Goteborg

Göteborg

Blason de la ville de Göteborg.
Göteborg
Chiffres concernant la localité
Pays Suède Suède
Province historique Västergötland, Bohuslän
Comté Västra Götaland
Commune Göteborg
Paroisse(s) Liste des paroisses de Göteborg
Population (2005)1 510 491 hab.
Superficie (2005)1 19 816 ha
Densité 2 576 hab./km²
Folktäthet({{{täthetår}}}) {{{täthet}}}
Statut de ville en 1619
Coordonnées
Coordonnées 57° 42′ 00″ Nord
       11° 56′ 00″ Est
/ 57.7, 11.933333
Sweden geolocalisation.svg
Transparent3x3.gif


1 Source : (sv) Statistiska Centralbyrån ; Tätorter ; Tätorter ; Småorter
La statue de Poséidon, symbole de la ville (statue du sculpteur suédois Carl Milles).
La Kungsportsavenyn, rue principale de Göteborg, depuis le Götaplatsen.
Maisons en bois du XIXe siècle dans la rue piétonne Haga Nygata dans le quartier de Haga.

Göteborg (en suédois ˌʝøːtəˈbɔrʲ Prononciation du titre dans sa version originale mais aussi utilisé en français), ou Gothembourg (nom français mais peu usité), est la cinquième ville des pays nordiques et la plus grande qui ne soit pas une capitale.

L'agglomération de Göteborg couvre également une partie des communes environnantes et crée, avec 510 491 habitants, la deuxième localité de la Suède par l'importance de son poids démographique ainsi que par son industrie et ses activités économiques. La ville est située à mi-chemin entre Oslo et Copenhague, sur le fleuve Göta älv à quelques kilomètres de son embouchure dans le Cattégat, dégagé des glaces pendant l'hiver.

La commune de Göteborg (en suédois Göteborgs kommun) compte, en 2008, 500 085 habitants et forme avec les communes entourantes une aire urbaine appelée Stor-Göteborg (Grand Göteborg) comprenant 905 729 habitants.

Göteborg est le chef-lieu du comté de Västra Götaland (Västra Götalands län), siège d'une cour d'appel, d'une université, d'une école polytechnique et d'un évêché. C'est aussi un centre culturel important (musée des beaux-arts, opéra) et le principal port de Scandinavie.

Sommaire

Le nom

Le nom de Göteborg signifie le fort de Götaland, grande région méridionale de Suède. Il y a probablement un lien entre les Götar de Suède et les Goths, mais cette relation n'a jamais pu être clarifiée (cf. Goths).

L'orthographe suédoise (Göteborg) semble, au XXIe siècle, préférable à ses transcriptions francisées (Gothembourg ou Gotembourg). En effet, c'est celle qui est employée par les romans modernes et les administrations francophones[réf. nécessaire].

Géographie

Göteborg, ville du Sud-Ouest de la Suède, se trouve sur la côte occidentale du pays face à la pointe nord du Danemark. Distances de Göteborg à : Stockholm 470 km ; Copenhague 300 km ; Oslo 260 km, Helsinki 790 km ; Paris : 1500 km.

Le centre-ville est installé sur la rive gauche de l'estuaire du fleuve Göta älv. La rive droite forme une grande île : Hisingen.

La ville se caractérise par ses nombreux rochers granitiques. Les côtes du Cattégat environnantes, également granitiques, sont très découpées et bordées de multiples îles. C'est l'archipel de Göteborg dont on distingue l'archipel nord (Norra Skärgåden) avec pour île principale Öckerö, et l'archipel sud (Södra Skärgåden) avec pour île principale Styrsö.

Le Göta älv est le déversoir du lac Vänern, situé 90 km en amont. Son cours est canalisé et régulé. Il constitue la partie occidentale du canal Göta, qui traverse la Suède jusqu'à la mer Baltique, puis à Stockholm.

Administrativement, la Ville de Göteborg est découpée en 21 districts.

Caractéristiques

Ville de Göteborg (Göteborgs Stad)

  • Population : 484 551 habitants (au 30 novembre 2005 selon SCB), soit environ 5 % de la population suédoise totale
  • Superficie : 45 024 ha soit 450 km² (72 164 ha en comptant les parties immergées)
  • Densité : 1070 hab./km²

Grand Göteborg (Stor-Göteborg)

Histoire

Les frontières des pays scandinaves vers 1600 (le Danemark en jaune, la Norvège en brun, la Suède en vert).
Le Fort de Nya Elfsborg, sur un îlot de l'estuaire du Göta Älv a été construit au XVIIe siècle pour la défense du port de Göteborg.
Plan de Goutheborg, de 1705. Le texte : « Gothebourg. Ville forte port de mer sur l'Ocean de la province de Westro-Gotland au nord du destroit appellé le sond. Située la Riviere de Trolhette a 58 degrez, 5 minutes de Latitude et a 32 degrez, 50 minutes de Longitude. le Roy de Suede par qui elle est passedée y a fait faire des Travaux considerables de puis peu. »

Au Moyen Âge la ville de Göteborg connaît deux prédécesseurs, situés plus en amont du fleuve Göta älv : Lödöse et Nya Lödöse, deux villes médiévales ayant rempli la même fonction que Göteborg, celle de port suédois vers l'ouest.

La ville d'aujourd'hui n'est fondée qu'au début du XVIIe siècle par le roi de Suède Charles IX. À l'origine, la ville était située à Hisingen au nord de l'actuel centre-ville. Jusqu'en 1645, Göteborg est le seul accès maritime suédois sur le Cattégat, la province du Bohuslän au nord étant norvégienne et la province de Halland au sud étant danoise.

C'est donc un revers considérable quand les Danois et les Norvégiens détruisent la ville, lors de la guerre de Kalmar, en 1611 : la Suède se trouve de nouveau sans accès maritime sur le Cattégat. En 1619, le roi Gustave II Adolphe fonde cependant une nouvelle ville à l'emplacement actuel. Il la dote d'une charte deux ans plus tard, en 1621.

Les premiers habitants, principalement des Hollandais, sont attirés par le cadre qu'offre la ville : liberté de culte, absence de taxes et d'impôts, position stratégique. Maîtrisant les difficultés du sous-sol argileux de la ville, ils bâtissent des remparts, des fortifications, tracent des rues et creusent des canaux. La première cité montre alors de nombreuses caractéristiques hollandaises : plan des rues géométrique, canaux et fortifications. Parmi les premiers habitants de Göteborg contribuant à son essor rapide, se trouvent également de nombreux Écossais et Allemands.

La Compagnie suédoise des Indes orientales (Svenska Ostindiska Compagniet) est fondée en 1731. Le commerce de thé, de porcelaine, de la soie et des épices enrichit les marchands, faisant prospérer la ville pendant la fin du XVIIIe siècle. Dans l'ancien bâtiment de la compagnie se trouve aujourd'hui le musée de la ville de Göteborg.

Le blocus continental mis en place par Napoléon favorise la venue de négociants britanniques, développant d'autant plus l'activité de la ville.

Au XIXe siècle siècle, les fortifications sont remplacées par des parcs (Kungsparken et Trädgårdsföreningens park). La ville s'agrandit, des canaux sont comblés, les zones portuaires étendues. Göteborg s'industrialise rapidement, stimulée par la construction du canal Göta, en 1832, la mise en place d'une liaison transatlantique et l'arrivée du chemin de fer. Elle devient une ville dynamique principalement dans l'industrie mécanique, les constructions navales et le transport maritime.

Économie

Le port de Göteborg exporte principalement des automobiles (Volvo), des roulements à billes (SKF) et du papier, particulièrement du papier-journal. Les importants chantiers navals, auparavant installés sur l'île de Hisingen, ont fermé dans les années 1970.

Göteborg est la ville de naissance des roulements à billes SKF, et des automobiles Volvo, ces deux multinationales y ont toujours leurs sièges.

La ville a été en 2008 classée en tête (devant Stockholm et Birmingham) d'un palmarès des villes européennes où il est le plus facile et agréable d'entreprendre[1]

Enseignement

Transports

Un tram touristique croise un tram moderne gothembourgeois sur Kungsportsavenyn (l'Avenue de la Porte royale).
Vue du pont d'Älvsborg sur le port de Göteborg avec les Ferry pour Frederikshavn.
  • Réseau routier : plusieurs autoroutes raccordent Göteborg à Malmö, Stockholm ou Oslo.
  • Autobus : de nombreux bus express relient Göteborg aux villes scandinaves (Oslo, Stockholm, Copenhague, Malmö) ou européennes.
  • Voies ferrées : Göteborg est reliée à plusieurs villes suédoises et scandinaves, dont Stockholm, par le train à grande vitesse, X2000.
  • Port maritime : des liaisons régulières sont établies avec le port danois de Frederikshavn, le port allemand de Kiel. Jusqu'en 2006, Göteborg était aussi relié par ferry au port norvégien de Kristiansand et au port anglais de Newcastle.
  • Aéroports :
    • Aéroport de Göteborg City (Göteborg City Airport ) desservi en particulier par Ryanair ;
    • Aéroport de Göteborg-Landvetter (Göteborg-Landvetter flygplats), vols nationaux et internationaux. Deuxième aéroport de Suède.

Transports urbains

Les transports en commun de Göteborg sont gérés par la Västtrafik.

  • Depuis 1879, la ville est équipée d'un réseau de tramway développé, comportant douze lignes en 2005. Elle n'est pas munie d'un métropolitain souterrain car le sous-sol argileux est instable.
  • Des bateaux-omnibus (Älvsnabben) relient les deux rives du Göta älv, des ferries permettent de rejoindre les îles de l'archipel Sud.
  • Des bus urbains et inter-urbains de gabarits différents complètent le réseau.

Culture

Göteborg est le siège d'institutions culturelles importantes comme par exemple l'opéra de Göteborg, le théâtre municipal de Göteborg et plusieurs musées. La ville accueille également chaque année des événements qui marquant la vie culturelle en Suède, notamment la foire aux livres de Suède en septembre et le festival de film de Göteborg en janvier et en février.

L'Alliance française de Göteborg est créée en 1892.

Dans la littérature

  • C'est à Göteborg que travaille le commissaire Erik Winter, personnage principal de Åke Edwardson.

En musique

Édifices

Le gratte-ciel Götheborgs-utkiken et le voilier Viking sur les quais du bassin Lilla bommens hamm
L'église d'Oscar Fredrik

Civils

  • L'Hôtel de ville (Rådhuset) sur la place Gustaf Adolfs Torg (première place de la ville)
  • Le Musée des Beaux-Arts sur la place Götaplatsen (construite en 1923)
  • Le fortin au lion (Skansen Lejonet) et le fortin à la couronne (Skansen Kronan), anciens bastions construits par les Hollandais
  • Les maisons en bois des quartiers de Haga ou de Majorna
  • La gare centrale (Centralstationen) XIXe siècle
  • Le siège de la Compagnie suédoise des Indes Orientales (Ostindiska huset), 1750-1762
  • L'opéra de Göteborg (GöteborgsOperan), 1994
  • Le centre commercial de Nordstan
  • Le gratte-ciel Götheborgs-Utkiken
  • Le stade Nya Ullevi, plus grand stade de Suède
  • Le Musée de Culture du Monde, 2004.
  • Le Musée national des sciences naturelles, Universeum, 2001

Religieux

  • La cathédrale Gustavi (XIXe siècle)
  • L'église allemande (Christinae kyrka)
  • Hagakyrkan
  • Oscar Fredriks kyrka
  • Masthuggskyrkan
  • Vasakyrkan
  • La mosquée de Bellevue (Bellevue-moskén)

Parcs et jardins

Liseberg est le parc d'attractions le plus grand et le lieu touristique le plus visité de Suède.

Vue de Göteborg depuis le parc d'attractions Liseberg.

Göteborg est une ville très verte. Elle possède de nombreux parcs et jardins :

Sport

Ville hôte de la Coupe d'Europe de football de 1992, des championnats du monde d'athlétisme 1995, ville d'arrivée de la Volvo Ocean Race 2005/2006, des championnats d'Europe d'athlétisme 2006 et des championnats du monde de patinage artistique et de danse sur glace 2008. Candidate pour l'organisation des jeux Olympiques d'hiver 1984.

Données climatiques

Températures moyennes en °C relevées à Göteborg

Mois Moyenne
1931–1960
Moyenne
1961–1990
1996 2000 2003
Janvier -1,8 -1,6 -2,5 2,3 -1,0
Février -2,0 -1,6 -4,1 2,9 -1,8
Mars 0,7 1,2 0,5 3,4 2,5
Avril 5,4 5,2 6,8 7,9 6,7
Mai 11,0 10,9 8,9 14,0 11,3
Juin 14,8 14,9 14,4 14,4 16,2
Juillet 17,0 16,2 15,5 16,1 18,8
Août 16,3 15,6 18,7 15,9 17,7
Septembre 12,5 12,2 11,0 12,6 14,1
Octobre 8,0 8,5 9,9 11,3 6,1
Novembre 3,9 3,7 4,8 7,6 5,7
Décembre 1,1 0,3 -1,7 3,5 3,6
Moyenne annuelle 7,2 7,1 6,8 9,4 8,3

Source : Bilan statistique 2005 de la Ville de Göteborg (Statistisk Årsbok 2005)

Températures minimales et maximales en °C observées à Göteborg depuis 1944

Mois Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Extrémums annuels
Maximum 9,8 9,9 18,2 28,3 29,8 33,6 33,0 34,1 28,5 21,0 13,4 10,6 34,1
Minimum -25,9 -26,4 -19,0 -10,0 -4,3 1,3 5,9 2,3 -2,7 -7,2 -15,7 -21,9 -26,4

Source : Bilan statistique 2005 de la Ville de Göteborg (Statistisk Årsbok 2005)

Précipitations à Göteborg en mm

Mois Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Cumul annuel
Moyenne
1931–1960
57 35 29 40 35 57 78 85 78 69 66 63 692
Moyenne
1961–1990
62 41 50 42 51 61 77 68 81 84 84 75 776
2003 82 40 35 77 91 80 101 86 32 112 84 89 909

Source : Bilan statistique 2005 de la Ville de Göteborg (Statistisk Årsbok 2005)

Gothembourgeois célèbres

Jumelages

Notes et références

  1. Baromètre ECER ; European Cities Entrepreneurship Rinking ; mesurant des indices de satisfactions d'entrepreneurs pour 2& grandes villes de 11 pays étudiés en Europe, établi à partir d'une étude « European Cities Monitor », par Cushman & Wakefield et du cabinet Altidiem qui y a interrogé 1700 dirigeants d'entreprises. Résultats présentés au salon des entrepreneurs de Lyon le 18 juin 2008

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

Liens externes



  Localités de la Commune de Göteborg Göteborg vapen.svg
Chef-lieu (centralort)
Göteborg
Localités principales (tätorter)
Andalen - Angered - Asperö - Billdal - Björlanda - Brännö - Donsö - Gundal och Högås - Hjuvik - Kvisljungeby - Låssby - Mysterna - Nolvik - Olofstorp - Rödbo - Säve - Styrsö - Torslanda - Tumlehed - Vrångö
Localités secondaires (småorter)
Ambjörnhagen - Assmundtorp - Bergegården - Bergum - Brunnstorpsnäs - Djupedal - Furåsen - Gossbydal - Gunnesby - Gunnilse - Halleröd - Hästervik - Kippholmen - Köpstadsö - Kvillehed - Larsered - Låssby - Nolviks kile - Prästegården - Rågården - Rösbo - Sillvik - Skår - Skeddalen - Stenared - Stora Svindal - Torvhög - Trånget - Trulsegården - Västra Låssby
Commune de Göteborg | Comté de Västra Götaland


  • Portail de la Suède Portail de la Suède

Ce document provient de « G%C3%B6teborg ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Goteborg de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Göteborg — Göteborg …   Deutsch Wikipedia

  • Göteborg — Administration Pays  Suede !Suède Province historique Bohuslän …   Wikipédia en Français

  • GÖTEBORG — GÖTEBORG, city in S.W. Sweden. In 1780 a number of Jewish families were granted permission to enter the area, and by 1792, 20 Jews lived in the city. Though the first synagogue was built in 1808, the congregation was unable to secure the services …   Encyclopedia of Judaism

  • GÖTEBORG — Deuxième ville suédoise, située sur le magnifique estuaire par où le Göta älv, déversoir du lac Väner, débouche sur le Kattegat. Plusieurs ports s’étaient déjà succédé sur cet estuaire; Göteborg, fondé au début du XVIIe siècle les supplanta tous; …   Encyclopédie Universelle

  • Göteborg —   [schwedisch jøːtə bɔrj], deutsch früher Gotenburg, zweitgrößte Stadt und wichtigster Hafen Schwedens, unweit der Mündung des Götaälv in das Kattegat, 437 300 Einwohner; Verwaltungssitz des Län Göteborg und Bohus, Sitz eines lutherischen… …   Universal-Lexikon

  • Goteborg — (Geog.) prop. n. a port in southwestern Sweden; the second largest city in Sweden. Syn: Goeteborg, Gothenburg. [WordNet 1.5] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Göteborg — eller Gøteborg er Sveriges næststørste by og beliggende på Sveriges vestkyst ud til Kattegat og på begge sider af floden Gøta Elv …   Danske encyklopædi

  • Göteborg — Göteborg, so v.w. Gothenburg …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Göteborg — Göteborg, Stadt, s. Gotenburg …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Göteborg — Göteborg, deutsch Got(h)enburg, Hauptstadt des Län G. und Bohus der schwed. Prov. Westergötland, an der Mündung des Götaelf, (1903) 135.314 E.; Hafen, Schiffbau …   Kleines Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”