Amfreville-la-Mivoie

Amfreville-la-Mi-Voie

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amfreville.
Amfreville-la-Mi-Voie

Ajouter une image

Administration
Pays France
Région Haute-Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Canton Boos
Code Insee abr. 76005
Code postal 76920
Maire
Mandat en cours

Intercommunalité Agglomération de Rouen
Démographie
Population 3 056 hab. (2006)
Densité 786 hab./km²
Géographie
Coordonnées 49° 24′ 10″ Nord
       1° 07′ 52″ Est
/ 49.4027777778, 1.13111111111
Altitudes mini. 3 m — maxi. 145 m
Superficie 3,89 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Amfreville-la-Mi-Voie est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime et la région Haute-Normandie.

Ses habitants sont les amfrevillais et les amfrevillaises.

Sommaire

Géographie

Amfreville-la-Mi-Voie est situé à 5 km au sud de Rouen, sur la rive droite de la Seine. Elle est desservie par la ligne 11 du réseau TCAR.

Commune du pays de Rouen ou Rouënnais située dans le canton de Boos.

Histoire

Les formes anciennes Offredivilla, Offrevilla 1205 et Offreville jusqu'au XVIe siècle, nous font hésiter à voir un anthroponyme analogue à celui des autres Amfreville de Normandie qui contiennent le nom scandinave Asfrid qui a donné les noms de famille Anfry et Lanfry, souvent « franquisé » en Ansfred, Anfray. On peut avoir recours à son équivalent anglo-scandinave Osferth.

D'ailleurs, la toponymie ancienne des environs est constituée de nombreux noms anglo-scandinaves : Boos, Belbeuf, Le Thuit, Normare, Bouquelon, Inglemare, etc. Autre indice de l'origine scandinave des Amfreville : ils sont tous situés en Normandie et qui plus est dans la zone des toponymes anglo-scandinaves.

L’appellation « la mi-voie » vient du fait que jadis une seule berge était aménagée pour le halage ,la rive gauche de la seine étant innondable et donc souvent marécageuse ,les ouvriers du fleuve n'avaient que le choix de passer par Amfreville la mi-voie (de halage).

Autrefois commune industrielle (fabrique d’alun ou de nitrate de plomb, fonderie…) et berceau de la batellerie (chantiers navals), Amfreville ne compte plus actuellement qu’une seule entreprise importante, Tréfimétaux ,devenu Pirelli puis Prysmian, spécialisée dans la fabrication de câbles.

Considérée pendant de très nombreuses années uniquement comme un axe de circulation (on comptait jusqu’à 18 000 véhicules par jour en centre-ville), la commune respire depuis l’ouverture de la déviation de la RN15 en 1997 (aujourd'hui, RD 6015), mais y a perdu plus de 50% de ses commerçants . Cet évènement a permis d’engager la réhabilitation du centre-ville et d’accélérer la mutation décidée il y a une quinzaine d’années avec l’urbanisation de la zone pavillonnaire des Hauts Vallons .

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
Maurice Keittinger manufacturier
1967 Léopold Féret
Bernard Langlois PCF
1983 Claude Avisse PS
mars 2008 Luc Von Lennep PS Instituteur
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
2389 2430 2093 2509 2556 2869 3056
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Centre Culturel Simone Signoret

Implanté en bordure de Seine, sur l’emplacement de l’ancien château d’Amfreville, pour remplacer la salle des fêtes ne répondant plus aux normes de sécurité, ce bâtiment possède une architecture contemporaine.

Église Saint-Remi

De style « renaissance byzantine » (unique dans la région), elle a été érigée en centre ville en 1908 pour remplacer l’ancienne église devenue vétuste et difficile d’accès.

La Mairie

Achevée en 1884, sous la troisième République, après bien des difficultés techniques et financières, la nouvelle école de garçons et le logement du directeur ont laissé place au cours du temps à la mairie et au musée du patrimoine des écoles.

Parc Lacoste

Grâce aux nombreux sentiers qui y ont été aménagés, ce parc communal aux essences d’arbres riches et variées permet aux randonneurs de jouir de vues imprenables sur la vallée de la Seine et de rejoindre toutes les communes du plateau.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Salon toutes collections le dernier dimanche de janvier

Notes et références


Liens externes

  • Portail de la Seine-Maritime Portail de la Seine-Maritime
Ce document provient de « Amfreville-la-Mi-Voie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amfreville-la-Mivoie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amfreville-la-Mi-Voie — Pour les articles homonymes, voir Amfreville …   Wikipédia en Français

  • Route nationale 15 (France) — La route nationale 15, ou RN 15, était une route nationale française reliant Bonnières sur Seine (Yvelines) au Havre (Seine Maritime). Le décret du 5 décembre 2005 ayant entraîné son déclassement quasi intégral (hormis la traversée de… …   Wikipédia en Français

  • Metro de Rouen — Tramway de Rouen  Pour l ancien réseau de tramway, voir Ancien tramway de Rouen. Tramway de Rouen …   Wikipédia en Français

  • Métro De Rouen — Tramway de Rouen  Pour l ancien réseau de tramway, voir Ancien tramway de Rouen. Tramway de Rouen …   Wikipédia en Français

  • Métro de Rouen — Tramway de Rouen  Pour l ancien réseau de tramway, voir Ancien tramway de Rouen. Tramway de Rouen …   Wikipédia en Français

  • Métro de rouen — Tramway de Rouen  Pour l ancien réseau de tramway, voir Ancien tramway de Rouen. Tramway de Rouen …   Wikipédia en Français

  • Métro léger de Rouen — Tramway de Rouen  Pour l ancien réseau de tramway, voir Ancien tramway de Rouen. Tramway de Rouen …   Wikipédia en Français

  • Tramway de Rouen —  Pour l ancien réseau de tramway, voir Ancien tramway de Rouen. Tramway de Rouen …   Wikipédia en Français

  • Transports en commun de l'agglomération rouennaise — Logo de TCAR Création 25 mai 1977 Dates clés 1994  …   Wikipédia en Français

  • Route nationale 13bis — N 13BIS Historique Déclassements N 15, puis D 915 et D 6015 Caractéristiques Direction sud est / ouest …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”