Comite national olympique et sportif francais


Comite national olympique et sportif francais

Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français
Logo Comité National et Sportif Français.gif
Sport(s) représenté(s) Omnisports
Création 1894
Président Denis Masseglia
Siège Paris
Site Internet Site officiel du CNOSF

Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) est à la fois le représentant du Mouvement Sportif français auprès du ministère de la Jeunesse et des Sports, le fédérateur des fédérations sportives françaises et le représentant national (l'unité propre à la France) du Comité international olympique (CIO). La mission du CNOSF est notamment d'engager et de diriger les délégations sportives françaises dans les différentes éditions des Jeux Olympiques.

À ces titres, et conformément à la loi (le code du sport notamment), le CNOSF est considéré par le ministère de la Jeunesse et des Sports comme une fédération, agréée, délégataire de « mission de service public ».

Depuis le 19 mai 2009, le président du CNOSF est Denis Masseglia, élu pour un mandat de quatre ans.


Sommaire

Histoire

Le Comité olympique français est fondé en 1894 par le Baron Pierre de Coubertin. Le président de la République Félix Faure en est le président d’honneur. Ce Comité où domine l'USFSA n'est pas permanent et se reforme à l'occasion de chaque olympiade. Cette situation perdure jusqu'en 1911. En s'appuyant sur le Comité national des sports créé par l'USFSA le 23 mai 1908, le comité olympique français devient permanent. Jusqu'en 1925, le président du CNS est également celui du COF. Lorsque Jules Rimet devient président du CNS, Justinien de Clary reste en poste comme président du COF. Les deux organismes restent toutefois très liés mais en 1952, le CIO demande au comité olympique français d'assurer son indépendance. La fusion entre les deux comités a lieu le 22 février 1972 et donne naissance au CNOSF moderne. En raison de statuts non conformes avec la charte du CIO, c'est toutefois encore l'ancien COF qui reste le seul interlocuteur officiel du CIO jusqu'au 28 mars 1973.

Présidents successifs

Fonctionnement

Le Comité national olympique et sportif français est une association de type sportif constituée selon la loi dite de 1901. Conformément au code du sport, le CNOSF a vocation à représenter le sport français auprès du Ministère de la Jeunesse et des Sports. Étant une association, le CNOSF est donc constitué de membres acquittant cotisation et ce conformément à la réglementation. Par vocation, et conformément à ses statuts, les membres du CNOSF sont des Fédérations sportives agréées délégataires. Conformément aux us et à la jurisprudence, l'adhésion à une association ne peut être obligatoire. Le Comité national olympique et sportif français se voit donc chargé par l'État français de représenter les intérêts non seulement de ses membres, mais aussi ceux des quelques fédérations délégataires non-encore adhérentes au CNOSF, ainsi que les fédérations agréées mais non titulaires d'une Délégation de Mission de Service Public.

En tant que représentant du CIO en France, le CNOSF a également pour rôle de représenter la France au niveau international et de contribuer à son rayonnement olympique, notamment en menant les actions suivantes : constituer, organiser et diriger la délégation française aux Jeux Olympiques et aux compétitions multisports régionales, continentales ou mondiales patronnées par le CIO, désigner la ville française qui peut présenter sa candidature à l’organisation des Jeux Olympiques,représenter la France dans les instances internationales olympiques (le CIO, l'Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO) et les Comités Olympiques Européens (COE)[1].

Grandes orientations

Représentant en France le Comité international olympique, le CNOSF se doit d'y promouvoir les valeurs universelles de l'olympisme. Par ailleurs, l'État, le code du sport et le ministère de la Jeunesse et des sports commandent au CNOSF de s'intéresser prioritairement à certaines directives, conformément à son agrément et à sa "Délégation de Mission de Service Public".

L'Agenda 21

« L'Agenda 21 du Sport français en faveur du développement durable… est une déclinaison de l'Agenda 21 du CIO adapté au contexte français » (Henri Sérandour, octobre 2003). Son adoption par le CNOSF est, notamment, l'officialisation de la place grandissante des sports de nature dans les pratiques sportives des Français, ainsi que du rôle d'"acteur majeur" que le sport a dans l'aménagement du territoire en France.

Une des applications pratiques découlant de l'adoption par le CNOSF de l'Agenda 21 est d'arriver à la mise en place d'un plan départemental des espaces, sites et itinéraires (PDESI) dans chaque département français. Ces plans départementaux, et les "Commissions départementales des espaces, sites et itinéraires" (CDESI) ont notamment vocation à concilier les intérêts des usagers des espaces naturels et ceux de la défense de l'Environnement.

Le sport au féminin

Sport et handicap

La lutte contre le dopage

Fédérations sportives reconnues par le CNOSF

Fédérations olympiques

Fédérations sportives nationales

Fédérations multisports ou affinitaires

Fédérations scolaires ou universitaires

Membres associés

Commission spécialisée équitation

Début 2006, pour des raisons de non-conformité de ses statuts, la Fédération française d'équitation (FFE) a perdu l'agrément et la délégation du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative.

Conformément à l'article L.131-19 du code du sport et suite à l'arrêté du même ministère du 29 septembre 2005, le Comité national olympique et sportif français récupère les prérogatives perdues par la FFE et met en place la Commission Spécialisée Equitation (CSE). Son rôle est notamment d'organiser dans un certain nombre de disciplines les compétitions à l'issue desquelles sont délivrés les titres internationaux, nationaux, régionaux et départementaux en sports équestres.

La FFE ayant retrouvé sa délégation le 21 décembre 2006, la Commission spécialisée équitation a cessé de se réunir après sa dernière séance du 4 décembre 2006.

Notes et références

Lien externe

  • Portail des Jeux olympiques Portail des Jeux olympiques
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Comit%C3%A9 national olympique et sportif fran%C3%A7ais ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Comite national olympique et sportif francais de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Comité National Olympique Et Sportif Français — Sport(s) représenté(s) Omnisports …   Wikipédia en Français

  • Comité National Olympique et Sportif Français — Sport(s) représenté(s) Omnisports …   Wikipédia en Français

  • Comité national olympique et sportif français — Sport représenté Omnisports Création 1894 …   Wikipédia en Français

  • Comité national olympique sportif français — Comité national olympique et sportif français Comité national olympique et sportif français Sport(s) représenté(s) Omnisports …   Wikipédia en Français

  • Comite national olympique — Comité national olympique Pour les articles homonymes, voir CNO. Un comité national olympique (CNO) est une subdivision du Comité international olympique (CIO) qui en compte 205. Ces comités fédèrent, sous l autorité du CIO, tout ou partie du… …   Wikipédia en Français

  • Comité National Olympique — Pour les articles homonymes, voir CNO. Un comité national olympique (CNO) est une subdivision du Comité international olympique (CIO) qui en compte 205. Ces comités fédèrent, sous l autorité du CIO, tout ou partie du mouvement sportif national.… …   Wikipédia en Français

  • Comité national olympique interfédéral belge — Comité national olympique Pour les articles homonymes, voir CNO. Un comité national olympique (CNO) est une subdivision du Comité international olympique (CIO) qui en compte 205. Ces comités fédèrent, sous l autorité du CIO, tout ou partie du… …   Wikipédia en Français

  • Comité national olympique — Pour les articles homonymes, voir CNO. Un comité national olympique (CNO) est une subdivision du Comité international olympique (CIO) qui en compte 205. Ces comités fédèrent, sous l autorité du CIO, tout ou partie du mouvement sportif national.… …   Wikipédia en Français

  • Comité régional olympique et sportif des Pays de la Loire — Le Comité régional olympique et sportif des Pays de la Loire (CROS des Pays de la Loire) est une association loi 1901, dont la création remonte à 1973. Il est le représentant régional des Pays de la Loire du Comité national olympique et sportif… …   Wikipédia en Français

  • Comite national des sports — Comité national des sports Histoire Le Comité olympique français (COF) fut fondé en 1894, L Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA) fut fondée fin 1887 en tant que fédération sportive française omnisports, s’ouvrit à partir de …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.