Marcel Pilet-Golaz


Marcel Pilet-Golaz
Conseiller fédéral suisse
Marcel Pilet-Golaz.gif
Marcel Pilet-Golaz

Mandats
51e conseiller fédéral
31 décembre 192831 décembre 1944
Élection 13 décembre 1928
Prédécesseur Ernest Chuard
Successeur Max Petitpierre
Biographie
Date de naissance 31 décembre 1889
Lieu de naissance Cossonay (canton de Vaud)
Date de décès 11 avril 1958
Lieu de décès Paris
Parti politique PRD

Coat of Arms of Switzerland.svg
Liste des conseillers fédéraux de Suisse

Marcel Pilet-Golaz, né le 31 décembre 1889 à Cossonay et mort le 11 avril 1958 à Paris, est une personnalité politique suisse membre du parti radical-démocratique.

Biographie

Bourgeois de Château-d'Œx, il obtient son doctorat en droit de l'Université de Lausanne en 1912, puis son brevet d'avocat. Il est ensuite major à l'armée dans un bataillon de fusiliers. Membre du parti radical, il est député au Grand Conseil du canton de Vaud entre 1921 et 1928, puis conseiller national entre 1925 et 1928 où il s'oppose notamment au droit de grève des fonctionnaires en 1926.

Il est élu au Conseil fédéral le 13 décembre 1928, à la tête du département de l'intérieur jusqu'en 1930 où il prend la tête du département des postes et des chemins de fer. En 1940, suite au décès de Giuseppe Motta, il devient directeur du département politique (département des affaires étrangères) qu'il garde, à l'exception d'un rapide retour au Département des postes et des chemins de fer à la fin de 1940, jusqu'à son départ en 1944. Il fut président de la Confédération en 1934 et en 1940.

En tant que président de la Confédération, il donne un discours à la nation, alors en pleine crise de confiance à la suite de la capitulation française, le 25 juin 1940, afin de rassurer la population[1]. Ce discours, approuvé par l'ensemble du Conseil fédéral, est ambigu car il parle d'une réforme autoritaire de la démocratie et est très mal perçu par la population. Outre l'admission tacite que la guerre est alors terminée, ce discours ne parle pas du rôle de l'armée et ne contient pas les termes de démocratie ou de neutralité[2]. L'ambiguïté augmente encore lorsqu'en septembre il reçoit des membres du Mouvement national suisse (pro-hitlérien).

Néanmoins, il applique la politique officielle de neutralité et d'indépendance. En tant que chef de la politique extérieure, Pilet-Golaz doit trouver un équilibre entre les exigences allemandes, les demandes des Alliés et la volonté de rester indépendante de la Suisse. La voie qu’il choisit alors, établissant un relativement bon rapport avec le Troisième Reich, fut très contestée, aussi bien pendant qu’après la guerre. Il crée alors le concept de « neutralité active » qui sera repris dans d'autres circonstances aux débuts du XXIe siècle[3]

Sa tentative d’entrer en contact secret avec l’Union soviétique que le gouvernement n'a jamais officiellement reconnue[4] en 1944 est sèchement refusée par celle-ci qui accuse publiquement le gouvernement suisse de mener une « politique pro-fasciste ». La presse et l'opinion publique rendent Pilet-Golaz responsable de cette politique et le poussent à la démission, ce qu'il fait le 7 novembre 1944[3]. Il se retire alors dans son domaine d'Essertines-sur-Rolle, sans jamais s'expliquer sur son action politique.

Références

  1. Fabienne Regard, Laurent Neury, « Extrait du discours tiré de Mémoire d'une Suisse en guerre ». Consulté le 2 janvier 2008
  2. Jean-Jacques Bouquet, « Entre les deux camps ». Consulté le 2 janvier 2008
  3. a et b Ron Hochuli, « Marcel Pilet-Golaz, la souveraineté à tout prix ». Consulté le 2 janvier 2008
  4. Géraldine Savary, « Note de lecture: En 1943, la Suisse et l'URSS ». Consulté le 2 janvier 2008

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marcel Pilet-Golaz de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marcel Pilet-Golaz — (* 31. Dezember 1889 in Cossonay; † 11. April 1958 in Paris) war ein Schweizer Politiker (FDP). Er gehörte 1929 bis 1944 dem Bundesrat an und war 1940 Bundespräsident sowie 1933 und 1944 Vizepräsident …   Deutsch Wikipedia

  • Marcel pilet-golaz — Conseiller fédéral suisse Marcel Pilet Golaz 51e conseiller fédéral Élu le 13  …   Wikipédia en Français

  • Marcel Pilet-Golaz — Member of the Swiss Federal Council In office December 13, 1928 – December 31, 1944 Preceded by Ernest Chuard Succeeded by …   Wikipedia

  • Pilet-Golaz — Marcel Pilet Golaz Marcel Pilet Golaz (* 31. Dezember 1889 in Cossonay; † 11. April 1958 in Paris) war ein Schweizer Politiker (FDP). Er gehörte 1929 bis 1944 dem Bundesrat an und war 1940 Bundes …   Deutsch Wikipedia

  • Pilet — ist der Familienname folgender Personen Marcel Pilet Golaz (1889–1958), Schweizer Politiker (FDP) Patrick Pilet (* 1981), französischer Rennfahrer R. Pilet (1858 ???), französischer Diplomat und erster Skiläufer auf dem Feldberg im Schwarzwald… …   Deutsch Wikipedia

  • Golaz — ist der Name folgender Personen: Donat Golaz (1852–1900), Schweizer Politiker (FDP) Marcel Pilet Golaz (1889–1958), Schweizer Politiker (FDP) Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort …   Deutsch Wikipedia

  • Pilet — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Patronymes 2 Canards 3 Voir au …   Wikipédia en Français

  • Liste von Personen namens Marcel — Dies ist eine Liste der in der deutschsprachigen Wikipedia vertretenen Personen namens Marcel. Marcel Achard (1899–1974), französischer Dramatiker und Schriftsteller Marcel von Allmen (1981–2001), Schweizer Mitglied einer rechtsextremen… …   Deutsch Wikipedia

  • Die Schweiz im Zweiten Weltkrieg — In diesem Artikel oder Abschnitt fehlen folgende wichtige Informationen: Geistige Landesverteidigung Politische Einigung Teils Vor Revisionistische Geschichtsdarstellung Du kannst Wikipedia helfen, indem du sie recherchierst und …   Deutsch Wikipedia

  • Список президентов и вице-президентов Швейцарии — В списке представлены президенты и вице президенты Швейцарии с 1848 года. Список президентов и вице президентов Швейцарии Год правления Президент Вице президент Фото Имя Партия Фото Имя Партия 1848 …   Википедия


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.