Alphabet De L'espéranto

Alphabet de l'espéranto

L'espéranto s'écrit à l'aide de 28 lettres, dont 22 proviennent directement de l'alphabet latin de base, et dont les 6 autres, également issues de cette base, sont agrémentées d'un accent. Chacune de ces 28 lettres, accentuée ou non, est une lettre à part entière, ayant sa place dans l'ordre alphabétique et son entrée dans les dictionnaires.

L'existence de ces lettres accentuées est justifiée par le fait que, dans les langues européennes, la prononciation d'une même lettre n'est pas identique dans toutes les langues. Par exemple, le mot allemand « Ingenieur » se prononce avec un g dur (transcrite par [g] dans l'Alphabet phonétique international), alors que la même lettre du mot français « ingénieur » se prononce [ʒ] et qu'en anglais, dans « engineer », elle se prononce [ʤ]. Si l'on veut que la prononciation de la lettre g soit toujours la même en espéranto (ce qui est très important pour la facilité de mémorisation des mots), il faut nécessairement choisir l'une ou l'autre des prononciations existantes dans les langues vernaculaires (ou naturelles). La solution choisie en espéranto a été de créer plusieurs versions d'une même lettre en les distinguant par un symbole particulier : La langue dispose donc de la lettre g qui se prononce [g] et de la lettre ĝ qui se prononce [ʤ]. Cela permet une plus grande richesse de sons dans la langue, tout en laissant une écriture relativement proche de celles des langues vernaculaires. Ainsi, le mot « ingénieur » s'écrit « inĝeniero » et se prononce [inʤeniero].

En dépit de leur justification, ces lettres supplémentaires n'existent dans aucune autre langue, et cela posait des problèmes de typographie et d'informatique. C'est notamment pour cette raison que les langues construites créées à partir de l'espéranto (ido) ou sur d'autres bases (interlingua) ont posé dans leur cahier des charges de s'en tenir à l'alphabet latin de base, quitte à renoncer de ce fait à une écriture totalement phonétique. Mais ce problème de typographie que rencontraient aussi certaines langues vernaculaires peu répandues, est en passe d'être totalement résolu par l'emploi d'Unicode.

Sommaire

Alphabet

Les lettres de l'espéranto sont identiques à celles de l'Alphabet phonétique international, à l'exception des lettres c [ʦ], ĉ [ʧ], ĝ [ʤ], ĥ [x], ĵ [ʒ], ŝ [ʃ] et ŭ [w].

Prononciation

La prononciation de l'espéranto, est moins capricieuse que celle de la plupart des langues nationales. De plus, l'orthographe ne pose guère de problème, chaque lettre ne correspondant qu'à un seul phonème et inversement.

En pratique, la prononciation des voyelles peut varier un peu selon l'origine de l'usager ou la position de la voyelle dans le mot : par exemple, e et o peuvent se réaliser mi-ouvertes [ɛ] et [ɔ] ou mi-fermées [e] et [o], mais cela n'a aucune incidence sur la compréhension car cette différence de timbre ne sert pas à distinguer des mots.

Minuscule Majuscule Prononciation API Équivalent français Exemples (en français)
a A /a/ a arbre
b B /b/ b ballon
c C /ʦ/ ts tsunami
ĉ Ĉ /ʧ/ tch tchèque
d D /d/ d dire
e E /e/ é éléphant
f F /f/ f famille
g G /g/ g gare
ĝ Ĝ /ʤ/ dj adjudant
h H /h/ h hibou
ĥ Ĥ /x/ rh rhum
i I /i/ i idée
j J /j/ y yoga
ĵ Ĵ /ʒ/ j jeudi
k K /k/ k koala
l L /l/ l lion
m M /m/ m merci
n N /n/ n nana
o O /o/ o oser
p P /p/ p papa
r R /ɾ/ r rouge
s S /s/ s singe
ŝ Ŝ /ʃ/ ch chanter
t T /t/ t tête
u U /u/ ou ours
ŭ Ŭ /w/ w watt
v V /v/ v ville
z Z /z/ z zone

Le nom de chaque voyelle est simplement constitué de la voyelle elle-même : a, e, etc. Le nom de la consonne s'obtient simplement en ajoutant un "o" à cette consonne : bo, co, ... ŭo, zo.

Le ŭ est une consonne surtout employée dans les groupes (comme saoudite) et (comme aléoutien).

Les lettres q, w, x et y ne sont pas utilisées en espéranto, sauf dans les expressions mathématiques. Dans ce cas, leurs noms se prononcent :

  • Q - kuo
  • W - duobla vo
  • X - ikso
  • Y - ipsilono ou i greka

Les sons nasonnés français am-em-im-om-um et an-en-in-on-un n'existent pas en espéranto et se prononcent comme ame-éme-ime-ome-oume et ane-éne-ine-one-oune.

En espéranto, le groupe de lettres sc se prononce és-ts.

Substitutions

En typographie, si l'on ne dispose pas des lettres accentuées de l'espéranto, il faut utiliser des substitutions. Il n'est pas acceptable d'omettre complètement les accents sans distinguer des lettres normalement différentes. Pour cela on dispose de différents moyens :

  • Le système h (nommé en esperanto H-sistemo qui représente 9% des pages publiées sur internet en mars 2007.
  • Le système x (nommé en esperanto X-sistemo qui représente 14% des pages publiées sur internet en mars 2007.
  • Les 77% restant représentant les pages publiées utilisant les lettres accentuées (ces dernières étant nomées supersignaj literoj ou ĉapelitaj literoj en esperanto.

Le système H

La méthode de substitution suggérée par Ludwik Lejzer Zamenhof, l'initiateur de la langue, est de remplacer les lettres avec accent par les lettres correspondantes sans accent suivies de la lettre h, sauf pour le ŭ, qui est remplacé par un u simple :

  • serĉi (chercher) → serchi
  • manĝi (manger) → manghi
  • ĥirurgio (chirurgie) → hhirurgio
  • ĵurnalo (journal) → jhurnalo
  • ŝuo (chaussure) → shuo
  • malgraŭ (malgré) → malgrau

Le système X

À l'époque du code ASCII ont été créées diverses autres méthodes, dont la plus populaire est la méthode-X. La lettre x, n'est pas utilisée dans les mots en espéranto, prend ainsi la place du h et on l'utilise également après le ŭ. Par cette méthode il est possible d'utiliser des convertisseurs automatiques efficaces à plus de 99%, alors que le système h butte sur des mots comme flughaveno, longhara, dishaki, chashundo, etc, ou le h est une lettre à part entière et non le substitut d'accent de la lettre qui le précède.

  • serĉi → sercxi
  • manĝi → mangxi
  • ĥirurgio → hxirurgio
  • ĵurnalo → jxurnalo
  • ŝuo → sxuo
  • malgraŭ → malgraux

"Sxangxigxi" ('se changer') est un exemple où le nombre d’x sert d'argument aux opposants du système. (Le nombre de x est le même que le nombre d'accents dans l'écriture orthodoxe ŝanĝiĝi.) Rappelons que ce système est avant tout utile pour les machines à écrire.

Unicode

Avec la généralisation désormais de l'Unicode on peut écrire de plus en plus facilement, directement par ordinateur, les lettres accentuées de l'espéranto. L'usage des substitutions commence ainsi à disparaître.

Codes Unicode (en décimal) des lettres accentuées
Ĉ 264 ĉ 265
Ĝ 284 ĝ 285
Ĥ 292 ĥ 293
Ĵ 308 ĵ 309
Ŝ 348 ŝ 349
Ŭ 364 ŭ 365

En HTML, ces codes précédés de &# et suivis d'un point-virgule génèrent les lettres accentuées de l'espéranto ; en Visual Basic (utilisé pour les macros de Microsoft Word®), ces codes s'utilisent comme argument de chrW( ), en OpenOffice.org Basic, ces codes s'utilisent comme argument de Chr$( ), etc.

  • exemple: Ŝ s'obtient par Ŝ en HTML, par chrW(348) en V.B., Chr$(348) en OpenOffice.org Basic, ...

Convertisseurs

Il existe des convertisseurs permettant de basculer simplement d'un système à l'autre. Ainsi sur le site de la Fédération Espérantiste du Travail on peut trouver un convertisseur du système X à l'Unicode : http://www.fetesperanto.org/sistemox.php3 .

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de l’espéranto Portail de l’espéranto
  • Portail de l’écriture Portail de l’écriture
Ce document provient de « Alphabet de l%27esp%C3%A9ranto ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alphabet De L'espéranto de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Esperanto — This article is about the language. For other uses, see Esperanto (disambiguation). Esperanto Created by L. L. Zamenhof Date created …   Wikipedia

  • Esperanto phonology — The creator of Esperanto, L. L. Zamenhof, did not specify phonemic phonetic correspondences for his language. Instead, he simply described the orthography as one letter, one sound . Literally interpreted, this is impossible: Every language has… …   Wikipedia

  • Esperanto orthography — Esperanto …   Wikipedia

  • Esperanto and Interlingua compared — Esperanto and Interlingua are two planned languages which have taken radically different approaches to the problem of providing an International auxiliary language (IAL).Although they are both classed as IALs, the intellectual bases of Esperanto… …   Wikipedia

  • Esperanto (Grundlagen) — Dieser Artikel befasst sich mit den grammatikalischen, phonetischen und lexikalischen Grundlagen des Esperanto. Inhaltsverzeichnis 1 Aussprache 1.1 Lautvorrat 1.2 Vokallänge 1.3 Wortbetonung …   Deutsch Wikipedia

  • Esperanto (Sprachaufbau) — Dieser Artikel befasst sich mit den grammatikalischen, phonetischen und lexikalischen Grundlagen des Esperanto. Inhaltsverzeichnis 1 Aussprache 1.1 Lautvorrat 1.2 Vokallänge 1.3 Wortbetonung …   Deutsch Wikipedia

  • Esperanto and Ido compared — This article attempts to highlight the main differences between Esperanto and Ido, two constructed languages that have a related past but have since parted ways. Ido was invented in the early 20th century after a schism between those who believed …   Wikipedia

  • Sprachkurs Esperanto — Dieser Artikel befasst sich mit den grammatikalischen, phonetischen und lexikalischen Grundlagen des Esperanto. Inhaltsverzeichnis 1 Aussprache 1.1 Lautvorrat 1.2 Vokallänge 1.3 Wortbetonung …   Deutsch Wikipedia

  • History of Esperanto — The constructed international auxiliary language Esperanto was developed in the 1870s and 80s by L. L. Zamenhof, and first published in 1887. The number of speakers has grown gradually over time, although it has not had much support from… …   Wikipedia

  • 16 Grundregeln des Esperanto — Das Fundamento de Esperanto (oder kurz Fundamento) ist ein Buch von L. L. Zamenhof, das im Frühjahr 1905 veröffentlicht wurde. Auf dem ersten Esperanto Weltkongress im nordfranzösischen Boulogne sur Mer wurde es am 9. August 1905 offiziell zum… …   Deutsch Wikipedia

  • Fundamento de Esperanto — Das Fundamento de Esperanto (oder kurz Fundamento) ist ein Buch von Ludwik Lejzer Zamenhof, das im Frühjahr 1905 veröffentlicht wurde. Auf dem ersten Esperanto Weltkongress im nordfranzösischen Boulogne sur Mer wurde es am 9. August 1905… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”