Pharisiens


Pharisiens

Pharisaïsme

Religion
Religions abrahamiques :
Judaïsme - Christianisme - Islam
Cet article fait partie de la série sur le
Judaïsme

Projet | Portail | Catégorie
Juifs · Judaïsme · Mouvances
Rabbinique · Karaïte
Orthodoxe · Conservative · Réformé
Reconstructionniste ·
Histoire juive
Chronologie · Histoire ancienne · Schismes
Israël, Juda · Temples · L'exil à Babylone
Hasmonéens et Grecs · Sanhédrin
Guerres judéo-romaines · Ère des Pharisiens
Diaspora · Au Moyen Âge · En terre d'islam
Haskalah · Hassidisme · Aliyah
Pensée juive
Principes de foi · Dieu · Le peuple élu
Philosophie juive · Kabbalah
Éthique · Moussar · Hassidout
Eschatologie · Messie · L'Holocauste
Halakha · Cacheroute · Pudeur · Minyan · Tzedaka
Textes religieux
Torah · Tanakh · Talmud · Zohar · Midrash
Mishneh Torah · Tour
Shoulhan Aroukh · Tossefta · Mishna Broura
Ouvrages rabbiniques · Tanya · Kuzari · Piyyout
Villes saintes
Jérusalem · Tzfat · Hébron · Tibériade
Fêtes juives
Shabbat · Rosh Hashana · Yom Kippour
Soukkot · Sim'hat Torah · Hanoukka · 9 Av
10 Tevet · 15 Shvat · Pourim · Pessa'h
Rosh Hodesh · Shavouot · 3 Pélerinages
Grandes figures
Abraham · Isaac · Jacob/Israël
Les 12 Tribus d'Israël · Dix Tribus Perdues
Sarah · Rivka · Ra'hel · Léa
Moïse · Aaron · Myriam
Dvora · Ruth · David · Shlomo
Eliyahou · Yeshayahou · Yirmeyahou
Hillel · Shammaï · Rachi
Ibn Ezra · Ri"f · Rambam · Ramban
Gersonide · Saadia Gaon · Alter Rebbe
Besht · Tossafistes · Rabbenou Tam
Albo · Karo · Ovadia Yossef · Rosh
Lubavitcher Rebbe · Moshe Feinstein
Le judaïsme au quotidien
Brit · Bar mitzvah · Shiddou'h · Mariage
Niddah · Nomination · Pidyon HaBen · Deuil
Fonctions religieuses
Rabbi · Rebbe · Hazzan
Cohen/Prêtre · Mashgia'h · Gabbaï
Mohel · Dayan · Rosh yeshiva
Bâtiments religieux
Trois Temples · Synagogue
Mikvé · Soukka · Mishkan
Liturgie et offices de prière
Sha'harit · Min'ha · Ma'ariv
Moussaf · Ne'ila · Havdala · Cantillation
Prières
Shema · 'Amida · Alenou · Kol Nidre
Kaddish · Hallel · Ma Tovou
Objets de culte
Tallit · Tefillin · Kippa · Sefer Torah
Houmash · Siddour
Tzitzit · Mezouza · Menora · Shofar
4 Espèces · Kittel · Gartel · Yad
Le judaïsme et les autres religions
Christianisme · "Judéo-chrétien" · Islam
Catholicisme · Réconciliation · Pluralisme
"Judéo-islamique" · Fois abrahamiques
Mormonisme · Lois noahides · Autres

Le pharisaïsme est un courant de la pensée juive dont les adeptes sont appelés pharisiens.

Le mot pharisien vient du terme hébreu péroushim (פרושים) qui signifie séparés. Le respect sourcilleux de la Loi Juive forçait en effet les Juifs pieux à se séparer de la majorité assimilée au monde gréco-latin pour des raisons rituelles. Comme décrit par Maïmonide dans son commentaire de la mishna Haguiga 2:7 : « Ceux qui se gardent de l’impureté en toute circonstance, y compris lorsqu’ils réalisent des activités ordinaires – ne nécessitant pas d’être nécessairement en état de pureté ou de sainteté – sont appelés "péroushim" ».

Sommaire

Idéologie

Les Pharisiens se définissent avant tout comme un mouvement de stricte observance religieuse. Ils passent en effet, selon la formule de Flavius Josèphe, « pour l’emporter sur les autres Juifs par la piété et, par une interprétation plus exacte de la Loi ». Ils font ainsi de la surenchère par rapport à la pratique commune. Leur objet c’est, selon la formule d’un de leurs docteurs, « de faire une haie à la Torah ».

C’est précisément parce que la haie dressée par eux autour de la Torah les mettait à l’abri d’un syncrétisme véritable que les Pharisiens ont pu se montrer accueillants à des influences du dehors.

Leur capacité à faire évoluer le dogme juif tient au rôle qu'ils dévoluent à la Loi orale. En effet, ils vont au-delà du texte écrit et au nom de la tradition orale, révélée à Moïse en même temps que la Loi écrite, ils le précisent et l’enrichissent. Leur soumission à la Loi orale les place en opposants aux sadducéens qui ne reconnaissent pas son autorité. Elle impliquera le développement de la synagogue comme lieu où l'on interprète la loi. La pharisaïsme est ainsi à l'origine du rabbinisme et de la mise par écrit de la Loi orale dans le Talmud.

La Loi orale devient donc un objet d'étude plus important encore que le Pentateuque, puisque celle-ci condense et réunit tous les écrits du Tanakh au moyen d'études de la Guémara sur ces versets.

À l'inverse des zélotes, les pharisiens s'impliquent peu dans la politique. Ils sont disposés à accepter une occupation étrangère pour autant que la liberté de culte leur soit garantie mais ils sont intraitables sur ce point et rejoindront la lutte armée chaque fois que cette liberté sera entravée.

Histoire

Les origines du pharisaïsme sont obscures. Il semblerait que cette idéologie ait lentement mûri au sein des générations de Scribes et de Sages associés aux travaux du Sanhédrin. Son affirmation comme mouvement conscient et organisé est dû à la révolte des Macchabées contre l'hellénisme apparu sous la domination syrienne au IIe siècle av. J.-C..

Sous la domination hasmonéenne, les Pharisiens sont en compétition avec les Saduccéens pour la direction spirituelle de la Judée et du peuple juif. Ils semblent être un mouvement possédant une forte assise populaire constituée de fermiers et de citadins pieux. Au contraire, les Saduccéens semblent représenter les intérêts de la caste sacerdotale traditionnellement associée au pouvoir politique.

Lors de la destruction du Temple de Jérusalem par les Romains et de la dispersion des Juifs, seuls subsisteront les Pharisiens. Ils sont les seuls en effet à être en mesure de s'accommoder de la disparition du Temple et à disposer d'une structure alternative pour cultiver la tradition. Dès lors, le terme de pharisaïsme tombe en désuétude puisqu'il se confond avec le judaïsme.

Prosélytisme

Le prosélytisme juif est un produit pharisien même si son acceptation varie selon les Sages. Alors que certains se détournent avec horreur des païens impies et impurs, voués à l’extermination[réf. nécessaire], d’autres, mettant en pratique l’enseignement d'Isaïe, s’efforcent de les gagner à la vraie foi et à la pratique de la Loi.

Hillel, le plus célèbre des pharisiens aurait répondu à un prosélyte potentiel qui le sommait de résumer la Loi pendant qu'il tenait sur une jambe : "Ce qui t'est haïssable, ne le fais pas à ton prochain. C'est là toute la Torah, le reste est commentaire. Va et étudie la!"

Christianisme

Dans l'évangile de Luc, la Parabole du pharisien et du publicain présente le pharisien comme un homme fat et superficiel attaché à la lettre et non à l'esprit de la Loi. Par ailleurs, Paul de Tarse, l'apôtre Paul, est lui-même un pharisien à l'origine. Or, alors qu'à Alexandrie le christianisme primitif se développe en tant que secte juive, sens premier de ce que l'on nomme judéo-christianisme, Paul se soucie de développer le mouvement parmi les nations, et pour cela, il va concentrer sa doctrine sur le suivi de l'enseignement de Jésus en affranchissant le christianisme des lourdes obligations de la religion hébraïque.

Dans l'ensemble du Nouveau Testament, le pharisaïsme est condamné pour son culte rendu à une tradition orale humaine qui pervertit la Torah révélée de Dieu.

Pharisiens notoires

Wikisource

Histoire des Juifs par Heinrich Graetz

Notes


  • Portail de la culture juive et du judaïsme Portail de la culture juive et du judaïsme
Ce document provient de « Pharisa%C3%AFsme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pharisiens de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • PHARISIENS — Le mot «pharisiens» n’est que la translitération du grec pharisaioi , lui même décalque direct de la forme emphatique araméenne perishayy , dérivée de l’hébreu perush 稜m qui, selon l’étymologie la plus probable, signifie «séparés». L’origine du… …   Encyclopédie Universelle

  • JÉSUS — Il est peu de personnages historiques dont l’influence sur l’histoire de l’humanité ait été aussi grande que celle de Jésus, eu égard à la durée exceptionnellement courte de sa prédication. Il n’a pas fondé de religion et sa vie n’est en rien… …   Encyclopédie Universelle

  • pharisien — pharisien, ienne [ farizjɛ̃, jɛn ] n. • phariseu 1190; lat. ecclés. pharisæus, gr. pharisaios, de l hébr. perûshîm « les séparés, ceux qui sont à part » 1 ♦ Antiq. Les pharisiens : juifs qui vivaient dans la stricte observance de la Loi écrite… …   Encyclopédie Universelle

  • Christianisme ancien — Parler de christianisme ancien pose déjà un débat quant aux dates de commencement et de fin de la période selon qu on adopte: une perspective théologique, la synthèse historique selon l école européenne, la nouvelle analyse historique selon l… …   Wikipédia en Français

  • Jésus de Nazareth —  Cet article traite de l aspect historique de Jésus de Nazareth. Pour Jésus en tant que Christ pour les chrétiens, voir Jésus Christ. Pour Jésus en tant que prophète de l islam, voir Îsâ …   Wikipédia en Français

  • Pharisaïsme — Le pharisaïsme est un courant de la pensée juive durant la période de la fin du deuxième Temple dont les adeptes sont appelés pharisiens. D après Flavius Josèphe, ils représentaient l une des trois grandes organisations religieuses en Eretz… …   Wikipédia en Français

  • Première Guerre judéo-romaine — Pour les articles homonymes, voir Guerres judéo romaines. Première guerre judéo romaine Judée au Ier siècle de l ère chrétienne …   Wikipédia en Français

  • Jesus — Jésus de Nazareth Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Jesus de Nazareth — Jésus de Nazareth Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Judaïsme pharisien — Pharisaïsme Religion Religions abrahamiques : Judaïsme Christianisme Islam     …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.