Première bataille d'Ypres

Première bataille d'Ypres

50° 51′ 51″ N 2° 53′ 44″ E / 50.8641, 2.8956

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille d'Ypres.
Bataille d'Ypres
First Battle of Ypres - Map.jpg
Carte de la bataille
Informations générales
Date du 29 octobre au 24 novembre 1914
Lieu Flandres
Issue Victoire décisive alliée
Belligérants
Flag of France.svg République Française
Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande
Flag of Belgium (civil).svg Royaume de Belgique
Drapeau: Empire allemand Empire allemand
Commandants
Flag of France.svg Joseph Joffre
Flag of France.svg Ferdinand Foch
Flag of the United Kingdom.svg John French
Flag of Belgium (civil).svg Albert Ier de Belgique
Flag of the German Empire.svg Erich von Falkenhayn
Flag of the German Empire.svg Albert de Wurtemberg
Flag of the German Empire.svg Rupprecht de Bavière
Flag of the German Empire.svg Gustav Hermann Karl Max von Fabeck
Flag of the German Empire.svg Alexander von Linsingen
Forces en présence
Flag of France.svg 3 989 103 hommes
Flag of the United Kingdom.svg 163 900 hommes
Flag of Belgium (civil).svg 247 000 hommes
Flag of the German Empire.svg 5 400 000 hommes
Pertes
Flag of France.svg 50 000 à 85 000 tués, blessés ou disparus
Flag of the United Kingdom.svg 52 395 tués, blessés ou disparus
Flag of Belgium (civil).svg 21 562 tués, blessés ou disparus
Flag of the German Empire.svg 134 315 tués, blessés ou disparus
Première Guerre mondiale
Batailles
Front de l’Ouest

Frontières (08-1914)Liège (08-1914)Anvers (09-1914)Grande Retraite (09-1914)1re Marne (09-1914)Course à la mer (09-1914)Yser (10-1914)1re Ypres (10-1914)1re Messines (10-1914)Hartmannswillerkopf (01-1915)Neuve Chapelle (03-1915)2e Ypres (04-1915)Artois (05-1915)Artois (09-1915)Loos (09-1915)Verdun (02-1916)Hulluch (04-1916)Somme (07-1916)Arras (04-1917)Vimy (04-1917)Chemin des Dames (04-1917)2e Messines (06-1917)3e Ypres (07-1917)Côte 70 (08-1917)1re Cambrai (11-1917)2e Cambrai (10-1918)4e Ypres (04-1918)Michael (05-1918)2e Marne (05-1918)Aisne (05-1918)Bois Belleau (06-1918)Château-Thierry (07-1918)Le Hamel (07-1918)Amiens (08-1918)Cent-Jours (08-1918) - L'Ailette (09-1918)


Front italien
1re Isonzo (06-1915)2e Isonzo (07-1915)3e Isonzo (10-1915)4e Isonzo (11-1915)5e Isonzo (03-1916)6e Isonzo (08-1916)7e Isonzo (09-1916)8e Isonzo (10-1916)9e Isonzo (11-1916)10e Isonzo (05-1917)Mont Ortigara (06-1917)11e Isonzo (08-1917)Caporetto (12e Isonzo) (10-1917)Piave (06-1918)Vittorio Veneto (10-1918)


Front de l’Est
Stallupönen (08-1914)Gumbinnen (08-1914)Tannenberg (08-1914)Lemberg (08-1914)Krasnik (08-1914)Lacs de Mazurie (I) (09-1914)Przemyśl (09-1914)Vistule (09-1914)Łódź (11-1914)Bolimov (01-1915)Lacs de Mazurie (II) (02-1915)Gorlice-Tarnów (05-1915)Varsovie (06-1915)Lac Naroch (03-1916)Offensive Broussilov (06-1916)Offensive Kerensky (07-1917)


Front du Moyen-Orient
Mésopotamie - CaucasePerse - Sinaï et Palestine - 1re Gaza - 2de Gaza - 3e Gaza - Beer-Sheva - Aqaba - Megiddo - Magdhaba - Rafa


Afrique et Méditerranée
Lai (08-1914)Sandfontein (09-1914)Tanga (11-1914)Naulila (12-1914)Jassin (01-1915)Dardanelles (02-1915)Gibeon (04-1915)Bukoba (06-1915)Salaita (02-1916)Beringia (05-1916)Negomano (11-1917)


Batailles navales
1re Heligoland (08-1914)Penang (10-1914)Coronel (11-1914)Falklands (12-1914)Dogger Bank (01-1915)Gotland (07-1915)Juttland (05-1916)Funchal (12-1916)Pas-de-Calais (04-1917)Détroit de Muhu (10-1917)2e Heligoland (11-1917)Zeebruges (04-1918)1er Ostende (04-1918)2e Ostende (05-1918)

La première bataille d'Ypres, aussi connue sous le nom de bataille des Flandres, fut la dernière bataille majeure de la première année de la Première Guerre mondiale qui eut lieu à Ypres en Belgique (1914).
Elle marque, avec la bataille de l'Yser, la fin de ce que l'on nomma la course à la mer.

Sommaire

Première bataille d'Ypres. Front occidental, Belgique

29 octobre - 24 novembre 1914

Le général Erich von Lindemann, chef d'état-major général, a progressivement renforcé les IVe et VIe armées allemandes autour de la ville d'Ypres, tenue par les britanniques, afin de pouvoir gagner les ports de Calais et Boulogne. Sur place, les allemands jouissent d'une supériorité numérique de 6 contre 1 et disposent davantage d'artillerie moyenne et lourde. Mais les Belges ouvrent les barrages protégeant les terres basses contre la mer, ce qui entraîne l'inondation de la plaine et contraint les allemands à reculer sur plusieurs points, ce qui va jouer un rôle important dans la suite des opérations.

Cependant, les offensives allemandes commencent bien, et malgré l'envoi de réserves française et britannique, les unités allemandes sont sur le point de percer la ligne au sud-est d'Ypres le 31 octobre. Mais la résistance acharnée des Français, des Britanniques et des Belges permet d'endiguer leur progression.

Au début de novembre, les Allemands renouvellent leur tentative de percée du front. Ils progressent et s'emparent de Dixmude, au nord d'Ypres, le 11 novembre. Cependant, les Britanniques, qui essuient le plus fort de l'attaque, refoulent les principaux assauts allemands le même jour. Malgré plusieurs charges allemandes les jours suivants, les combats diminuent. Le 12 novembre, les premières neiges annoncent la fin de la campagne.

La première bataille d'Ypres est un succès pour les Alliés, mais son coût est terrible. Les deux camps s'affairent maintenant à creuser des tranchées qui courront bientôt de la mer du Nord à la frontière suisse.

14 décembre 1914

Malgré la dégradation du temps et le renforcement des défenses allemandes, les Français et les Britanniques lancent une offensive générale depuis la mer du Nord jusqu'à Verdun. Ils pensent, à juste titre, qu'ils sont en supériorité numérique par rapport aux Allemands qui ont dépêché beaucoup de soldats depuis le front Est. Ils sous-estiment pourtant la résistance des tranchées et la bravoure des soldats allemands.

La plupart des attaques s'achèvent le 14 décembre, sans grand succès. Ce n'est qu'en Champagne, ou les soldats français ont avancé modérément, au prix de pertes humaines importantes, que les combats se poursuivent tout l'hiver. La première bataille de Champagne continue en 1915, mais ailleurs les combats cessent, et les deux camps comprennent qu'une victoire rapide est inconcevable.

La Première Guerre mondiale ne dure que depuis six mois et l'étendue des pertes humaines est sans précédent dans l'Histoire. Rien que sur le front occidental, les Français, les Belges et les Britanniques ont perdu plus d'un million d'hommes, dont une grande majorité de Français. Les Allemands comptent environ 675 000 soldats tués, blessés ou disparus au combat.

De même, les pertes humaines sur le front Est sont sans précédent. Quelque 275 000 Allemands ont été tués, blessés ou fait prisonniers. Le chiffre atteint un million pour les Austro-Hongrois et 1,8 million pour les Russes. Dans les Balkans, les Austro-Hongrois comptent 225 000 soldats tués, blessés, ou faits prisonniers, tandis que les pertes humaines s'élèvent à 170 000 hommes pour la Serbie.

La trêve de Noël

Article détaillé : Trêve de Noël.

À Noël, les soldats du front occidental étaient épuisés et choqués par l'étendue des pertes qu'ils avaient subies depuis le mois d'août. Ils étaient tristes. Au petit matin du 25 décembre, les Britanniques qui tenaient les tranchées autour de la ville belge d'Ypres entendirent des chants de Noël provenant des positions ennemies, puis découvrirent que des sapins de Noël étaient placés le long des tranchées allemandes. Lentement, des colonnes de soldats allemands sortirent de leurs tranchées et avancèrent jusqu'au milieu du no man's land, où ils appelèrent les Britanniques à venir les rejoindre. Les deux camps se rencontrèrent au milieu d'un paysage dévasté par les obus, échangèrent des cadeaux, discutèrent et jouèrent au football.

Ce genre de trêve fut courant là où les troupes britanniques et allemandes se faisaient face, et la fraternisation se poursuivit encore par endroits pendant une semaine jusqu'à ce que les autorités militaires y mettent un frein. Il n'y eut cependant pas de trêve dans le secteur où les Français et les Allemands s'affrontaient.

Liens internes

Liens externes

  • [1] Illustrations de François Flameng

Notes

  • François Flameng, peintre officiel de l'armée a immortalisé ces cruels événements, dans des croquis et dessins qui parurent dans la revue: L'Illustration

Bibliographie

  • Albert Londres, La bataille des Flandres six mois de guerre, 1915. (OCLC 179792642)
  • Général Verraux, La bataille des Flandres en 1917, Paris : G. van Oest, 1920. (OCLC 38792168)
  • Yves Buffetaut, Batailles de Flandres et d'Artois, 1914-1918, Paris : Tallandier, 1992. (OCLC 30607604)
  • Desmand Morton, Une histoire militaire du Canada; 1608-1991, Sillery: Les éditions du Septentrion, 1992, p. 205-206
  • George F.G. Stanley, Nos soldats; L'histoire militaire du Canada de 1604 à nos jours, Montréal: Les éditions de l'homme, 1980, p. 245-246



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Première bataille d'Ypres de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Première bataille d'ypres — Bataille d Ypres Carte de la bataille Informations générales Date du 29 octobre au 24 novembre 1914 …   Wikipédia en Français

  • Premiere bataille d'Ypres — Bataille d Ypres     Cette page d’homonymie contient une liste de différentes batailles, sièges ou guerres partageant le même nom. Si un lien interne vous a conduit sur cette page alors qu il existe un article détaillé, merci de le… …   Wikipédia en Français

  • Première Guerre mondiale - Première bataille d'Ypres — Bataille d Ypres     Cette page d’homonymie contient une liste de différentes batailles, sièges ou guerres partageant le même nom. Si un lien interne vous a conduit sur cette page alors qu il existe un article détaillé, merci de le… …   Wikipédia en Français

  • Première bataille de la Marne — Bataille de la Marne Soldats français embusqués derrière un fossé Informations générales Date du 5 septembre au 12 septembre, 1914 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Première bataille des lacs de Mazurie — Informations générales Date 7 septembre 15 septembre 1914 Lieu Prusse Orientale, aujourd hui Pologne Issue …   Wikipédia en Français

  • Premiere Bataille de la Marne — Première bataille de la Marne Bataille de la Marne Carte de la bataille Informations générales Date du 5 septembre au 12 septembre, 1914 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Premiere bataille de la Marne — Première bataille de la Marne Bataille de la Marne Carte de la bataille Informations générales Date du 5 septembre au 12 septembre, 1914 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Première bataille de la marne — Bataille de la Marne Carte de la bataille Informations générales Date du 5 septembre au 12 septembre, 1914 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Ypres (1914) — Bataille d Ypres     Cette page d’homonymie contient une liste de différentes batailles, sièges ou guerres partageant le même nom. Si un lien interne vous a conduit sur cette page alors qu il existe un article détaillé, merci de le… …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Ypres —     Cette page d’homonymie contient une liste de différentes batailles ou sièges partageant le même nom. Il y eut quatre batailles d Ypres durant la Première Guerre mondiale : Première bataille d Ypres (du …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»