Gansu
Gansu
Carte indiquant la localisation du Gansu (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Carte indiquant la localisation du Gansu (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Administration
Pays Drapeau de Chine Chine
Noms Chinois : 甘肃
Pinyin : Gānsù
Abréviation 甘 (gān), 陇 (lǒng)
Statut politique Province
Capitale Lanzhou
Géographie
Superficie 454 000 km² (7e)
Démographie
Population (2004) 26 190 000 hab. (22e)
Densité 57,69 hab./km² (27e)
Nationalités Hans (91%)
Hui (5%)
Dongxiang (2%)
Tibétains (2%)
Économie
PIB (2004) 155 900  (27e)
PIB/hab. 5 953 Ұ (chinois : 甘肃, pinyin : Gānsù) est une province du nord-ouest de la Chine.

Longue province étroite, coincée entre le plateau de Mongolie au nord et les contreforts du plateau Tibétain au sud, épousant le tracé principal de l'ancienne route de la soie, le Gansu est habité par environ 26 millions d'habitants (en 2004), dont une minorité importante de Hui. La capitale en est Lanzhou, située dans le sud-est de la province.

Sommaire

Nom

Le nom du Gansu est un nom composé, utilisé pour la première fois l'époque de la dynastie Song, formé de celui de deux préfectures des dynasties Sui et Tang : Gan (près de Zhangye) et Su (près de Jiuquan).

Le nom de la province est abrégé en Gan ou Long (陇/隴).

Histoire

Fort de Jiayuguan.

Aux temps préhistoriques, la région du Gansu héberge un certain nombre de cultures néolithiques. La culture de Daviwan prospère dans l'est du Gansu entre 6000 et 3000 av. J.-C. La culture de Majiayao et une partie de la culture de Qijia ont également leur origine dans le Gansu, respectivement entre 3100 et 2700 av. J.-C., et 2400 et 1900 av. J.-C.

L'État de Qin — qui donne par la suite la dynastie fondatrice de l'Empire chinois — se développe initialement dans le sud-est du Gansu, spécifiquement dans la région de Tianshui. Des tombes et des objets Qin ont été excavés à Fangmatan, près de Tianshui.

Aux temps impériaux, le Gansu est un avant-poste et une voie de communication importants de l'Empire chinois, le corridor du Hexi courant le long de la province. La dynastie Han étend la Grande Muraille à travers ce corridor et construit les villes fortifiées de Yumenguan et Yangguan. La dynastie Ming y construit l'avant-poste de Jiayuguan. Le nord-ouest de la province, à l'ouest de Yumenguan et des monts Qilian, est habité par des Yuezhi, Wusun et autres tribus nomades.

En 822, le traité de paix sino-tibétain fut signé entre l’empereur du Tibet, Tri Ralpachen et l’empereur chinois Muzong (820-824) de la dynastie Tang. Le traité permit de stabiliser les relations politiques, militaires et commerciales entre le Tibet et la Chine. Ainsi le traité délimita la frontière entre les deux empires[1] et la Chine reconnaît l'occupation du Gansu par les tibétains[2].

Après la chute de l'Empire ouïghour, un État ouïghour s'établit dans le Gansu entre 848 et 1036. À cette époque, de nombreux habitants du Gansu se convertissent à l'Islam. Plus tard, une partie du Gansu fait partie de l'Amdo, région du nord-est du Tibet, et une autre partie appartient à la Mongolie. Province créée sous la dynastie Yuan, située le long de la route de la soie, le Gansu est une région économiquement importante, ainsi qu'un vecteur de transmission culturelle.

La province est le lieu d'origine de la Révolte des Dungan de 1862-1877, qui s'étend par la suite au reste de la Chine. La communauté musulmane du Gansu est alors presque entièrement anéantie.

Les fréquents tremblements de terre, disettes et famines ont eu tendance à freiner le développement du Gansu. En 1920, un tremblement de terre d'une magnitude de 8,6 tue 180 000 personnes. En 1932, un autre de magnitude 7,6 décime 70 000 habitants.

En août 2010, des glissements de terrain dus à des inondations provoquent plus de 700 morts et plus de 1 100 disparus[3] dans le Xian de Zhugqu de la préfecture autonome tibétaine de Gannan.

Géographie

La majeure partie des 454 000 km2 du Gansu est située à plus de 1 000 m d'altitude, à la jonction du plateau tibétain, de la Mongolie-Intérieure et du plateau de Lœss, et bordant la Mongolie au nord-ouest. Le centre géographique de la Chine est situé dans le Gansu (35°50′40.9″N 103°27′7.5″E / 35.844694, 103.452083 (Centre géographique de la Chine)). Administrativement, le Gansu est bordé par les provinces ou régions autonomes de Mongolie-Intérieure, Xinjiang, Qinghai, Sichuan, Shaanxi et Ningxia.

Le Gansu est très montagneux dans le sud et plat dans le nord. Les montagnes du sud font partie de la chaîne de Beishan et culminent au Qilian Shan, à 5 547 mètres d'altitude. Au nord, le Gansu comprend une partie du désert de Gobi. La province a une forme très allongée et mesure plus de 1 500 km du nord-ouest au sud-est, et une forme très étroite dans sa partie centrale (souvent moins de 100 km). Cette forme résulte de sa situation le long de l'ancienne route de la soie, passant par un étroit corridor coincé entre le plateau du Tibet et le plateau de Mongolie.

Composante centrale du Gansu, le corridor du Hexi est un passage très étroit et étiré d'un millier de kilomètres, reliant la ville moderne de Lanzhou à Yumenguan, à la frontière du Gansu et du Xinjiang. C'est le passage le plus important permettant d'accéder au Xinjiang et à l'Asie centrale. Géographiquement, le corridor débute dans la préfecture de Haidong du côté de la ville de Xining et du lac Juyan (appelé en mongol Gaxun Nuur, Goshun Nur pour le lac de l'ouest et Sogo Nur pour le lac de l'est) et constitue la majeure partie de la province. On y trouve de nombreuses oasis fertiles entourées des vastes étendues du désert de Gobi.

Au nord se situe le plateau d'Alashan, semi-désertique. L'est de la province est recouvert par le plateau de Lœss.

Le Fleuve Jaune traverse le sud du Gansu et arrose Lanzhou, sa capitale. Le fleuve reçoit la majeure partie de ses eaux de la province.

Subdivisions

Subdivisions du Gansu
Article principal : Subdivisions du Gansu.

En dessous du niveau provincial, le Gansu est subdivisé en douze villes-préfectures et deux préfectures autonomes.

Démographie

En 2004, le Gansu comptait 26 033 400 habitants. 73% de la population est rurale. 92% sont des Hans et la province compte comme minorités des Hui, des Tibétains, des Dongxiang, des Tu, des Mandchous, des Ouïghours, des Yugur, des Bonan, des Mongols, des Salar et des Kazakhs.

Langues

La plupart des habitants du Gansu, y compris dans les minorités, parlent des dialectes du mandarin. Le tu, le tibétain amdo, le mongol et le kazakh sont également employés sur les frontières de la province.

Tourisme

Voir aussi

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Références

  1. La nouvelle histoire du Tibet de Gilles Van Grasdorff Édition Perrin 2006 Pages 78 et suivantes
  2. Source : Histoire de la Chine de Jean Dif
  3. Le Monde - Chine : plus de 700 morts dans des glissements de terrain LEMONDE.FR avec Afp | 10.08.10 | 11h48 • Mis à jour le 10.08.10 | 12h56

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gansu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • GANSU — [KAN SOU] Province de Chine s’étendant sur 366 500 kilomètres carrés et peuplée de 22 850 000 habitants (selon les estimations de 1992). Les minorités nationales les plus importantes sont représentées par les Tibétains, les Mongols, les Hui, les… …   Encyclopédie Universelle

  • Gansu — (chino simplificado: 甘肃, chino tradicional: 甘肅, pinyin: Gānsù, Forma tradicional: Kansu), provincia de la República Popular China. Su capital es Lanzhou; otras ciudades importantes son Yumen y Tianshui. Es una de las provincias interiores,… …   Enciclopedia Universal

  • Gansu — Gansu,   Kansu, Provinz in Nordwestchina, 454 300 km2, (1999 25,19 Mio. Einwohner, davon 8 % Hui, Tibeter, Mongolen u. a. Minderheiten; Hauptstadt ist Lanzhou. Der östliche Teil Gansus ist Lössgebiet, durch das der Hwangho fließt. Nach Nordwesten …   Universal-Lexikon

  • Gansu — [gän′sü΄] province of NW China: 141,506 sq mi (366,499 sq km): pop. 22,930,000: cap. Lanzhou …   English World dictionary

  • Gansu — Infobox PRC province ChineseName = 甘肃省 Pinyin = Gānsù Shěng EnglishName = Gansu Province Name = Gansu Abbreviation = 甘 or 陇 AbbrevPinyin = Gān or Lǒng ISOAbbrev = 62 MapSize = 275px OriginOfName = 甘 gān Ganzhou (Zhangye) 肃 sù Suzhou (Jiuquan)… …   Wikipedia

  • Gansu — /gahn syuu /, n. Pinyin. a province in N central China. 12,650,000; 137,104 sq. mi. (355,099 sq. km). Cap.: Lanzhou. Also, Kansu. * * * or Kan su conventional Kansu Province (pop., 2000 est.: 25,620,000), north central China. It is bordered by… …   Universalium

  • Gansu — 甘肃省 Gānsù Shěng Abkürzung: 甘/陇 (Pinyin: Gān/Lǒng) Hauptstadt Lanzhou Fläche   Gesamt   Anteil an der VR China Rang 7 von 33 364.186 km² …   Deutsch Wikipedia

  • Gansu — 甘肃省 (Gānsù Shěng) Provincia de Gansu Provincia de la República Popular China …   Wikipedia Español

  • Gansu — noun a province in north central China; formerly part of the Silk Road to Turkistan and India and Persia • Syn: ↑Kansu, ↑Gansu province • Instance Hypernyms: ↑state, ↑province • Part Holonyms: ↑China, ↑ …   Useful english dictionary

  • Gansu — or Kansu geographical name province N central China capital Lanzhou area 137,104 square miles (356,470 square kilometers), population 22,371,141 …   New Collegiate Dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”