Département fédéral de l'Environnement, des Transports, de l'Énergie et de la Communication


Département fédéral de l'Environnement, des Transports, de l'Énergie et de la Communication

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication

Suisse

Armoiries de la Suisse
Cet article fait partie de la série sur la
politique de la Suisse,
sous-série sur la politique.

 v ·  · m 

Portail politique - Portail national

En Suisse, le département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) est l'un des sept départements du Conseil fédéral. Le conseiller fédéral Moritz Leuenberger est le chef du DETEC depuis son élection le 27 septembre 1995. Le secrétariat général (SG-DETEC) est un organisme de logistique et de gestion qui fait le lien entre le conseiller fédéral et les différents offices gérés par le département.

En allemand, le nom du département est Eidgenössisches Departement für Umwelt, Verkehr, Energie und Kommunikation.

Sommaire

Changement de dénomination

  • 1848 Département des postes et des travaux publics
  • 1860 Département des postes
  • 1873 Département des postes et des télégraphes
  • 1879 Département des postes et des chemins de fer
  • 1963 Département des transports et communications et de l'énergie
  • 1979 Département fédéral des transports, des communications et de l'énergie
  • 1998 Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication

Rôle

Le DETEC se charge des questions relatives à la politique environnemental, la gestion et le développement des transports, la gestion et la surveillance des sources énergétiques (électricité, gaz, pétrole, etc.), les moyens de communication (en particulier la télévision). Il doit faire en sorte que ces infrastructures vitales soient correctement utilisées et ne mettent pas en danger l'environnement, la sécurité ou la santé des citoyens. Le département vise le développement durable.

Les offices dépendant du DETEC sont[1] :

Des autorités et services spécialisés sont sous l'autorité du DETEC[2] :

  • Autorité de régulation postale (PostReg)
  • Autorité indépendante d'examen des plaintes en matière de radio-télévision
  • Bureau d'enquête sur les accidents d'aviation
  • Commission d’arbitrage dans le domaine des chemins de fer (CACF)
  • Commission fédérale de la communication (ComCom)
  • Division principale de la sécurité des installations nucléaires (DSN)
  • Inspection fédérale des installations à courant fort (ESTI)
  • Inspection fédérale des pipelines (IFP)
  • Service d’enquête sur les accidents des transports publics (SEA)

Principaux dossiers

Le département doit gérer plusieurs dossiers considérés comme relativement sensibles du point de vue budgétaire, politique ou encore écologique. Parmi les plus récents, on peut citer :

Liste des conseillers fédéraux à la tête du département

Annexes

Références

  1. Les offices dépendants du DETEC sur le site du DETEC, consulté le 16 septembre 2008.
  2. Les autorités et services spécialisés dépendants du DETEC sur le site du DETEC, consulté le 16 septembre 2008.

Liens internes

Liens externes

  • Portail de la Suisse Portail de la Suisse
Ce document provient de « D%C3%A9partement f%C3%A9d%C3%A9ral de l%27environnement, des transports, de l%27%C3%A9nergie et de la communication ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Département fédéral de l'Environnement, des Transports, de l'Énergie et de la Communication de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.