Laval (Quebec)

Laval (Québec)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laval.
Laval

Laval City Hall.JPG

Laval (Québec)#Armoiries
Détail

Laval (Québec)#Drapeau
Détail
Administration
Pays Canada Canada
Province Québec Québec
Région Laval
Statut municipal Ville
Arrondissements Auteuil, Chomedey, Duvernay, Fabreville, Îles-Laval, Laval-des-Rapides, Laval-sur-le-Lac, Laval-Ouest, Pont-Viau, Sainte-Rose, Sainte-Dorothée, Saint-François, Saint-Vincent-de-Paul, Vimont
Constitution 6 août 1965
Maire
Mandat en cours
Gilles Vaillancourt
2005 - 2009
Site Web http://www.ville.laval.qc.ca/
Démographie
Population 376 845 hab. (2006)
Densité 1536 hab./km2
Gentilé Lavallois, Lavalloise
Langue(s) officielle(s) Français
Géographie
Coordonnées
géographiques
45° 36′ 34″ Nord
       73° 43′ 02″ Ouest
/ 45.609475, -73.717232
Altitudes mini. m — maxi. m
Superficie 245 40 km2
Fuseau horaire EST ( UTC-5 )
Indicatif +1 450
Code géographique 24 65005
Canada location map.svg
Laval

Laval est à la fois une région administrative, une municipalité régionale de comté et une ville de la province de Québec. Elle est située sur l'île Jésus, en banlieue nord de Montréal dont elle est séparée par la rivière des Prairies. La rivière des Mille Îles sépare Laval de la Couronne Nord.

Avec sa population de 376 845 habitants, Laval est la troisième ville la plus peuplée du Québec; elle est aussi l'une des villes du Québec ayant la plus grande superficie. 75 % des habitants ont comme langue maternelle le français, 6 % l'anglais et 18 % sont allophones. 81 % de la population est chrétienne catholique.

Sommaire

Histoire

Laval fut baptisée du nom de l'un des premiers propriétaires de l'île Jésus, François de Montmorency-Laval, le premier évêque catholique du Québec. Au cours des siècles, des agriculteurs s'installèrent sur l'île Jésus (plusieurs maisons centenaires sont encore habitées). Les sols très fertiles de la région amenèrent cette agriculture très présente. Tout comme Montréal, Laval abritait une végétation douce, un milieu humide donnait lieu à de nombreuses forêts de feuillus. Une biodiversité très développée y régnait. C'est aujourd'hui une immense banlieue très résidentielle et légèrement industrielle. Heureusement, quelques espaces agricoles furent préservés par le gouvernement, et donc, de rares boisés demeurent, témoins de l'industrialisation et porteurs du souvenir de l'histoire de l'île Jésus. Elle fut rattachée en 1965 lorsque le gouvernement du Québec fusionna les 14 municipalités qui constituaient le comté de Laval:

Depuis, la ville est divisée en 6 secteurs administratifs.

  • 1- Saint-Francois, Saint-Vincent-de-Paul, Duvernay
  • 2- Pont-Viau, Laval-des-Rapides, Renaud
  • 3- Chomedey, excluant Renaud
  • 4- Fabreville-Ouest, Sainte-Dorothée, Laval-Ouest, Îles-Laval et Laval-sur-le-Lac
  • 5- Fabreville-Est, Sainte-Rose
  • 6- Auteuil et Vimont

Élections municipales

Laval est divisé en 21 district électoraux municipaux ayant chacun un conseiller municipal.

  • 1- Saint-François (pop. 16 499 hab.)
  • 2- Saint-Vincent-de-Paul (pop. 15 195 hab.)
  • 3- Val-des-Arbres (pop. 13 394 hab.)
  • 4- Duvernay - Pont-Viau (pop. 14 025 hab.)
  • 5- Marigot (pop. 16 115 hab.)
  • 6- Concorde-Bois-de-Boulogne (pop. 15 497 hab.)
  • 7- Renaud (pop. 13 912 hab.)
  • 8- Vimont (pop. 13 363 hab.)
  • 9- Saint-Bruno (pop. 17 103 hab.)
  • 10- Auteuil (pop. 14 512 hab.)
  • 11- Laval-des-Rapides (pop. 13 742 hab.)
  • 12- Souvenir-Labelle (pop. 15 088 hab.)
  • 13- Abord-à-Plouffe (pop. 17 317 hab.)
  • 14- Chomedey (pop. 17 586 hab.)
  • 15- Saint-Martin (pop. 18 099 hab.)
  • 16- Sainte-Dorothée (pop. 15 284 hab.)
  • 17- Laval-les-Îles (pop. 15 144 hab.)
  • 18- Orée-des-Bois (pop. 15 640 hab.)
  • 19- Marc-Aurèle-Fortin (pop. 14 982 hab.)
  • 20- Fabreville (pop. 16 794 hab.)
  • 21- Sainte-Rose (pop. 17 132 hab.)

Depuis 1989, le maire de Laval est Gilles Vaillancourt.

Des élections ont lieu tous les quatre ans.

  • Élection lavalloise de 2005

Les maires de Laval

Carte de localisation de la ville de Laval
  • M. Jean-Noël Lavoie; 1965, maire fondateur
  • M. Jacques Tétreault; 1965-1973
  • Dr Lucien Paiement; 1973-1981
  • M. Claude U. Lefebvre; 1981-1989
  • M. Gilles Vaillancourt; 1989-à aujourd'hui

Sports

Le Service de police de la Ville de Laval

Instauré en 1965, il salarie 500 officiers de police armés de pistolets SIG-Sauer P228 (9 mm Para/13 coups).

Secteurs

Il existe six postes de quartiers:

  • CPS/PDQ 1 - Saint-François, Saint-Vincent-de Paul et Île Duvernay
  • CPS/PDQ 2 - Pont-Viau, Duvernay, Laval-des-Rapides
  • CPS/PDQ 3 - Chomedey
  • CPS/PDQ 4 - Laval-Ouest, Laval sur le lac et Sainte-Dorothée
  • CPS/PDQ 5 - Sainte-Rose et Fabreville
  • CPS/PDQ 6 - Vimont et Auteuil

Hiérarchie et grades

Drapeau

Ca-lav.gif

Sur un champ blanc-jaune, l'emblème de Laval illustre le modernisme d'une ville en pleine expansion. Le signe de la ville symbolise le L de Laval. Les couleurs utilisées ont également une signification importante :

  • le pourpre représente habituellement la richesse et représente ici le grand potentiel économique de Laval ;
  • le bleu symbolise la qualité de vie et l'aménagement d'une ville humaine.

Le L de Laval est formé de cubes qui représentent le développement de Laval. Les lettres de la signature Laval sont liées l'une à l'autre pour rappeler la fusion des 14 municipalités de l'île Jésus.

Le logo de Laval existe depuis au moins les années 1980, le drapeau au moins depuis les années 1990.

Économie

Laval a une économie surtout centrée sur les secteurs de la haute technologie et des services. Elle possède de nombreux laboratoires pharmaceutiques mais aussi des carrières de minerais et un secteur agricole persistant. Laval a fait beaucoup d'efforts depuis quelques années pour se détacher de son côté banlieusard, notamment par des tentatives de construction de centre-ville. Malgré de grands centres commerciaux, notamment le Centropolis, Laval n'a pas su créer une centralité notamment à cause de l'obligation du déplacement en automobile et l'artificialité du centre-ville.

Transport

Laval est traversée par plusieurs autoroutes, routes provinciales et une partie du métro de Montréal.

Réseau routier

Autoroutes

Routes provinciales

Incidents

  • Le 18 juin 2000, pendant des rénovations sur le viaduc Du Souvenir surplombant l'autouroute 15, le tablier sud du viaduc s'est écroulé sur l'autoroute causant la mort d'une personne[1][2].
  • Le 30 septembre 2006, le viaduc De la Concorde qui passe au-dessus de l'autouroute 19 (Papineau) s'est soudainement écroulé tuant ainsi 5 personnes.[3] Aussi voir: Effondrement du viaduc de la Concorde

Transport en commun

Laval a un excellent réseau de "transport en commun".On y compte des autobus, un métro (3 stations) et un train de banlieue

Métro

  • En avril 2007, le Métro de Montréal fut prolongé jusqu'à Laval avec trois nouvelles stations. La construction débuta en 2003 et a été terminée en avril 2007, deux mois plus tôt que prévu, pour la somme de 745 M$ payée entièrement par le gouvernement du Québec. À cette somme, s'ajoutera un 12,4 M$ qui servira à la construction d'un deuxième édicule à la station Cartier. Ce nouvel édicule se situe au coin nord-est de l'intersection Cartier / Des Laurentides dans le petit parc des Libellules appartenant à la ville de Laval. Cet édicule sera relié au premier édicule situé au coin sud-ouest de l'intersection par un passage piétonnier de 120 mètres de long sous les boulevards Cartier et Des Laurentides et permettra ainsi aux habitants du quartier Pont-Viau de rejoindre la station Cartier à pied sans à avoir à traverser la dangereuse intersection Cartier / Des Laurentides. Cet édicule était prévu dans les plans de départ mais a dû être sacrifié lorsque les estimés de la construction du métro de Montréal à Laval sont passés de 179 M$ (1998) à 803,6 M$ (2006). Grâce à une forte demande populaire dans ce secteur, le projet est revenu sur la table et sera finalement complété pour 2009.
  • Les stations du métro de Montréal à Laval sont Cartier, De la Concorde et Montmorency. L'arrivée du métro était longuement attendue étant donné que ce prolongement était une promesse datant des années 1960. Rappelons cependant qu'à l'époque le métro devait n'avoir qu'une station terminale, au même endroit que le métro Cartier, avec un garage d'entretien à l'arrière empêchant ainsi tout prolongement futur sur le territoire lavallois.
  • Le 22 juillet 2007, le maire de Laval, Gilles Vaillancourt, a annoncé qu'il voudrait boucler la Ligne orange de la station Montmorency jusqu'à la station Côte-Vertu avec l'addition de 6 nouvelles stations (3 à Laval et 3 à Montréal) en passant par le Terminus du Carrefour Laval. Il propose que Transports Québec mette 100 M$ de côté annuellement pour payer le projet qui est estimé à plus de 1,5 milliard de dollars[1].

Une carte Google du réseau de métro de Montréal, incluant les stations à Laval, peut être vue à Montreal-Laval Subway Map Mashup.

Train de banlieue

L'Agence métropolitaine de transport gère 2 lignes de trains de banlieue sur l'île de Laval. Les lignes Montréal/Blainville–Saint-Jérôme et Montréal/Deux-Montagnes font le lien entre Laval et le centre-ville de Montréal en moins de 30 minutes. Au total, 5 gares sont situées sur l'île.

Tableau récapitulatif des gares de train de banlieue et stations de métro à Laval

Ligne Montréal/Blainville–Saint-Jérôme Ligne Montréal/Deux-Montagnes Ligne 2 - Orange
Sainte-Rose Sainte-Dorothée Montmorency
Vimont Île-Bigras De la Concorde
De la Concorde Cartier

Autobus

Voir la page de la Société de transport de Laval (STL) pour des information précises sur le réseau de transport en commun. Le réseau de la STL est constitué de 35 lignes régulières, 2 lignes d'heure de pointe, 2 train-bus, 3 lignes express, 1 circuit communautaire et plusieurs taxis collectifs.

Il y a quelques voies réservées pour autobus sur les routes de Laval:

  • Sur le boulevard Chomedey entre le boulevard le Carrefour et le boulevard Keller à Montréal, la voie de droite est réservée pour autobus de 6 h 30 à 9 h 30 en direction sud et de 15 h 30 à 18 h 30 en direction nord.
  • Sur le boulevard des Laurentides entre le boulevard Saint-Martin et le boulevard Gouin à Montréal, la voie du centre est réservée pour les autobus aux heures de pointes du matin et du soir.
  • Sur le boulevard Notre-Dame entre la rue Alton-Goldbloom et la 75e Avenue, la voie de droite est réservée pour les autobus en direction ouest de 15 h 30 à 18 h 30 et en direction est de 6 h 30 à 9 h 30. Sur le même boulevard la voie de droite en direction ouest entre la 75e Avenue et la rue Vincent-Massey est réservée aux autobus en tout temps.
  • Sur le boulevard de la Concorde entre le boulevard de l'Avenir et la rue de Roanne, les voies de droite sont réservées aux autobus entre 6 h 30 et 9 h 30 et entre 15 h 30 et 18 h 30 dans les deux directions.

Trolleybus

  • Le 16 mars 2009, le président directeur général de la société de transport de laval a annoncé, en partenariat avec Hydro-Québec et Transports Québec, un investissement de 625 000$ dans une étude de faisabilité pour la réintroduction des trolleybus au Québec sur le territoire lavallois. Rappelons que les trolleybus ont déjà circulé à Montréal entre 1937 et 1966. Le projet initial comprendrait quatre lignes sur les boulevards des Laurentides (Bleu), de la Concorde (Rose), Notre-Dame (Rouge) et Curé-Labelle (vert). Cette étude devra se terminer à l'automne 2009.[4]

Activités et attraits touristiques

  • Parcs naturels : le Centre de la Nature, le Parc de la Rivière des Mille-Îles, Parc régional du Bois de Belle-Rivière
  • Centres commerciaux : le Carrefour Laval, Centropolis, Centre Laval, Centre Duvernay
  • La Centrale électrique Rivière-des-Prairies
  • Le musée Armand-Frappier
  • La récréathèque


Municipalités limitrophes

Jumelages

Laval est associé à deux villes différentes :

  • Laval (France), depuis 1984
  • Petah Tikva, Israël, depuis 1986

Laval entretient environ dix accords de coopération économique et culturelle avec des villes telles que Markham, Ontario; Ribeira Grande, Açores, Portugal (depuis jan. 2004); Nice, France; Grenoble, France; Mudanjiang, Chine et Pedro Aguirre Cerda, Chili.[5]

Voyez aussi

Références

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de Montréal Portail de Montréal
  • Portail du Québec Portail du Québec
  • Portail du Canada Portail du Canada
Ce document provient de « Laval (Qu%C3%A9bec) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Laval (Quebec) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Laval, Quebec — Laval   City   Ile Jesus …   Wikipedia

  • Laval, Québec — Laval (Québec) Pour les articles homonymes, voir Laval. Laval …   Wikipédia en Français

  • Laval (Québec) — Laval Lage in Québec …   Deutsch Wikipedia

  • Laval (Québec) — Pour les articles homonymes, voir Laval. Laval Hôtel de ville de Laval …   Wikipédia en Français

  • Laval (Quebec) — LavalLaval Región de  Canadá …   Wikipedia Español

  • Hampton Inn & Suites Laval Quebec Canada — (Laval,Канада) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес: 1 …   Каталог отелей

  • Sainte-Angèle-de-Laval, Quebec — Sainte Angèle de Laval is a community of the city of Bécancour, Quebec. Bordering as it does the Saint Lawrence River, Sainte Angèle de Laval has a strong naval history; among other things, a Sea Cadet training centre, the CSTC HMCS Quebec,… …   Wikipedia

  • Laval Dynamites — Full name Laval Dynamites Nickname(s) Les Dynamites Founded 1997 Dissolve …   Wikipedia

  • Laval-ouest — est un quartier de la ville de Laval (Québec), situé dans l ouest de l île Jésus. Il est délimité au nord est par Fabreville, au sud est par Sainte Dorothée, au sud ouest par Laval sur le Lac et au nord ouest par la rivière des Mille Îles. Sur l… …   Wikipédia en Français

  • Laval — es el nombre de: Una ciudad, una región y un condado del Quebec, Canadá, perteneciente a la Región Metropolitana de Montreal: véase Laval (Quebec). Un archipiélago en el que está localizada dicha ciudad: véase Îles Laval. Una universidad del… …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”