Chemins de Compostelle en France


Chemins de Compostelle en France
Chemins de
Saint-Jacques-de-Compostelle
en France *
Patrimoine mondial de l'UNESCO
Ottrott Chemin de Compostelle.JPG
Pays Drapeau de France France
Subdivision Aquitaine
Auvergne
Basse-Normandie
Bourgogne
Centre
Champagne-Ardenne
Île-de-France
Languedoc-Roussillon
Limousin
Midi-Pyrénées
Picardie
Poitou-Charentes
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Type Culturel
Critères (ii) (iv) (vi)
Numéro
d’identification
868
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 1998 (22e session)
Chemins de Compostelle contemporains en France.
Chemins de Compostelle contemporains en France.
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Dans le cadre des Chemins de Compostelle en France, 71 monuments ainsi que 7 portions de chemins sont inscrits depuis 1998 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO sous le titre officiel de « Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France ».

En sus de cette inscription au patrimoine mondial, les Chemins de Compostelle dans leur ensemble ont également obtenu le premier label Itinéraire culturel européen (ICE) du Conseil de l'Europe en 1987.

Sommaire

L'inscription

L'inscription des chemins de pèlerinage européens au Patrimoine mondial a fait l'objet d'une première recommandation du Conseil de l'Europe en 1984 (recommandation 987). En 1993, l'Espagne obtint de l'UNESCO l'inscription au Patrimoine mondial du Camino francés au titre « d’un paysage culturel linéaire continu qui va des cols des Pyrénées à la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle. » Outre 166 villes ou villages et plus de 1 800 bâtiments, a été classée une bande de trente mètres de part et d’autre du chemin.

En novembre 1996, le ministère français de la Culture engagea la préparation d'un dossier demandant l'inscription des chemins de Compostelle en France. Pour cela il choisit de présenter des sites « comportant des monuments majeurs et parfaitement attestés comme appartenant au pèlerinage jacquaire. » Le dossier français fut soumis à l'appréciation des experts de l’ICOMOS (International COuncil on MOnuments and Sites), en français « Conseil international des monuments et des sites ». Il fut ensuite examiné le 2 décembre 1998 par le Comité du patrimoine mondial réuni à Kyōto. Le site Internet de l'UNESCO justifie comme suit l'inscription des monuments français : « Tout au long du Moyen Âge, Saint-Jacques-de-Compostelle fut la plus importante de toutes les destinations pour d'innombrables pèlerins venant de toute l'Europe. Pour atteindre l'Espagne, les pèlerins devaient traverser la France, et les monuments historiques notables qui constituent la présente inscription sur la Liste du patrimoine mondial étaient des jalons sur les quatre routes qu'ils empruntaient. »

71 monuments présentés par la France pour leur appartenance aux chemins de Compostelle sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial. S'y ajoutent 7 tronçons de chemin. Mais la décision finale, numéro 868, (22COM VIIIB.1) ne retient ni les monuments ni les tronçons. Elle les considère comme un ensemble, un bien unique qu'elle définit comme : « Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France » et conclut « Le Comité a décidé d'inscrire cet ensemble sur la Liste du patrimoine mondial. » Il n'est plus question de monuments choisis sur dossier mais de l'ensemble des chemins. Ainsi l'UNESCO a posé l'équation 71+7=1.

L'arithmétique politique de l'UNESCO n'est pas celle du commun des mortels. Elle a servi l'ambition de la France de voir ses chemins de Compostelle reconnus comme l'avait été le Camino francés. Les chemins ne cessent de se développer et cette inscription va couvrir de plus en plus d'espace sans véritable justification. En outre, tous les monuments présentés par la France n'avaient pas un lien indiscutable avec Compostelle. L'examen détaillé de la liste permet de s'en rendre compte.

Liste des monuments inscrits

Aquitaine

Dordogne

Gironde

Landes

Lot-et-Garonne

Pyrénées-Atlantiques

Auvergne

Puy-de-Dôme

Haute-Loire

Basse-Normandie

Manche

Bourgogne

Nièvre

Yonne

Centre

Indre

Cher

Champagne-Ardenne

Marne

Île-de-France

Paris

Languedoc-Roussillon

Gard

Hérault

Limousin

Haute-Vienne

Midi-Pyrénées

Ariège

Aveyron

Haute-Garonne

Gers

Lot

Hautes-Pyrénées

  • Aragnouet : hospice du Plan et chapelle Notre-Dame-de-l’Assomption, connue sous le nom de chapelle des Templiers.
  • Gavarnie : église paroissiale Saint-Jean-Baptiste[1].
  • Jézeau : église Saint-Laurent.
  • Ourdis-Cotdoussan : église Saint-Jacques.

Tarn

Tarn-et-Garonne

Picardie

Somme

Oise

Poitou-Charentes

Charente-Maritime

Deux-Sèvres

  • Melle : église Saint-Hilaire.

Vienne

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Bouches-du-Rhône

Liste des tronçons inscrits

Sept portions de la Via Podiensis (ou Chemin du Puy), totalisant environ 160 km, font également l'objet d'une inscription :

  1. 22 km entre Aroue et Ostabat[2] (Pyrénées-Atlantiques).
  2. 17 km entre Nasbinals et Saint-Chély-d'Aubrac (Lozère et Aveyron).
  3. 17 km entre Saint-Côme-d'Olt et Estaing (Aveyron).
  4. 35 km entre Lectoure et Condom (Gers).
  5. 18 km entre Montredon et Figeac (Lot).
  6. 22,5 km entre Faycelles et Cajarc (Lot).
  7. 26 km entre Bach et Cahors (Lot).

Cette énumération conforte le Chemin du Puy comme itinéraire contemporain privilégié, même si la classification globale de l'UNESCO redonne leur chance aux autres chemins (cf supra).

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Bibliographie

Denise Péricard-Méa et Louis Mollaret, Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial, Ed. La Louve, Cahors, 2010, (ISBN 978-2-916488-34-9)

Liens externes

Notes

  1. a, b, c, d, e et f Biens à double-inscription (déjà inscrits individuellement sur la liste du patrimoine mondial avant qu'ils ne fassent partie du bien « Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France ».)
  2. Chemin d'Aroue à Ostabat au Patrimoine mondial

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chemins de Compostelle en France de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chemins de Compostelle — Pour les articles homonymes, voir Chemin. Article principal : Pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle. Chemins contemporains en Europe pour se rendre à Saint Jacques …   Wikipédia en Français

  • Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France — Pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle en France Le pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle est un pèlerinage catholique, dont le but est le tombeau de l apôtre Saint Jacques situé dans la crypte de la cathédrale de Saint Jacques de… …   Wikipédia en Français

  • Chemins de Saint-Jacques — Pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle en France Le pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle est un pèlerinage catholique, dont le but est le tombeau de l apôtre Saint Jacques situé dans la crypte de la cathédrale de Saint Jacques de… …   Wikipédia en Français

  • Chemins de Saint-Jacques de Compostelle — Pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle en France Le pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle est un pèlerinage catholique, dont le but est le tombeau de l apôtre Saint Jacques situé dans la crypte de la cathédrale de Saint Jacques de… …   Wikipédia en Français

  • France au Moyen Âge — Moyen Âge La visite d un chantier de bâtisseurs. Le Moyen Âge …   Wikipédia en Français

  • Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle — Chemin de Saint Jacques de Compostelle * Patrimo …   Wikipédia en Français

  • Pèlerin de Saint-Jacques-de-Compostelle — Statue de pèlerin à Puente la Reina Les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle se sont vu attribuer plusieurs noms selon les époques. Le plus connu est « Jacquet » (étymologiquement : celui qui va à Saint Jacques). Le mot… …   Wikipédia en Français

  • Saint-Jacques-de-Compostelle — Pour les articles homonymes, voir Saint Jacques. Saint Jacques de Compostelle Santiago de Compostela …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle — Présentation Nom local Catedral de Santiago de Compostela Culte Catholique romain …   Wikipédia en Français

  • Via Domitia (chemin de Compostelle) — Pour les articles homonymes, voir Via Domitia …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.