis à partir de 1968 : Insee[7],[8],[9].)
Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Pyramide des âges

Pyramide des âges à Janvry en 2007 en pourcentage[10].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,4 
90 ans ou +
1,0 
3,9 
75 à 89 ans
4,5 
12,0 
60 à 74 ans
12,2 
27,6 
45 à 59 ans
24,1 
23,0 
30 à 44 ans
21,5 
13,8 
15 à 29 ans
13,2 
19,4 
0 à 14 ans
23,5 
Pyramide des âges en Essonne en 2007 en pourcentage[11].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,0 
75 à 89 ans
6,4 
10,8 
60 à 74 ans
11,3 
20,0 
45 à 59 ans
20,1 
22,5 
30 à 44 ans
22,0 
20,9 
15 à 29 ans
19,5 
21,6 
0 à 14 ans
19,9 

Administration et politique

Politique locale

L'Insee attribue à la commune le code 91 3 13 219[12]. La commune de Janvry est enregistrée au répertoire des entreprises sous le code SIREN 219 103 199. Son activité est enregistrée sous le code APE 8411Z[13].

Maires de Janvry

Liste des maires successifs[14].
Période Identité Étiquette Qualité
1984 en cours Christian Schoettl NC Gérant de société[15]
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Tendances et résultats politiques

Élections présidentielles, résultats des deuxièmes tours :

Élections législatives, résultats des deuxièmes tours :

Élections européennes, résultats des deux meilleurs scores :

Élections régionales, résultats des deux meilleurs scores :

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Élections municipales, résultats des deuxièmes tours :

Élections référendaires :

Enseignement

Les élèves de Janvry sont rattachés à l'académie de Versailles. La commune dispose d'une école primaire publique[27].

Santé

Services publics

Jumelages

La commune de Janvry n'a développée aucune association de jumelage.

Vie quotidienne à Janvry

Culture

Diverses manifestations font de ce village, un lieu très fréquenté : brocantes et marché de Noël.

Sport

En janvier 2009, profitant d'un enneigement exceptionnel, le maire de la commune a ouvert une piste de ski provisoire.

Lieux de culte

L'église Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

La paroisse catholique de Janvry est rattachée au secteur pastoral de Limours et au diocèse d'Évry-Corbeil-Essonnes. Elle dispose de l'église Notre-Dame-du-Mont-Carmel[28].

Médias

L'hebdomadaire Le Républicain relate les informations locales. La commune est en outre dans le bassin d'émission des chaînes de télévision France 3 Paris Île-de-France Centre, IDF1 et Téléssonne intégré à Télif.

Économie

Emplois, revenus et niveau de vie

En 2006, le revenu fiscal médian par ménage était de 25 438 €, ce qui plaçait la commune au 359e rang parmi les 30 687 communes de plus de cinquante ménages que compte le pays et au trente-et-unième rang départemental[29].

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d'entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Janvry - - - - - -
Zone d'emploi d'Orsay 0,2 % 3,7 % 36,2 % 26,2 % 21,4 % 12,3 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d'activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Janvry - - - - - -
Zone d'emploi d'Orsay 1,0 % 13,4 % 3,8 % 18,1 % 30,5 % 5,4 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[30],[31],[32]

Culture locale et patrimoine

Patrimoine environnemental

Patrimoine architectural

Le Château de Janvry des XVIIe et XIXe siècles a été inscrit aux monuments historiques le 11 mai 1981[33]Site Officiel du Chateau de Janvry

  • Cinq fermes importantes subsistent, dont l'une d'entre elles, au centre du village, possède une halle de chargement qui au début du XXe siècle, servait à charger à l'abri des intempéries, le foin et la paille nécessaires à des entreprises parisiennes dont la Glacière de Paris qui utilise la paille comme isolant lors des transports.
Janvry (91) : maison due à l'architecte Henri Mouette
  • L'église Notre-Dame-du-Mont-Carmel reconstruite en 1639.
  • Le château date de la même époque.
  • La maison dite La Chanson du XIXe siècle a appartenu au chanteur russe Chaliapine. Coco Chanel et Gérard Philipe en furent les hôtes.
  • Au hameau de Mulleron, le Centre d'art international (la maison Fougère et Brauner), une maison de style résolument contemporain édifiée de 1969 à 1974 par l'architecte Henri Mouette[34].
Janvry (91) : le pont de l'autoroute A10 décoré

Janvry a la particularité de décorer pour mieux les intégrer à son environnement rural, les éléments de notre vie moderne.
On y verra notamment, le pont de l'autoroute A 10, dont le béton est recouvert d'un décor médiéval ainsi qu'une borne de répartition de France Télécom radicalement métamorphosée en un objet d'art.

Janvry le columbarium 3.jpg

Dans le cimetière a été construit un columbarium en forme de tour effondrée, dessinée par un habitant Antoine Navarro[35].

Personnalités

Différents personnages publics sont nés, décédés ou ont vécu à Janvry :

Héraldique

Blason de Janvry

La commune de Janvry ne dispose pas de blason.

Mythes, légendes et anecdotes

  • Le nom de la commune est utilisé pour la dénomination d'une aire de repos sur l'autoroute A10 voisine, l'aire de Limours—Janvry dans le sens Paris-Province située au point kilomètrique 5[36].

Pour approfondir

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Sources

  1. Gentilé sur le site habitants.fr Consulté le 02/04/2009.
  2. Fiche communale d'occupation des sols en 2008 sur le site de l'Iaurif. Consulté le 11/11/2010.
  3. Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge sur le site de lameteo.org. Consulté le 9 août 2009.
  4. Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge sur infoclimat.fr. Consulté le 18 août 2009
  5. Fiche de Janvry sur le site du Quid. (Archive, Wikiwix, que faire ?) Consulté le 09/03/2010.
  6. a et b Notice communale sur la base de données Cassini. Consulté le 12/03/2009.
  7. Données démographiques de 1968 à 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 12/03/2009.
  8. Population municipale 2006 sur le site de l'Insee. Consulté le 10/01/2010.
  9. Population municipale 2008 sur le site de l'Insee. Consulté le 13/01/2011.
  10. Pyramide des âges à Janvry en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 11/07/2010.
  11. Pyramide des âges de l'Essonne en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 03/07/2010.
  12. Fiche communale sur le site de l'Insee. Consulté le 10/01/2010.
  13. Fiche entreprise de la commune de Janvry sur le site verif.com Consulté le 14/04/2011.
  14. Liste des maires successifs sur la base de données mairesgenweb.org Consulté le 27/05/2009.
  15. Fiche de la commune sur le site du conseil général de l'Essonne. Consulté le 11/05/2010.
  16. Résultats de l'élection présidentielle 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 30/07/2009.
  17. Résultats de l'élection présidentielle 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 30/07/2009.
  18. Résultats de l'élection législative 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 30/07/2009.
  19. Résultats de l'élection législative 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 30/07/2009.
  20. Résultats de l'élection européenne 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 30/07/2009.
  21. Résultats de l'élection européenne 2009 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 30/07/2009.
  22. Résultats de l'élection régionale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 30/07/2009.
  23. Résultats de l'élection régionale 2010 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 30/03/2010.
  24. Résultats de l'élection cantonale 2008 sur le site du Ministère de l'Intérieur. Consulté le 10/03/2008.
  25. Résultats du référendum 2000 sur le site politiquemania.com Consulté le 30/07/2009.
  26. Résultats du référendum 2005 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 30/07/2009.
  27. Liste des écoles du département sur le site de l'Inspection académique de l'Essonne. Consulté le 14/09/2010.
  28. Fiche de la paroisse sur le site officiel du diocèse. Consulté le 11/11/2009.
  29. Résumé statistique national sur le site de l’Insee. Consulté le 26/10/2009.
  30. Rapport statistique communal sur le site de l'Insee. Consulté le 31/05/2010.
  31. Rapport statistique de la zone d'emploi d'Orsay sur le site de l'Insee. Consulté le 30/05/2010.
  32. Rapport statistique national sur le site de l'Insee. Consulté le 05/07/2009.
  33. Notice no PA00087927, sur la base Mérimée, ministère de la Culture. Consulté le 09/03/2010.*
  34. http://archiwebture.citechaillot.fr/awt/fonds.html?base=fa&id=FRAPN02_MOUHE_fonds-776 Le fonds Henri Mouette sur Archiwebture.
  35. B.G, « Au coeur du cimetière » sur le-republicain.fr. Mis en ligne le 10 septembre 2010, consulté le 31 octobre 2011
  36. Carte du réseau Cofiroute sur le site officiel du concessionnaire. Consulté le 05/11/2009.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Janvry (Essonne) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Janvry (Essonne) — Para otros usos de este término, véase Janvry. Janvry …   Wikipedia Español

  • Janvry, Essonne — French commune nomcommune=Janvry caption= x=136 y=79 lat long=coord|48|38|53|N|2|09|15|E|region:FR type:city insee=91319 cp=91640 région=Île de France département=Essonne arrondissement=Palaiseau canton=Limours intercomm=CC du Pays de Limours… …   Wikipedia

  • Janvry — is the name of two communes in France: * Janvry, Marne * Janvry, Essonne …   Wikipedia

  • Janvry — puede referirse a Janvry, comuna francesa situada en Essonne. Janvry, comuna francesa situada en Marne. Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título. Si llegaste aquí a través de …   Wikipedia Español

  • Janvry — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Janvry, commune française de la Marne Janvry, commune française de l Essonne Catégorie : Homonymie …   Wikipédia en Français

  • Château de Janvry — The Château de Janvry is a castle in the French village of Janvry, Essonne. The château dates back to the 17th century. It is still partially surrounded by watered moats. Its main building includes a primary wing facing west and two attached side …   Wikipedia

  • Communes of the Essonne department — The following is a list of the 196 communes of the Essonne département, in France. (CAC) Communauté d agglomération de Seine Essonnes, created in 2003. (CAS) Communauté d agglomération du plateau de Saclay, created in 2003. (CAO) Communauté d… …   Wikipedia

  • Château de Janvry — Cours d entrée du Chateau de Janvry Période ou style Renaissance Type Palais Début construction …   Wikipédia en Français

  • Liste des monuments historiques de l'Essonne — Cet article recense les monuments historiques de l Essonne, en France. Sommaire 1 Généralités 2 Liste 3 Annexes 3.1 Liens internes …   Wikipédia en Français

  • Liste des maires de l'Essonne — Cette liste traite des maires élus après les élections municipales de 2008. Il est possible de consulter la liste de leurs prédécesseurs plus anciens en cliquant sur le lien externe. Répartition politique Carte politiques des communes après les… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.