Alain Bernard
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernard.
Alain Bernard Portail natation
Alain Bernard .jpg
Alain Bernard en août 2008
Informations
Nage(s) Nage libre
Période active En activité
Nationalité Française
Naissance 1er mai 1983 (1983-05-01) (28 ans)
Lieu Aubagne, France
Club(s) CN Marseille (-2006)
CN Antibes (2006-)
Entraîneur(s) Denis Auguin
Records
Grand bassin 50 m nl. : 21 s 23
100 m nl. : 46 s 94 (RF)
Palmarès
Jeux olympiques 1 1 1
Ch. du monde grand bassin 0 2 3
Ch. du monde petit bassin 1 0 0
Ch. d'Europe grand bassin 3 1 1
Ch. d'Europe petit bassin 3 3 2

Alain Bernard, né le 1er mai 1983 à Aubagne, est un nageur français. Licencié au Cercle des nageurs d'Antibes, il est entraîné par Denis Auguin.

Le 14 août 2008, il devient le premier champion olympique français du 100 mètres nage libre lors des Jeux olympiques de Pékin en 47 s 21 devant Eamon Sullivan et le duo Jason LezakCésar Cielo Filho. À l'ère des combinaisons en polyuréthane, il est le premier nageur de l'histoire à couvrir la distance en moins de 47 s, avec un temps de 46 s 94 réalisé le 23 avril 2009 à Montpellier (record du monde non homologué à l'époque, battu depuis).

Sommaire

Biographie

Débuts

En 2004, il ne peut se rendre à Athènes pour participer aux Jeux olympiques puisqu'il est handicapé par une mononucléose et une toxoplasmose. Il renoue avec les bassins en 2005 et parvient à passer pour la première fois sous la barre des 50 secondes au 100 m nage libre lors des championnats de France 2005. Plus encore, il remporte sa première médaille internationale lors de l'Euro en petit bassin avec ses compatriotes du relais 4 × 50 m nage libre. Le nageur français connaît une saison 2006 riche puisqu'il remporte de nouvelles médailles aux championnats d'Europe en grand et petit bassin. À Budapest pour l'Euro en grand bassin, le nageur monte sur la troisième marche du podium avec le relais 4 × 100 m nage libre. Lors de la finale du 100 m nage libre, le Français part extrêmement vite passant en tête après la première longueur de bassin mais doit cependant se contenter de la dernière place dans cette épreuve après une seconde longueur plus difficile.

Quelques mois plus tard, il obtient sa première médaille individuelle dans un grand championnat lors de l'Euro en petit bassin d'Helsinki. Troisième sur le 100 m nage libre, il obtient la médaille d'argent avec le relais 4 × 50 m nage libre. Mais en cette fin d'année 2006, Bernard, qui évoluait jusqu'ici au sein du club du Cercle des nageurs de Marseille, rejoint le club du CN Antibes pour suivre Denis Auguin, son entraîneur depuis 2000[1].

En février 2007, il bat le record de France du 100 m nage libre en grand bassin en 48 s 81 (ancien record en 48 s 97 par Frédérick Bousquet). À cette occasion il s'appropriait la meilleure marque mondiale de l'année et se plaçait en outsider pour les Championnats du monde de natation 2007 à Melbourne.

A Melbourne, Bernard entame de la meilleure façon qui soit les mondiaux. En effet, il décroche sa première médaille à ce niveau de compétition avec le relais français du 4 × 100 m nage libre en finissant troisième. Quelques jours plus tard, en individuel sur 100 m nage libre, Bernard se hisse à la quatrième place à l'issue des séries. Néanmoins il ne parvient pas à passer le cap des demi-finale, réalisant le neuvième temps (48 s 89) à seulement deux centièmes de la huitième place qui lui aurait permis de se qualifier. On compte également parmi les éliminés le Suédois Stefan Nystrand. Encore en compétition sur 50 m nage libre, il bat son record personnel dès les séries (22 s 26) et atteint les demi-finales. Neuvième ex-æquo avec l'Espagnol Eduardo Lorente Ginesta, il participe à une course de départage pour l'enjeu de cette neuvième place. Perdant cette dernière, il repart donc assez déçu de ces Championnats du monde sur le plan individuel avec une huitième et une dixième places.

Saint-Raphaël 2007 : Révélation mondiale

Passé la déception individuelle de ces mondiaux, il enchaîne les records de France sur 50 et 100 m nage libre. Sur la première distance, il réalise un chrono de 21 s 76 lors des Championnats de France à Saint-Raphaël ce qui constitue la troisième performance mondiale de tous les temps à seulement 12 centièmes de seconde du record de monde du Russe Alexander Popov. Lors de ces mêmes championnats, il bat le record de France du 100 m pour la troisième fois en quelques mois. Plus encore, en 48 s 12, il devient le deuxième nageur le plus rapide de l'histoire sur la distance à égalité avec le double champion du monde Filippo Magnini et à moins de trois dixièmes de seconde du record du monde de Pieter van den Hoogenband[2].

Deuxième performeur de l'histoire durant quelque temps[3], il dépasse aussi les temps réalisés par quelques-uns des plus grands sprinteurs de l'histoire comme le tsar russe Alexander Popov (double champion olympique de la distance en 1992 et 1996) ou l'Américain Matt Biondi (champion olympique en 1988) avec des records respectivement à 48 s 21 et 48 s 42[4].

Eindhoven 2008 : premiers records du monde

Alain Bernard à l'arrivée du 100 m nage libre lors duquel il bat le record du monde le 22 mars 2008

Le vendredi 21 mars 2008, il bat le record du monde du 100 mètres nage libre en 47 s 60, épreuve reine de la natation, en demi-finale des championnats d'Europe. Il améliore de 24 centièmes de seconde le temps de référence de Pieter van den Hoogenband réalisé lors des jeux de Sydney en 2000. Il améliore de nouveau le record du monde d'un dixième le lendemain en finale pour le porter à 47 s 50 et remporte donc la médaille d'or.

Le dimanche 23 mars 2008, il bat le record du monde du 50 mètres nage libre en demi-finale des championnats d'Europe à Eindhoven en le portant à 21 s 50 (anciennement détenu en 21 s 56 par l'Australien Eamon Sullivan et établi le 17 février 2008 à Sopac en Australie à l'occasion des Championnats de Nouvelle-Galles du Sud). Ce record est à nouveau battu par Eamon Sullivan le 27 mars 2008 aux championnats d'Australie avec un temps de 21 s 41 en demi-finale, puis amélioré à 21 s 28 lors de la finale le 28 mars 2008. Le record d'Alain Bernard n'aura donc tenu que quatre jours.

En route vers Pékin

Le jeudi 19 juin 2008, lors de l'Open de France de natation Amaury Leveaux, Fabien Gilot, Frédérick Bousquet et Alain Bernard ont amélioré le record d'Europe du 4 × 100 m nage libre en le portant à 3 min 12 s 54, à 8 centièmes du record du monde (l'ancien record appartenait à l'Italie en 3 min 14 s 04 et avait été établi en mars 2007 à Melbourne (Australie) à l'occasion des championnats du monde).

Pékin 2008 : Trois médailles olympiques

Le tableau lumineux du Cube d'eau de Pékin le 14 août 2008, diffuse l'image d'Alain Bernard sur la plus haute marche du podium du 100m nage libre des Jeux olympiques de 2008

Le même quatuor bat à nouveau le record d'Europe, de plus de 4 secondes, lors de la finale du 4 × 100 m nage libre, le 11 août 2008, pendant les Jeux olympiques de Pékin, le portant à 3 min 08 s 32. La France cède toutefois la première marche du podium à l'équipe américaine, qui la devance de 8 centièmes de seconde. Cette finale est par ailleurs marquée par le duel entre Bernard et l'Américain Jason Lezak, tous les deux derniers relayeurs de leur équipe. En effet bien qu'il soit encore en avance sur Lezak après 50 m, le Français se fait passer dans les derniers mètres, ce qui offre l'or aux Américains. Lors de cette finale, Bernard perd également son record du monde du 100 m, battu par son rival Eamon Sullivan, premier relayeur de l'équipe australienne avec un temps de 47 s 24.

Il le récupère pendant seulement trois minutes le 13 août 2008, lors de la première demi-finale du 100 m nage libre des Jeux olympiques de 2008, avec 47 s 20, avant qu'Eamon Sullivan ne se l'approprie à nouveau, le portant cette fois à 47 s 05.

Le lendemain, pour la finale, le duel entre Alain Bernard et Eamon Sullivan a bien lieu et c'est l'Australien qui prend l'avantage au 50 m (22 s 48 contre 22 s 53) avant que le Français ne produise son effort et soit le premier à la touche. Sullivan termine deuxième à douze centièmes de Bernard (47 s 32 contre 47 s 21). Bernard devient donc le premier champion olympique français sur 100 mètres nage libre. Il apporte à la France sa deuxième médaille d'or à Pékin[5].

Le 15 août, Bernard se qualifie pour la finale du 50 m nage libre en remportant sa demi-finale avec le deuxième meilleur temps des deux courses, juste derrière le Brésilien César Cielo Filho. Il y retrouve son compatriote Amaury Leveaux ainsi que son rival Eamon Sullivan. Le jour d'après, Alain Bernard accroche sa troisième médaille, en bronze cette fois-ci en terminant troisième de la finale du 50 m nage libre juste derrière Filho et Leveaux. Fait unique dans l'histoire de la natation, tous les nageurs sont passés sous les 22 secondes lors de cette course.

Montpellier 2009 : le premier en moins de 47 secondes

Le 23 avril 2009, lors des demi-finales des championnats de France à Montpellier, Alain Bernard entre dans l'histoire en battant une nouvelle fois le record du monde du 100 mètres nage libre, étant le premier nageur à passer sous les 47 secondes : 46 secondes et 94 centièmes, il améliore ainsi le record de son rival australien Eamon Sullivan de 11 centièmes. Toutefois, ce nouveau record du monde établi avec une combinaison entièrement en polyuréthane n'a pas été homologué par la FINA. Le 22 juin 2009, la FINA a en effet décidé d'homologuer 134 combinaisons, mais pas la Arena X-Glide utilisée par Bernard lors de son record du monde[6]qui a donc été invalidé[7]. L'équipementier d'Alain Bernard lui a ensuite fourni une combinaison modifiée, à 80 % polyuréthane, qui a été homologuée et qu'il utilise aux championnats du monde de Rome. Actuellement c'est le Brésilien César Cielo Filho qui possède le record du monde avec un temps de 46 secondes et 91 centièmes, César Cielo Filho devient alors le premier homme à avoir nagé moins de 47 secondes avec une combinaison homologuée.

2010

2011 : année en demi-teinte

Malgré une médaille de bronze sur 50 m nage libre aux Mondiaux de Shanghai fin juillet et une argentée avec le relais 4 x 100 m nage libre composé de William Meynard, Fabien Gilot et Jérémy Stravius[8], les résultats du nageur demeurent contrastés avec notamment une déconvenue sur 100 m aux championnats de France fin mars face à une concurrence nationale de plus en plus manifeste. Le champion olympique de la distance ne finira pas sur le podium et ne sera pas sélectionné pour les mondiaux sur la distance.

Hors des bassins

Alain Bernard a signé un contrat de volontariat en gendarmerie à l'école de gendarmerie de Montargis en 2008 et est affecté au Groupement blindé de gendarmerie mobile, situé à Versailles-Satory dans les Yvelines[9].

Palmarès

Jeux olympiques

Discipline / Année Pékin 2008
50 m nage libre Bronze
21 s 49
100 m nage libre Or
47 s 21
4 × 100 m nage libre Argent
3 min 08 s 32 - RE

Championnats du monde

Performances lors des championnats du monde en grand bassin
Discipline / Année Melbourne 2007 Rome 2009 Shanghai 2011
50 m nage libre 9ème des 1/2 finales
22 s 40
- Bronze
21 s 92
100 m nage libre 9ème des 1/2 finales
48 s 89
Argent
47 s 12 - RE
-
4 × 100 m nage libre Bronze
3 min 14 s 68 - RF
Bronze
3 min 9 s 89
Argent
3 min 11 s 14
4 × 100 m quatre nages 7e
3 min 37 s 85
5e
3 min 29 s 73
Performances lors des championnats du monde en petit bassin
Discipline / Année Dubaï 2010
50 m nage libre 6e
21 s 20
100 m nage libre 4e
46 s 37
4 × 100 m nage libre Or
3 min 4 s 78 - RE

Championnats d'Europe

Grand bassin

Performances lors des championnats d'Europe en grand bassin
Discipline / Année Budapest 2006 Eindhoven 2008 Budapest 2010
50 m nage libre 9e des séries
22 s 63
Or
21 s 66
4e des séries mais 3e français
21 s 99
100 m nage libre 7e des séries
49 s 47
Or
47 s 50 - RM
Or
48 s 49
4 × 100 m nage libre Bronze
3 min 16 s 53
- Argent
3 min 13 s 29

Petit bassin

Performances lors des championnats d'Europe en petit bassin
Discipline / Année Vienne 2004 Trieste 2005 Helsinki 2006 Debrecen 2007 Rijeka 2008
50 m nage libre Bronze
21 s 57
100 m nage libre Bronze
47 s 24
Or
46 s 39 - RC
4 × 50 m nage libre Or
1 min 26 s 24
Argent
1 min 25 s 40
Argent
1 min 25 s 16
Argent
1 min 24 s 98
Or
1 min 20 s 77 - RM

Championnats de France

Grand bassin

Performances lors des championnats de France en grand bassin
Discipline / Année Nancy 2005 Tours 2006 St-Raphaël 2007 Dunkerque 2008 Montpellier 2009 St-Raphaël 2010 Schiltigheim 2011
50 m
nage libre
Bronze
22 s 75
Argent
22 s 32
Or
21 s 76 - RF
Argent
21 s 69
Argent
21 s 23
Bronze
22 s 08
Argent
21 s 98
100 m
nage libre
Bronze
50 s 25
Bronze
49 s 67
Or
48 s 12 - RF
Or
47 s 82
Argent
47 s 51
Argent
49 s 09
4e
48 s 71
4 × 100 m
nage libre
Argent
3 min 22 s 12
Argent
3 min 18 s 30
Argent
3 min 16 s 88
Argent
3 min 19 s 05
Or
3 min 19 s 02
4 × 100 m
4 nages
Or
3 min 40 s 62
Argent
3 min 41 s 42
-

Petit bassin

Performances lors des championnats de France en petit bassin
Discipline / Année Dunkerque 2004 Chalon-sur-Saône 2005 Tours 2006 Nîmes 2007 Angers 2008
50 m nage libre Or
21 s 59 RC
Or
21 s 64
Or
21 s 24 RC
Bronze
21 s 03
100 m nage libre Argent
48 s 42
Argent
48 s 49
Argent
47 s 70
Or
46 s 44 RF
Or
45 s 69 RM
200 m nage libre Bronze
1 min 46 s 43
Argent
1 min 45 s 93
Or
1 min 43 s 40 RF

Records

Records personnels

Ces tableaux détaillent les records personnels d'Alain Bernard en grand et petit bassin au 30 novembre 2008. L'indication RM signifie que le record personnel du Français constitue l'actuel record du monde de la discipline, RE l'actuel record d'Europe, RF l'actuel record de France.

Records personnels en grand bassin[10]
Épreuve Temps Compétition Lieu Date
50 m nage libre 21 s 23 Championnats de France 2009 (finale) Montpellier, France 26/04/2009
100 m nage libre 46 s 94 Championnats de France 2009 (demi-finales) Montpellier, France 23/04/2009
200 m nage libre 1 min 47 s 81 Championnats d'Écosse 2008 Glasgow, Écosse 29/06/2008
Records personnels en petit bassin[10]
Épreuve Temps Compétition Lieu Date
50 m nage libre 20 s 64 Championnats d'Europe en petit bassin 2008 Rijeka, Croatie 14/12/2008
100 m nage libre 45 s 69 Championnats de France 2008 Angers, France 07/12/2008
200 m nage libre 1 min 43 s 40 RF Championnats de France 2008 Angers, France 06/12/2008

Records du monde battus

Ce tableau détaille les cinq records du monde battus par Alain Bernard durant sa carrière ; quatre l'ont été en grand bassin et un en petit bassin.

Records du monde individuels battus par Alain Bernard
Épreuve Temps Compétition Lieu Date
50 m nage libre en grand bassin 21 s 50 Championnats d'Europe 2008 (demi-finale) Eindhoven, Pays-Bas 23/03/2008
100 m nage libre en grand bassin 47 s 60 Championnats d'Europe 2008 (demi-finale) Eindhoven, Pays-Bas 21/03/2008
47 s 50 Championnats d'Europe 2008 (demi-finale) Eindhoven, Pays-Bas 22/03/2008
47 s 20 Jeux olympiques d'été de 2008 (demi-finale) Pékin, Chine 13/08/2008
100 m nage libre en petit bassin 45 s 69 Championnats de France 2008 (finale) Angers, France 07/12/2008

Évolution de ses records personnels

Ce tableau détaille l'évolution des records personnels d'Alain Bernard des 50 et 100 m nage libre en grand bassin à chaque fin d'année. Entre parenthèses est précisé le record constitué par le temps personnel du Français à chaque fin d'année.

  • 50 mètres nage libre
  • 100 m nage libre
  • 200 mètres nage libre

Distinction

  • Chevalier de la Légion d'honneur[11]
  • Seul Grand Prix Olympique en 2008, décerné par l'Académie des sports
  • Il a participé au concert des Enfoirés de 2011 Dans l'oeil des Enfoirés et a interprété Voici les clefs de Gérard Lenorman avec Lorie (en cage) Patrick Bruel, Serge Lama, Grégoire, Liane Foly, Renan Luce, Jean-Baptiste Maunier, Mimie Mathy, MC Solaar, Kad Merad, Maxime Le Forestier, Christophe Willem, Gérard Jugnot (les pâtissiers) et Jenifer.

Notes et références

  1. « Franck Esposito défend Alain Bernard face aux soupçons », Le Point, 23 mars 2008 ; page consultée le 1er janvier 2010.
  2. « Natation - ChF - Énorme Alain Bernard ! », L'Équipe, 25 juin 2007.
  3. Le Suédois Stefan Nystrand réalisera un temps de 47 s 91 en août 2007.
  4. « Naissance d'un seigneur », article du quotidien sportif L'Équipe, 26 juin 2007.
  5. « Bernard monumental », L'Équipe, 14 août 2008.
  6. (fr) La FINA homologue 134 combinaisons
  7. (fr)Le record du monde d'Alain Bernard invalidé
  8. qui terminera en 3 min 11 s 14, devancé par le relais australien emmené par le nouveau champion du monde du 100 m nage libre James Magnussen
  9. « Alain Bernard, gendarme adjoint volontaire », site du ministère de la Défense.
  10. a et b Fiche statistiques d'Alain Bernard, sur swimrankings.net.
  11. Décret du 14 novembre 2008 publié au JORF du 15 novembre 2008.

Voir aussi

Lien interne

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Précédé par Alain Bernard Suivi par
Drapeau : Australie Eamon Sullivan
Record du monde du 50 m nage libre
21 s 50
23 mars 2008 - 27 mars 2008
Drapeau : Australie Eamon Sullivan
Drapeau : Pays-Bas Pieter van den Hoogenband
Record du monde du 100 m nage libre
47 s 60 puis 47 s 50
21 mars 2008 - 11 août 2008
Drapeau : Australie Eamon Sullivan
Drapeau : Australie Eamon Sullivan
Record du monde du 100 m nage libre
47 s 20
13 août 2008 - 13 août 2008
Drapeau : Australie Eamon Sullivan

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alain Bernard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alain Bernard — Persönliche Informationen Nam …   Deutsch Wikipedia

  • Alain Bernard — Infobox Swimmer swimmername=Alain Bernard imagesize = 300px caption = fullname = Alain Bernard nationality = FRA strokes = Freestyle club = CN Antibes collegeteam = birthdate = birth date and age|1983|5|1 birthplace = Aubagne, France deathdate =… …   Wikipedia

  • Alain Bernard — Medallero Natación masculina Competidor por  Francia Juegos Olímpicos Oro …   Wikipedia Español

  • Alain Bernard (Tanzpädagoge) — Alain Bernard (* 30. August 1932 in Basel) ist ein Schweizer Tänzer, Tanzpädagoge und Choreograph. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Sein Wirken als Tanzpädagoge 3 Choreographien …   Deutsch Wikipedia

  • Alain Bernard (pianiste) — Pour les articles homonymes, voir Alain Bernard. Alain Bernard, né à Paris le 10 avril 1959, est un compositeur et humoriste français. Parcours Pensionnaire du Petit Théâtre de Bouvard, il est le fidèle pianiste complice de Smaïn de… …   Wikipédia en Français

  • Bernard — als eine Variante des Namens Bernhard (in der überlieferten Bedeutung „bärenstark“) ist ein Familienname und ein männlicher Vorname. Bernard ist der Familienname folgender Personen: Al Bernard (1888–1949), US amerikanischer Vaudeville Sänger… …   Deutsch Wikipedia

  • BERNARD — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint Bernard et Saint Bernard. Bernard est un nom propre qui peut désigner : Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Alain B. L. Gérard — Alain, Bernard, Léon Gérard, né le 17 décembre 1932 à Liège (Belgique), est un cadre supérieur d entreprise, artiste peintre, maire adjoint de la commune de Castelnau d Estrétefonds, auteur, philosophe. Sommaire 1 Formation 2 Carrière …   Wikipédia en Français

  • Bernard — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint Bernard et Saint Bernard. Bernard est un prénom et un nom d origine germanique composé de *beran… …   Wikipédia en Français

  • Bernard — Infobox Given Name Revised name = Bernard imagesize= caption= pronunciation = bur NAHRD (US), BER nəd (UK) gender = Male meaning = Strong or Brave as a bear region = German/French origin = German/French related names =Barnard, Bernardo, Beñat,… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”