Willy Spuhler


Willy Spuhler

Willy Spühler

Willy Spühler

Willy Spühler, né le 31 janvier 1902 à Zurich et décédé le 31 mai 1990, est un homme politique suisse. Il est membre du Parti socialiste et siège au Conseil fédéral de 1959 à 1969.

Sommaire

Études et carrière

Il étudie l'économie aux universités de Zurich et de Paris et obtient le titre de docteur en sciences économiques en 1925 (thèse sur Saint-Simon). Il travaille dans le secteur bancaire; il est économiste auprès de la Fédération internationale des travailleurs de l'alimentation.

Administration communale et parlement fédéral

Il entre à l'office central de l'économie de guerre. Il devient conseiller administratif de la ville de Zurich de 1942 à 1959 à la tête du département de la santé et des affaires économiques.

Il siège au Conseil national et au Conseil des États. Il est président de la Société suisse de radiodiffusion (1957-1959)

Conseiller fédéral

Il est élu au Conseil fédéral le 16 décembre 1959 à l'occasion de l'instauration de la formule magique.

Ministre des transports et de l'énergie

Au département des transports et à l'énergie, il favorise le passage au nucléaire pour remplacer les centrales hydrauliques. La première centrale construite fut celle de Beznau.

Il se préoccupe du développement des transports alpins et nomme une commission d'experts en 1963.

Ministre des affaires étrangères

Aux Affaires étrangères, Willy Spühler amorce le débat sur les relations avec l'ONU et dépose en 1969 un rapport sur cette question qui renonce à préconiser une adhésion immédiate. Un discours jugé trop favorable à l'adhésion de la Suisse à l'ONU lui vaut une mauvaise élection à la présidence.

Spühler propose en 1963 d'adhérer à la Convention européenne des droits de l'homme avec deux réserves consécutives à l'absence de vote des femmes (introduit en 1971) et aux articles constitutionnels d'exception (anti-catholiques).

Il se prononce pour la ratification du Traité de non-prolifération nucléaire.

Une semaine après le fameux Québec libre de Charles de Gaulle, il prononce un discours à l'Exposition universelle de Montréal de 1967 en relevant le caractère quadrilingue de la Confédération suisse.

Il dénonce vigoureusement l'invasion de la Tchécoslovaquie en 1968 lors d'un débat au Conseil national.

Pendant toute la durée de son mandat aux affaires étrangères, il se soucie d'accroître les crédits pour l'aide au développement.

Il fut le premier chef de la diplomatie suisse à s'occuper de ce qui allait devenir la CSCE. Il entreprend quelques voyages à l'étranger, notamment en Europe de l'est, qui lui valent les critiques des milieux isolationnistes.

Retraite active

La retraite venue, il préside la Fondation Pro Helvetia de 1971 à 1977 et est un membre actif de la commission de politique étrangère du Parti socialiste.

Il préside également la Commission pour la présence de la Suisse à l'étranger et effectue à ce titre un voyage aux États-Unis. Il s'intéresse dès lors au sort des Suisses de l'étranger.

D'allure quelque peu aristocratique, il reçut le surnom de lord d'Aussersihl, du nom du quartier zurichois qu'il habite.

Peu médiatique, il respecte parfaitement les règles de la collégialité du Conseil fédéral.

Homme jouissant de la considération générale, il fait évoluer la Suisse dans le sens de l'ouverture vers le monde sur certaines questions de politique étrangère qui trouvent plus tard une solution.

Il occupe les mandats politiques suivants :

Sa démission ouvre la voie à l'élection du premier socialiste romand, Pierre Graber, qui le remplace le 1er février 1970.

Lien externe


Précédé par Suivi par
Hans Streuli
Coat of Arms of Switzerland.svg Membre du Conseil fédéral de Suisse
Willy Spühler
Coat of Arms of Switzerland.svg
1960 - 1970
Pierre Graber
Giuseppe Lepori
Directeur du département des transports et communications et de l'énergie
1960 - 1965
Rudolf Gnägi
Paul Chaudet
Président de la Confédération suisse
1963
Ludwig von Moos
Friedrich Traugott Wahlen
Directeur du département politique
1966 - 1970
Pierre Graber
Roger Bonvin
Président de la Confédération suisse
1968
Ludwig von Moos
  • Portail de la Suisse Portail de la Suisse
Ce document provient de « Willy Sp%C3%BChler ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Willy Spuhler de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Willy Spühler — (* 31. Januar 1902 in Zürich Aussersihl; † 31. Mai 1990) war ein Schweizer Politiker (SP). Der Sohn eines Buchdruckers war von 1960 bis 1970 Bundesrat sowie in den Jahren 1963 und 1968 Bundespräsident der Schweizerischen Eidgenossenschaft …   Deutsch Wikipedia

  • Willy Spühler — Photo officielle de Willy Spühler Mandats 74 e conseiller fédéral 1er …   Wikipédia en Français

  • Willy Spühler — (31 January 1902 in Zurich – 31 May 1990) was a Swiss politician.He was elected to the Swiss Federal Council on 17 December 1959, representing the Canton of Zürich, and handed over office on 31 January, 1970. He was affiliated to the Social… …   Wikipedia

  • Spühler — Willy Spühler Willy Spühler (* 31. Januar 1902 in Zürich Aussersihl; † 31. Mai 1990) war ein Schweizer Politiker (SP). Der Sohn eines Buchdruckers war von 1960 bis 1970 Bundesrat. Spühler begann seine berufliche Karriere in der Stadtzürcher… …   Deutsch Wikipedia

  • Willy-Willy — Willy ist ein männlicher Vorname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Namenstag 3 Bekannte Namensträger 3.1 Vorname 3.2 Familienname 4 …   Deutsch Wikipedia

  • Willy-willy — Willy ist ein männlicher Vorname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Namenstag 3 Bekannte Namensträger 3.1 Vorname 3.2 Familienname 4 …   Deutsch Wikipedia

  • Willy — ist ein männlicher Vorname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Namenstag 3 Bekannte Namensträger 3.1 Vorname …   Deutsch Wikipedia

  • Willy Ritschard — Willi Ritschard Willi Ritschard (auch Willy, * 28. September 1918 in Deitingen; † 16. Oktober 1983 auf dem Grenchenberg) war ein Schweizer Politiker (SP). Inha …   Deutsch Wikipedia

  • Spühler — Spühler,   Willy, schweizerischer Politiker, * Zürich 31. 1. 1902, ✝ ebenda 31. 5. 1990; Nationalökonom, Mitglied der SPS, leitete als Bundesrat 1960 66 das Departement für Post und Eisenbahnen (ab 1963 für Verkehr und Energiewirtschaft), 1966 70 …   Universal-Lexikon

  • Liste der Biografien/Sp — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.