Isabelle Aubret


Isabelle Aubret
Isabelle Aubret
IsabelleAubret.JPG
Nom Thérèse Coquerelle
Naissance 27 juillet 1938 (1938-07-27) (73 ans)
Lille
Drapeau de France France
Activité principale chanteuse
Genre musical chanson française
Années d'activité depuis les années 1960
Labels Teme (compilation 1994)
Site officiel http://www.isabelle-aubret.com/

Isabelle Aubret, née Thérèse Coquerelle le 27 juillet 1938 à Lille (Nord), est une chanteuse française. En 1952, elle fut championne de France de gymnastique.

Sommaire

Biographie

Les débuts

Dès l'adolescence, elle participe à des concours de chant. Elle est repérée par le directeur d’une radio lilloise, monte sur scène pour la première fois. Elle chante dans des ensembles et travaille pendant deux ans comme « chanteuse d'orchestre », pour un orchestre du Havre. Au début des années 1960, elle gagne un concours qui a lieu à l'Olympia, et se fait remarquer par le directeur de la salle, Bruno Coquatrix qui l'aide à obtenir un contrat dans un cabaret de Pigalle, le Fifty-Fifty.

En 1961, la chanteuse rencontre l'agent artistique Jacques Canetti. Elle enregistre alors son premier 45 tours, deux titres signés Maurice Vidalin (paroles) et Jacques Datin (musique) : Le Gars de n'importe où et Nous les amoureux, titre avec lequel Jean-Claude Pascal remportera le 1er Prix du Concours Eurovision de la chanson pour le Luxembourg, la même année. Elle se mérite, quant à elle, le Grand Prix du Festival d'Enghien.

Rencontres avec Jacques Brel et Jean Ferrat et la consécration

Les années 1962 et 1963 sont très importantes pour Isabelle Aubret. En 1962, elle remporte le Grand Prix du Concours Eurovision avec Un premier amour (paroles de Rolland Valade et musique de Claude-Henri Vic). Cette même année elle rencontre Jean Ferrat et fait la première partie de sa tournée. En mars 1963 elle fait la première partie de Jacques Brel à l'Olympia. Brel et Ferrat sont les deux artistes dont Isabelle Aubret était le plus proche, reprenant plusieurs chansons écrites initialement pour Jean Ferrat, notamment Deux enfants au soleil de Claude Delécluse (1961), Un enfant quitte Paris, de Georges Coulonges (1967) puis Tout ce que j'aime, signée Philippe Pauletto (1970). Elle chante également C'est beau la vie, chanson écrite pour elle après son accident de voiture[1] par Michelle Senlis sur une musique de Jean Ferrat. En 1975 l'artiste sort l'album Isabelle Aubret chante Jacques Brel.

Isabelle Aubret lors des obsèques de Jean Ferrat - Mars 2010

Pressentie par le réalisateur Jacques Demy et le musicien Michel Legrand pour le rôle principal du film Les Parapluies de Cherbourg, Isabelle Aubret est victime d'un accident de voiture et cesse toute activité[1]. Jacques Brel lui offre les droits de la chanson La Fanette. En 1965 l'artiste fait la première partie d'Adamo à l'Olympia. Elle est classée troisième au Concours Eurovision, trois ans plus tard, avec le titre La Source de Guy Bonnet[2]. Puis en mai, l'interprète partage la scène de Bobino avec le Québécois Félix Leclerc mais le spectacle est interrompu en raison des événements de Mai 68. Isabelle Aubret part en tournée en France et à l'étranger dans plus de 70 villes. En 1969, la chanteuse choisit le producteur Gérard Meys, éditeur, patron du label Meys, producteur de Jean Ferrat et de Juliette Gréco. La même année, elle interprète la version française de la chanson Do You Know How Christmas Trees Are Grown? de John Barry pour le film de la série des James Bond Au service secret de sa majesté : Savez-vous ce qu'il faut au sapin de Noël ?

Une artiste internationale

Au début des années 1970, elle entame une tournée qui la mène au Canada, en Algérie, à Cuba et en Pologne. En France elle est boudée par les médias mais elle revient à Bobino en 1973 et sort un nouvel album, le Soleil est dans une orange, sur lequel se trouve une chanson écrite par Alain Bashung, inconnu à l’époque. En 1976, Isabelle Aubret reçoit la récompense de la meilleure chanteuse au festival Tokyo Musical, au Japon. Les Japonais la plébisciteront à nouveau en 1980, en la sacrant Meilleure chanteuse du monde. Après deux albums, Berceuse pour une femme, en 1977, et Une vie, en 1979, Isabelle Aubret repart en 1981 pour une longue tournée internationale (URSS, Allemagne, Finlande, Japon, Canada, Maroc).

Fin 1981, pendant la répétition d’un numéro de trapèze volant pour le gala annuel des artistes, elle fait une chute et se brise les jambes. Deux années de rééducation seront nécessaires pour recommencer à travailler. Elle enregistre cependant un 45 tours en 1983, France France, un album en 1984, Le Monde chante, et une chanson qui remporte un certain succès en 1985, 1789, signée Claude Lemesle et Alice Dona.

De nombreux auteurs

Dans les années 1980, les médias lui sont plus favorables. Elle reprend ses tournées en 1986 (URSS, Canada, Tunisie) et publie son album Vague à l'homme (1987). Grâce à ce disque, elle reçoit le Grand Prix du Disque et le prix de l'Académie Charles-Cros. Elle est à l'Olympia du 18 au 22 mars avec Allain Leprest en première partie. En 1989, année du Bicentenaire de la Révolution française, Isabelle sort un album intitulé 1989. Elle obtient le prix de la Meilleure interprète lors d'un festival à Berlin. En 1990 elle sort l’album Vivre en flèche et remonte sur la scène de l’Olympia. Elle enregistre des poèmes d’Aragon mis en musique par Léo Ferré et Jean Ferrat et interprète, tout au long des années 1990, les artistes qui lui tiennent à cœur : Jacques Brel, Guy Béart, Francis Cabrel, Serge Gainsbourg, Jean-Jacques Goldman, Nicole Rieu, Henri Salvador, Alain Souchon et Charles Trenet.

L’interprète reçoit la Légion d'Honneur des mains du Président François Mitterrand en 1992.

En 2006 sort l'album intitulé 2006. Parmi les auteurs de ses chansons, on retrouve Claude Lemesle, qui lui a écrit Berceuse pour une femme et Aimer, ou encore Marys Santini, qui a signé Sahara Sarabande. Elle fut l'une des têtes d'affiche de la tournée Âge tendre et Têtes de bois saisons 4 et 5. En 2011 elle figure à l'affiche du Palais des Sports de Paris des 18 et 19 mai.

Discographie

  • 1966 : Les Chansons françaises
  • 1967 : Isabelle Aubret (Polydor)
  • 1968 : La Source
  • 1969 : Isabelle Aubret (Barclay)
  • 1969 : Un piano blanc (Disques Meys)
  • 1970 : C'est beau la vie (Philips)
  • 1970 : Olivier Olivia, Tout ce que j'aime (Disques Meys)
  • 1971 : Casa Forte (Disques Meys)
  • 1973 : Les Classiques de la chanson
  • 1973 : Grands succès Volumes 1 et 2 (compilation CD) (Disques Meys)
  • 1974 : Isabelle Aubret (Disques Meys)
  • 1975 : La femme est l'avenir de l'homme
  • 1975 : Isabelle Aubret chante Jacques Brel
  • 1976 : Chansonnettes
  • 1977 : Isabelle Aubret chante Anne Sylvestre
  • 1977 : Berceuse pour une femme
  • 1978 : L'Amour Aragon
  • 1979 : Une vie
  • 1981 : Liberté
  • 1981 : Isabelle Aubret (Kébec-Disc) (Paru au Québec seulement)
  • 1984 : Le monde chante
  • 1986 : 1789 - Beyrouth
  • 1987 : Vague à l'homme
  • 1988 : Collection Expression (compilation CD)
  • 1989 : 1989
  • 1990 : Vivre en flèche
  • 1990 : Allez allez la vie (en concert)
  • 1990 : Chansonnettes et chansons
  • 1991 : In love
  • 1992 : Coups de cœur
  • 1992 : Isabelle Aubret chante Aragon
  • 1993 : Isabelle Aubret chante Ferrat
  • 1993 : C'est le bonheur
  • 1995 : Elle vous aime (compilation)
  • 1995 : Isabelle Aubret chante Brel (nouvelle version)
  • 1997 : Isabelle Aubret chante pour les petits et les grands
  • 1997 : Changer le monde (titré "Des mots", au Québec)
  • 1999 : Parisabelle
  • 2001 : Le Paradis des musiciens
  • 2001 : Bobino 2001 (en concert)
  • 2002 : Cosette et Jean Valjean
  • 2005 : Les Indispensables
  • 2006 : 2006 (titre de son nouvel album)
  • 2009 : Ses plus belles chansons (compilation)
  • 2011 : Isabelle Aubret chante Ferrat (coffret constitué de trois CD et d'un DVD)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. a et b Isabelle Aubret, Biographie sur http://www.rfimusique.com, RFI Musique, janvier 2010. Consulté le 13 mai 2010
  2. La source chantée à l'Eurovision 1968; titre inspiré par la légende adaptée au cinéma en 1960 par Ingmar Bergman, La Source
Précédée par Isabelle Aubret Suivie par
Jean-Claude Pascal
Gagnant du Concours Eurovision de la chanson
1962
Grethe & Jørgen Ingmann
Précédée par Isabelle Aubret Suivie par
Jean-Paul Mauric
Représentante française au Concours Eurovision de la chanson
1962
Alain Barrière
Précédée par Isabelle Aubret Suivie par
Noëlle Cordier
Représentante française au Concours Eurovision de la chanson
1968
Frida Boccara

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Isabelle Aubret de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Isabelle Aubret — Isabelle Aubret, 2010 Isabelle Aubret (* 27. Juli 1938 in Lille; eigentlich Thérèse Coquerelle) ist eine französische Sängerin. Sie vertrat Frankreich zweimal beim Eurovision Song Contest, 1962 gewann sie den Wettbewerb. Zudem erreichte sie 1958… …   Deutsch Wikipedia

  • Isabelle Aubret — (born Thérèse Coquerelle on July 27, 1938 in Lille, France) is a French singer.Aubret won the Eurovision Song Contest in 1962 representing France and singing Un Premier Amour (A first love) with music composed by Claude Henri Vic and lyrics by… …   Wikipedia

  • Isabelle Aubret — Datos generales Nombre real Thérèse Coquerelle Nacimiento …   Wikipedia Español

  • Aubret — Isabelle Aubret Isabelle Aubret, de son vrai nom Thérèse Coquerelle est une chanteuse française née à Lille le 27 juillet 1938. En 1958, elle fut championne de France de gymnastique. En 1962, elle remporte le Grand Prix du Concours… …   Wikipédia en Français

  • Aubret — Isabelle Aubret (* 27. Juli 1938 in Lille; eigentlich Thérèse Coquerelle) ist eine französische Sängerin. Sie vertrat Frankreich zweimal beim Eurovision Song Contest, 1962 gewann sie den Wettbewerb. Zudem erreichte sie 1958 bei den französischen… …   Deutsch Wikipedia

  • Isabelle — Der Name Isabelle ist französisch spanischen Ursprungs, gilt als Form von Elisabeth und bedeutet die Schöne sowie die Keusche. In früheren Jahrhunderten oft in der Adelswelt des vorrevolutionären Frankreichs anzutreffen, erfreut sich der Name… …   Deutsch Wikipedia

  • Isabelle — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Sainte Isabelle. Isabelle est un nom propre ou commun qui peut désigner : Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Isabel — Isabelle Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Isabelle est un nom propre ou commun qui peut désigner : Sommaire 1 Nom commun 2 Prénom …   Wikipédia en Français

  • Ysabelle — Isabelle Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Isabelle est un nom propre ou commun qui peut désigner : Sommaire 1 Nom commun 2 Prénom …   Wikipédia en Français

  • Liste de chansons francophones dont le titre comporte un prénom — Liste de chansons francophones dont le titre comporte un prénom, classée par ordre alphabétique du prénom. À l intérieur d un même prénom, sont d abord cités tous les titres commençant par ce prénom, puis tous les titres ne commençant pas lui,… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.